Revue de la presse finlandaise du mardi 17 mars - 2éme édition

Covid-19

Situation

319 cas en Finlande
THL rapporte que 319 cas ont été rapportés à ce jour.

Durée de l’épidémie
Yle rapporte que Kari Auranen, professeur spécialisé dans la modélisation des épidémies à l’université de Turku, estime que la première vague du coronavirus pourrait durer encore au moins trois mois.
Pour pouvoir évaluer la durée de l’épidémie, il faut connaître le coefficient de contagiosité et la rapidité de la contagion d’une personne à l’autre.
Le coefficient de contagiosité signifie le nombre de personnes qui sont contaminées par un porteur, le plus souvent il est évalué à 2 ou 3. Selon M. Auranen, en Finlande, on utilise le coefficient 2 ou un peu moins, parce que les contacts ont déjà été réduits.
La durée évaluée de la contagiositéest d’environ une semaine. Le COVID-19 se transmet donc fortement mais moins rapidement par rapport à la grippe saisonnière.
Selon la modélisation mathématique, si les autorités n’avaient pris aucune mesure, le coronavirus aurait balayé toute la Finlande sous forme d’une vague forte de 2 à 3 mois et environ la moitié de la population aurait été contaminée.
Avec les mesures de restriction actuelles, l’épidémie est moins forte mais dure plus longtemps, au moins trois mois, selon M. Auranen.
Il y a toutefois deux points d’interrogation importants. On ne sait pas encore quelle est la part des personnes contaminées qui sont sans symptômes. On ne connaît pas non plus la sensibilité des enfants à être contaminé et devenir porteur.
Yle

Gouvernement

Mise en œuvre de la loi sur l´état d’urgence
Le Gouvernement a constaté, en coopération avec le Président de la République de Finlande, des circonstances exceptionnelles en raison de la situation du virus corona. Le gouvernement a décidé le 16 mars des mesures visant à retarder la propagation des infections par le virus Corona et à protéger les groupes à risque. Les décisions sont valables jusqu’au 13 avril 2020. Les mesures prises par le gouvernement sont mises en vigueur conformément à la Loi sur l’état d’urgence, à la loi sur les maladies transmissibles et à d’autres lois.
En ce qui concerne la loi sur l’état d’urgence, le gouvernement a adopté aujourd’hui 17 mars deux décrets d’application transmis au parlement. Les décrets identifient les dispositions précises de la Loi sur l’état d’urgence qui sont en cours d’application.

Le gouvernement va publier aujourd’hui la liste des emplois critiques
Le gouvernement va publier aujourd’hui la liste des emplois critiques dont les enfants pourront accéder aux écoles : cela devrait concerner les services de la santé, de la logistique, des secours, de l’alimentation, des déchets, des eaux, du nettoyage, de la production de chaleur et du nucléaire et des enseignants requis pour travailler.

Ministère de l’Intérieur : limites au trafic aux frontièresde Finlande – les gardes-frontières et les policiers à la retraite peuvent être réquisitionnés

