Revue de la presse du lundi 5 novembre

Politique étrangère et européenne

Forum de Paris sur la Paix

Le Président Niinistö à Paris
Turun Sanomat rapporte que le Président Sauli Niinistö participera à Paris à la commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale et à l’ouverture du Forum de Paris sur la Paix les 10 et 11 novembre.
TS/sam/15

Défense

Selon le Général Lindberg, les exercices militaires internationaux font partie du quotidien de la défense nationale
« Les exercices militaires internationaux ont occupé un rôle actif dans l’actualité de ces derniers temps. En octobre, les avions de combat finlandais ont participé à l’exercice Red Flag aux Etats-Unis. Des Finlandais participent à l’exercice Trident Juncture de l’OTAN en Norvège, Suède et Finlande. Et enfin, les Finlandais commandent les manœuvres de la marine Nothern Coasts en mer Baltique », énumère le commandant des forces de la défense, le général Jarmo Lindberg.
« Les exercices militaires internationaux ont pour objectif de développer les capacités de collaboration de la défense nationale avec des partenaires sélectionnés », explique le général.
« Il convient également de coopérer avec des capacités que nous ne possédons pas, notamment avec des activités de ravitaillement en vol ou les sous-marins, et de développer ainsi nos propres activités. Je rappelle que le coût des exercices internationaux représente moins de 0,4% des dépenses de la défense », note Lindberg.
Sur les 92 exercices militaires internationaux prévus pour l’année 2019, le général Lindberg mentionne le Nothern Wind de l’armée de terre avec la Suède et la Norvège et la participation finlandaise à l’exercice majeur de l’armée de l’air suédoise, le Flygvapenövning. Quant à la marine finlandaise, elle participera au Balto-ps commandé par les Etats-Unis et au Nothern Coasts commandé par l’Allemagne.
AL3.11/B24

Politique intérieure

Alliance verte

M. Haavisto a été élu à la présidence des Verts
Helsingin Sanomat rapporte que le député Pekka Haavisto a été élu président des Verts lors de la réunion du conseil national extraordinaire samedi à Helsinki, avec une majorité écrasante de 40 voix contre une seule pour son seul adversaire, la députée Outi Alanko-Kahiluoto.
La politologue Jenni Karimäki de l’université de Turku estime que l’élection quasi unanime de M. Haavisto signifie que les Verts veulent terminer le débat sur la personnalité de leurs dirigeants et se concentrer sur les thèmes politiques. Les Verts souhaitent que M. Haavisto attire le plus d’électeurs possible pendant la campagne des élections législative d’avril prochain.
M. Haavisto a annoncé qu’il présidera les Verts jusqu’au prochain congrès du parti à la mi-juin prochain.
Mme Karimäki estime que le résultat du vote n’aura pas d’effet sur les possibilités de Mme Alanko-Kahiluoto lors du vote sur le prochain président du parti. « Elle a montré qu’elle était engagée dans le parti et prête à prendre la responsabilité. »
M. Haavisto a critiqué la façon dont le gouvernement a agi dans le litige concernant le marché du travail. Il est en principe favorable à la réforme des services sociaux et de santé projetée par le gouvernement. « Le problème de la réforme est le modèle de l’ouverture des service vers le secteur privé, mené par le Rassemblement national. »
Selon M. Haavisto, l’objectif des Verts aux élections législatives est d’obtenir des sièges supplémentaires dans toutes les circonscriptions et d’être parmi les trois premiers partis du pays.
M. Haavisto, député d’Helsinki, n’a pas encore annoncé dans quelle circonscription il compte se présenter. Les options sont Helsinki ou Uusimaa, province autour de la capitale.
HS/A10

Editorial
Dans son éditorial, Keskisuomalainen estime que M. Haavisto est un choix sûr pour les Verts. La véritable lutte pour la présidence du parti aura lieu au congrès des Verts juin prochain à Pori.
L’élection de M. Haavisto à la tête du parti signifie que le succès lors des prochaines élections législatives est très important pour les Verts. Il est probable que M. Haavisto arrivera à faire augmenter la popularité du parti.
La montée des Verts pourrait menacer surtout M. Rinne et le PSD qui brigue la position du plus grand parti.
KS/2

