Revue de la presse du mardi 4 décembre

Politique étrangère et européenne

Conférence climatique de Katowice

Le Président Niinistö demande des mesures plus strictes « de nous tous »
Helsingin Sanomat rend compte de l’intervention du Président Sauli Niinistö, à Katowice, hier. M. Niinistö demande des mesures plus strictes pour ralentir le changement climatique en disant que l’on a encore de l’espoir mais qu’on n’a pas de temps à perdre. « Il nous faut agir toute de suite et par « nous », je veux dire chacun de nous. »
M. Niinistö a relevé que la Finlande était parmi les premiers pays ayant défini des objectifs contraignants en 2015. L’usage du charbon dans la production énergétique prendra fin d’ici 2029. Il faut quand même, selon lui, que l’on accélère les démarches. « Je me félicite de voir que dans la société finlandaise il y a de plus en plus de volonté dans ce sens. La Finlande souhaite montrer qu’il est possible pour une société d’atteindre une neutralité en matière de carbone sans pour autant sacrifier la croissance économique. »
HS/A9

UE - UEM

Editorial
« La ligue hanséatique se réveille » KL

L’éditorialiste de Kauppalehti estime que « pour un petit pays comme la Finlande il est indispensable de s’allier à des pays qui ont le même esprit si on veut influencer la politique européenne. Après le Brexit, la Finlande a encore plus besoin d‘alliés qui défendent le libre-échange et le marché intérieur. La ligue hanséatique semble se prévaloir aussi de la discrète
Approbation de l’Allemagne qui toutefois n’en fait pas partie car elle souhaite préserver l’unité de l’UE en demeurant unie à la France et recherchant des compromis. »
« Après les élections en France et en Allemagne, on pensait qu’il y avait une fenêtre de tir pour approfondir l’UEM, mais il semble aujourd’hui qu’elle ne soit pas si ouverte qu’on le croyait il y a encore deux ans », estime KL.
KL

Egalité

Rapport de l’EIGE
Turun Sanomat rapporte que la Finlande est en troisième position, après la Suède et le Danemark et avant les Pays-Bas et la France, parmi les 28 Etats membres de l’Union européenne dans l’indice d’égalité de genre publié tous les deux ans par l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes (EIGE).
TS/9

Slush 2018

« Le contenu de Slush ce sont les rencontres entre entreprises » KL
Le salon des Startups Slush se réunit aujourd’hui et demain à Helsinki. On attend 20 000 participants et des startups de 130 pays différents.
Au total ce sont environ 300 manifestations différents qui ont lieu dans et autyouyr de ce salon à Helsinki.
KL HS

Politique intérieure

Economie

Fortum investit dans des start-ups
Le groupe énergétique Fortum annoncé qu’il investira 150 millions d’euros dans des jeunes start-ups sur une période de dix ans. Les crédits seront placés dans le fonds américain Valo Ventures, et il s’agira de trouver des start-ups qui cherchent des solutions aux défis de l’urbanisation, du changement climatique et de l’économie circulaire.
Fortum envisage de profiter de nouvelles innovations pour devenir un des premiers groupes du secteur énergétique à mettre à profit la technologie numérique.
HS/A33

Fiscalité des voitures
Le ministère des Finances annonce que l’impôt sur les véhicules sera modifié de façon à mieux prendre en compte les émissions selon la nouvelle norme WLTP qui remplace l’ancien test NEDC.
Le gouvernement propose ainsi d’alléger la taxe notamment sur les voitures aux émissions moyennes et importantes de CO2.
HS/A33

Transports

Ferry automatique
Helsingin Sanomat rend compte d’un essai sur la navigation automatique et autonome d’un ferry de Finnferries dans l’archipel de Turku. Rolls-Royce, qui est propriétaire de Finnferries avec l’Etat finlandais, emploie 400 personnes en Finlande et dispose d’un centre de développement de navires automatiques à Turku.
HS/A34

