Juin 2010

Mercredi 30 juin 2010

Politique intérieure

Gouvernement

L’audience des partis de la coalition opposés au nucléaire décline
Helsingin Sanomat rapporte que l’audience des partis de la coalition qui ont pris des positions opposées ou sceptiques sur le nucléaire, les Verts, les centristes et les suédophones, a diminué. Les Finlandais considèrent en revanche que le parti conservateur a réussi dans son rôle de parti de gouvernement.
HS

Nucléaire

L’élargissement du parc nucléaire devrait passer, seuls une soixantaine de députés devraient voter contre
Helsingin Sanomat rapporte que le Parlement devrait voter demain les autorisations de construire une centrale nucléaire pour TVO et Fennovoima.
Selon Helsingin Sanomat, le vote devrait être positif, les grands partis étant majoritairement favorables à l’élargissement du parc nucléaire. Sur les 51 députés conservateurs un seul annoncerait voter contre, sur les 51 députés centristes seuls 8 voteraient contre et sur les 45 députés du PSD seuls 12 s’y opposeraient. Le parti suédophone serait divisé, de même que les chrétiens-démocrates. Les Verts, l’Alliance des Gauches et les Finlandais de base y seraient totalement ou majoritairement opposés.
HS

Les députés critiquent la précipitation du gouvernement
Les députés opposés à l’élargissement du parc nucléaire critiquent la précipitation avec laquelle le gouvernement a présenté son projet au Parlement sans attendre notamment que le paquet sur les énergies renouvelables soit prêts. Ce paquet ne serra présenté au Parlement qu’à l’automne.
La directrice du service de politique intérieure de Helsingin Sanomat critique, elle aussi, la précipitation du ministère de l’économie qui n’a même pas étudié s’il était possible de satisfaire les besoins énergétiques de la Finlande par des moyens alternatifs.
UD HS

Greenpeace va graver dans le marbre les noms des députés « égoïstes »
Des manifestations ont lieu devant le Parlement. Greenpeace expose un « monument à l’égoïsme » où seront gravés les noms des députés qui voteront en faveur de l’élargissement du parc nucléaire.
HS

Les entreprises russes guettent des contrats
STT rapportait hier que l’autorité russe Rosatom a annoncé que les entreprises russes disposeraient de bonnes possibilités d’obtenir des contrats en Finlande sur les futurs chantiers de construction de centrales nucléaires.
UD

Editoriaux :
« La décision la plus importante de la législature » HS
« Le grand programme énergétique lancé » SM
Le Helsingin Sanomat affirme être favorable à l’élargissement du parc nucléaire car il en va de la compétitivité de l’industrie finlandaise.
Une fois les autorisations accordées, il n’y aura plus qu’un critère qui doit guider la construction : la sécurité. Les problèmes relevés dans la construction de l’EPR d’olkiluoto3 éveillent des questions sur la compétence de l’autorité nucléaire finlandaise, le STUK, écrit en conclusion l’éditorialiste.
Le quotidien du parti du Centre Suomenmaa souligne que la décision d’élargir le parc nucléaire doit être replacée dans le cadre du grand programme énergétique lancé par le gouvernement. Selon l’éditorialiste, la partie sur les énergies renouvelables est la plus importante de ce plan car elle permet d’atteindre les objectifs fixés par l’UE. Enfin, l’éditorialiste rappelle que la Suède vient d’annoncer la décision d’autoriser le remplacement de ses centrales nucléaires.
HS SM

Biocarburants

Projets de raffineries bio en Finlande
Le paquet sur les énergies renouvelables prévoit la création de trois grandes raffineries de biocarburants en Finlande d’ici 2020.
Helsingin Sanomat rapporte que les géants du bois en Finlande Metsäliitto, UPM et Stora Enso ont des projets de créations de raffineries. Ces sociétés attendent de la part de l’Etta d’importantes subventions pour leurs investissements.
Helsingin Sanomat rapporte que le faible prix du bois à l’heure actuelle ne pousse pas les propriétaires de forêts à faire des coupes et vendre leur bois.
HS

Politique

Les experts critiquent les politiques
Helsingin Sanomat rapportait la fronde d’experts économiques qui accusaient les hauts fonctionnaires des finances de ne pas les écouter dans le cadre du conseil des finances.
Aamulehti rapportait le même jour que les experts du VTT et du MTT accusaient le ministère de l’agriculture de détourner les résultats de leur recherche : alors que les chercheurs estiment qu’il n’est pas rentable pour l’environnement de produire du biocarbura nt à partir des céréales en Finlande, le ministère de l’Agriculture a signifié l’inversé à la commission européenne, sur la base de la même recherche.
Helsingin Sanomat soulignent que les politiciens et les hauts fonctionnaires ont l’habitude d’utiliser des études et recherche pour motiver leurs prises de décisions, mais le plus souvent ils le font de manière sélective, choisissant les études qui leur conviennent.
HS AL

Fonction publique

Malgré les économies, les fonctionnaires se plaisent au travail
Helsingin Sanomat rapporte que selon une étude du Centre de recherches économiques de l’Etat (VATT), le nombre de fonctionnaires et d’employés dans les bureaux de l’Etat a diminué mais les effectifs sont plus satisfaits de leurs conditions de travail. VATT a étudié les effets du programme de productivité, commencé en 2003, dans le bien-être des effectifs.
HS/A6

Le MAE transpire dans la salle de gym de M. Stubb
Hufvudstadsbladet rapporte que la salle de gym du ministère des Affaires étrangères vient d’être rénovée à l’initiative du ministre, M. Alexander Stubb. Il souhaite que les fonctionnaires y aillent pendant la journée de travail pour avoir de l’énergie supplémentaire pour le travail.
HBL/6

Police

La protection de la direction finlandaise sera transférée de la Supo à la brigade mobile
Turun Sanomat relève que la protection de toute la direction politique finlandaise sera transférée, début juillet, de la police de sûreté Supo à la brigade mobile de la police.
La brigade mobile est chargée de la protection du président depuis plus de 60 ans. La Supo continue à être chargée de l’étude des menaces concernant la direction politique finlandaise et des estimations sur les menaces lors des visites d’Etat et des réunions importantes.
TS/8

Politique étrangère et européenne

Défense

Critiques contre les contrats d’armement avec des sociétés israéliennes
La section finlandaise de l’ONG Israeli Committee against house demolition critique la Finlande qui a acheté pour 17 millions d’euros un système de communication à la société israélienne Elbit accusée de participer à la construction du mur autour d’Israël.
La Suède et la Norvège ont décidé de couper toutes relations avec cette société.
Le ministère finlandais de la Défense se défend en arguant du fait qu’Israël vend des produits bons marchés. « En tant que petit pays, nous n’avons pas les moyens d’acheter des produits de haute technologie fabriqués dans de grands pays », selon le colonel Kimmo Lehto.
UD

Pêche

La Finlande ne veut pas partager son quota de pêche avec d’autres pays de l’UE
Selon Helsingin Sanomat, la ministre de l’Agriculture, Mme Sirkka-Liisa Anttila, a annoncé lundi que la Finlande avait rejeté l’idée de la Commission européenne de partager son quota de pêche avec d’autres pays de l’Union européenne. Les ministres ont évoqué à réforme de la politique commune de la pêche à Luxembourg. La surpêche est un problème grave dans l’Union.
Mme Anttila souligne que l’éventuel transfert des quotas pourrait causer des problèmes constitutionnels en Finlande, les zones de pêche étant privées.
HS/A6

Agriculture

Selon la MTK, les cultivateurs ne sont pas coupables à la cherté de la nourriture
Selon Aamulehti, l’organisation des producteurs agricoles MTK rejette ardemment les idées selon lesquelles la cherté de la nourriture en Finlande serait la faute des cultivateurs. M. Simo Tiainen, directeur à la MTK, souligne que selon une étude d’Etla, vasée sur les chiffres d’Eurostat et du Centre national des statistiques, les prix de production sont au niveau moyen de l’Union. Selon lui, malgré de la baisse de la TVA sur la nourriture de 17 à 12 % en octobre dernier, la TVA est encore à un niveau élevé.
AL/A11

Coût de la santé publique

Le coût de la santé publique augmente en Finlande mais reste au-dessous de la moyenne des pays de l’OCDE
Uutispäivä Demari relève que selon une étude de l’OCDE, la Finlande a consacré 8,4 % de son PIB à la santé publique, soit un peu mois de 2 300 euros par habitant. La moyenne des pays de l’OCDE est de 9 %, contre 7,8 % il y a dix ans. Aux Etats-Unis, le coût de la santé est de 16 % du PIB. La santé a coûté cher aussi en France et en Suisse.
UD

Jeunesse

Les jeunes finlandais ont de très bonnes connaissances sur la société mais sont passifs politiquement
Turun Sanomat rapporte que selon une étude internationale effectuée dans 38 pays auprès de plus de 140 000 jeunes de 15 ans, les jeunes finlandais ont de très bonnes connaissances sur la société et la politique. Ils sont pourtant parmi les plus passifs, avec les jeunes suédois, belges, slovènes et norvégiens, pour s’intéresser à l’activité politique.
Les jeunes finlandais ont confiance dans les institutions, comme l’administration de l’Etat, les partis politiques et les médias. Ils ont d’excellentes connaissances environnementales.
TS/8

Mardi 29 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Suède

Mme Kiviniemi a rencontré son collègue suédois, M. Reinfeldt
Les économies finlandaise et suédoise n’évoluent pas au même rythme
Selon Turun Sanomat, les questions liées à l’économie ont marqué la visite de la nouvelle Première ministre, Mme Mari Kiviniemi, en Suède, lundi. Il s’agissait de sa première visite à l’étranger à son nouveau poste.
Mme Kiviniemi et le Premier ministre suédois, M. Reinfeldt, ont fait l’éloge des relations finno-suédoises. Les deux Premiers ministres sont inquiets pour l’économie en Europe.
Selon Mme Kiviniemi, « au début de la crise économique, à la fin 2008, la Finlande et la Suède se sont bien débrouillées. Au début de cette année, la croissance du PIB a toutefois été plus rapide en Suède, 3,7 % par rapport à 1,5 % en Finlande ».
Mme Kiviniemi a souligné que la Finlande n’avait plus les moyens pour baisser les impôts. « Nous devons tout simplement nous habituer à cela. »
TS/11, HS/A6, HBL/5

Cout de la vie

« En Finlande, le coût de la vie est parmi les plus cher » HS
La Finlande est parmi les pays européens où les produits alimentaires sont le plus cher, coûtant plus d’un cinquième de plus qu’en moyenne dans l’UE. C’est en Finlande que les boissons alcoolisées sont les plus chères.
L’éditorialiste de Kauppalehti estime que la principale raison à la cherté de la Finlande est l’absence de concurrence.
La Finlande est aussi parmi les pays européens ayant les plus forts prélèvements obligatoires (43,1% du PIB).
HS KL

Gazoduc

« En Finlande, le coût de la vie est parmi les plus cher » HS
La Finlande est parmi les pays européens où les produits alimentaires sont le plus cher, coûtant plus d’un cinquième de plus qu’en moyenne dans l’UE. C’est en Finlande que les boissons alcoolisées sont les plus chères.
La Finlande est aussi parmi les pays européens ayant les plus forts prélèvements obligatoires (43,1% du PIB).
HS