Parlement

Un report de la réforme SOTE aurait de graves conséquences
La sous-secrétaire d’Etat chargée de la réforme des services sociaux et de santé SOTE, Mme Päivi Nerg déclare que si la réforme n’est pas votée avant la fin de la législature ce sont environ 60 autres projets de loi qui seront menacés. En effet, ces projets qui, dans de nombreux secteurs, sont liés à la réforme, deviendraient eux aussi caduques. Cela aurait aussi des effets sur nombre d’institutions et d’entreprises, ainsi que d’emplois, qui ont été créés dans l’optique de préparer cette réforme. Le démantèlement de toutes ces structures pourrait prendre un an.
Mme Nerg estime que mettre en place une nouvelle réforme devrait prendre au moins deux ans, voire toute la prochaine législature.
KS

Social


De nouveaux mouvements de grèves pour les vigiles

Le syndicat PAM a annoncé de nouveaux mouvements de grèves pour des entreprises et notamment l’aéroport de l’Helsinki-Vantaa. Ces mouvements sont destinés à influencer la conclusion de la convention salariale pour les vigiles qui n’a toujours pas été renouvelée.
HS

Environnement

Feuille de route vers un usage durable du plastique
Un groupe de travail composé de représentants de différents ministères, organisations et de la vie économique a rendu au ministre de l’Environnement, Kimmo Tiilikainen une feuille de route concernant l’usage durable du plastique
L’idée du rapport est de restreindre l’utilisation des plastiques et augmenter le taux de leur récupération et recyclage. Une taxe concernant les plastiques est proposée.
Le rapport note que le secteur de la construction est un des domaines qui utilise le plus de plastiques alors que la récupération et le recyclage de ce matériau reste à un niveau faible.
Le ministère de l’Environnement est en train de rédiger, avec le VTT, le centre national de recherche technique, un inventaire sur l’utilisation concrète du plastique dans le bâtiment.
HS/lun/A8

Economie

Energie

Projet Balticconnector
Helsingin Sanomat rend compte du projet de gazoduc Balticconnector entre la Finlande et l’Estonie, dont les travaux sont en cours depuis l’été dernier côté finlandais, et depuis vendredi, côté estonien.
Le gazoduc réunira ainsi le marché finlandais à celui de l’Estonie et permettra à la Finlande d’accéder au GNL, gaz naturel liquéfié, au biogaz des pays Baltes et au gaz naturel de l’Europe centrale. Actuellement, la Finlande dépend entièrement des importations du gaz naturel russe.
Arto Rajala, conseiller au ministère de l’Emploi et de l’Economie, estime que, du point de vue du marché du gaz, le projet est très important pour la Finlande. Ce pays est le dernier des grands Etats européens à s’ouvrir à ce marché, selon lui. Le gaz représente actuellement 6 % de la consommation énergétique finlandaise.
Le gazoduc qui sera prêt en 2020 augmentera la sécurité d’approvisionnement en gaz.
Le projet dont le coût s’élèvera à 250 millions d’euros est financé par la Commission européenne à hauteur de 75 %.
HS/sam/B23

Campus de start-ups à Helsinki

Helsinki souhaite attirer des start-ups internationales
Helsinki souhaite devenir la ville la plus attrayante du monde pour les activités de start-ups. Un projet est en cours pour créer un site pour jusqu’à 800 entreprises et 4000 employés. Le projet consiste à construire un nouveau campus de 50 000 m2 dans le terrain de l’ancien hôpital Maria à Kamppi. Des locaux de 13 000 m2 existent déjà sur ce terrain et il est prévu de les agrandir aussi.
Une décision en la matière devrait être prise le 19 novembre. Les travaux de construction pourraient commencer en 2020 et les premières tranches inaugurées en 2021.
KL/9

France

Tourisme


Paris est belle en hiver aussi

Keskisuomalainen publie un reportage sur Paris dans ses pages tourisme de l’édition du 3 novembre. Le quotidien encense notamment l’illumination de la Tour Eiffel.
KS

publié le 05/11/2018

haut de page