Revue de la presse du lundi 12 août

Politique étrangère et européenne

Désarmement nucléaire

Propos de Pekka Haavisto
La Finlande ne signera probablement pas le traité sur les armes nucléaires
Turun Sanomat rend compte des propos du ministre des Affaires étrangères, Pekka Haavisto, qui note, concernant le traité de l’ONU sur l’interdiction des armes nucléaires, qu’aucune puissance nucléaire ne souhaite le rejoindre. Pour lui, l’objectif du traité est bon mais il faudrait pouvoir mettre en place un système auquel participeraient les Etats disposant d’armes nucléaires.
La Finlande s’efforcera, selon M. Haavisto, d’assumer un rôle actif dans la politique en matière d’armes nucléaires qui actuellement est essentiellement déterminé selon les conditions de la Russie, des Etats-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne et de la Chine, qui sont engagés dans le traité de non-prolifération TNP.
M. Haavisto a participé, en juin à Stockholm, à une conférence organisée par son homologue suédoise, Margot Wallström. A l’occasion de cette rencontre, le projet d’examiner le TNP au printemps prochain a été évoqué. Selon M. Haavisto, les différents pays souhaitent renforcer ensemble ce traité notamment de façon à faire engager les Etats signataires au désarmement nucléaire et aux mesures restreignant les armes nucléaires. M. Haavisto estime que s’il semble réaliste de vouloir restreindre les armes nucléaires et de relancer les négociations, la voie esquissée à Stockholm pourrait être la bonne.
Il note toutefois que l’état international des choses ne donne pas lieu à beaucoup d’optimisme. Pour lui, la situation en matière des armes nucléaires est inquiétante : les nouvelles menaces et la crise concernant les accords existants comme le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire, pourront mener à une nouvelle course à l’armement.
M. Haavisto rappelle que même du temps de la guerre froide, il était possible de se mettre d’accord sur des restrictions d’armement, alors que là, la situation est plus anarchique. Il est très parlant que l’on n’arrive pas à se mettre d’accord même sur les questions de base concernant l’utilisation et le développement des armes nucléaires.
TS/sam/12

Russie

Editorial
La Finlande peut s’attendre à des surprises venant de Russie

Helsingin Sanomat estime que, à une semaine de la visite en Finlande du Président Poutine, la Russie est marquée par une vague de mécontentement. Cela fait que le voisin de la Finlande est une Russie dont on peut attendre des surprises.
L’imprévisibilité de la Russie semble cette fois venir de sa situation intérieure. Mais les conséquences des luttes de pouvoir et de la répression pourraient aussi avoir des effets au-delà de ses frontières, estime HS.
HS

Le gazoduc dope les exportations finlandaises
La construction du gazoduc Nord Stream 2 a eu pour effet une augmentation temporaire des exportations finlandaises en Russie. Sur les cinq premiers mois de l’année, cela a représenté une augmentation de 500 millions d’euros. En mai, les exportations de Nord Stream 2 ont représenté une augmentation des exportations vers la Russie de 40% par rapport à mai 2018.
Toutefois cela n’est que temporaire. De plus, le niveau des exportations finlandaises vers la Russie n’a toujours pas retrouvé celui d’avant la crise ukrainienne : les exportations finlandaises vers la Russie représentaient 5,4 milliards d’euros en 2012 et en 2013 contre seulement 3,3 milliards d’euros en 2018.
AL

Energie

Ardian cherche des opportunités en Finlande
Kauppalehti rapporte que le groupe français Ardian cherche des opportunités en Finlande pour investir dans les énergies renouvelables. Le groupe qui a déjà investi en Suède et en Norvège recherche à acquérir deux à trois grandes cibles d’investissement en Finlande. Le montant total pourrait s’élever à 2 à 3 milliards d’euros, rapporte Kauppalehti.
Cet investissement fait partie de la constitution d’une nouvelle plateforme sur les énergies renouvelables dans les pays nordiques. « La Finlande contient de nombreuses opportunités intéressantes dans ce secteur, notamment dans les éoliennes et les biocarburants », selon Simo Santavirta de Ardian. Il relève que l’atout de la Finlande par rapport à ses voisins nordiques est l’euro ce qui diminue les risques pour les investissements.
M. Auranne, de Adrian, estime que c’est dans l’énergie éolienne que les investissements se feront le plus probablement.
KL

