REvue de la presse du vendredi 3 novembre

Politique étrangère et européenne

Conseil nordique

Un compromis temporaire sur le statut du finnois et de l’islandais

Le Conseil nordique a fait un compromis concernant l’initiative sur le statut du finnois et de l’islandais dans les travaux de l’organisation. Le statut de ces langues sera amélioré et en 2018, il s’agira de décider si elles pourront devenir des langues officielles à côté du suédois, du norvégien et du danois.

Avec ce compromis, il n’a pas été nécessaire de voter en la matière contrairement à ce qui avait été prévu à l’origine.

Selon Juho Eerola (VF), président de la délégation finlandaise, le compromis tient compte des principaux objectifs de l’initiative.
HS/A8

Finlande – Russie

« La Russie dit avoir été invitée à participer au centre hybrides – M. Soini dément » Yle

Yle rapporte que dans un récent discours le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré avoir récemment rencontré son homologue finlandais Timo Soini. Selon M. Lavrov, M. Soini lui aurait dit que, au centre de lutte contre les menaces hybrides d’helsinki, « ils seraient heureux que la Russie rejoigne ce centre ».

Yle propose un lien vers les déclarations en anglais du ministre russe :
« To counteract the evidence-free danger coming from Moscow, various anti-Russian entities are being created, such as the Strategic Communication Group East, which will function as part of the European Foreign Service, as well as a multinational “centre of excellence” for combating “hybrid” threats in Helsinki. I recently had talks with Foreign Minister of Finland Timo Soini and asked him what the centre will actually be doing. He said that, probably, it will engage in studying all the hybrid threats that there are, and that they would be glad if Russia joined this centre. It was mentioned during a conversation, but nobody invited us there officially. If they do, it will probably be an interesting project to join. So far, at least, such an invitation has not been extended. These steps to create different entities and to combat hybrid threats carried out by the media resemble hunting for dissidents and are unlikely to help restore any trust. »

Interrogé par Yle, le ministre finlandais des Affaires étrangères timo Soini déclare que les discussions entre ministres des Affaires étrangères sont confidentielles. Selon lui, c’est au contraire M. Lavrov qui a évoqué l’intérêt russe pour coopérer avec ce centre de lutte contre les menaces hybrides. « Je n’ai pas commenté cela », dit M. Soini.
M. Soini rappelle que ce centre est destiné seulement aux pays de l’UE ou de l’OTAN. Et c’est le centre qui décide de manière indépendante de ses coopérations.
« Le centre est une organisation indépendante fonctionnant dans le cadre de l’UE. La Finlande ne décide pas de son fonctionnement opérationnel », selon M. Soini.
Yle se demande si les propos de M. Lavrov ne sont pas un exemple d’influence hybride.

La Finlande n’a pas l’intention de publier un démenti officiel.
Yle
http://www.mid.ru/en/foreign_policy/news/-/asset_publisher/cKNonkJE02Bw/content/id/2927175

OTAN – Election présidentielle

Débat entre anciens diplomates

Kauppalehti publie un billet de Arno Ahosniemi, rédacteur en chef, qui rend compte du débat entre deux anciens ambassadeurs de Finlande en Russie, MM. Himanen (2012-2016) et Nyberg (2000-2004).

M. Himanen a récemment sorti un livre où il promeut ouvertement une adhésion de la Finlande à l’OTAN, alors que M. Nyberg est bien plus réservé sur cette question. Ce dernier estime qu’une adhésion engendrerait une rupture avec la Russie, ce qui ne serait certainement pas dans les intérêts de la Finlande.

M. Ahosniemi estime qu’il est extrêmement important, notamment à l’approche de la présidentielle, de débattre sur ce sujet.

Nils Torvalds (candidat du Parti suédois à l’élection présidentielle) a déjà évoqué la question d’une adhésion éventuelle à l’OTAN, ce qui fait que les autres candidats devront prendre position eux aussi. Pour M. Ahosniemi, la question n’a pas été un thème des débats électoraux des présidentielles jusqu’à présent, mais le moment est venu.

L’auteur se félicite du fait que le débat soit lancé.
KL/A5

Politique intérieure

Sécurité

Propos de Mme Nerg sur la nouvelle stratégie de sécurité

Le gouvernement a adopté, hier, la nouvelle stratégie de sécurité de la société finlandaise.

Selon Päivi Nerg, directrice générale du ministère de l’Intérieur, le changement central par rapport à la version précédente datant de 2010 est que prévenir les risques relève désormais de tous les acteurs de la société civile aux côtés des militaires. Il faut que l’on inclue, en plus des autorités, les représentants de la vie économique et la population dans les démarches pour se prémunir contre les menaces.

Selon le secrétaire général du comité de sécurité, Vesa Valtonen, cela permettra les échanges d’information et de créer une confiance.

Mme Nerg relève, parmi les changements dans l’environnement de sécurité, les effets de l’annexion de la Crimée, le rapprochement des attaques terroristes du territoire finlandais, les diverses cyber-attaques et l’influence hybride. « Les menaces ne relèvent plus de la guerre traditionnelle, mais de choses qui visent la société civile auxquels il faut se préparer. »

Mme Nerg estime que l’on pourra encore améliorer l’identification des menaces du nouveau type, comme la guerre informatique et les attaques sur les réseaux informatiques.
KS/19

Fiscalité

Augmentation de 10 % de la taxe sur l’alcool

L’Etat devrait récolter 100 millions d’euros de plus en recettes fiscales avec l’augmentation de la taxe sur les boissons alcoolisées.

Les prix de vente des boissons alcoolisées devront donc augmenter de 5 % en moyenne, ceux du vin augmentant de 12,7 % et ceux des alcools forts de 4,8 %, par exemple.

En 2016, les recettes fiscales concernant les boissons alcoolisées s’élevaient à 1,35 milliards d’euros.
KL/A11

Salon Slush


10ème édition

Helsingin Sanomat rapporte que la dixième édition du salon Slush, à la fin du mois, réunira 20 000 participants dont la moitié viennent de l’étranger.

Parmi les principaux invités, outre l’ex-vice-président américain Al Gore, le PDG de Tencent Martin Lau.
HS

France

Sécurité

Levée de l’état d’urgence

Les médias finlandais rapportent la levée de l’état d’urgence intervenu le 1er novembre.
HS Yle

publié le 03/11/2017

haut de page