Grippe A

Près de 8 000 Finlandais ont eu la grippe A
Helsingin Sanomat rapporte que selon une étude de l’Institut de la santé et du bien-être, le nombre de Finlandais ayant eu la grippe A (H1N1), dont la maladie a été vérifié par un test de laboratoire, a été relativement faible, 7 669. Il est sûr que le véritable nombre de patients a été beaucoup plus important, dix ou même cent fois de plus. En avril denier, l’institut a estimé qu’il y en a eu environ 500 000. Il y a eu 44 décès en raison de la grippe.
Les spécialistes attendent une nouvelle vague de grippe pour l’hiver prochain. Récemment il y a eu des cas en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Chili, en Afrique du Sud et en Inde.
HS/A9

Politique intérieure

Présidence

L’audience de Mme Halonen est en hausse
Helsingin Sanomat rapporte que l’audience de la Présidente, Mme Halonen, est en hausse pour la première fois depuis l’automne 2007. 84 % des personnes interrogées donnent une très bonne ou assez bonne note sur elle, tandis que 12 % sont assez ou très mécontents d’elle.
Les jeunes de 15 à 24 ans sont les plus satisfaits de Mme Halonen. Il semble que les conservateurs sont plus satisfaits de Mme Halonen qu’avant : 78 % des conservateurs sont assez ou très satisfaits, contre 65 % en décembre dernier.
L’institut Suomen Gallup a interviewé mille Finlandais entre le 14 et le 23 juin pour ce sondage.
HS/A3&A5

M. Vanhanen

D’abord l’opération, ensuite le retour au travail
Ilta-Sanomat rapporte que l’ancien Premier ministre M. Matti Vanhanen devrait se faire opérer le 9 septembre avant de commencer à la direction de la fédération des entreprises familiales dès mi-septembre.
En décembre, il avait motivé sa démission du poste de président du parti par la volonté de disposer de beaucoup de temps pour sa rééducation.
IS

Nucléaire

Le Parlement commence à débattre sur le nucléaire
Les rangs des partis divisés sur le nucléaire avant le vote
Le Parlement va débattre en séance plénière, cet après-midi, sur les autorisations de construire une centrale nucléaire pour TVO et Fennovoima. On attend des manifestations devant le Parlement.
Aamulehti rapporte que c’est la première fois depuis la crise des notes avec l’URSS en 1962 que le Parlement finlandais prolonge sa session jusqu’au mois de juillet.
Le quotidien estime que les partis favorables au nucléaire ont voulu éviter de prolonger le débat sur le nucléaire à l’automne, période qui serait trop proche des élections. Lors du précédent élargissement du parc nucléaire, le Parlement avait débattu 160 jours, cette année il se décidera en 56 jours.
Les sondages montrent que les députés sont plus favorables à l’élargissement du parc nucléaire que les citoyens. Si, en théorie, il serait possible que les députés ne votent qu’une autorisation, en pratique c’est peu probable.
Le quotidien du parti du Centre, Suomenmaa rapporte que les députés ont déterminé leurs positions et qu’il ne devrait pas y avoir de changement de dernière minute. La plupart des députés du Centre devraient voter en faveur du projet présenté par le gouvernement.
L’organe du PSD, Uutispäivä Demari rapporte que la décision sur le nucléaire divise les socio-démocrates. Selon Aamulehti, les jeunes du PSD qui, il y a quelques mois encore étaient favorables à trois nouvelles centrales, sont désormais opposés à l’élargissement du parc nucléaire.
HS AL TS UD

Abaissement de la notation d’Areva à cause Olkiluoto
Turun Sanomat rapporte qu’Areva a vu sa notation chez Standard & Poor’s rétrogradée après sa décision de provisionner 400 millions d’euros de plus pour les retards du chantier d’Olkiluoto.
TS

Défense

L’armée pourrait externaliser la restauration
Le Ministre de la Défense a décidé de transformer le service de restauration des armées en entreprise publique qui aura un contrat de partenariat stratégique avec la Défense pour 5 ou 6 ans. A l’avenir, la restauration de la défense pourrait être soumise à concurrence et externalisée.
HS

Helsinki Pride

M. Stubb exige le droit complet de l’adoption pour les homosexuels
Selon Helsingin Sanomat, M. Alexander Stubb, ministre des Affaires étrangères, s’est exprimé à l’ouverture du festival Helsinki Pride pour les minorités sexuelles. Dans son discours, il a exigé pour les couples homosexuels le droit complet à l’adoption.
Le festival Helsinki Pride durera une semaine et propose plus de 60 évènements différents.
HS/A12

Villes et communes

Oulu sera la cinquième ville finlandaise
Helsingin Sanomat relève que la fusion entre cinq communes de la région d’Oulu – Haukipudas, Oulunsalo, Oulu, Kiiminki et Yli-Ii – aura lieu début 2013. La ville d’Oulu dépassera Turku et sera la cinquième ville finlandaise avec 185 000 habitants. En ce moment Turku a un peu plus de 176 000 habitants. Helsinki en a 585 000, Espoo 245 000, Tampere 211 000 et Vantaa 198 000.
HS/A8

France

Médias

Le Monde
Helsingin Sanomat rapporte que le journal le Monde devrait être repris par un trio composé de MM. Pigasse, Niel et Bergé.
HS

Banque

Qui es-tu Jérôme Kerviel ?
Kauppalehti publie un article de sa correspondante à paris sur le procès de Jérôme Kerviel.
KL

Lundi 28 juin 2010

Politique intérieure

Gouvernement

Mme Kiviniemi obtient la confiance du Parlement
Le Parlement a voté jeudi par 118 voix contre 66 en faveur de la déclaration politique présentée la veille par le nouveau gouvernement de Mme Kiviniemi.
HS

Le parti conservateur et le centre seront-ils reconduits ?
Le journal du parti conservateur Nykypäivä rapporte que le président du groupe parlementaire du centre, M. Timo Kalli, souhaite que l’actuelle coalition gouvernementale de Centre-droit soit reconduite après les élections législatives de 2011.
Le président du groupe conservateur, M. Pekka Ravi, estime que ces déclarations sont positives mais se refuse à mettre par ordre de priorité les coalitions gouvernementales possibles.
Suomen Kuvalehti rapportait la semaine dernière que les partis de la coalition de centre-droit semblent bien s’entendre et vouloir poursuivre leur coopération après les prochaines élections. Néanmoins, durant les dix prochains mois, la compétition va s’intensifier et n’importe lequel des trois grands partis peut l’emporter, estime SK.
NP SK(n°24)

Les suédophones estiment que M. Katainen sera le prochain Premier ministre
Hufvudstadsbladet rapporte que selon un sondage effectué pour le compte du journal télévisé d’Yle suédophone FST auprès des Finlandais suédophones, près de la moitié des personnes interrogées estiment que M. Jyrki Katainen, président du Parti conservateur, sera le prochain Premier ministre de la Finlande après les élections législatives du printemps 2011.
Le chercheur Kjell Herberts d’Åbo Akademi, université suédophone de Turku, souligne qu’il s’agissait de savoir qui serait le prochain Premier ministre et non qui les personnes interrogées souhaitaient voir comme Premier ministre.
Le sondage a été effectué entre le 1er et le 14 juin par Åbo Akademi et Yle.
HBL/ven/3

M. Vanhanen

Surprise et critiques après l’annonce de M. Vanhanen de rejoindre la fédération des entreprises familiales
Helsingin Sanomat relève que l’annonce de l’ancien Premier ministre M. Matti Vanhanen, de rejoindre la fédération des entreprises familiales a suscité la perplexité dans le parti du Centre. M. Vanhanen s’était engagé à continuer comme député. Finalement il quittera le Parlement après que les arbitrages budgétaires du gouvernement.
La députée européenne Heidi Hautala (Verts) estime que le départ de M. Vanhanen pour un groupe de lobbying n’est pas conforme aux règles éthiques.
HS

Nucléaire

Le Parlement va décider l’élargissement du parc nucléaire
Les rangs des partis divisés sur le nucléaire avant le vote
Le Parlement va voter jeudi sur les autorisations de construire une centrale nucléaire pour TVO et Fennovoima. Les derniers débats en séance plénière auront lieu mardi et mercredi.
Le Parlement doit voter sur la base du rapport de la commission de l’économie qui est favorable aux deux autorisations. Selon la commission, une énergie assurée et à prix modéré est importante pour garantir la croissance et la compétitivité.
Les rangs des partis politiques sont toutefois divisés avant le vote. Les plus homogènes sont les conservateurs en faveur de l’élargissement du parc nucléaire et les Verts qui s’y opposent.
Le parti de la Première ministre est divisé. Lors de son dernier congrès, il a validé une motion favorable à la production d’énergie nucléaire. Néanmoins, les trois vice-présidents élus lors de ce congrès ont soutenu les propositions des jeunes centristes opposées à l’élargissement du parc nucléaire. Le député et vice-président du Centre M. Timo Kaunisto estime que les centristes seraient plus opposés aux demandes d’autorisation si la seconde demande n’émanait pas de Fennovoima et ne comportait donc pas des arguments d’aménagement du territoire auxquels les centristes sont sensibles. . Selon lui, de nombreux centristes (et de nombreux socio-démocrates) seraient par convictions, favorables à une seule autorisation.
AL KL

Nouvelles provisions d’Areva pour Olkiluoto
Turun Sanomat rapporte qu’Areva a provisionné, jeudi, 400 millions d’euros pour les retards du chantier d’Olkiluoto.
TS

Economie

Les travailleurs ont connu une hausse de pouvoir d‘achat malgré la crise
La crise ne s’est pas faite ressentir pour les personnes qui n’ont pas perdu leur emploi, rapporte Helsingin Sanomat ; En effet, la crise financière a eu pour corolaire dune diminution des taux d’intérêts et de l’inflation qui a eu pour effet d’augmenter sensiblement le pouvoir d’achat.
Par exemple, pour un ménage moyen ayant un prêt immobilier de 100 000 euros, la baisse de 4% à 1% du taux d’intérêt entraîne une économie de plus de 1 000 euros par an et même de plus de 730 euros après les exonérations fiscales des intérêts.
HS

Fronde au conseil économique
Helsingin Sanomat rapporte que les économistes qui siègent au conseil économique, destiné à conseiller le ministère des Finances et le gouvernement, expriment leur frustration de n’être pas écouté par les hauts fonctionnaires et principalement le secrétaire d‘Etat et le sous-secrétaire d‘Etat aux Finances.
Les économistes regrettent que leur expertise ne soit pas utilisée par cet organisme.
HS

Pension d’invalidité

Plus de 20 000 Finlandais de moins de 35 ans touchent une pension d’invalidité pour inaptitude au travail
Keskisuomalainen rapporte que le nombre de Finlandais déclarés inaptes au travail augmente rapidement. Cela concerne plus de 20 000 personnes de moins de 35 ans et 44 000 personnes de moins de 44 ans.
Pour 47 % de ces personnes, l’inaptitude au travail est liée à des problèmes de santé mentale.
L’office national de pensions Kela est en train de commencer une étude à ce sujet.
KS/lun/9

