Revue de la presse du mercredi 5 juin

Politique intérieure

Formation du gouvernement

Dix nouveaux ministres connus

Le parti social-démocrate et les Verts ont choisi hier leurs ministres.
Ces noms viennent s’ajouter à ceux déjà connus du pari populaire suédois qui avait choisi les siens dès lundi :

-  Anna-Maja Henriksson, présidente du parti qui deviendra Ministre de la Justice,

-  Thomas Blomqvist, président du groupe parlementaire, qui sera Ministre de la coopération nordique et de l’égalité.

L’Alliance des Gauches se réunit mercredi pour décider, sur la base de la consultation faite auprès de ses membres, de participer au gouvernement. Si la réponse est affirmative, les ministres seront choisis lors de la même réunion, à partir de 16h.

Le parti du Centre se réunit ce matin pour décider de sa participation au gouvernement. Si la réponse est affirmative, il y aura une réunion ce soir à partir de 17h pour choisir les ministres centristes.

Les ministres PSD et la candidate au poste de Commissaire

M. Rinne a présenté, hier, lors d’une conférence de presse, les personnes qui seront nommées ministres ainsi que la candidate du futur gouvernement au poste de commissaire européen :

-  M. Antti Rinne, président du parti, Premier ministre

-  Mme Tytti Tuppurainen, ministre des Affaires européennes

-  Mme Sanna Marin, Ministre des Transports

-  M. Ville Skinnari, Ministre du Développement et du Commerce extérieur

-  Mme Krista Kiuru, Ministre de la famille et des services sociaux

-  Mme Sirpa Paatero, Ministre des collectivités locales et des participations de l’Etat dans les entreprises

-  M. Timo Harakka, Ministre de l’Emploi

Helsingin Sanomat note que M. Harakka constitue une surprise. ON s’attendait plutôt à ce que le président du groupe parlementaire, Antti Lindtman, entre au gouvernement. Il aurait toutefois refusé préférant rester président du groupe parlementaire. C’est pourquoi M. Rinne a finalement proposé le poste de ministre du travail à M. Harakka, mardi matin. Selon HS, on avait envisagé à ce poste, au PSD, Mme Haatainen ou Mme Filatov, toutes deux anciennes ministres, mais comme il y avait déjà quatre femmes et deux hommes, M. Rinne souhaitait un équilibre le plus proche possible de l’égalité homme-femme et aurait choisi un homme.

Lors de la conférence de presse, M. Rinne a présenté Mme Jutta Urpilainen comme la future candidate de la Finlande au poste de Commissaire européen. Elle continuera comme députée jusqu’en novembre quand devrait être nommée la future commission. La Finlande va essayer d’avoir un portefeuille le plus important possible dans cette commission. Cela pourrait être dans le domaine de « l’éducation, la connaissance, la sécurité ou la coopération au développement », selon Mme Urpilainen.
HS

Les ministres des Verts

Les Verts ont choisi leurs ministres hier, lors d’une réunion qui s’est terminée en fin de soirée. Ils ont même du voter pour le poste de ministre de l’Environnement et du climat.

-  M. Pekka Haavisto, Ministre des Affaires étrangères

-  Mme Maria Ohisalo, Ministre de l’Intérieur

-  Mme Krista Mikkonen, ministre de l’Environnement et du Climat

Lors du vote organisé par le parti, Mme Mikkonen, présidente du groupe parlementaire, ne l’a emporté que d’une voix (29 contre 28) contre Oras Tynkkyen.
HS

Partis politiques

Selon un nouveau sondage, les Vrais Finlandais sont toujours en tête

Helsingin Sanomat rapporte que selon les résultats d’un sondage d’intentions de vote (pour les élections législatives), effectué pour le compte du quotidien entre le 6 mai et le 2 juin, les Vrais Finlandais sont encore en tête avec 18,2 %, même si le parti a perdu 0,5 % depuis le sondage précédent.

Le Rassemblement national (Kokoomus) et le PSD ont chacun 17,5 % ce qui signifie une légère hausse pour les deux. Le Centre arrive quatrième avec 13,2% devant les Verts à 12,2 %, l’Alliance des gauches à 8,5 %, le Parti populaire suédois à 4,5 %, les Chrétiens-démocrates à 3,9 % et le mouvement Liike Nyt à 2,1 %.

Les cinq partis du prochain gouvernement ont un peu moins de 56 % des intentions de vote, soit autant qu’aux élections législatives du mois d’avril.

HS souligne qu’à la lumière des résultats du sondage par rapport aux dernières élections, il est évident que les électeurs font une différence claire et nette entre les élections législatives et européennes.

Le sondage a été effectué par l’institut Kantar TNS auprès de 2 314 personnes.
HS/A8

Politique étrangère et européenne

Terrorisme

Combattants finlandais de Daesh

Helsingin Sanomat relève que selon Leena Malkki, chercheur sur le terrorisme, une partie des combattants finlandais de Daesh ont quitté la Syrie et l’Irak pour d’autres zones de conflit, sans que l’on sache les pays en question.

« Il s’agit vraisemblablement de pays où Daesh a annoncé avoir des activités », selon Mme Malkki qui s’est exprimée mardi dans le cadre d’un séminaire de l’Institut des relations extérieures UPI.

Mme Malkki souligne que les autorités finlandaises ont très peu d’informations sur les Finlandais en Syrie. Elle estime que les combattants de retour en Finlande peuvent avoir une influence importante sur le futur développement du djihadisme en Finlande. Certains pourraient participer à des activités djihadistes ou même devenir des militants-clé pour organiser des activités et développer les réseaux.
HS/A13

publié le 05/06/2019

haut de page