Revue de la presse du jeudi 23 juillet

Pour les revues précédentes, cliquer ici.


Situation sanitaire

7372 cas en Finlande – 328 décès

THL annonce aujourd’hui 7372 cas (+10).
Il y a 328 (-) décès, 4 (-) personnes hospitalisées dont 0 (-) en soins intensifs. THL actualise le nombre de cas chaque jour mais les autres chiffres seulement les lundis, mercredis et vendredis.
Thl.fi´

La situation épidémique est stable

La situation épidémique de coronavirus est restée stable en Finlande. Au cours de la dernière semaine de suivi (13-19 juillet 2020), 40 nouveaux cas ont été signalés au registre des maladies infectieuses. Le nombre de cas est au même niveau que les deux semaines précédentes.
Certains des nouveaux cas sont liés à des chaînes d’infection connues et à des groupes surveillés. Les chaînes d’infection de tous les nouveaux cas sont soigneusement suivies afin de prévenir de nouvelles infections aussi efficacement que possible.
Le ratio de transmission R0 estimé est actuellement de 0,55 à 0,95 (intervalle de confiance à 90%).
Au cours de la dernière semaine de suivi, un peu plus de tests de coronavirus ont été effectués que les deux semaines précédentes. La proportion de cas positifs au covid-19 dans les échantillons testés est restée faible.
Alors que les restrictions associées à l’épidémie de coronavirus sont progressivement démantelées, les tests actifs doivent être poursuivis pour garantir que toutes les chaînes d’infection sont identifiées et arrêtées rapidement.
Thl.fi

Parlement

Le groupe parlementaire des Vrais finlandais demande que le Parlement soit convoqué pour discuter du plan de relance de l’UE

Le groupe parlementaire des Vrais finlandais s’est réuni jeudi pour une réunion extraordinaire. Le sujet de la réunion était « les actions du groupe concernant le résultat des négociations du gouvernement Sanna Marini sur les programmes de soutien de l’UE ».
Ville Tavio, président du groupe des Finlandais de base, a déclaré lors d’une conférence de presse que l’ensemble du parlement devrait être en mesure de discuter du vaste programme de financement de la relance de l’UE et que l’opposition devrait également être entendue.
Il demande donc que le Parlement interrompe ses vacances d’été et se réunisse rapidement.
HS Yle

Maintien des restrictions aux frontières

« La Finlande rétablit les contrôles aux frontières avec la Suisse, la Slovénie et l’Autriche » Yle

Le gouvernement a décidé de maintenir les restrictions au trafic aux frontières intérieures et extérieures

Lors de sa réunion de ce jour, jeudi 23 juillet, le Gouvernement a décidé de réintroduire le contrôle aux frontières intérieures du trafic entre la Finlande et l’Autriche, la Slovénie et la Suisse. Dans ces pays, le nombre de cas a commencé à augmenter depuis l’évaluation précédente. Les restrictions entreront en vigueur le lundi 27 juillet.
Le contrôle aux frontières intérieures se poursuivra dans le trafic entre la Finlande et l’Espagne, le Luxembourg, le Portugal, la Pologne, la France, la Suède et la République tchèque, à l’exception du trafic de bateaux de plaisance précédemment exemptés du contrôle aux frontières intérieures.
Les restrictions à l’entrée peuvent être levées dans le trafic entre la Finlande et les pays où l’incidence du coronavirus a été d’au plus 8 nouveaux cas pour 100 000 personnes au cours des 14 jours précédents. Alternativement, la suppression des contrôles aux frontières intérieures et la levée des restrictions à l’entrée peuvent être envisagées pour les pays avec un maximum de 10 nouveaux cas pour 100 000 personnes au cours des 14 jours précédents. Le gouvernement a précédemment déclaré que les restrictions levées peuvent être rétablies si nécessaire si la situation épidémique dans un pays s’aggrave de manière significative.
Dans la mesure où le contrôle aux frontières intérieures se poursuit, le trafic de retour vers la Finlande, le trafic de transit et tout autre trafic nécessaire sont possibles aux frontières intérieures. Il n’y a toujours pas de contrôles aux frontières intérieures dans le trafic entre la Finlande et la Norvège, le Danemark, l’Islande, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, les Pays-Bas, la Belgique, l’Italie, la Grèce, le Liechtenstein, Malte, l’Allemagne, la Slovaquie et la Hongrie.

