Les consuls de France en Finlande jusqu’à l’indépendance [fi]

article suivant : "Les premiers ambassadeurs dans l’entre-deux guerres"

L’institution consulaire qui date des croisades, sinon de l’Antiquité, avait pour but de favoriser le commerce par voie maritime. Colbert les avait rattachés à la Marine en 1669, la Révolution les transféra aux Affaires étrangères.

Au cours des années 1779 à 1917, il y eut en Finlande des consuls de carrière et des consuls honoraires représentant 32 Etats. Après les pays riverains de la Baltique qui ont nommé des consuls en Finlande dès la fin du XVIIIème siècle, la France fut parmi les premiers Etats à nommer des consuls en Finlande dans la première moitié du XIXème siècle. La France eut durant la période du Grand-Duché des consuls à Helsinki mais aussi à Hamina, Hanko, Kotka, Oulu, Pori, Porvoo, Tornio, Turku et Viipuri.

Le premier consul fut Gustaf Wilhelm Sundman (portrait ci-dessous), nommé agent consulaire à Helsinki en 1829.
Le premier consul de carrière fut nommé en 1856, M. Joseph Hyppolyte Eugène Frandin.
Le dernier fut Louis Raynaud, autorisé à remplir les fonctions consulaires dès septembre 1916 et qui fut chargé de notifier la reconnaissance par la France de l’indépendance de la Finlande en janvier 1918.

JPEG
La liste des consuls de la France en Finlande (1829-1917)
PDF

Source : Corps consulaire en Finlande, 1779-1917, Unio Sarlin, Turku 1972
Extrait sur les consuls de la France (en PDF)

PDF - 7.4 Mo
(PDF - 7.4 Mo)

publié le 06/02/2017

haut de page