Communication de crise

Toujours pas de site de communication de crise
Helsingin Sanomat rapporte que le projet de mettre en place une communication électronique en cas de crise n’a toujours pas abouti par manque de ressources financières et de volonté politique.
Après le Tsunami de 2004, les pouvoirs publics ont été fortement critiqués pour les carences de la communication de crise et l’absence de site internet de crise. Or, aujourd’hui, la communication de crise des pouvoirs publics est toujours dispersée. C’est regrettable car un tel site internet aurait été utile notamment lors de la crise de la grippe A (H1N1) ou du nuage de cendres qui a perturbé le ciel aérien.
HS

Police

La police créera six centres de direction
Selon Helsingin Sanomat, la police a décidé de créer six centres de direction pour soutenir les activités des commissariats de police locaux. Les centres seront crées à Helsinki, Varsinais-Suomi (Turku), Pirkanmaa (Tampere), Finlande du Centre, Savonie du Nord et Oulu.
HS/ven/A6

Forêts

Le manque de crédits menace la protection des forêts
Helsingin Sanomat relève que selon les estimations, la Finlande n’arrivera pas à atteindre les objectifs de l’Union européenne en faveur de la diversité des forêts.
La protection des forêts est menacée par le manque de crédits. Dans deux ans, le financement accordé aux programmes de diversité des forêts devrait être trois fois plus important qu’actuellement pour pouvoir atteindre les objectifs du gouvernement. Selon le ministère de l’Environnement, le niveau du financement n’augmentera toutefois pas d’ici 2014.
HS/lun/A6

Universités

Le financement privé des universités n’a pas avancé comme prévu
Helsingin Sanomat rapporte que le financement des universités par les entreprises et les personnes privées n’a pas avancé très rapidement. Cela est dû à la crise économique et aussi le fait que l’université Aalto a reçu 150 millions d’euros, soit 75 % des 200 millions euros prévus. Les sommes accordée aux autres universités varient entre 100 000 euros (Académie des beaux arts) et 30 millions d’euros (Université de technologie de Tampere).
HS/ven/A6

Etudes de langues

Rares sont les écoliers qui choisissent une langue étrangère optionnelle à l’école primaire
Selon Aamulehti, en même temps que les autorités s’inquiètent de la diminution des connaissances en langues étrangères des Finlandais, les écoles primaires ont du mal à remplir les classes. Les écoles n’organisent pas d’enseignement s’il n’y a pas assez d’élèves pour former un groupe. Dans les écoles primaires de Tampere, il faut 16 élèves pour former un groupe et moins de 20 % des élèves de 11 ans choisissent une deuxième langue A2.
AL/lun/A5

Alcool

Augmentation de la consommation d’alcool
En Finlande, les hommes ont doublé leur consommation d’alcool depuis 1971.
Pour les femmes, la consommation d’alcool a été multipliée par six sur la même période. En 1971, 40% des femmes ne buvaient pas du tout d’alcool ; aujourd’hui elles ne sont plus que 10%.
6% des hommes et 2% des femmes présentent une dépendance à l’alcool.
Satak

Saint-Jean

Bilan de la Saint-Jean : au moins 22 décès
Selon Helsingin Sanomat, la Saint-Jean a été le plus sombre depuis dix ans : 22 décès, dont neuf noyés, huit morts dans les accidents de route, quatre dans d’autres accidents, une personne a été poignardée.
En 2009, au total 147 Finlandais se sont noyés.
HS/lun/A3

Jeudi 24 juin 2010

Politique européenne

Euro

Le Parlement finlandais pourrait interrompre ses vacances pour aider un pays de l’euro
Le parlement finlandais pourrait interrompre ses vacances pour décider d’allouer une aide financière à un pays de la zone euro.
La question a été évoquée, hier, au Parlement lors du débat sur la participation de la Finlande à la société de financement basée au Luxembourg. La part de garanties de la Finlande serait de 7,9 milliards d’euros.
Concrètement, avant que le ministre finlandais des Finances puisse accepter de faire jouer ces garanties au profit d’un Etat de la zone euro (probablement l’Espagne, selon HS), le gouvernement devrait présenter un rapport au Parlement qui dispose du pouvoir de s’opposer à une telle garantie.
HS

Editorial : « La Finlande s’efforce de revenir dans la limites des critères » HS
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat estime que la faiblesse de l’euro devrait tirer les exportations finlandaises dès l’automne. Comme le chômage n’a pas augmenté et les recettes fiscales n’ont pas chuté autant qu’on le craignait, le résultat est encourageant pour les finances publiques. L’éditorialiste rappelle donc que, si, comme le ministère des Finances le prévoit, la Finlande revient dès l’année prochaine dans les critères du pacte de stabilité et de croissance (déficit public de moins de 3% du PIB), elle sera dans ce cas seulement accompagnée du Luxembourg et de l’Estonie dans la zone euro : soit 7 millions de personnes dont deux tiers de Finlandais.
HS

Premières visites de Mme Kiviniemi à l’étranger

Mme Kiviniemi se rendra en Suède et en Estonie
Suomenmaa rapporte que Mme Kiviniemi effectuera la semaine prochaine ses premières visites à l’étranger en tant que Première ministre.
Mme Kiviniemi effectuera, le lundi 28 juin, une visite en Suède où elle s’entretiendra avec le Premier ministre suédois, M. Reinfeldt, sur les questions économiques, énergétiques et européennes.
La nouvelle Première ministre se rendra en Estonie le mercredi 30 juin pour rencontrer le Premier ministre estonien, M. Ansip, et le président, M. Ilves.
SM/5

Politique intérieure

Gouvernement

Mme Kiviniemi défend sa politique au Parlement
La nouvelle première ministre a défendu sa politique devant le Parlement. Elle a assuré les parlementaires que son gouvernement s’engagerait dans l’austérité budgétaires sans toutefois faire de coupes.
L’opposition a accusé le gouvernement de préparer des coupes budgétaires et regretté que le gouvernement n’ait pas entériné un nouveau programme.
Le principal message du gouvernement est que la Finlande va réduire son déficit public en-deçà de la limite du pacte de stabilité et de croissance (3% du PIB).
Le gouvernement devrait aussi préparer un programme de stabilisation des dépenses publiques à long terme visant deux législatures. Il préparera aussi avec les partenaires sociaux des solutions possibles pour le système de retraites. Enfin, il préparera un cadre budgétaire pour les communes afin de restreindre les dérapages de dépenses. La réforme fiscale est en revanche reportée au-delà des prochaines législatives.
HS AL

Mme Kiviniemi gardera la plupart des conseillers de M. Vanhanen
Suomenmaa rapporte que la Première ministre Kiviniemi a décidé de prendre dans son cabinet la plupart des conseillers de M. Vanhanen.
M. Jukka Ihanus continue comme conseiller politique et M. Juha Kuisma comme conseiller économique. Le sous-secrétaire d’Etat, M. Esko Hamilo, ancien ambassadeur de Finlande à Paris, continue comme conseiller aux affaires internationales.
Mme Eeva Kalli remplace Mme Anna-Mari Vimpari pendant son congé de maternité en tant que conseillère aux affaires européenne. Mme Mari Kokko est responsable des relations avec le Parlement et Mme Annika Saarikko est responsable de la communication avec le groupe ministériel du Centre. Mme Ritva Larilahti continue comme conseillère administrative.
SM/8-9

Nucléaire

La commission de l’Economie favorable aux autorisations de TVO et Fennovoima
La commission de l’économie propose par 12 voix contre 5 l’autorisation de construire un réacteur nucléaire pour TVO et par 13 voix contre 4 celle de Fennovoima.
Le député chrétien-démocrate Toimi Kankaanniemi a voté pour l’autorisation de Fennovoima mais contre celle de TVO. Les députés du centre se sont montrés divisés, deux d’entre eux (M. Uusipaavalniemi et Mme Kalmari) votant contre avec le député Vert M. Tynkkynen et la députée suédoise Mme Wideroos.
La position de la commission de l’économie est importante car c’est sur la base de son rapport que le Parlement finlandais votera, le 1er juillet, en séance plénière, sur les demandes d’autorisation de TVO et Fennovoima.
HS

Economie

L’euro faible accélère la croissance
Le ministère des Finances a revu ses prévisions de croissance à la hausse. Il prévoit une croissance de 1,5% pour la Finlande cette année (contre 1,1% prévus en mars) et un taux de chômage de 9,5% (contre 10,5% prévus en mars).
Le déficit public devrait s’établir à 3,2% (contre 4,1% prévus en mars).
HS

M. Vanhanen

M. Vanhanen nommé à la tête de la fédération des entreprises familiales
Helsingin Sanomat relève que M. Matti Vanhanen, prédécesseur de Mme Kiviniemi au poste de Premier ministre, a annoncé une grande surprise hier : il a été nommé directeur exécutif de la fédération des entreprises familiales de Finlande à partir de septembre prochain.
Mme Anne Berner, présidente de cette fédération, annonce que M. Vanhanen a pris l’initiative dans cette affaire il y a environ une semaine.
M. Vanhanen a annoncé, hier, par SMS, la nouvelle au président du groupe parlementaire du Centre, M. Timo Kalli.
M. Vanhanen compte donner sa démission du Parlement à l’automne. Il est probable que le Parlement accepte sa démission, ce qui n’est pas automatique. Il serait remplacé à l’Eduskunta par le pasteur Seppo Särkiniemi (53 ans), ancien député.
HS/A3&A6

Asile

Un grand nombre d’enfants demandeurs d’asile sont traumatisés par la violence
Selon Helsingin Sanomat, le centre de rétablissement des personnes torturées estime qu’un grand nombre d’enfants demandeurs d’asile sont traumatisés par la guerre ou par la torture. Il n’y a pourtant pas de méthodes spéciales pour leur rétablissement. Les services de la santé mentale des immigrés sont destinés plutôt aux adultes.
HS/A11

Politique étrangère

Somalie

Un Somalien finlandais est candidat aux élections présidentielles au Somaliland
Uutispäivä Demari relève que M. Faisal Ali Farah, Somalien qui a la nationalité finlandaise, est candidat aux élections présidentielles du Somaliland. Il est candidat du parti de l’opposition l’UCID aux élections qui auront lieu demain samedi.
Aucun Etat n’a reconnu l’indépendance du Somaliland. Les pays africains s’opposent à la division de la Somalie.
UD/13

Patria

Patria accusé de pots de vins en Egypte
Quatres employés de Patria et un Egyptien sont accusés de versements de pots de vins dans la vente de pièces d’artillerie de Patria en Egypte en 1999.
Patria est possédé à 73,2% par l’Etat finlandais.
Helsingin Sanomat rappelle que Patria est lié à de nombreuses affaires de corruption depuis 1997. La responsable du service économique du journal se demande comment la Finlande pourra redorer l’image de son principal groupe d’industrie de l’armement.
HS

France - Finlande

Aviation

Le second Bréguet exposé en Finlande
Le musée de l’air de Tikkakoski expose un des deux Bréguet 14 A2 restauré existant encore au monde. La Finlande a disposé de 30 Bréguet depuis 1918, certains ayant participé au bombardement de Saint-Petersbourg en 1919. L’exemplaire exposé à Tikkakoski est le premier avion finlandais à avoir rallié la Suède, en mars 1923.
KS

