Revue de la presse du mercredi 16 mai

Politique étrangère et européenne

Union européenne

Propos de M. Katainen sur la force de réaction rapide
Le journal en ligne uusisuomi.fi rapporte que selon le vice-président de la Commission Jyrki Katainen, la force de réaction rapide de l’UE est une partie très utile pour la défense commune mais que le problème est que les pays membres de l’Union n’arrivent pas à trouver un accord sur son financement.
Selon M. Katainen, la question n’a pas été évoquée dans les négociations budgétaires. Les opérations militaires ne peuvent pas être financées sur le budget européen.
Le financement nécessite un accord entre les Etats membres. « La chose n’a pas avancée. J’ai essayé de faire pression en Finlande pour que le gouvernement finlandais fasse pression sur les autres gouvernements », a-t-il dit.
Quant aux spéculations sur les candidats aux postes européens importants après les élections européennes de 2019, M. Katainen souligne qu’il n’a pas encore pris sa décision sur son propre avenir. De toute façon, il ne compte pas revenir dans la politique nationale.
Il n’exclut pas de se présenter comme tête de liste du PPE aux prochaines élections européennes. Uusisuomi rappelle que la tête de liste du PPE pourrait être choisie à la réunion du PPE qui se tiendra à Helsinki en novembre.
uusisuomi.fi

Propos de MM. Katainen et Orpo sur le budget européen
Aamulehti note que selon M. Katainen, « les réactions aux augmentations budgétaires proposées dans le budget de l’Union ont été meilleures que prévu. Cela ne signifie pas que le projet passerait en tant que tel. »
Selon le ministre des Finances Petteri Orpo, « nous sommes prêts à payer un peu plus dans le budget européen, tant que cela est avantageux pour la Finlande. Le budget doit être efficace et transparent ».
Selon M. Orpo, l’approfondissement de la coopération de défense commune est un objectif de longue date pour la Finlande. « La maîtrise des migrations nécessite des mesures importantes de l’Union européenne maintenant et à l’avenir. »
AL/A13, uusisuomi.fi

Finlande - Islande

Visite en Finlande du Président islandais
Helsingin Sanomat relève que le Président islandais Guðni Jóhannesson et son épouse Eliza Reid ont entamé mardi une visite d’Etat de trois jours en Finlande, à l’invitation du président Sauli Niinistö.
M. Niinistö et son épouse Jenni Haukio ont reçu le couple islandais à 10 heures mardi matin devant le Palais présidentiel.
L’entretien des présidents portera sur les relations bilatérales finno-islandaises, les questions de sécurité et la coopération nordique, ainsi que sur les présidences consécutives du Conseil arctique de la Finlande et de l’Islande. La Finlande assume la présidence du Conseil arctique jusqu’au mois de mai 2019 et ensuite cela sera le tour de l’Islande.
Les présidents participent aujourd’hui à un débat sur les questions arctique au bord du brise-glace Urho.
Le président islandais aura des entretiens avec la présidente du Parlement Paula Risikko et le Premier ministre Juha Sipilä.
Il participera à un séminaire organisé par la confédération du patronat et de l’industrie EK et la confédération islandaise de l’industrie, donnera une conférence à l’université d’Helsinki et effectuera une visite au village d’entreprises Me & MyCity.
Le président islandais effectuera jeudi une visite à Turku, au centre d’innovation Joki, à la communauté startup Spark Up, à l’université de Turku et à l’université suédophone Åbo Akademi, au château de Turku et au musée maritime Forum Marinum.
HS/A11

Finlande - Estonie

Projet de tunnel entre Helsinki et Tallinn
Keskisuomalainen rapporte que selon le rapport d’un groupe de travail désigné par le ministère des Transports et de la Communication, la mise en œuvre du projet de tunnel entre Helsinki et Tallinn nécessiterait un financement privé.
Selon le groupe de travail, le projet est tellement vaste et compliqué qu’il nécessite de nouvelles solutions surtout dans le financement.
Le Premier ministre Juha Sipilä a également souligné la semaine dernière qu’un financement privé était nécessaire.
Le groupe de travail propose la création d’une entreprise responsable du projet qui pourrait promouvoir la construction du tunnel. Il propose aussi que, d’ici la fin de l’année en cours, la Finlande et l’Estonie se mettent d’accord plus concrètement sur l’engagement et la participation au projet de tunnel.
Selon les informations publiées précédemment, le tunnel pourrait ouvrir au plus tôt en 2024. Selon les estimations, le projet couterait entre 7 et 20 milliards d’euros.
KS/25

