Revue de la presse du vendredi 3 juillet

Pour les revues précédentes, cliquer ici.


Situation sanitaire

7242 cas en Finlande – 329 décès
THL annonce aujourd’hui 7 236 (+1) cas, 329 (+1) décès, 20 (-4) personnes hospitalisées dont 0 (-) en soins intensifs. THL actualise le nombre de cas chaque jour mais les autres chiffres seulement les lundis, mercredis et vendredis.
THL annonce qu’environ 251 600 tests ont été réalisés à ce jour (+2700).
Thl.fi

Travailleurs étrangers sur des chantiers finlandais
Le Helsingin Sanomat rend compte du fait que beaucoup de travailleurs étrangers, qui bénéficient d’aucune sécurité sociale en cas de maladie, ne respectent pas toujours les quarantaines du fait qu’ils seraient privés de tout revenu en cas d’absence.
Des cas de contamination ont en effet été observés sur des chantiers de construction.
HS/A14

Activisme

Mouvement « harengs » inspiré des sardines italiennes
Le Helsingin Sanomat rend compte du fait que la croissance des adhésions au groupement Harengs créé en décembre dernier, et qui s’est à l’origine inspiré du mouvement italien des Sardines, s’est arrêtée ces derniers temps. Le nombre de membres s’élève à 30 000 et le mouvement reste actif sur Facebook dans la défense des droits de l’homme et de la démocratie, ainsi que la préservation d’une société harmonieuse.
L’objectif du mouvement est de rassembler 3,5 % des Finlandais, soit 193 000 personnes.
HS rend compte d’une enquête effectué par Yle, selon laquelle des membres de tous les partis représentés au Parlement, à l’exception des Démocrates-chrétiens, font partie des Harengs.
HS/jeu/A18

Économie

Propos du ministre des Finances Vanhanen
Le ministre des Finances, Matti Vanhanen ne cache pas que l’endettement de la Finlande l’inquiète. Il note que tous les États s’endettent en raison de la crise du coronavirus, ce qui aura inévitablement un impact sur le comportement des investisseurs. Il souligne l’importance du fait que la Finlande fasse partie des pays qui n’ont pas besoin d’être surveillés. Il faudra qu’elle rembourse chaque dette, selon le ministre.
La Finlande est bien notée dans les classements internationaux et M. Vanhanen indique que depuis quinze ans, elle est arrivée à maintenir une politique de rigueur en ce qui concerne le cadre budgétaire. Petit à petit, le pays a accumulé un capital de confiance : selon M. Vanhanen, la Finlande est pays connu pour bien gérer ses affaires.
Il estime que le gouvernement Marin a bien géré l’épidémie. Il faut le même genre d’action calme concernant la politique économique.
Avec le vieillissement de la population, les dépenses publiques augmentent. Pour maîtriser le taux d’endettement, il faut en dix ans un ajustement de cinq milliards d’euros. Il faudra améliorer l’emploi et la croissance économique.
En partie, il s’agira d’augmenter la productivité du secteur public. Les impôts et les dépenses devront être ajustés dans les deux sens durant cette décennie, selon Vanhanen. Il estime que psychologiquement il est important de ne pas durcir la politique financière en même temps que l’on prend des mesures de relance.
La phase de relance concernera l’année 2021. Il souligne l’importance de faire repartir l’économie le mieux possible. Il s’agira de respecter le cadre budgétaire sans excès de rigueur pour autant. Il y en aura au plus tôt en 2022, selon lui.
Yle

Achat d’entreprise
HMD Global, qui fabrique des téléphones sous la marque Nokia, va acheter le groupe finlandais Valona Labs spécialisé dans des programmes de sécurité informatique.
HMD Global communique sur le fait qu’il envisage par la suite d’augmenter ses activités en Finlande et de créer à Tampere une nouvelle unité de R&D.
HS/jeu/A31

Énergie éolienne
St1 envisage de vendre sa capacité d’énergie éolienne en Finlande. Le groupe a des participations dans le groupe de production éolienne Tuuliwatti. Le groupe cherche à libérer des capitaux pour des nouveaux investissements d’énergie éolienne industrielle.
HS/jeu/A31

Langues

100 000 locuteurs d’une autre langue maternelle que le finnois, le suédois ou le sami à Helsinki
Le russe est de loin la langue étrangère la plus parlée à Helsinki en tant que langue maternelle, avec plus de 18 000 locuteurs. Le somalien arrive deuxième avec 10 400 locuteurs, suivi de l’estonien, avec 10 000 personnes l’ayant comme langue maternelle.
7500 personnes déclarent l’arabe comme leur langue maternelle, et pour 6700 personnes, c’est l’anglais.
HS/A6-8

France – Finlande

Décès
Helsingin Sanomat publie la nécrologie de Timo Reenpää décédé à l’âge de 70 ans. Francophone et francophile, il avait notamment collectionné d’anciennes cartes de France. Une exposition en la matière aura lieu aux Archives nationales à Helsinki, à l’automne.
HS/B14

France

Élections municipales
Les correspondantes d’Yle à Paris, Annastiina Heikkinen, et à Bruxelles, Anna Karismo, rendent compte des élections municipales en France.
Yle

Pour les revues précédentes, cliquer ici.

publié le 06/07/2020

haut de page