Mercredi 23 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Forêts

La Finlande recèle les principaux puits à carbone d’Europe
Selon une étude du Centre de recherche forestière finlandais (Metla), les forêts finlandaises constituent le plus grand réservoir de puits à carbone de l’UE.
Les forêts finlandaises représentent 2,2 milliards de mètres cubes de bois et permettent de retenir 42 millions de tonnes de CO2.
HS KS

Lutte contre les marées noires

Selon Mme Lehtomäki, la capacité de la Finlande n’est pas suffisante
Turun Sanomat rapporte que selon la ministre de l’Environnement, Mme Paula Lehtomäki, la capacité de la Finlande dans la lutte contre les marées noires n’est pas encore suffisante, même si pour un petit pays sa capacité est au bon niveau.
Mme Lehtomäki souligne le rôle des autres pays riverains de la mer Baltique dans la lutte contre les marées noires.
TS/7

Expulsions des grand-mères

Mme Antonova a été amenée en Russie, Mme Fadayel se cache toujours
Turun Sanomat relève que la grand-mère russe, Mme Antonova, est sortie de l’hôpital et a ensuite été amenée à l’hôpital de Viipuri en Russie. La famille ne voulait plus attendre la décision de la Cour européenne des droits de l’homme qui avait suspendu provisoirement, la semaine dernière, l’expulsion de Mme Antonova.
La grand-mère égyptienne, Mme Fadayel, se cache et la police ne connait pas encore l’endroit où elle se trouve.
TS/5

Politique intérieure

Gouvernement

Le Parlement a investi Mme Kiviniemi
Helsingin Sanomat rapporte que le Parlement a investi Mme Mari Kiviniemi et la Présidente, Mme Halonen, l’a nommé au poste de Première ministre. Au Parlement, 115 députés ont voté pour et 56 contre.
Mme Kiviniemi est la deuxième femme à ce poste. Elle est le 41e Premier ministre de la Finlande et son cabinet est le 71e gouvernement dans ce pays. Son gouvernement comporte 11 femmes et 9 hommes, l’âge moyen des ministres est de 48 ans. Cinq ministres sur les 20 viennent d’Helsinki. Le Parti du centre et le Parti conservateur ont chacun huit portefeuilles, l’Alliance verte et le Parti suédois deux chacun.
M. Tapani Tölli remplace Mme Kiviniemi comme ministre des Collectivités locales.
HS/A3, TS/11

M. Rossi a été nommé secrétaire d’Etat de la Première ministre
Suomenmaa relève que le gouvernement a nommé mardi M. Mika Rossi au poste de secrétaire d’Etat à la chancellerie de la Première ministre. Avant cette nomination M. Rossi a été secrétaire d’Etat de Mme Kiviniemi quand elle était ministre des collectivités locales.
SM

Editoriaux
« Le gouvernement Kiviniemi n’aura pas le temps de faire grand-chose » HS
« Non à un gouvernement gérant les affaires courantes » KL
« Dix mois de prudence » hbl
« Un contrat de 10 mois » TS
Helsingin Sanomat relève que « le gouvernement ne peut ni ne veut se lancer dans des réformes ». Le ministre des Finances a essayé de présenter cela de manière positive : dans une période d’incertitudes, il faut avoir le courage de ne pas lancer de grandes réformes fiscales même si on serait tenté de les faire. L’éditorialiste compare le gouvernement à un conducteur sur une plaque de verglas : il faut éviter tout mouvement brusque. Toujours est-il que cela revient à laisser au prochain gouvernement issu des législatives d’avril 2011 toutes les décisions, dont la plus importante concernant le recul de l’âge de départ à la retraite.
Le gouvernement Kiviniemi prend ses fonctions dans de bonnes conditions : la hausse du chômage semble terminée et les signes d’un redémarrage de la croissance se précisent. Même les sondages créditent le parti de Mme Kiviniemi d’une légère hausse qui la rapproche du parti conservateur.
Hufvudstadsbladet note qu’il est possible que le nouveau gouvernement sera marqué surtout par sa peur de perdre les prochaines élections législatives. La première décision du nouveau gouvernement a été de laisser les grandes questions au gouvernement suivant.
L’éditorialiste de Kauppalehti estime que l’absence de modification du programme gouvernemental constitue une surprise. Le journal estime que le gouvernement ne doit pas ne rien faire pendant les dix mois qui le séparent des élections ; « L’objectif le plus concret de sa déclaration de gouvernement est de baisser le déficit budgétaire en-deçà de la limite des 3% du PIB. Pour l’éditorialiste, même si le gouvernement n’a encore rien annoncé, cela nécessitera le retour de la croissance et une cure d’austérité.
HBL HS KL

Langues

Point de vue : « L’offre d’enseignement de langues étrangères doit répondre aux besoins du pays » HS
Marjatta Huhta, docteur en politique linguistique à l’université Aalto, écrit que si les Finlandais maîtrisent l’anglais, il y a un besoin croissant de connaissances dans les autres langues. Les recherches effectuées montrent que l’on a surtout besoin de plus de connaissances en français, en allemand, en russe, en espagnol, en chinois et en japonais.
Mme Huhta propose notamment un module de langue romane (comprenant une introduction pratique au français, à l’italien et à l’espagnol) dans la scolarité afin de donner le goût aux élèves de continuer leurs études de ces langues.
HS

France

Culture

La purge
Selon Helsingin Sanomat, la chaîne culturelle Arte diffusera à la fin de l’été un documentaire sur l’écrivaine Sofi Oksanen à l’occasion de la publication en France de son roman « La purge » (Puhdistus).
HS/C1

L’amour fou
Helsingin Sanomat publie une critique élogieuse de « L’amour fou » d’André Breton, traduit récemment en finnois.
HS/C5

L’élégance du hérisson
Turun Sanomat publie une critique du roman « L’élégance du hérisson » de Muriel Barbery.
TS/mar/26

Mardi 22 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Slovénie - Patria

Onze personnes sont mises en examen
Helsingin Sanomat relève que la police a mis onze personnes en examen concernant l’affaire de pots-de-vin liée à la vente de véhicules de Patria en Slovénie. L’examen du bien-fondé de l’accusation devrait commencer en août ou septembre.
Les négociations entre Patria et la Slovénie ont eu lieu entre 2004 et 2007 sur une vente de 280 millions d’euros. L’Etat finlandais possède près de trois quarts des actions de Patria.
HS/B7

Politique intérieure

Gouvernement

M. Tölli sera le seul nouveau ministre du gouvernement
Aamulehti rapporte que Mme Mari Kiviniemi, qui sera nommée Première ministre aujourd’hui, a déclaré lundi lors d’une réunion commune du conseil national et du groupe parlementaire du Centre, que le temps n’était pas venu pour un remaniement ministériel important. Le seul changement sera la nomination du député centriste Tapani Tölli, qui représente la circonscription de l’Ostrobotnie du Nord, en remplacement de Mme Kiviniemi au poste de ministre des Collectivités locales.
Lors d’une conférence de presse, Mme Kiviniemi a souligné que M. Tölli était prêt à prendre ce poste ministériel et connaissait bien les dossiers liés aux communes.
Les ministres des autres partis au gouvernement - le Parti conservateur, l’Alliance verte et le Parti suédois - continuent aux mêmes postes que dans le gouvernement Vanhanen II.
Le vote sur le nouveau Premier ministre aura lieu au Parlement à 13h et le nouveau gouvernement sera nommé à 17h.
AL/A6

Fiscalité

Les propositions du groupe de travail ne conviennent qu’à M. Katainen
Le sous-secrétaire d’Etat aux Finances M. Hetemäki a rendu public son rapport sur la réforme fiscale. Après deux ans de travaux, il propose une diminution de la fiscalité sur les entreprises (de 26% à 22%), une augmentation de la fiscalité sur le patrimoine (de 28% à 30%), de la fiscalité sur les dividendes et de l’impîot sur les revenus (de toutes les tranches) et une augmentation de deux points de la TVA.
Seul le ministre des Finances Jyrki Katainen a loué ce travail. Le ministre de l’économie Mauri Pekkarinen l’a critiqué, de même que le PSD et les Verts.
Le quotidien économique Kauppalehti estime qu’une telle réforme profiterait aux plus riches et en particuliers aux grands groupes familiaux.
Le commerce s’oppose à une augmentation de la TVA.
Helsingin Sanomat relève que les experts interrogés par le journal critiquent le projet de réforme considéré comme trop simpliste.
Le gouvernement actuel ayant exclu une réforme importante de la fiscalité, il restera aux électeurs lors des législatives de 2011 à se prononcer sur l’avenir de cette réforme.
KL AL

Parlement

Le réseau pour les hommes du Parlement n’est pas une blague
Uutispäivä Demari relève que les députés Kari Uotila (Alliance des gauches) et Jari Larikka (Parti conservateur), qui projettent la création d’un réseau pour les hommes au Parlement, attendent maintenant des réactions des autres députés sur ce projet. L’assemblée constitutive du réseau aura lieu à l’automne.
MM. Uotila et Larikka souhaitent évoquer des problèmes comme l’espérance de vie plus courte des hommes, l’inégalité des hommes et des femmes concernant le service militaire et la discrimination des pères dans les litiges sur la garde d’enfants après le divorce. Ils soulignent qu’il y a plusieurs problèmes qui concernent les hommes et qui n’ont pas été étudiés avec la même profondeur que les problèmes des femmes.
UD/10

Nucléaire

M. Pekkarinen pour la disparition du plafond d’indemnisation en cas d’accident nucléaire
Le ministre de l’économie souhaite modifier la loi sur la responsabilité en cas d’accident nucléaire afin de supprimer le plafond qui y figure actuellement. Selon la législation en vigueru, les entreprises énergétiques sont responsables jusqu’à 200 millions d’euros, auxquels s’ajoutent 140 millions d’euros pour les dommages subis pas d’autres Etats membres.
KL

Roms

Le forum des Roms s’oppose au projet d’interdire la mendicité
Selon Uutispäivä Demari, Mme Miranda Vuolasranta, directrice du Forum des Roms, critique vigoureusement le projet de loi en préparation au ministère de l’Intérieur sur l’interdiction de la mendicité. « Aucun représentant des Roms n’a été entendu à ce sujet, ce qui est contre les recommandations générales du Conseil de l’Europe. »
Selon Mme Vuolasranta, « la criminalisation de la mendicité ferait des pauvres des criminels potentiels ».
UD/8

Armes de poing

Le débat sur les armes de poing semi-automatiques continue
Keskisuomalainen rapporte que la ministre de l’Intérieur, Mme Anne Holmlund, n’a pas l’intention de proposer l’interdiction totale des armes de poing semi-automatiques, contrairement à l’avis du groupe de travail chargé d’étudier la tuerie de Kauhajoki.
Mme Holmlund estime que le Parlement n’approuverait pas une interdiction totale.
M. Pekka Sauri, président du groupe de travail Kauhajoki, est déçu mais non surpris par la décision de Mme Holmlund. « J‘espère que le gouvernement trouve d’autres mesures efficaces pour empêcher les tragédies telles que Kauhajoki. »
KS/11