Israël

Editorial
« Le processus de paix a déraillé – Donald Trump a contribué au fait que la situation au Proche-Orient est plus grave que depuis longtemps » HBL

L’éditorialiste de Hufvudstadsbladet note que la position et le statut de Jérusalem font partie des questions essentielles du processus de paix entre Israël et la Palestine. Les palestiniens estiment désormais que Les Etats-Unis ne pourront pas être considérés comme un médiateur neutre. Jusqu’à présent, malgré leur soutien fort à Israël, les Etats-Unis avaient montré un certain équilibre.
La décision concernant l’accord nucléaire iranien a également augmenté le risque de troubles dans la région, sans parler de la menace qu’elle constitue à long terme.
Jouer avec le feu dans une région aussi inflammable que le Proche-Orient est extrêmement dangereux pour la paix mondiale. Ce que l’on est en train de voir n’est peut-être qu’un début. L’éditorialiste se demande s’il n’y a pas quelqu’un qui pourrait empêcher M. Trump d’allumer plus d’incendies encore.
HBL/5

Sport – Russie

M. Terho n’a pas décidé de son voyage en Russie
Le ministre des Sports Sampo Terho a déclaré qu’il n’avait pas encore décidé de sa participation ou non aux cérémonies de la coupe du monde de football cet été en Russie.
KS

Politique intérieure

Energie

Projet de nouveau modèle de subvention des énergies renouvelables
Helsingin Sanomat rend compte du fait que la commission parlementaire économique a terminé son paquet d’aide pour les énergies renouvelables. L’étude du dossier a été particulièrement litigieuse du fait de l’opposition des Vrais Finlandais à l’égard de l’énergie éolienne. Les représentants de ce parti estiment que comme la production de l’énergie éolienne est devenue moins chère, il faudrait désormais soutenir d’autres formes de production.
Le nouveau modèle d’aides se base sur une vente aux enchères qui a comme objectif un traitement égal des différentes technologies. L’idée est de maîtriser les coûts engendrés pour l’Etat.
L’année dernière, 226 millions d’euros ont été accordés en aides à la production de l’électricité, dont 196 millions d’euros aux centrales éoliennes. Les centrales dans le cadre du système d’aides ont produit 5,5 tWh de l’énergie renouvelable soit 9 % de l’électricité produite en Finlande. Les émissions de CO2 auraient été de 2,8 millions de tonnes plus importantes si toute l’électricité avait été produite par des carburants fossiles.
HS/dim/B18

Economie

L’économie finlandaise en expansion : l’industrie comme locomotive
Après un automne plus stable, la production de l’économie nationale a augmenté de 3,1 % en mars par rapport à la même époque en 2017 et de 0,3 % par rapport à février 2018. L’industrie et le secteur du bâtiment sont les domaines qui augmentent le plus, 5 %, alors que les services ont augmenté de 2 %.
L’économie nationale augmente depuis décembre 2015.
Le PIB a augmenté de 2,8 % lors du premier trimestre 2018 par rapport à la même époque en 2017, et de 1,1 % par rapport au trimestre précédent.
HS

Santé

Excision
Helsingin Sanomat publie une interview d’Ujuni Ahmed, vice-présidente de l’ONG Fenix Helsinki, qui estime que même si la législation pénale finlandaise interdit la mutilation sexuelle féminine, il faudrait une législation à part en la matière. Elle estime que les autorités n’interviennent pas suffisamment sur les mutilations, et qu’une législation séparée donnerait des outils et des moyens aux écoles, aux dispensaires et à la police d’intervenir lors des soupçons en la matière.
Fenix Helsinki a publié un rapport selon lequel des filles nées en Finlande ont été envoyées à l’étranger pour l’opération.
Une initiative populaire est en cours sur le sujet. La ministre de la Famille et des services sociaux, Annika Saarikko (Centre), a proposé l’été dernier de considérer l’opportunité de légiférer séparément sur la mutilation sexuelle féminine à l’instar des autres pays nordiques.
Le rapport de Fenix Helsinki insiste sur l’importance d’informer les familles sur les risques de l’opération en outre du fait qu’elle n’est pas légale.
Mme Ahmed estime que tout n’a pas été fait pour empêcher de nouveaux cas.
HS/A14-15

France – Finlande

Gastronomie

Champagne pour les fêtes de printemps
Keskisuomalainen a demandé à Essi Avellan de proposer des Champagnes pour les fêtes de printemps en Finlande. La sommelière souligne que cette boisson s’adapte à toutes les fêtes et propose quatre cuvées classiques.
KS

publié le 16/05/2018

haut de page