Revue de la presse du vendredi 6 mars

Politique étrangère et européenne

Migrants – Turquie – Grèce

Débat au Parlement
L’opposition a demandé du gouvernement une réponse à la question de savoir si la Finlande soutenait la décision grecque de geler les demandes d’asile pour un mois. Le Rassemblement national et les Vrais Finlandais disent qu’ils la soutiennent.
Le débat sur le rôle de la Finlande a été animé. Le président du Kokoomus, Petteri Orpo, ainsi que plusieurs autres députés ont exigé que Maria Ohisalo, ministre de l’Intérieur, donne une réponse explicite sur ce soutien à la Grèce. Mme Ohisalo, sans répondre par un oui ou un non, a dit qu’il était essentiel que la Finlande soutienne la Grèce afin que celle-ci respecte les obligations internationales. La Finlande n’envisageait pas de participer à des actions illégales. « C’est sans doute clair pour tout le monde », a-t-elle dit. « Nous soutenons la Grèce pour qu’elle sorte de cette situation qui s’aggrave. »
Mme Ohisalo s’est demandée si vraiment le Rassemblement national souhaitait ne pas respecter les conventions internationales.
Elle a cité le communiqué du corps de Gardes-frontières selon lequel la surveillance frontalière permettait les passages transfrontaliers fluides et sûrs, révélait les passages illicites et permettait de les orienter vers les processus appropriés, c’est-à-dire d’orienter les demandeurs d’asile vers le processus de demande d’asile et ceux concernés par un renvoi vers le processus de renvoi.
Katri Kulmuni, vice-Première ministre, a également été interrogée, en l’absence de Sanna Marin, sur le rôle des agents finlandais en Grèce. Elle a rappelé la position commune de l’UE qui était de soutenir la Grèce.
Mme Kulmuni a rappelé que la Grèce était un des Etats membres avec une frontière extérieure et que, à l’instar de la Finlande, cette frontière était longue. Concernant l’importance que les frontières tiennent était liée, selon elle, le fait que toute action devait se baser sur le droit international, les droits de l’homme et les conventions que l’on s’était engagé à respecter ensemble au niveau européen.
Des députés de l’opposition, dont Ben Zyskowicz, estiment que la position de Mme Ohisalo est en contradiction avec celle de Mme Kulmuni, du fait que Mme Ohisalo évite de dire directement que la Finlande soutient la Grèce et les actions qu’elle mène actuellement.
HS/A15, IS, Yle

Les Vrais Finlandais envisagent de déposer une motion de censure
Demokraatti relève que les Vrais Finlandais comptent déposer une motion de censure sur les orientations du gouvernement afin d’empêcher une crise migratoire.
Le parti souhaite connaître l’action du gouvernement au niveau national et dans l’UE. Il souhaite que le gouvernement s’exprime sur le fait de savoir comment agirait la Finlande concernant ses frontières et sa politique de sécurité, en cas de crise migratoire. Le parti veut également avoir des précisions concernant le soutien à la Grèce.
Dem

Diplomatie

Nominations
Selon les informations d’Helsingin Sanomat, l’ambassadeur actuel à Moscou Mikko Hautala sera nommé ambassadeur à Washington. A Moscou, son successeur sera Antti Helanterä.
Ils font partie de la nouvelle génération des diplomates finlandais : M. Hautala est né en 1972 et M. Helanterä en 1971.
Avant sa nomination à Moscou en 2016, M. Hautala a été conseiller diplomatique et membre du cabinet du Président Niinistö, rapporte Helsingin Sanomat.
HS/A14

Politique intérieure

Coronavirus

Trois nouveaux cas en Finlande
Yle annonce ce matin qu’il y a trois nouveaux cas de coronavirus en Finlande, dont un à Helsinki, un en Carélie du Sud et un en Ostrobotnie du Nord.
Tous les trois vont bien et sont en quarantaine chez eux. Les deux premiers, un homme en âge de travailler et un enfant, ont été en voyage en Italie du Nord. Les personnes de leur entourage ont déjà été contactées.
En ce qui concerne le troisième cas, on ne précise pas le pays où la personne a voyagé.
Yle

Mme Kulmuni promet plus d’argent si nécessaire
Helsingin Sanomat rapporte que selon la ministre des Finances Katri Kulmuni, le gouvernement finlandais n’a pas à ce stade l’intention d’accorder un financement spécifique pour compenser les effets économiques causés par le coronavirus.
Il y a déjà dans le budget de cette année un crédit de 8,9 millions d’euros pour les dépenses imprévisibles.
Mme Kulmuni note que, jusqu’à présent, les effets économiques sont liés au tourisme et à l’industrie, notamment à la disponibilité des pièces.
HS/A9

Vrais Finlandais

Nouvelle association de jeunesse du parti
Helsingin Sanomat relève que les Vrais Finlandais ont fondé une nouvelle association de jeunesse.
La députée Jenna Simula (30 ans), qui a été nommée présidente intérimaire de l’association, souligne qu’un nouveau président sera élu au cours du printemps après l’enregistrement de l’association. Le président de l’ancienne association, Asseri Kinnunen, a été nommé vice-président de la nouvelle association.
Les membres majeurs de l’association doivent également être membres du parti des Vrais Finlandais et les mineurs de 15-17 ans doivent adhérer au parti dès qu’ils ont 18 ans.
Les « ethnonationalistes » ont pris le pouvoir dans l’ancienne association il y a plus d’un an.
HS/A14

France - Finlande

Cinéma

Les misérables
Le film Les Misérables, qui a obtenu le César du meilleur film sort aujourd’hui en Finlande ;
Les médias publient de bonnes critiques du film.
HS

Gastronomie

Le Grenier
Helsingin Sanomat présente la boulangerie-pâtisserie française Le Grenier qui vient d’ouvrir dans le quartier de Meilahti, à Helsinki.
HS

publié le 06/03/2020

haut de page