Bourse

Nordea a dépassé Nokia
Helsingin Sanomat rapporte que la banque Nordea a dépassé Nokia en capitalisation boursière à la bourse de Helsinki. Ce changement est historique, parce que Nokia a été le numéro un pendant plus de dix ans. Il y a dix ans, l’action de Nokia coûtait plus de 60 euros, en ce moment son coût est un peu plus de sept euros, ce qui signifie une chute de 87 %.
Il y a dix ans, Nordea ne s’appelait pas encore Nordea. En octobre 2000, la banque est devenue Nordea après l’achat de la banque norvégienne Christiania Bank og Kreditkasse.
HS/B6

Lundi 21 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Finlande - Russie

Mme Halonen souhaite une attitude responsable de la part des médias russes
Aamulehti relève que la Présidente, Mme Halonen, a accordé une interview à STT, agence de presse finlandaise, à Kultaranta, sa résidence secondaire à Naantali.
Concernant les critiques récentes dans les médias russes, notamment liés aux litiges familiaux, Mme Halonen admet avoir évoqué ce sujet aussi bien avec le président Medvedev qu’avec le Premier ministre Poutine. « Pour résumer, ils disent qu’une presse libre est une presse libre », selon Mme Halonen. Elle estime aussi, après avoir suivi les médias russes, qu’on ne peut pas les diriger.
Mme Halonen souligne que les médias russes, ou d’un autre pays, ne peuvent aucunement influencer l’action des autorités finlandaises. Elle estime aussi que la majorité des lecteurs russes sont critiques à l’égard des médias. « Je souhaite naturellement que les médias dans tous les pays soient responsables et ne rapportent que des faits, sans avoir peur des opinions. »
AL/sam/A6

Roms

Concernant la mendicité des Roms, Mme Halonen estime que l’Union européenne devrait faire plus de pression contre la Roumanie, la Bulgarie et la Slovaquie. Elle souhaite aussi des mesures du Conseil de l’Europe et de l’OSCE. Mme Halonen admet qu’on ne peut pas faire grand-chose ici pour résoudre le problème.
AL/sam/A6

Politique intérieure

Gouvernement

Changement de gouvernement
Le Premier ministre Matti Vanhanen a présenté la démission de son gouvernement à la présidente Halonen, vendredi. La Présidente Halonen a accepté la démission du gouvernement et lui a demandé de continuer à gérer les affaires courantes jusqu’à la nomination d’un nouveau gouvernement, mardi.
Les négociations pour la formation d’un nouveau gouvernement ont commencé, vendredi, sous la direction du président du groupe parlementaire du plus grand parti, M. Timo Kalli (Centre). Samedi, Mme Kiviniemi, présidente du centre, appelée à être Premier ministre a commencé les négociations sur le futur gouvernement.
Aujourd’hui, lundi, les partis de la coalition gouvernementale (Centre, conservateurs, suédois et Verts) doivent décider de leur participation au futur gouvernement.
Demain, mardi, le Parlement investira Mme Kiviniemi comme Premier ministre et la Présidente Halonen nommera le nouveau gouvernement et Mme Kiviniemi comme Premier ministre à sa tête.
HS

Pas de changement de politique
Les partis de la coalition gouvernementale se sont réunis samedi pour négocier le programme gouvernemental. Ils ont décidé de maintenir le programme du gouvernement précédent. Alors que la presse s’attendait à des mesures en matière de politique fiscale, les partis de la coalition ont décidé de ne pas en prendre.
Le futur nouveau gouvernement s’est donc borné à prendre une « déclaration » sur sa politique. Le gouvernement aura pour objectif un retour, dès 2011, à un déficit budgétaire en-deçà des limites du pacte de stabilité et de croissance (3%). Il souhaite aussi stabiliser la dette publique en dessous de 60% du PIB.
Le gouvernement Vanhanen avait mandaté le sous-secrétaire d’Etat aux Finances M. Hetemäki pour réfléchir à une réforme fiscale. Samedi, M. Katainen a semblé exclure des bouleversements en matière fiscale avant la fin de la législature. « La fin de la législature sera marquée par une incertitude sur les marchés financiers. Cela nous oblige à prendre des mesures qui renforcent la stabilité. Par exemple nous avons discuté de ce que nous ferions sur l’hypothèse d’une réforme fiscale. Dans une situation actuelle marquée par l’incertitude, modifier la fiscalité comporterait trop de risques » ?
HS KS

« Parfois, il vaut mieux ne rien faire » HS
Le journaliste de HS accrédité au parlement, M. Hautamäki relève que, comme pour les retraites, le gouvernement a décidé en matière fiscale, de reporter les réformes à une période ultérieure, quand la conjoncture sera meilleure. Selon lui, il semble que ce n’est pas seulement M. Vanhanen qui doit gérer les affaires courantes mais que le gouvernement de Mme Kiviniemi se bornera lui aussi à gérer les affaires courantes.
HS

Mme Kiviniemi remplace M. Volanen par M. Rossi
La future Premier ministre a décidé de ne pas reconduire le secrétaire d’Etat Risto Volanen mais de le remplacer par son plus proche collaborateur, M. Mika Rossi, actuel secrétaire d’Etat de la ministre des collectivités locales.
M. Volanen, 66 ans, avait été secrétaire d’Etat des trois précédents premiers ministres centristes : M. Aho, Mme Jäätteenmäki et M. Vanhanen.
M. Rossi, 37 ans, a conduit la campagne de Mme Kiviniemi à la tête du Centre, il est aussi le président de la section du parti à Helsinki. Avant d’être secrétaire d’Etat de la ministre des collectivités locales, il était conseiller économique de M. Vanhanen. Désormais il dirigera donc le secrétariat du gouvernement.
HS

Un seul nouveau ministre : M. Tapani Tölli
Selon Helsingin Sanomat, le seul changement par rapport au gouvernement Vanhanen II, devrait être la nomination du député Tapani Tölli comme ministre des collectivités locales en remplacement de Mme Kiviniemi. Formellement le parti du Centre décide demain des titulaires des portefeuilles tenus par le parti. Les autres partis devraient reconduire leurs ministres.
HS

Centre

Audit des entreprises du parti
La nouvelle direction du parti du Centre a décidé de faire faire un audit externe des comptes des entreprises du parti.
HS

Audience des partis politiques

Selon un sondage d’opinion d’Yle, l’audience du parti conservateur a baissé
Helsingin Sanomat rapporte que selon un sondage d’opinion effectué par l’institut Taloustutkimus pour le compte du journal d’Yle, l’audience du parti conservateur a baissé pour la première fois depuis trois ans.
Le parti conservateur est toujours le plus grand parti avec une audience de 21,1 % Ce chiffre a diminué de 1,1 % depuis le mois de mai. Le parti conservateur est suivi du Parti social-démocrate, 21,1 % (-0,2 %), du Parti du centre, 19,2 % (+0,6 %), de l’Alliance verte, 10,6 %, des Finlandais de base, 9,8 %, de l’Alliance des gauches, 8,1 %, des Chrétiens-démocrates, 4,2 % et du Parti suédois, 3,9 %
3 374 personnes ont été interrogées pour ce sondage entre le 26 mai et le 17 juin.
HS/lun/A6

M. Katainen, favori comme Premier ministre
Selon un sondage, 38% des Finlandais estiment que le président du parti conservateur serait le meilleur Premier ministre après les législatives de 2011, devant la présidente du Centre Mme Kiviniemi (22%) et la présidente du PSD, Mme Urpilainen (10°%).
IS

Energie

Les importations d’électricité russe devraient continuer
Selon un rapport du VTT, les importations d’électricité de Russie devraient se poursuivre, même si la Finlande décide d’autoriser la construction de deux nouvelles centrales nucléaires. En effet, ces importations d’électricité devraient se poursuivre car la Russie peut et veut vendre de l’électricité à la Finlande et cette électricité est bon marché pour les Finlandais.
Selon le rapport du VTT, après avoir élargi son parc nucléaire, la Finlande pourrait parfois exporter son excédent d’électricité mais probablement pas de manière permanente car le VTT attend une augmentation de la consommation d’électricité finlandaise qui absorbera la nouvelle production supplémentaire.
HS

Manifestations contre le nucléaire
Des manifestations contre le nucléaire ont été organisées dans 18 villes de Finlande, vendredi, par des organisations gouvernementales ainsi que par les associations de jeunes des partis du Centre, du PSD et de l’Alliance des Gauches.
AL

Défense

De nouvelles bombes ont été testés à Halli
Keskisuomalainen relève que l’armée de l’air est en train de faire des vols d’essai, depuis mercredi dernier, avec les bombes américaines JSOW.
KS/sam/3

Médecine

De plus en plus de médecins finlandais partent pour l’étranger
Selon Turun Sanomat, le nombre de médecins finlandais travaillant à l’étranger a doublé depuis 2007, passant de 650 à plus de 1 200. Il y en a près de 500 en Suède, plus de cent aux Etats-Unis et en Allemagne et moins de cent en Grande-Bretagne. Selon M. Heikki Pälve, directeur de l’association des médecins finlandais, cela est dû à l’augmentation du nombre d’étudiants en médecine en 1998-2003. En ce moment, 600 étudiants commencent annuellement les études de la médecine. En Finlande il y a en ce moment 751 médecins étrangers, dont un tiers des Russes ou Estoniens.
Le nombre d’infirmiers travaillant à l’étranger par contre a diminué. En ce moment il y en a environ 5 000, au lieu de 2 000 ou 3 000 de plus au début des années 2000.
TS/sam/6

Vendredi 18 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Régions arctique

M. Stubb propose un sommet arctique
Lors d’un séminaire sur l’OTAN organisé hier au parlement finlandais, le Ministre des Affaires étrangères a proposé la réunion d’un premier sommet de chefs d’Etat et de gouvernement sur les questions arctiques, afin de renforcer la coopération et le rôle du conseil arctique.
SM

Conseil européen

M. Vanhanen a dit au revoir à ses collègues européens
La Premier ministre finlandais, qui était, avec son homologue néerlandais M. Balkenende, le plus expérimenté des membres du conseil européen, a participé, hier, à son dernier sommet à Bruxelles. Pour son premier sommet, en 2003, il avait du s’opposer à un paquet sur les agences européennes, la Finlande ne se voyant proposer aucun siège d’agence. En 2004, il avait parlé au nom de 13 petits Etats dans le conflit sur le traité constitutionnel et était alors considéré, avec le chancelier autrichien M. Schüssel comme le principal représentant de la voix des petits Etats.
Nykypäivä rappelle que M. Vanhanen avait, avant de devenir Premier ministre, une longue expérience des affaires européennes puisqu’il avait présidé la Grande commission du parlement (chargée des Affaires européennes) pendant huit ans et avait été représentant du parlement finlandais à la convention. Le journal conservateur ne manque toutefois pas de préciser que M. Vanhanen avait voté au parlement, en 1992 contre le processus d’adhésion d e la Finlande à l’UE et en 1998 contre l’entrée de la Finlande dans l’euro. C’est la présidence finlandaise de 2006 qui a finalement marqué un changement dans l’esprit européen de M. Vanhanen, estime NP.
HS NP