Le trafic aux frontières finlandais sera limité à partir de jeudi 19 mars. Les points de passage frontaliers sont fermés et les contrôles internes entrent en vigueur. La police supervise les restrictions imposées en raison du virus Corona en fonction de ses ressources et, le cas échéant, fournit une assistance à d’autres autorités.
La Loi sur l’état d’urgence entrera en vigueur du 18.3.au13.4.
- La Finlande et le monde entier sont dans une situation très grave en raison du virus Corona. La situation exige beaucoup de nous. Le trafic frontalier en Finlande est sévèrement restreint. Avec ces décisions, le gouvernement veut contribuer à la sauvegarde des capacités de la société finlandaise et du système de santé dans des circonstances exceptionnelles, a déclaré la ministre de l’Intérieur, Maria Ohisalo.
Plus de voyages à l’étranger
Les gens ne devraient pas voyager du tout à l’étranger pendant la période de du 19 mars au 13 avril. Cela s’applique à la circulation à la fois par la route, par mer et par vol. Une personne de retour d’un voyage à l’étranger en Finlande devra rester pendant 14 jours en quarantaine. Les citoyens finlandais et les résidents permanents en Finlande sont toujours autorisés à retourner en Finlande. Les touristes étrangers en Finlande peuvent quitter le pays.
Le transport de marchandises se poursuit à toutes les frontières. Les trajets professionnels indispensables sont encore possibles et se poursuivent aux frontières intérieures de l’UE. Cela préserve l’approvisionnement quotidien en biens et en médicaments, et n’arrête pas l’ensemble de la société sur le plan économique.
Les aéroports d’Helsinki-Vantaa, Mariehamn et Turku sont maintenus ouverts au fret et aux vols de retour. Les gardes-frontières peuvent autoriser les trajets en raison d’une raison nécessaire et justifiée. Les autres aéroports sont exclus du trafic international.
Les points de passage frontaliers internationaux à la frontière orientale limitent le trafic et leurs heures d’ouverture. Le trafic de passagers à travers le point de passage frontalier de Vainikkala est suspendu.
À la frontière entre la Finlande et la Norvège, Les points de passage de Kilpisjàrvi, Karigasniemi, Kivilompolo, Nuorgam, Nusorgam, Nus et Utsjoki sont maintenus ouverts pour les marchandises et le trafic de retour. En outre, les déplacements professionnels indispensables et les autres déplacements indispensables peuvent être autorisés. Ailleurs, traverser la frontière n’est pas autorisé.
À la frontière entre la Finlande et la Suède, les points de passage de Karesuvanto, Kolari, Muonio, Pello, Tornio et Ylitornio sont gardés ouverts pour les marchandises et le trafic de retour. En outre, les déplacements professionnels indispensables et les autres déplacements indispensables peuvent être autorisés. Ailleurs, traverser la frontière n’est pas autorisé.
Même si le trafic régional n’est pas arrêté, en raison des ralentissements aériens et maritimes, l’accès de la main-d’œuvre étrangère à la Finlande depuis l’étranger est considérablement gêné. En fonction de son état de santé, une personne sera autorisée à retourner dans son pays d’origine pour des citoyens de l’UE et dans d’autres pays de l’UE pour ceux qui ont des permis de séjour permanent.
La fermeture d’un point de passage frontalier n’empêchera personne de venir pour demander une protection internationale.
La police interdit les événements publics pour plus de 10 personnes
Le gouvernement a décidé que les réunions publiques seraient limitées à dix personnes et il est recommandé d’éviter les activités inutiles dans les lieux publics. La police peut appliquer les restrictions de rassemblement dans le contexte de ses capacités. Plus les gens se conformeront aux règlements et aux recommandations, plus la police sera en mesure d’orienter les ressources vers des tâches urgentes.
Vn.fi

Ministère de l’emploi : l’employeur a la possibilité de déroger temporairement aux dispositions relatives au temps de travail et aux congés annuels pour des activités critiques pour la société
En vertu de la Loi sur l’état d’urgence du 17.3.2020, le gouvernement a adopté un décret pour répondre plus efficacement à la pénurie de personnel, de l’épidémie de virus aux activités critiques dans la société. Les dispositions portent sur le temps de travail et les jours fériés annuels, ainsi que sur la période de cessation d’emploi du travailleur.
Le décret peut s’appliquer aux soins de santé et à l’aide sociale, aux opérations de sauvetage, aux activités des centres d’urgence et au personnel travaillant dans la police. Toutefois, la prorogation de la période de préavis ne s’applique pas à la police.
Si nécessaire, l’employeur peut suspendre le congé du travailleur ou reporter le moment de son adoption. De plus, l’employeur peut déroger à l’obligation d’obtenir le consentement du travailleur pour les heures supplémentaires et de déroger aux dispositions relatives à la période de repos. L’employeur peut également prolonger la période de préavis pour le travailleur à quatre mois si l’employeur est menacé par une pénurie de main-d’œuvre en raison de l’épidémie de virus. Si l’employeur devait utiliser ces exceptions, il devrait accorder une attention particulière à la santé et à la sécurité des travailleurs. Les exceptions seraient temporaires.
Les pénuries de main-d’œuvre peuvent perturber le fonctionnement des services sociaux essentiels
La propagation de l’épidémie virale peut entraîner une pénurie de main-d’œuvre pour l’employeur, qui est motivée par le besoin de services en raison de la maladie des citoyens. En outre, les pénuries de main-d’œuvre peuvent accroître la maladie du personnel qui travaille dans les activités pertinentes. Les pénuries de main-d’œuvre peuvent perturber considérablement le fonctionnement de ces services socialement essentiels.
Ce décret entrera en vigueur le 18.3.2020.

Décret pour suspendre les délais pour les soins médicaux d’urgence et de l’évaluation du besoin d’un service d’aide sociale en raison de la situation du virus corona
Le gouvernement a adopté le 17 mars un décret concernant les délais de garantie d’accès aux soins dans les municipalités. Ce décret entrera en vigueur le 18 mars.
Sur la base de ce décret, la municipalité peut renoncer au respect des délais fixés dans la Loi sur les soins de santé dans l’organisation du traitement d’un patient sous certaines conditions.
Vn.fi

