Revue de la presse du mardi 7 août

Politique étrangère et européenne

Déplacement en Finlande du Président Macron

« Visite : la défense commune réunit et l’économie divise la France et la Finlande »
Keskisuomalainen a interrogé Teija Tiilikainen, directrice de l’Institut des relations internationales Upi, Timo Miettinen, chercheur en études européennes de l’Université d’Helsinki et Matti Vanhanen, président de la commission parlementaire des affaires étrangères sur les thèmes éventuels de la visite en Finlande du Président Macron. Tous trois estiment que la coopération en matière de défense et l’économie seront évoquées, ainsi que la politique d’immigration et éventuellement les liens entre l’UE et la Russie et les Etats-Unis.
M. Vanhanen considère qu’il serait souhaitable que les initiatives promues par le Président Macron s’inscrivent dans un cadre européen.
Le quotidien rappelle qu’avant le déplacement de son homologue français, le Président finlandais rencontrera le Président russe à l’occasion d’une visite de travail en Russie.
KS/3.8/19

Union européenne

Brexit
Turun Sanomat publie une tribune, signée Michel Barnier, sur le Brexit. M. Barnier souligne que même si elle regrette le Brexit, l’Union européenne respecte la décision de la Grande-Bretagne de quitter l’Union.
Selon M. Barnier, même si un accord a été trouvé sur 80 % des dossiers, il reste plusieurs questions difficiles à négocier, dont les relations entre l’Irlande et l’Irlande du Nord.
M. Barnier estime qu’un bon résultat est encore possible pour ces négociations.
TS/dim/2

Défense

« Pourquoi le ministre de la Défense russe tient à mentir sur la coopération finno-suédoise en matière de défense ? » demande Jarmo Mäkelä dans son billet d’Helsingin Sanomat
« Pour mieux comprendre la raison des propos du ministre de la Défense russe, Serguei Choïgou, il convient de rappeler ce qu’il a prétendu sur la coopération finno-suédoise en matière de la défense à la réunion de son ministère le 24 juillet dernier :
« En mai a été signé un accord qui leur ouvre la participation totale aux exercices de l’OTAN et la capacité d’utiliser les systèmes d’armes, de commandement et de surveillance. Réciproquement, l’OTAN a obtenu le droit absolu d’utiliser l’espace aérien et les eaux territoriales de ces deux pays. »
« Ces mensonges ont néanmoins leur sombre fonction », écrit le journaliste à la retraite qui fait allusion à un rapport publié par l’Institut des relations internationales (UPI) intitulé « Influencer par les moyens hybrides et Résilience de la démocratie ».
« Cette publication présente la stratégie qui se trouve au centre des activités d’influence en politique étrangère russe et consiste à tenter d’affaiblir l’adversaire depuis l’intérieur et à briser les alliances qu’il a réussi à créer. Pour y parvenir, il convient de renverser le sens des valeurs qui nous sont précieuses, notamment la liberté de la presse, le libre-échange et les élections libres. Par le biais d’un discours de haine, de mensonges, de menaces, de déformation de l’information et de piratage, ces valeurs sont utilisées pour servir d’autres objectifs. »
« Finalement, il s’agit de cela dans les propos de Choïgou », conclut Mäkelä.
HS

Politique intérieure

Economie

Négociations budgétaires
Helsingin Sanomat relève que le ministère des Finances conduira ses négociations budgétaires internes mardi et mercredi de cette semaine. Le ministère des Finances, qui enverra sa proposition budgétaire aux autres ministères le jeudi 9 août, négociera avec ces derniers mercredi et jeudi de la semaine prochaine (les 15 et 16 août) alors que les négociations budgétaires proprement dites auront lieu les 28 et 29 août.
Le ministère des Finances compte suivre de près les décisions du gouvernement au titre de la politique de rigueur pour qu’il n’élabore pas de « budget électoral » avant les élections législatives du printemps prochain.
Le ministre des Finances Petteri Orpo souligne que la Finlande ne pourra pas augmenter les dépenses, malgré les pressions de plusieurs ministères. Il marque l’importance d’une politique financière responsable jusqu’à la fin de la législature.
Selon le président du groupe parlementaire des Bleus Simon Elo, le Rassemblement national exige au sein du gouvernement une politique de rigueur plus stricte que le Centre ou les Bleus.
Le ministère des Finances estime que le déficit budgétaire de 2019 s’établirait à 1,3 milliard d’euros. Selon M. Orpo, le budget pourrait être excédentaire dès 2020.
Une partie des mesures destinées à améliorer la croissance ou la situation de l’emploi seront laissées au prochain gouvernement. M. Orpo regrette surtout que le gouvernement actuel n’ait pas réussi à faire passer la réforme des congés parentaux. Il souligne que l’objectif du taux d’emploi, 72 % est beaucoup trop bas. « L’objectif devrait être près de 80 %, soit au niveau des autres pays nordiques. »
HS/dim/A12, lun/A8, mar/A9