Renforcement du contrôle sur les banques
Les dirigeants européens ont décidé de rendre public les tests de résistance sur les banques européennes. Cette décision convient à la Finlande qui y était favorable. « Rendre public les résultats des tests augmente la confiance sur les marchés. Nous y avons toujours été favorables », selon M. Vanhanen.
Concernant le contrôle a priori des budgets nationaux, M. Vanhanen précise : « l’objectif est de vérifier que chaque Etat membre respecte ses décisions. Les autres Etats ont alors une évaluation de la santé des finances publiques. On ne prive aucun Etat de son pouvoir budgétaire ».
Concernant la fiscalité bancaire, M. Vanhanen préfèrerait qu’une décision soit prise au niveau du G20. Il souhaite que les Etats européens décident entre eux des principes d’une telle fiscalité et s’oppose à une taxe en fonction des placements à risques des banques.
HS TS KL

Editorial : « Il faut garantir le financement de la croissance » KL
Kauppalehti souligne que la croissance européenne ne repartira que grâce aux entreprises privées qui ont besoin des marchés pour investir. C’est pourquoi on a besoin de retrouver la confiance sur les marchés financiers.
KL

Echanges d’étudiants

Le nombre d’étudiants étrangers en Finlande a diminué pour la première fois
Helsingin Sanomat relève qu’en 2009, le nombre d’étudiants finlandais, partis pour un stage à l’étranger à augmenté de 8 % par rapport à 2008. Près de 9 400 étudiants finlandais ont fait un stage d’au moins trois mois à l’étranger. 66 % des stagiaires se sont dirigés dans les pays européens, dont 507vers la France.
Par contre, le nombre d’étudiants étrangers en Finlande a diminué un peu pour la première fois depuis la fin des années 1990. Il y en a eu près de 8 800. Plus de 80 % entre eux sont arrivés d’un autre pays européen, dont 1 099 de la France.
HS/A8

OTAN

Point de vue : changement de l’OTAN
Helsingin Sanomat publie un point de vue de Kari Huhta sur la nouvelle orientation de l’OTA N. Il considère que l’opération en Afghanistan est un grand point d’interrogation et une grande opportunité pour l’alliance. Un échec pétrifierait l’OTAN pour longtemps. En revanche les difficultés en Afghanistan améliorent les relations de l’alliance avec les pays du PARP car l’alliance a besoin de partenaires.
Pour la Finlande, le partenariat ne devrait toutefois pas beaucoup changer. Même si la stratégie de l’OTAN englobe de nouvelles menaces comme la cybercriminalité, l’article V ne touchera à l’avenir aussi que les pays membres de l’alliance.
HS

La conscription n’est pas compatible avec l’adhésion à l’OTAN
Le président de la commission de la défense Juha Korkeaoja (Centre) souhaite que le gouvernement mette en place à l’automne un groupe de travail parlementaire pour préparer le prochain livre blanc sur la défense.
M. Korkeaoja se prononce très fermement en faveur de la conscription universelle obligatoire. Selon lui, cela influence les choix de politique de sécurité du pays : « tant qu’il y aura la conscription universelle, on ne pourra pas imaginer que l’obligation de servir son pays touche, outre le territoire national, d’autres pays ». Selon lui, l’obligation de servir son pays, inscrite dans la constitution, ne peut pas toucher la défense des pays de l’OTAN. « Adhérer à l’OTAN signifierait que nos officiers seraient obligés de servir en-dehors du territoire de la Finlande. Dès lors on ne pourrait plus former des troupes de gestion de crise uniquement sur la base du volontariat comme c’est le cas actuellement », explique M. Korkeaoja.
Pour lui, la conscription est en théorie possible dans un pays de l’OTAN qui ne défendrait que son propre territoire. « Mais l’OTAN a significativement changé pour devenir une organisation de gestion de la paix. Il est bon de le remarquer ».
SM/VEN11.6

Aussi près de l’OTAN que possible
Lors du congrès du parti conservateur à Jyväskylä, le ministre de la Défense Kari Häkämies a déclaré qu’il partageait le point de vue de M. Katainen selon qui l’option d’entrer dans l’OTAN ne serait pas réalisable avant sept ans et, encore, seulement si les trois principaux partis et la majorité de la population y sont favorables.
M. Häkämies fait toutefois comprendre que la Finlande est aussi proche de l’OTAN que possible sans en être membre.
KS/LUN

Le parti conservateur prêt à une solidarité militaire
Aamulehti rapporte que lors de son congrès le parti conservateur a adopté une motion demandant au parti d’inclure dans le programme du gouvernement issu des élections de 2011 un engagement selon lequel, conformément au traité de Lisbonne, la Finlande est prête à aider les autres pays de l’UE et les pays nordiques, y compris militairement, en tant que de besoin.
Selon le président de la commission des Affaires étrangères Pertti Salolainen, il est significatif que la Finlande, comme la Suède, s’engage à aider, outre les pays européens, tous les pays nordiques.
M. Salolainen se félicite aussi que la Finlande approfondisse sa relation avec l’OTAN en participant aux troupes NRF.
AL/MAR

Politique intérieure

Gouvernement

Démission du gouvernement Vanhanen II
M. Vanhanen racontera plus tard les raisons de sa démission
Le Premier ministre Matti Vanhanen, qui a présenté la démission de son gouvernement à la présidente Halonen aujourd’hui, a déclaré qu’il raconterait les raisons qui ont motivé sa démission dans plusieurs années. Selon lui, il n’y a rien de dramatique derrière son choix.
La Présidente Halonen a accepté la démission du gouvernement et lui a demandé de continuer à gérer les affaires courantes jusqu’à la nomination d’un nouveau gouvernement, mardi prochain.
Les négociations pour la formation d’un nouveau gouvernement ont commencé sous la direction du président du groupe parlementaire du plus grand parti, M. Timo Kalli (Centre).
Hs.fi KS

Editorial : « Comme Premier ministre, M. Vanhanen s’est contenté de gérer » HS
Helsingin Sanomat estime que comme second chef de gouvernement (2003-2010) ayant la plus longue longévité consécutive (après M. Lipponen 1995-2003) M. Vanhanen aura été un bon gestionnaire alliant calme et insipidité. Chaque ministre a pu s’occuper tout seul de son secteur, la collégialité du gouvernement étant mise en sommeil.
En conclusion, l’éditorialiste estime que M. Vanhanen peut laisser sa tâche avec soulagement : il a réalisé sa mission, sans panache, mais néanmoins sérieusement.
HS

Nucléaire

La commission de l’Economie valide les autorisations de TVO et Fennovoima
La commission de l’économie a approuvé par 12 voix contre 5 l’autorisation de construire un réacteur nucléaire pour TVO et par 13 voix contre 4 celle de Fennovoima. Le député chrétien-démocrate Toimi Kankaanniemi a voté pour l’autorisation de Fennovoima mais contre celle de TVO.
Les députés du centre se sont montrés divisés, deux d’entre eux (M. Uusipaavalniemi et Mme Kalmari) votant contre avec le député Vert M. Tynkkynen et la députée suédoise Mme Wideroos.
Il s’agissait d’un vote préliminaire. La commission de l’économie devrait rendre son rapport la semaine prochaine. Le Parlement devrait voter sur les autorisations le 1er juillet.
KS TS AL

TVO refuse d‘indiquer une date d’utilisation commerciale d’Olk3
TVO fait confiance au consortium Areva-Siemens qui a promis que le réacteur EPR d’Olkiluoto 3 pourrait être chargé en combustible fin 2012. Au-delà il n’y a en revanche pas de prévision de calendrier. La production d’électricité commerciale devrait prendre plusieurs mois et commencer donc vers 2013.
Le directeur de projet de TVO M. Silvennoinen a refusé de préciser la date de démarrage de l’utilisation commerciale du réacteur.
TS KS

Patronat et industrie

M. Pukkinen nommé à la tête de l’EK
Helsingin Sanomat relève que M. Mikko Pukkinen (55 ans), actuel maire de la ville de Turku, a été nommé directeur général de la Confédération du patronat et de l’industrie (EK) à partir du début septembre prochain, en remplacement de M. Leif Fagernäs qui prendra sa retraite.
HS/B5

Les investissements sont tombés au niveau de la crise économique précédente
Selon Helsingin Sanomat, M. Penna Urrila, économiste principal de l’EK, a présenté jeudi le bilan sur la situation des investissements. « Espérons qu’on puisse présenter de meilleurs chiffres à l’automne prochain », a déclaré M. Urrila.
Selon l’EK, les investissements fixes en Finlande ont diminué d’un tiers en 2009, soit à 2,7 milliards d’euros. L’EK prévoit encore une diminution de 10 % pour cette année, soit de 2,4 milliards d’euros.
« Les investissement fluctuent souvent avec les conjonctures. Une chute d’un tiers est toutefois exceptionnelle », selon M. Urrila.
HS/B7

Economie

M. Liikanen s’inquiète de la dette
Hufvudstadsbladet rapporte que selon M. Erkki Liikanen, gouverneur de la Banque de Finlande, il faut équilibrer l’économie publique pour pouvoir renforcer la croissance économique. Il souhaite que le gouvernement mette en place un programme de stabilisation qui s’étend jusqu’à la nouvelle législature.
M. Liikanen a souligné que la croissance commencerait plus tard en Finlande qui fabrique essentiellement des produits d’investissement.
HBL/6

Nokia

Les difficultés de Nokia ne prendront pas rapidement fin
Diminution de la part de Nokia dans l’économie finlandaise
Les analystes interrogés par Helsingin Sanomat estiment que les difficultés de Nokia face à ses concurrents sont structurelles et risquent donc de durer longtemps.
Nokia qui représentait 4% de la production finlandaise en 2000, n’en représentait plus que 1,6% en 2009.
En 2007, Nokia représentait 17% des recettes de l’impôt sur les sociétés contre seulement 2,5% en 2009.
Les caisses de retraite finlandaises sont parmi les principaux actionnaires finlandais de Nokia dont le cours a chuté de 57% durant les deux dernières années, grevant ainsi les comptes de ces caisses de retraite.
HS

Parlement

Quelques députés projettent un réseau pour les hommes
Selon Turun Sanomat, les députés Kari Uotila (Alliance des gauches) et Jari Larikka (Kokoomus) projettent la création au Parlement d’un réseau pour les hommes afin de promouvoir leur cause. M. Uotila s’inquiète surtout du fait que l’espérance de vie des hommes est plus courte que celle des femmes.
Un réseau des femmes existe au Parlement depuis 1991.
TS/8

Partis politiques

Le mouvement Muutos 2011 veut devenir un parti politique
Selon Aamulehti, le mouvement Muutos 2011 (Changement 2011) a récolté 5 000 signatures pour les remettre aujourd’hui au ministère de la Justice afin d’être inscrit dans le registre des partis politiques. Muutos 2011 veut participer aux élections législatives du printemps prochain et souhaite obtenir deux sièges de députés. Le mouvement veut surtout évoquer la politique de l’immigration.
AL/A9

