Visite en Finlande du Premier ministre Dominique de Villepin (5 juin 2006)

Le Premier ministre, M. Dominique de Villepin, s’est rendu en Finlande le lundi 5 juin. Il était accompagné de M. Thierry Breton, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, et de M. François Loos, ministre délégué à l’Industrie. M. de Villepin a eu des entretiens avec la présidente de la République de Finlande, Mme Tarja Halonen, ainsi qu’avec son homologue, M. Matti Vanhanen, et avec le président du Parlement finlandais, M. Paavo Lipponen. Le Premier ministre a également rencontré le président du groupe Nokia. Il a visité le chantier d’Olkiluoto 3, où se construit le premier réacteur nucléaire de 3ème génération de type EPR (European pressurized water reactor), dans le cadre d’un contrat remporté par Areva et Siemens.

Cette visite a porté sur trois sujets principaux :
- l’Europe, avec la préparation de la présidence finlandaise du second semestre 2006 ;
- l’énergie, alors que notre coopération bilatérale est en plein essor et que nous travaillons à une véritable stratégie européenne ;
- la compétitivité, domaine dans lequel la Finlande fait figure de modèle à bien des égards.

Nos relations avec la Finlande se sont rapidement développées depuis l’adhésion de ce pays à l’Union européenne en 1995. La France partage avec ce pays une même conception de l’Europe politique.

L’avenir de l’Union européenne

Dominique de Villepin s’est rendu, les 4 et 5 juin 2006, en Finlande, qui exercera au second semestre de l’année la présidence tournante de l’Union européenne.

Concernant l’avenir de la construction européenne, le Premier ministre pense "que nous pouvons encore avancer dans le cadre des traités actuels, et nous espérons utiliser les prochains mois pour faire des progrès pour le bénéfice de tous les pays européens".

Un réacteur nucléaire, de nouvelle génération EPR, doit être implanté en Finlande, qui montre ainsi "la voie avec ce projet", a noté le chef du Gouvernement. Mettant l’accent sur le "partenariat stratégique entre la France et la Finlande en matière nucléaire", le chef du Gouvernement fonde beaucoup d’espoirs sur le projet de réacteur nucléaire français dans l’objectif "d’une véritable indépendance énergétique".

La Finlande a mis en place "un système original fondé sur la recherche et l’innovation, un consensus social fort", a souligné Domnique de Villepin.

Souhaitant un "modèle social rénové", le Premier ministre estime que le système finlandais "est un système de démocratie sociale qui fonctionne" et qui repose sur un "contact quasi-permanent entre représentants politiques, économiques et syndicaux". "Les décisions sont prises ensemble, un peu comme à l’échelle d’une entreprise. C’est un système intéressant qui mérite la réflexion", a-t-il précisé.

Voir les photos sur le site du Premier ministre

Voir aussi les photos de la visite du site d’Olkiluoto

publié le 23/01/2008

haut de page