Rapport du GIEC

Editorial
« Le climat est le carburant le plus important de la politique » KL

L’éditorialiste de Kauppalehti estime que la division entre la gauche et la droite commence à être dépassée. Ce qui divise les gens désormais, ce sont les questions liées au climat.
Pour l’éditorialiste, les décideurs politiques sont lents à réagir s’ils ne sentent pas une pression venant de la part des citoyens. De ce fait, chaque personne ainsi que les ONG ont un rôle important à jouer.
KL/9.8/5

Politique intérieure

Popularité

Les personnalités politiques les plus populaires
Selon le sondage réalisé par Alma Media, les personnalités politiques les plus populaires sont toujours le Président Sauli Niinistö et le ministre des Affaires étrangères Pekka Haavisto.
A la question de savoir « A quelle personnalité donneriez-vous plus de pouvoirs ? », M. Niinistö reçoit 66% de suffrages, devant M. Haavisto (48%) et Mme Jutta Urpilainen (34%).
Parmi les chefs de partis politiques, c’est Mme Li Anbdersson qui est la première citée (33%), devant Sari Essayah (26%), Jussi Halla-aho (25%), Petteri Orpo (23%), Antti Rinne (22%), Anna-Maja Henriksson (20%), Maria Ohisalo (17%) et Juha Sipilä (15%).
AL

Parti du Centre

Premier débat entre M. Kaikkonen et Mme Kulmuni
Samedi a eu lieu le premier débat entre les candidats à la présidence du parti, le Ministre de la Défense Antti kaikkonen et la ministre de l’Economie Katri Kulmuni.
Selon un sondage publié par Maaseudun Tulevaisuus, les deux candidats ont la même audience, environ 40%, parmi les électeurs centristes.
Le premier débat n’a pas permis de les départager, les candidats n’exprimant que de légères différences de tonalités, selon Aamulehti.
Tous deux estiment que le Ministre des Finances Mika Lintilä pourra continuer à son poste au moins jusqu’à la fin de l’année.
AL uusisuomi

Gouvernement

Modèle d’activation de chômeurs
Helsingin Sanomat relève que, selon ses sources, le gouvernement envisage de supprimer la mesure prévue pour couper de 4,65% les indemnités de chômage concernant les personnes qui travaillent moins de 18 heures sur une période de trois mois.
Par contre, il s’agira de maintenir la diminution du nombre de jours de carence (passé de sept à cinq) au début du chômage. Ainsi, concernant le premier mois de chômage, l’allocation resterait à un niveau plus élevé.
Un projet de loi en la matière devrait être remis pour avis, cette semaine. Le Premier ministre, Antti Rinne, affirme que la diminution de l’indemnité sera supprimée au début 2020.
HS/dim./A13

France - Finlande

Littérature

Zeniter, Slimani, Louis et Proust au menu de la rentrée littéraire en Finlande
Helsingin Sanomat publie une critique de L’art de perdre d’Alice Zeniter, paru en finnois, et annonce la sortie de la traduction des premiers romans de Leila Slimani et d’Edouard Louis.
HS rend compte aussi d’un article de The Guardian sur la publication, en octobre, d’une collection de textes inédits de Marcel Proust.
HS/sam/C4, dim/C4

Musique

Bonnes critiques pour l’orchestre de Tampere
Aamulehti rapporte que l’orchestre philharmonique de Tampere qui a donné deux concerts à Montpellier a reçu les éloges des critiques dans la presse française et spécialisée.
AL

publié le 12/08/2019

haut de page