Parlement des immigrés

Les immigrés de Finlande auront leur propre parlement au printemps 2011
Helsingin Sanomat rapporte que les immigrés de Finlande ont décidé de créer leur propre parlement. Selon M. Alexis Kouros, père fondateur de cette initiative, « jusqu’à présent, le débat a été un monologue entre Finlandais. Avec le parlement des immigrés, il y aura un dialogue ».
Ce parlement n’aura pas de statut officiel. Les élections seront organisées en même temps que les élections législatives finlandaises et 50 représentants seront élus. Les étrangers ayant séjourné deux ans en Finlande, les ressortissants finlandais nés à l’étranger et les enfants majeurs des immigrés auront le droit de vote aux élections.
L’objectif n’est pas de créer un modèle parallèle au Parlement finlandais mais de consolider l’intégration des immigrés dans la société finlandaise.
HS/A9

France

Catastrophe

« 25 morts dans les inondations dans le Sud-Est de la France – Aucun décès finlandais selon les Affaires étrangères » HS

Jeudi 17 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Europe - Economie

La Finlande pèse sur les décisions européennes
Le Ministre des Finances Jyrki Katainen était hier à Bruxelles pour discuter de la situation économique européenne avec le président de la Commission, M. Barroso.
La Finlande est favorable à des tests de résistance publics pour les banques européennes. « Cela permettrait de lever les soupçons qui pèsent sur les banques européennes.
M. Katainen a souligné aussi que la Finlande avait une réelle influence dans les questions économiques européennes. Selon lui, M. Barroso attend de la Finlande qu’elle s’investisse dans la gestion des problèmes économiques européens. « Les pays qui ont bien géré leur budget verront leur parole entendue à l’avenir ».
M. Katainen a aussi participé au dîner des dirigeants du PPE, hier, à Bruxelles. Son message en direction du conseil européen est que l’on a besoin d’une liste de réformes concrètes.
HS

Editorial
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat estime que le conseil européen de jeudi ne sera pas important seulement à l’aune des décisions prises mais aussi de l’esprit d’unité qui s’en dégagera. « Les grands de la zone euro que sont la France et l’Allemagne suivent aujourd’hui des voies différentes. L’Allemagne a défini ses propres lignes économiques sans rien demander aux autres ni attendre des décisions communes. De plus, au plus grand malheur de la France, elle a choisi une politique de réduction drastique des dépenses. Quand les deux grands se divisent, les petits cherchent à se mettre à l’abri : qui derrière l’Allemagne, comme la Finlande, qui derrière la France comme les pays du Sud », regrette l’éditorialiste.
HS

Point de vue : L’UE a besoin d’une stratégie globale en politique d’aide au développement
Le ministre finlandais du commerce extérieur et du développement, M. Paavo Väyrynen craint que la politique d’aide au développement et que la politique commerciale de l’UE soient soumises à la politique étrangère et de sécurité. Il estime que plutôt que d’essayer de concurrencer les Etats-Unis en développant une puissance militaire, l’UE devrait développer son influence dans les domaines où elle est forte : la politique commerciale, d’aide au développement ou de l’environnement.
C’est pourquoi il souhaite que l’UE développe une stratégie globale d’aide au développement qui se base sur les idées de la conférence de Rio.
Il souligne que cette initiative finlandaise permettrait par ailleurs de développer un partenariat avec les Etats-Unis sur le sujet.
HS

Parlement européen

La position du gouvernement finlandais sur les transports a perdu au Parlement européen
Selon Helsingin Sanomat, le Parlement européen a décidé, mercredi, par 368 voix contre 301, de limiter le temps de travail des camionneurs-entrepreneurs indépendants. C’est un échec pour le gouvernement finlandais qui voulait laisser les camionneurs-entrepreneurs en dehors de la directive sur le temps de travail. 70 % des entreprises de transport ne donnent du travail qu’à un ou deux camionneurs.
Les avis des parlementaires européens finlandais ont été divisés dans cette question. Les représentants du PSD et de l’Alliance verte ont voté pour la directive et donc contre l’avis du gouvernement finlandais.
HS/A9

Gaza

MM. Stubb et Al-Malki exigent la fin du blocus de Gaza
Le ministre des Affaires de l’autorité palestinienne Riad Al-Malki a rendu, hier, à Helsinki une visite à son homologue Alexander Stubb.
Les deux ministres ont de nouveau exigé la suppression du blocus de Gaza.
M. Stubb a déclaré qu’il avait discuté de la situation, la veille, avec M. Blair.
Il a aussi rappelé que la Finlande était favorable à deux Etats indépendants.
AL

Kirghizistan

La Finlande débloque 400 000 euros d’aide
La Finlande a alloué 200 000 euros d’aide en médicaments au Kirghizes et 200 000 euros pour l’accueil des réfugiés en Ouzbékistan.
AL

Russie

C’est East Office qui gère les relations commerciales avec la Russie
Helsingin Sanomat rapporte que le président de East Office, l’ancien ambassadeur René Nyberg, ainsi que des hommes d’affaires comme Jorma Ollila (Nokia et Shell) ou Tapio Kuula (Fortum) participeront au séminaire économique de Saint-Pétersbourg auquel devraient aussi participer les présidents français et russe.
Il y a un an, c’est le ministre finlandais du Commerce extérieur Paavo Väyrynen qui participait à ce séminaire.
Pour HS, East Office, qui fait de l’ombre à la chambre de commerce, est la réponse à la politique économique de M. Poutine fondée sur des monopoles publics.
HS

Gazoduc de la mer Baltique

Nord Stream commencera à poser le gazoduc dans les eaux finlandaises
Helsingin Sanomat rapporte que Nord Stream a terminé la semaine dernière le déminage dans les eaux finlandaises. Au total, on a fait exploser 49 mines. L’entreprise commencera à poser le gazoduc dans les eaux finlandaises la semaine prochaine.
Le président de Nord Stream, M. Gerhard Schröder, a effectué mercredi une visite au port de Kotka d’où on transporte les pièces de gazoduc de l’usine d’Eupec de Kotka vers la mer.
M. Schröder estime que les critiques à l’égard du projet de gazoduc ont diminué en raison de la transparence et de la coopération avec les organisations non gouvernementales. « Nous avons su convaincre les adversaires du projet », a déclaré M. Schröder.
HS note que les autorités ont critiqué, à l’automne dernier, les conditions de travail, notamment la qualité de l’air, dans l’usine d’Eupec.
HS/A9

Expulsions des grands-mères

La Cour européenne des droits de l’homme a empêché l’expulsion de Mme Antonova
Helsingin Sanomat relève que selon la décision de la Cours européenne des droits de l’homme, rendu publique mercredi soir, la grand-mère russe, Mme Antonova (81 ans), peut rester en Finlande jusqu’à nouvel ordre. Cela peut signifier plusieurs mois. La Cour peut encore demander des informations supplémentaires à l’Etat finlandais et à la famille, ce qui prolongerait encore le séjour en Finlande de Mme Antonova.
L’objectif d’une solution provisoire de la Cour européenne des droits de l’homme est d’empêcher une violation des droits de l’homme.
Mme Antonova a été hospitalisée mardi. Les médecins ont alors constaté qu’en raison de son état de santé, Mme Antonova ne pourra pas être transportée en Russie.
HS/A5

Politique intérieure

Gouvernement

Mme Kiviniemi ne changera pas de politique
Helsingin Sanomat raporte que la future première ministre ne devrait pas bouleverser le programme de l’actuel gouvernement. Les partis de la coalition devraient s’entendre sur une déclarationd e principe.
Le principal défi est de trouver de nouvelles recettes, il ne devrait pas y avoir de coupes budgétaires
Il pourrait donc y avoir une augmentation de la fiscalité sur le patrimoine.
HS/A6

Premier ministre Vanhanen

La cour suprême a condamné le livre sur M. Vanhanen
Helsingin Sanomat relève que la Cour suprême a mis un terme hier au long procès sur le livre La fiancée du Premier ministre, publié par Mme Susan Ruusunen, ex-petite amie de M. Vanhanen. Selon la décision de la Cour suprême, Mme Ruusunen n’avait pas le droit d’écrire sur la vie intime de M. Vanhanen et l’a condamné à une amende. Son éditeur a également eu une amende.
HS/A6

Nucléaire

Les liens de M. Turunen avec Outokumpu n’influenceront pas le traitement de l’élargissement du parc nucléaire.
Le directeur général à l’énergie du ministère de l’économie, M. Turunen, qui a préparé l’élargissement du parc nucléaire était membre du conseil d’administration d’Outokumpu, principal actionnaire de Fennovoima, groupe qui demande l’autorisation de construire une centrale. Le chancelier de la Justice a critiqué cet état de fait tout en précisant que cela n’avait pas eu d’influence sur le traitement des demandes d’autorisation.
Les députées européennes des Verts ont demandé à la future première ministre Mme Kiviniemi de retirer du parlement le projet d’élargissement du parc nucléaire. L’actuel premier ministre M. Vanhanen a écarté cette hypothèse.
La commission de l’économie du Parlement a voté par 10 voix contre 5 que cette affaire n’influencerait pas l’étude de l’élargissement du parc nucléaire.
Le haut fonctionnaire du ministère de l’Economie, M. Aurela a déclaré qu’en dépit de ses relations avec Outokumpu, M. Turunen s’était montré défavorable à la demande de Fennovoima qui, à ses yeux, pâtissait de n’avoir pas de lieux de stockage des déchets. M. Turunen aurait souhaité que le gouvernement ne propose qu’une autorisation, pour TVO.
HS KL

Nokia

Les marchés inquiets – L’action de Nokia chute de 9%
Nokia a publié hier un avertissement concernant ses résultats pour avril-juin 2010.
Nokia n’arrivera pas à réaliser ses objectifs de chiffres d’affaires ni en volume ni en valeur. La société pâtit surtout de ses faibles ventes dans le haut de gamme en raison de la concurrence de Apple (Ephone) et aussi de LG et Samsung.
Nokia voit aussi ses résultats grevés par la chute de l’euro.
L’action de Nokia a perdu hier 9% et un tiers de sa valeur depuis avril.
HS

Patria

Patria vend son système ARIS
Patria vend son système de surveillance électronique ARIS pour une somme inconnu à un acheteur demeuré secret.
ARIS permet de surveiller les mouvements électroniques (radio et téléphones portables).
HS

France

Retraites

« L’âge de départ à la retraite relevé de deux ans » KL
« La France relève l’âge de départ à la retraite à 62 ans » HS

Gouvernement

« Des ministres français renoncent à leur retraite » HS

Catastrophe

« De nombreux décès après les crues dans le Sud-Est de la France » HS

Mercredi 16 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Economie

La Finlande en déficits excessifs
La Finlande fait désormais partie des pays européens ayant des déficits excessifs. Le déficit finlandais devrait s’établir à 4,1% du PIB cette année.
« Il est important que le déficit diminue à partir de l’année prochaine », a déclaré le commissaire à l’Economie Olli Rehn. M. Rehn a recommandé à la Finlande de prendre des mesures pour diminuer le déficit dès l’année prochaine. Il souhaite aussi un plan à plus long terme permettant de revenir à l’excédent budgétaire.
On estime que le déficit finlandais devrait revenir à 2,9% du PIB l’année prochaine.
HS l