Certaines restrictions sur le trafic aux frontières extérieures seront levées
Le trafic entre la Finlande et les pays de la liste verte (conformément á la recommandation du Conseil du 30 juin) sera ouvert avec certaines restrictions si le nombre d’infections dans le pays de la liste ne dépasse pas 8 cas pour 100 000 personnes au cours des 14 jours précédents.
Les pays éligibles sont la Corée du Sud, la Géorgie, le Japon, la Chine, le Rwanda, la Thaïlande, la Tunisie, l’Uruguay et la Nouvelle-Zélande. Dans le trafic entre la Finlande et ces pays, les déplacements professionnels et essentiels pour les résidents de ces pays ont été rendus possibles le 13 juillet et, à partir du 27 juillet, le trafic entre la Finlande et ces pays est autorisé sans restrictions. Cependant, dans le cas de la Chine, le Conseil de l’UE est tenu de confirmer la mise en œuvre adéquate de la réciprocité.
Les restrictions au trafic aux frontières extérieures avaient été assouplies pour les résidents de l’Algérie et de l’Australie le 13 juillet, mais selon la dernière évaluation épidémiologique, les pays ne remplissent plus les critères fixés par le gouvernement. Dans le cas de l’Algérie et de l’Australie, les restrictions au trafic frontalier extérieur seront donc à nouveau renforcées.
Les restrictions au trafic aux frontières extérieures ont déjà été levées pour le trafic entre la Finlande et Andorre, Chypre, l’Irlande, Saint-Marin et le Vatican. Le trafic entre la Finlande et ces pays non Schengen est autorisé sans restrictions.

Les ports seront ouverts au trafic de passagers
Tous les ports faisant office de points de passage frontaliers sont autorisés à transporter des passagers, sous réserve de restrictions d’entrée. Le changement facilitera les opérations des commerçants et sera conforme à la décision précédente sur les aéroports.
En ce qui concerne le transit aérien, il est précisé que seul le transit régulier programmé est autorisé. Par exemple, un vol privé à des fins de transit n’est pas autorisé dans la mesure où des restrictions au trafic aux frontières intérieures ou extérieures s’appliquent.

La situation est revue environ toutes les deux semaines
Les décisions maintenant prises sont valables jusqu’au 25 août. Le gouvernement réévaluera dans environ deux semaines la nécessité et la portée des restrictions à l’entrée en fonction de la situation épidémiologique.
Vn.fi

Politique étrangère

Le ministre des Affaires étrangères Haavisto en Irak

Le ministre des Affaires étrangères Pekka Haavisto est en visite en Irak. Au cours de la visite, le ministre des Affaires étrangères Haavisto rencontrera les dirigeants du pays et inaugurera officiellement l’ambassade de Finlande à Bagdad, qui a repris ses opérations à l’automne 2019. En outre, il rencontrera les forces finlandaises de gestion de crise en Irak.
Le principal objectif de la visite du ministre des Affaires étrangères Haavisto est d’établir des relations avec le nouveau gouvernement irakien et de discuter des problèmes bilatéraux et régionaux actuels. Les détails du voyage ne seront annoncés qu’après le voyage pour des raisons de sécurité.
Vn.fi

La Finlande devient membre de l’Institut international des vaccins (IVI)

Le décret gouvernemental met en œuvre l’accord portant création de l’Institut international des vaccins. Le décret et avec lui l’adhésion de la Finlande entreront en vigueur le 1er août 2020. En tant que membre, la Finlande a de meilleures opportunités d’influencer la recherche et le développement de vaccins stratégiques à long terme.
La Finlande n’a pas été auparavant impliquée dans les activités de l’IVI en tant qu’État, bien que la Finlande ait échangé des informations avec l’IVI et coopéré dans le cadre de programmes internationaux de sécurité sanitaire.
Vn.fi

Pour les revues précédentes, cliquer ici.

publié le 24/07/2020

haut de page