Nouveau communiqué du ministère finlandais des Affaires étrangères

Ne voyagez pas à l’étranger !
La pandémie de Coronavirus affecte le tourisme d’une manière sans précédent. Plusieurs pays ferment leurs frontières et imposent des restrictions à la circulation à l’intérieur du pays. Dans de nombreux pays, les arrivées en provenance de Finlande sont mises en quarantaine pendant 14 jours. Dans le transport aérien, de nouvelles interruptions de route sont signalées chaque jour. En raison de cette situation très extraordinaire, le ministère des Affaires étrangères finlandais recommande d’éviter les voyages à l’étranger pour le moment. Cela s’applique pour tous les pays.
Il y a eu de nombreux contacts avec ministère finlandais des Affaires étrangères et seuls certains d’entre eux ont pu être traités. Le centre d’appels ne doit être appelé qu’en cas d’urgence. L’interruption d’un voyage et la difficulté de revenir en raison de la situation du virus corona n’est pas une urgence. Pour les demandes de renseignements sans urgence, veuillez utiliser l’adresse paivystys.um@formin.fi par courriel.
Si vous êtes déjà en voyage, suivez les informations locales pour obtenir les dernières informations. Nos moyens d’aider sont limités. Essayez de déterminer les arrangements pour votre voyage de retour par l’intermédiaire de votre agence de voyage, compagnie aérienne ou compagnie d’assurance. Les clients sont maintenant tenus de s’adapter à la situation et de s’orienter. Beaucoup de touristes peuvent avoir à rester dans leur pays de destination jusqu’à ce que le trafic aérien reprenne. Les agences de voyage et les compagnies aériennes s’efforcent de transporter les Finlandais vers leur pays d’origine.
Le ministère finlandais des Affaires étrangères et les ambassades finlandaises tentent de tenir à jour la situation sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter. Nous vous recommandons d’enregistrer votre voyage. Les informations de voyage sont mises à jour avec des informations durables pour clarifier la situation. Le conseil de voyage pour tous les pays recommande d’éviter maintenant tous les voyages –à ce stade.
Vn.fi

Nouveau service en ligne pour les citoyens

Omaolo.fi
Le ministère des Affaires sociales et de la Santé annonce que le gouvernement a décidé la semaine dernière de la mise en œuvre d’un nouveau service en ligne pour donner des informations sur le coronavirus aux citoyens.
Le service « Omaolo.fi » propose aussi la possibilité pour évaluer en ligne les symptômes et la nécessité d’être soigné. L’évaluation est disponible en finnois ou en suédois pour tous les habitants de Finlande.
Les recommandations sont nationales et complétées par les recommandations locales le cas échéant.
L’objectif du service est de donner des informations exactes qui sont à jour, diminuer les inquiétudes des citoyens et diminuer la surcharge des services de santé.
stm.fi, omaolo.fi/palvelut/oirearviot, sotedigi.fi

Informations de la municipalité d’Helsinki pour les habitants :

Veuillez procéder ainsi si vous soupçonnez avoir été contaminé par le coronavirus

- Si vos symptômes sont légers
Restez à la maison. Dans les cas moins graves, on ne fait pas de tests de coronavirus. La majeure partie des personnes atteintes du coronavirus se rétablissent au bout d’une semaine, sans avoir besoin de traitement médical. Au besoin, vous pouvez soulager les symptômes avec des médicaments anti-douleurs et analgésiques.

- Si vos symptômes nécessitent des soins
Si les soins à la maison ne sont pas suffisants, veuillez appeler le service d’assistance téléphonique sur le coronavirus, t. 09310 10024 (en journée 7 h - 20 h). Aux autres horaires, veuillez contacter la permanence Päivystysapu, t. 116117.
Les symptômes dus aux infections des voies respiratoires qui demandent une évaluation du médecin sur le traitement à suivre sont un état de santé général affaibli, une fièvre nettement prolongée et des troubles respiratoires.
Dans les cas d’urgence, vous devez appeler le 112.

Les patients atteints du coronavirus sont soignés au centre médical du coronavirus de Laakso, vous devez toujours appeler par téléphone dans un premier temps
À partir de lundi 16/03, tous les habitants de Helsinki qui présentent des symptômes des voies respiratoires supérieures et les patients qui ont besoin d’un diagnostic médical seront orientés vers le centre médical de Laaksonkoronaterveysasema.

Les autres centres médicaux ne soigneront plus les patients atteints de symptômes des voies respiratoires supérieures à partir du 16/03. Veuillez toujours d’abord appeler le service d’assistance téléphonique sur le coronavirus, t.09 310 10024. Vous obtiendrez des consignes par téléphone sur la manière de procéder.
Vous serez au besoin orienté à la réception du centre médical du coronavirus ou bien à l’hôpital.

Le centre médical du coronavirus est à votre service de 8 h à 18 h (Lääkärinkatu 8 R). Le centre médical du coronavirus exerce ses activités dans les locaux du centre médical de Laakso. À Laakso, les patients sont pris en charge selon l’ordre d’urgence. Il est impossible deprendre rendez-vous au centre.

On ne fera pas passer des tests de coronavirus à tout le monde
Les tests de coronavirus seront faits uniquement surles groupes à risque. Les tests se déroulent à l’hôpital HUS. Les médecins des maladies infectieuses de HUS décident de lanécessité de faire passer le test ou non.

publié le 24/03/2020

haut de page