Partis politiques

Maria Lohela, ancienne présidente du Parlement (Avenir bleu) ne se représentera pas aux législatives
Helsingin Sanomat rend compte de l’annonce de Maria Lohela, présidente du Parlement de 2015 au printemps 2018, de ne pas se présenter aux législatives. Cela fera un candidat connu de moins pour le parti dont la popularité n’est que 1,3 %.
L’éditorialiste de HS rappelle que Mme Lohela avait obtenu plus de 5000 voix aux législatives dernières. Il n’est pas exclu que le parti n’aura aucun siège au Parlement aux élections de printemps prochain.
HS/sam/A16, mar/A5

Environnement – budget

Propos du ministre de l’Environnement, Kimmo Tiilikainen
« L’agriculture du monde entier est perdante avec le changement climatique »
Le ministre de l’Environnement, Kimmo Tiilikainen (Centre), souhaite que le budget prévoie des crédits et des mesures rapides pour la protection des eaux et notamment la diminution des émissions de phosphore dans la mer et les lacs. Il qualifie la situation liée à la prolifération des algues bleus de véritable catastrophe. Il estime que la Finlande ne pourra pas à elle seule protéger la mer Baltique, et que des coopérations avec la Pologne et la Russie sont essentielles en la matière.
Environ 10 % des émissions de phosphore dans la mer Baltique proviennent de Finlande. Dans le Golfe de Finlande, la part de la Finlande est encore plus importante.
La multiplication des calamités météorologiques est une menace pour l’agriculture dans le monde entier, rappelle-t-il. Pour lutter contre les émissions de CO2, il n’exclut pas de mettre en place des mesures fiscales pour lutter contre les dégâts environnementaux liés à la production de denrées alimentaires.
M. Tiilikainen note que le Président français, M. Macron, accord une grande importance aux questions climatiques et environnementales, promeut la politique climatique.
HS/sam/A17, HBL/mar/4-5

Climat – agriculture – budget

Le ministre de l’Agriculture, Jari Leppä, souhaite évoquer la situation difficile des agriculteurs au cours des négociations budgétaires
Le ministre centriste de l’Agriculture, Jari Leppä, souhaite des mesures de soutien pour les cultivateurs dont les récoltes souffrent cette année de la sécheresse. Il rappelle que les agriculteurs souffrent déjà depuis quelque temps des prix bas à la production.
HBL/sam/11

France – Finlande

Cinéma

Jacques Tati
Helsingin Sanomat publie un article qui fait état de la visite à Helsinki de Jacques Tati en 1969, à l’occasion de la première de son film Playtime.
HS/sam/C1-3

Théâtre

Festival de théâtre de Tampere
Aamulehti présente le festival et note parmi les représentations la pièce « Night of the moles »
du Théâtre des Amandiers, mise en scène par Philippe Quesne, vendredi et samedi.
AL/dim/B20

France

Décès

Joël Robuchon
Keskisuomalainen rend compte du décès de Joël Robuchon et note que ses restaurants disposaient le plus d’étoiles Michelin que ceux d’aucun autre chef.
KS/mar/17

Tourisme

Alsace
Turun Sanomat et Aamulehti publient une page entière sur le tourisme en Alsace, notamment sur les villages et la Route des vins d’Alsace.
TS/ven/25, AL/dim

publié le 08/08/2018

haut de page