Recherche

Deux satellites conçus en Finlande lancés
Avec le lancement du lanceur Falcon 9 du groupe spatial SpaceX en Californie, le satellite finlandais Suomi 100 est partie dans l’espace. Parmi les 64 satellites ainsi lancées, il y a un autre, X2 du groupe Iceye, qui a été conçu en Finlande, à l’Université Aalto.
Le satellite Suomi 100 qui relève du partenariat entre Aalto et l’institut national de météorologie, permettra d’étudier les phénomènes de la météo spatiale et les aurores boréales, par exemple.
Avec ces deux satellites, il y aura désormais six satellites d’origine finlandaise dans l’espace.
HS/A27

Défense – Justice

Une condamnation pour de graves crimes pourrait causer le retrait de la nationalité finlandaise
Cette semaine, le gouvernement dépose au parlement un projet de loi selon lequel un binational finlandais pourrait perdre sa nationalité finlandaise en raison d’une condamnation pour des crimes graves.
Pour l’instant un ressortissant finlandais ne peut perdre sa nationalité finlandaise que dans l’éventualité où il donne de fausses informations lors de sa demande de nationalité.
En 2016, il y avait en Finlande environ 105 000 binationaux avec une majorité de russo-finlandais. Parmi les ressortissants suédois, somaliens, estoniens et américains il y a également de nombreux binationaux.
Le projet de loi est actuellement traité par la commission constitutionnelle, déjà fort occupée.
La nationalité finlandaise pourrait être retirée à une personne condamnée pour haute trahison ou pour un crime terroriste dont la peine maximale serait de huit ans de prison. La décision serait prise par le Bureau de l’immigration avec une possibilité de recours devant le tribunal administratif.
Ce projet de loi a déjà été critiqué en raison de son manque de précision, de son inefficacité dans la lutte contre le terrorisme et du fait qu’elle traite de façon inégale les ressortissants de différents pays.
HS4.12/A10

Extrême-droite

« De nombreux criminels dans les mouvements d’extrême-droite » Yle
Selon une étude d’Yle, une grande partie des membres du mouvement néo-nazi PVL (mouvement de résistance nordique) et du groupe des soldats d’Odin ont été condamnés pour des crimes ou délits, pour la plupart liés à la violence.
L’étude concerne 61 personnes, tous militants de PVL et des soldats d’Odin. 43 militants sur 61 ont été condamnés et sept ont eu des peines de prison ferme.
Selon Yle, la police de sûreté (SUPO) estime que PVL a environ 100 à 120 membres. Le fondateur des soldats d’Odin Mika Ranta estime que le mouvement aurait environ 300 membres.
Dernièrement, les deux mouvements ont coopéré étroitement, selon Yle.
Yle, HS/A10

Santé

Vaccinations
Helsingin Sanomat rapporte qu’il n’y a pas eu de nouveaux cas de rougeole dans la région de Pietarsaari en Ostrobotnie. L’enfant, qui n’avait pas été vacciné, a probablement attrapé la rougeole lors d’un voyage à l’étranger.
Annika Saarikko, ministre de la Famille et des Services sociaux, qui n’est pas favorable à une obligation de faire vacciner les enfants, rappelle que les vaccinations ne sont pas obligatoires dans les pays nordiques. Il y a par contre 14 pays européens ou au moins une vaccination est obligatoire. « La couverture vaccinale est toutefois meilleure dans les pays nordiques », selon la ministre.
Mme Saarikko est prête à inclure dans le programme gouvernemental de 2019 l’objectif de faire augmenter la couverture vaccinale en Finlande.
HS/A12, AL/A6

France - Finlande

Culture

Sofi Oksanen chevalier des Arts et Lettres
La presse rapporte que l’écrivaine finlandaise Sofi Oksanen a été promue chevalier dans l’ordre des Arts et Lettres.
TS Yle Hbl

publié le 04/12/2018

haut de page