Revue de la presse du vendredi 14 septembre

Politique étrangère et européenne

Union européenne

Changement d’heure
La Commission européenne prône l’arrêt du changement d’heure

Les Etats membres pont jusqu’au mois d’avril pour indiquer quelle heure ils choisiront à partir de 2019 : l’heure d’été ou l’heure d’hiver.
Les Etats membres changeront d’heure pour la dernière fois en 2019, soit au printemps (s’ils choisissent de rester à l’heure d’été), soit à l’automne (s’ils choisissent l’heure d’hiver).
La Ministre des Transport Anne Berner souligne que la Finlande est en avance sur les autres Etats membres en ce qui concerne l’arrêt du changement d’heure. En effet, suite à une proposition citoyenne transmise au parlement en 2017, le Parlement finlandais a déjà débattu de cette question qui relevait alors de la compétence européenne. Le Parlement n’avait pu se prononcer pour cette raison mais avait engagé le gouvernement à promouvoir ce sujet au niveau européen.
KS

Hongrie
Editorial : « On ne peut rien contre la Hongrie, mais il fallait réagir » HS

Helsingin Sanomat se félicite du vote du parlement européen d’engager une procédure contre la Hongrie. Il estime que, si la procédure n’avait pas été engagée, l’union aurait montré sa faiblesse. L’éditorialiste estime toutefois que cela risque néanmoins de conduire à ce que M. Orban se renforce auprès de son opinion nationale.
HS

Cour de justice de l’Union européenne

M. Jääskinen est nommé candidat finlandais
Keskisuomalainen rapporte que le gouvernement a nommé Niilo Jääskinen, docteur en droit, membre de la Cour suprême administrative, candidat finlandais à la Cour de justice de l’Union européenne pour une période de deux ans à partir du début octobre 2019, en remplacement du juge finlandais actuel Allan Rosas qui prendra sa retraite.
M. Jääskinen a été avocat général à la Cour de justice de l’UE de 2009 à 2015.
KS/19

Mer Baltique

Mme Gestrin nommée représentante spéciale de M. Soini
Selon Keskisuomalainen, le ministre des Affaires étrangères Timo Soini a nommé Christina Gestrin comme sa représentante spéciale pour la coopération dans la région de la mer Baltique.
Le renforcement de la sécurité et de l’économie de la région baltique est une des cinq priorités que M. Soini avait définies au début de son mandat ministériel.
Mme Gestrin a été députée du Parti suédois de 2000 à 2015.
KS/19

Chine – Economie


« Solidium n’envisage pas d’empêcher la vente de Amer à la Chine » HS

La rumeur d’un rachat d’Amer Soprts par le groupe chinois Anta Sports products a fait réagir Solidium qui gère les actions de l’Etat finlandais. En effet, parmi ses miussions, Solidium doit « renforcer et stabiliser l’actionnariat finlandais dans des entreprises importantes du point de vue national ».
Le directeur de Solidium Antti Mäkinen estime qu’il est probable que le groupe chinois, s’il acquiert Amer Sports, voudra vendre par morceau l’entreprise qui possède notamment les marques Salomon, Suuunto et Wilson.
Selon M. Mäkinen, « s’il l’on était en Suède, cela ferait scandale de voir une entreprise suédoise passer à l’étranger sans combat ».
Il s’étonne que les actionnaires finlandais puissent être intéressés pour vendre à un groupe chinois. En revanche, il estime que Solidium n’est pas intéressé et « regarde cela depuis la touche ».
HS KL

Finlande – Russie – Transport


L’industrie forestière voudrait faire rouler des wagons russes en Finlande

Aamulehti rapporte que l’industrie forestière finlandaise voudrait pouvoir faire rouler des wagons de marchandise russes en Finlande afin de lutter contre la pénurie de wagons de marchandises. En effet, il y na beaucoup de bois à transporter mais la compagnie de chemins de fer VR ne possède pas assez de wagons de marchandise. Or, les wagons russes ne peuvent circuler que sur des trajets vers ou depuis la Russie mais pas sur des trajets intérieurs en Finlande.
AL

Politique intérieure

Projet gouvernemental de faciliter le licenciement

Editorial
« Les grèves réduiraient à néant la croissance économique si chérie » KL

L’éditorialiste du quotidien d’informations économiques Kauppalehti estime que, comme la proposition du gouvernement sur un licenciement plus facile ne sera remise au Parlement qu’en novembre, la grève des heures supplémentaires annoncée risque d’être longue.
Selon un grand nombre de spécialistes en matière d’économie nationale, il n’y a pas de certitude sur le fait que faciliter le licenciement augmente l’emploi.
L’éditorialiste se demande pourquoi le gouvernement promeut ce projet controversé. Les entrepreneurs sont convaincus de l’effet positif pour le recrutement.
Pour l’éditorialiste, ce projet constitue au gouvernement Sipilä sa dernière occasion de montrer qu’il n’est pas pris en otage par le mouvement syndical.
KL/A5

Les infirmières se joindraient au mouvement social
Les syndicats du secteur des soins de santé et celui des enseignants pourraient entamer de mesures sociales pour protester contre le projet de faciliter le licenciement dans les PME de moins de vingt salariés.
Le ministre de l’Emploi, Jari Lindström, constate que la préparation du projet continue et qu’il s’agit de réfléchir s’il conviendra d’y changer quelque chose. Il n’est pas exclu que la mesure soit restreinte de façon à concerner seulement les entreprises de dix employés au maximum.
HS/A8

Alliance verte

M. Aalto en congé maladie
Helsingin Sanomat relève que le président de l’Alliance verte Touko Aalto est en congé de maladie à partir de jeudi, en raison d‘épuisement. M. Aalto a commencé sur Facebook qu’il ne donnerait pas d’interviews pendant son congé maladie et ne serait pas présent dans les medias sociaux. La durée du congé de maladie n’est pas connue.
Selon un communiqué des Verts, les vice-présidents du parti, Maria Ohisalo, Hanna Halmeenpää et Veli Liikanen assumeront les fonctions du président du parti pendant le congé maladie de M. Aalto. Selon les règles du parti, le bureau national doit nommer un des vice-présidents comme président intérimaire. La date de la réunion du bureau national n’a pas encore été décidée.
M. Aalto a été élu président des Verts en été 2017, en remplacement de Ville Niinistö. La popularité des Verts a commencé à baisser presque tout de suite après son élection. Selon un sondage d’HS, la popularité des Verts a été de 13,7 % en août et selon le sondage récent d’Yle, elle est de 12,6%.
Il y a eu des voix critiques parmi les Verts. Ville Niinistö a laissé entendre que M. Aalto, qui a souvent été présent dans le débat public en raison de sa vie privée, devrait se consacrer plus aux questions importantes.
HS/A10, KS/17

Economie

« Les aides à l’innovation apportent peu de résultat » KL
Kauppalehti rapporte que les « nouvelles entreprises innovantes » (NIY) ont reçu plus de 2209 millions d‘euros de Tekes entre 2010 et 2017 mais pour des résultats bien maigres. La plupart de ces entreprises font des pertes et même pour 72% d’entre elles sur les trois dernières années.
Actuellement il y a 374 entreprises innovantes qui bénéficient de ces aides.
Kauppalehti souligne que, durant cette période, Supercell a reçu 3,6 millions d’euros de ces aides et fait un bénéfice de 2 milliards d’euros. En revanche, les autres entreprises qui ont reçu ces aides ont enregistré des pertes de plus de 300 millions d’euros.
KL

publié le 14/09/2018

haut de page