La Finlande double ses projets d’investissements en France en 2017 [fi]

Communiqué de presse
Helsinki, le 5 avril 2017

La Finlande double ses projets d’investissements en France en 2017

Le bilan 2017 des investissements finlandais en France est très positif avec un doublement du nombre de décisions d’investissement par rapport à l’année 2016. Des résultats encourageants pour développer les synergies franco-finlandaises dans les secteurs de l’industrie et des services.

En 2017, 10 projets d’investissements finlandais se sont concrétisés en France (contre 5 en 2016) et ont permis la création ou le maintien de 284 emplois, un chiffre en augmentation de 72% par rapport à l’année 2016. Ces chiffres très positifs sont d’autant plus encourageants que la Finlande se hisse aux côtés du Danemark, 2nd employeur nordique derrière la Suède, avec un nombre comparable d’emplois créés ou maintenus sur la même année (225 au Danemark).
Ces projets témoignent en outre de l’attractivité des régions françaises, alors que 60% des investissements sont effectués en région.
Le plus gros investissement est mené par le leader des télécoms Nokia, avec la création d’un nouveau centre de recherche en cybersécurité permettant le recrutement de 150 salariés, dont une centaine d’ingénieurs. La France offre en effet un environnement particulièrement favorable aux activités de R&D, soutenues par les récentes réformes pour renforcer les initiatives de recherche et d’innovation.

« 2017 a été une très belle année pour les investissements finlandais en France, aussi bien par des géants de l’industrie comme Ahlstrom-Munksjö que par des plus petites sociétés, comme l’éditrice de solutions logicielles M-Files. La diversité des investissements finlandais montre bien que la France et la Finlande ont beaucoup à partager, et un fort potentiel pour développer leurs liens économiques » précise Gilles Debuire, Directeur Adjoint Business France Nordic.

En 2017, l’attractivité de l’écosystème français a permis d’attirer 1 298 décisions d’investissement, dont 50% de nouvelles implantations, permettant la création ou le maintien de 33 489 emplois. La France est aujourd’hui le 2ème pays européen le plus attractif, derrière l’Allemagne. « Cet excellent résultat est le fruit de l’effort de transformation engagé pour favoriser le développement des entreprises et de l’investissement en France. Je me félicite que les acteurs finlandais participent à ce mouvement en renforçant leurs investissements dans notre pays » dit M. Serge Tomasi, Ambassadeur de France à Helsinki.

Pour plus d’informations :
Fatima Moudjaoui, Responsable communication, Tél + 46 (0) 8-545 89 165, fatima.moudjaoui@businessfrance.fr
www.businessfrance.fr

Les entreprises étrangères confirment plus que jamais le choix de la France pour leur développement en Europe

Le « Rapport sur l’internationalisation de l’économie française - Bilan 2017 des investissements étrangers en France », paru le 3 avril 2018, confirme la confiance renouvelée des investisseurs étrangers pour le site France. Les chiffres ont été dévoilés lors d’une conférence de presse tenue au siège de la société Cisco à Issy les Moulineaux, par le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire et le Directeur général de Business France, Christophe Lecourtier.

En 2017, 1 298 décisions d’investissement (+16%, soit 25 décisions en moyenne par semaine) ont créé ou maintenu 33 489 emplois (contre 1 117 décisions et 30 108 emplois en 2016). 412 nouvelles entreprises ont décidé de choisir la France pour y développer leurs activités, soit 32% des projets enregistrés. A noter que 50% des investissements sont des ouvertures de nouveaux sites (+14% par rapport à 2016) et 42% des investissements sont des extensions d’activité de sites existants (+22% par rapport à 2016).

« Cette progression du nombre de décisions d’investissement ainsi que du nombre d’emplois induits souligne le regain de confiance à l’égard d’une France en mouvement. L’image économique de notre pays est clairement à la hausse : selon l’étude de Kantar Public pour BF, les investisseurs étrangers sont 84% (+ 10% par rapport à 2016) à juger l’économie française « attractive », note Christophe Lecourtier, Directeur général de Business France.

Les entreprises étrangères investissent en premier lieu dans les activités de production avec 343 décisions d’investissement en 2017, créant 16 123 emplois, soit 26% de l’ensemble des investissements, une progression de +23% par rapport à 2016. Les investissements décidés par les entreprises allemandes (1er investisseur dans la production), américaines, italiennes et belges représentent près de la moitié des investissements dans le secteur de la production.

Les projets de recherche & développement, ingénierie représentent 10% de l’ensemble des projets avec 125 décisions d’investissement, en progression de 9% par rapport à 2016. A l’échelle mondiale, la France fait partie des grands pays innovants, comme le démontrent de nombreux classements internationaux tels que Deloitte Technology Fast 500 EMEA 2017, où la France est en première position du classement. Le sondage Kantar Public 2017, le souligne également, 81% des investisseurs étrangers considèrent l’innovation française comme un avantage compétitif.

Les pays européens restent les premiers investisseurs en France avec 58% de l’ensemble des décisions d’investissement en France, viennent ensuite l’Amérique du Nord 23% et l’Asie 13% qui reste stable, avec une exception concernant l’Inde qui enregistre la plus forte hausse parmi les pays émergents, +73%.

Les Etats-Unis retrouvent la première place qu’ils avaient perdu au profit de l’Allemagne en 2016, avec 230 projets générant 7 047 emplois, soit 18% de l’ensemble des investissements. Ils sont suivis par l’Allemagne avec 208 projets. A noter que les Etats-Unis contribuent, à eux seuls, à travers leurs filiales au quart des investissements dans la R&D.

De nombreux pays affichent une hausse de leurs projets. Les plus fortes croissances concernent en 2017 les projets américains (+26%), suisses (40%), canadiens (37%), néerlandais (47%) et suédois (76%).

La diversité des territoires de France constitue un facteur d’attractivité. Les activités de production se concentrent en Auvergne-Rhône Alpes, Grand Est, Hauts de France et Occitanie ; les projets de logistique se localisent en Ile-de-France qui attire 45% des emplois créés dans ce secteur ; et les investissements dans les activités de la R&D ont été particulièrement dynamique en région Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Hauts-de-France.

« L’innovation, la production sont à l’honneur, au-delà des atouts structurels reconnus de notre pays. La nouvelle image de la France qui se profile depuis quelques mois attire les investisseurs étrangers qui décident de choisir la France pour leurs projets en Europe. Les équipes de Business France s’emploient tous les jours à convaincre ces investisseurs de l’attractivité de notre territoire. L’accompagnement et le conseil de Business France ainsi que de ses partenaires régionaux sont à l’origine de 677 décisions d’investissement, soit plus de la moitié de l’ensemble des investissements étrangers en 2017 », souligne Christophe Lecourtier, Directeur général de Business France.

Business France est l’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations, ainsi que de la prospection et de l’accueil des investissements internationaux en France.
Elle promeut l’attractivité et l’image économique de la France, de ses entreprises et de ses territoires. Elle gère et développe le V.I.E (Volontariat International en Entreprise).
Business France dispose de 1 500 collaborateurs situés en France et dans 64 pays. Elle s’appuie sur un réseau de partenaires publics et privés.
Pour plus d’informations : www.businessfrance.fr

Contacts presse :
Cynthia.odsi@businessfrance.fr
Severine.decarvalho@businessfrance.fr
presse@businessfrance.fr
Tél. : +33 1 40 74 73 88

publié le 04/06/2018

haut de page