FMI

« Les coupes budgétaires réalisées dans la panique sont à proscrire » KL
Kauppalehti publie une interview de l’économiste du FMI Olivier Blanchard qui a participé la semaine dernière au symposium Pentti Kouri organisé par la banque de Finlande et la banque d’Italie.
M. Blanchard déclare que le risque d’une rechute des marchés existe.
KL

OTAN

L’OTAN veut renforcer ses liens avec les pays partenaires

Le président du comité militaire de l’OTAN, M. Di Paola, en visite à Helsinki, a déclaré que la nouvelle stratégie de l’OTAN devrait mieux tirer profit des compétences des pays du PARP.
Les représentants des pays de l’OTAN et des pays du PARP discutent des futures orientations pendant deux jours à Helsinki.
UD

Expulsions des grands-mères

Le sort de Mme Antonova en suspens
Helsingin Sanomat relève que la grand-mère russe, Mme Antonova (81 ans) a été hospitalisée mardi. La police ne croit pas que son expulsion puisse avoir lieu cette semaine.
La famille de Mme Antonova exige que la Cour européenne des droits de l’homme interrompe l’expulsion en raison de l’étant de santé de Mme Antonova. La décision de la Cour est attendue dans les jours à venir.
HS/A5

Irak

Air Finland participe aux vols de renvoi des Irakiens
Helsingin Sanomat rapporte que selon les informations du quotidien, la petite compagnie aérienne finlandaise Air Finland a transporté la semaine dernière des demandeurs d’asile irakiens expulsés de l’Europe vers l’Irak. Le 9 juin, un avion d’Air Finland a décollé de la Grande-Bretagne et après une escale en Suède s’est dirigé vers Bagdad. Selon les informations de la presse suédoise, 56 Irakien auraient été convoyés dans cet avion.
Selon les informations de l’UNHCR, le vol a été organisé par la Suède, la Norvège, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.
Air Finland refuse de commenter l’affaire. En janvier dernier, Air Finland avait admis d’avoir transporté des Irakiens expulsés de la Norvège. L’avion avait été loué par les autorités norvégiennes et suédoises.
L’UNHCR et Amnesty International s’opposent aux expulsions vers Bagdad. La Finlande n’expulse pas des demandeurs d’asile vers l’Irak jusqu’à nouvel ordre.
HS/A6

Abu Dhabi

La Finlande exporte des enseignants à Abu Dhabi
Selon Keskisuomalainen, un accord sur l’envoi d’une trentaine d’enseignants finlandais à Abu Dhabi à l’automne prochain a été signé entre Abu Dhabi Education Council et EduCluster Finlande, filiale de l’université de Jyväskylä.
L’objectif de cette coopération de l’enseignement de cinq ans est de développer des solutions pédagogiques pour l’enseignement aux enfants de 6 à 19 ans. L’initiative a été prise par l’ambassade de Finlande à Abu Dhabi.
KS/7

Politique intérieure

Gouvernement

M. Tölli est le candidat le plus en vue pour remplacer Mme Kiviniemi
Helsingin Sanomat relève que le député centriste Tapani Tölli est le candidat le plus en vue pour succéder à Mme Mari Kiviniemi au poste de ministre des Collectivités territoriales.
Un autre candidat pour ce poste, le député Antti Rantakangas, a perdu le poste de vice-président du Centre au congrès qui a eu lieu le week-end dernier à Lahti.
Le Parti du centre prendra la décision sur sa liste ministérielle pendant le week-end prochain. La nouvelle présidente du parti, Mme Kiviniemi, devra aussi prendre la décision sur une des nominations politiques les plus importantes, celle du secrétaire général de la chancellerie du Premier ministre. Selon le secrétaire d’Etat actuel, M. Risto Volanen, « cette question est entièrement dans les mains du Premier ministre. En fait, je n’ai pas de compétence pour évaluer son point de vue. »
Selon les estimations, les secrétaires d’Etats et les conseillers des ministres devraient continuer à leurs postes actuels.
HS/A6

Parlement

La commission de l’environnement du Parlement contre les autorisations de construction de deux nouvelles centrales nucléaires
Helsingin Sanomat rapporte que dans son avis pour la commission des affaires économiques, la commission de l’environnement a rejeté, mardi, par 9 voix contre 8, l’extension du parc nucléaire finlandais. Dans sa décision, la commission a souligné l’importance de faire des économies énergétiques, d’améliorer l’efficacité énergétique et d’augmenter la part de l’énergie renouvelable.
Au vote de la commission de l’environnement, les députés de l’Alliance verte et du Parti suédois, ainsi qu’une partie des députés du Centre et du PSD ont voté contre le nucléaire, tandis que tous les députés du Kokoomus ont voté pour.
Cela ne signifie aucunement que l’Eduskunta rejette le nucléaire à son vote du 1er juillet.
HS/A6

Mardi 15 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Kirghizistan

M. Stubb propose l’envoi des troupes civiles dans la région de crise
Turun Sanomat rapporte que la Commission européenne prépare une décision rapide sur une aide humanitaire pour le Kirghizistan.
Lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères, hier, à Luxembourg, M. Stubb a proposé l’envoi des troupes civiles d’action rapide. Selon le ministre finlandais, cette proposition a été soutenue. Rien de concret n’a pourtant encore été décidé. « L’envoi d’un tel groupe nécessite une étude de l’UE. Une décision ne peut pas être prise avant début juillet. »
M. Stubb n’a pas su évaluer la composition d’un tel groupe ni l’éventuel rôle des Finlandais. « Nous sommes dans une situation semblable à celle de la guerre en Géorgie. L’UE a dû agir très vite et nous avons lancé une mission policière. A mon avis, on pourrait agir de la même façon dans cette situation. »
TS/13

Nominations

M. Kemppinen aura le poste de directeur général à la communication et à la presse
Selon Helsingin Sanomat, Mme Ashton et M. Stubb ont annoncé lundi à Luxembourg que M. Reijo Kemppinen, actuel directeur de communications à la BERD, sera nommé directeur général à la communication et à la presse du conseil de l’Union européenne.
M. Kemppinen n’a pas voulu commenter ses nouvelles fonctions avant sa nomination définitives.
HS/A6

Etats-Unis

La visite de Mme Clinton reportée
Helsingin Sanomat relève que Mme Hillary Clinton, secrétaire d’Etat américain, n’arrivera pas en Finlande début juillet comme prévu, à l’occasion de sa visite en Pologne.
« En ce moment, on ne peut confirmer aucune date. Cela peut se faire plus tard en juillet, ou peut-être à l’automne », a déclaré hier à Luxembourg le ministre finlandais des Affaires étrangères, M. Alexander Stubb.
Mme Clinton devait initialement effectuer une visite en Finlande en avril, mais son voyage a dû être annulé en raison du nuage de cendre.
HS/A5

Aide au développement

La proposition de M. Väyrynen soutenue par Mme Ashton
Le ministre finlandais du Commerce extérieur a proposé que l’UE présente une stratégie globale en matière d’aide au développement. Cette proposition a reçu du soutien lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères, hier, à Luxembourg.
M. Väyrynen a déclaré que Mme Ashton avait accueilli favorablement cette initiative et devrait la mettre à l’ordre du jour d’une réunion des ministres de la coopération au développement à l’automne.
TS

Lutter contre le surpoids en Finlande au profit du Népal

15 000 Finlandais on participé à une campagne d’amaigrissement pour donner de l’aide au Népal
Selon Helsingin Sanomat, près de 15 000 Finlandais ont participé à la campagne d’amaigrissement organisée par un mécène qui avait promis d’envoyer au Népal 15 euros par kilo en moins.
Finalement ce donateur a augmenté cette somme à 30 euros par kilo et a envoyé près de 1,5 million d’euros au Népal pour la formation des enseignants.
HS/A5

Investissements étrangers en Finlande

Les entreprises étrangères quittent la Finlande
La directrice de la chambre de commerce américano-finlandaise Kristiina Helenius s’inquiète que les entreprises étrangères diminuent leurs investissements en Finlande au profit des autres pays nordiques, notamment du Danemark et de la Suède.
Il n’y a ainsi que 465 filiales d’entreprises américaines en Finlande contre 800 au Danemark et 1400 en Suède.
KL

Estonie

Le groupe de travail de M. Jakobson a publié son rapport sur l’occupation soviétique
Selon le groupe de travail dirigé par M. Max Jakobson, ancienne éminence grise de la diplomatie finlandaise, qui a publié lundi son rapport sur l’occupation soviétique de l’Estonie, les crimes contre l’humanité perpétrés par l’occupant soviétique de 1944 en 1991 étaient plus graves qu’on ne le savait et plus d’Estoniens ont été emprisonnés et enlevés, environ 60 000 personnes.
Le président défunt Lennart Meri avait nommé, en 1998, la commission présidée par M. Jakobson afin d’étudier les crimes contre l’humanité dans l’histoire de l’Estonie. La première partie de cette étudie a été publiée en 2006.
HS/A9

Rwanda

Le Rwandais François Bazaramba condamné
Le pasteur hutu rwandais François Bazaramba a été condamné à perpétuité vendredi pour avoir participé au génocide des Tutsi au Rwanda en 1994. Il compte faire appel de son jugement.
Selon le ministère finlandais de la Justice, son extradition en Rwanda serait en principe possible, mais nécessiterait l’approbation des deux pays et de l’intéressé.
Le procureur général du Rwanda Martin Ngoga s’est réjoui de la condamnation de M. Bazaramba à la perpétuité. De nombreux autres pays qui ont condamné des Rwandais ont prononcé des peines plus légères. Selon lui, la condamnation de la justice finlandaise apporte plus de crédibilité à la justice rwandaise. Il apprécie aussi que les juges finlandais aient entendu les victimes rwandaises.
Il s’agit du premier jugement finlandais pour crime de génocide. M. Bazaramba a été jugé en Finlande car le ministère de la justice avait refusé son extradition.
La presse finlandaise rappelle que l’enquête et le procès auront coûté 2,8 millions d’euros à la justice finlandaise. La ministre de la justice estime qu’il faut relativiser cette somme avec le caractère exceptionnel de l’affaire.
HS/sam/A5

Expulsions des grands-mères

La famille de Mme Fadayel la protège contre la police
Helsingin Sanomat relève que la famille de Mme Eveline Fadayel, grand-mère égyptienne, refuse de la renvoyer en Egypte. Son fils, M. Maher Gerges, a annoncé que Mme Fadayel était malade et devait rester en Finlande. Il se demande si les autorités finlandaises ont commis des délits dans la procédure d’expulsion.
HS/A6

Vandalisme

Des fenêtres d’un centre d’accueil des réfugiés à Kotka ont été cassées
La police de Kotka examine un cas de vandalisme dans cette ville : sept fenêtres du centre d’accueil de réfugiés de Laajakoski ont été cassées la nuit entre samedi et dimanche dernier.
HS/A6

Politique intérieure

Racisme

Les menaces contre Mme Thors seront étudiées par le procureur
La police judiciaire est en train de terminer son enquête concernant les menaces contre Mme Astrid Thors, ministre de l’Immigration. L’affaire sera remise au procureur dès cette semaine. La vie de Mme Thors a été menacée en février dernier sur internet par un politicien des Finlandais de base, suppléant au conseil municipal d’Urjala.
TS/4

Parti du Centre

Vers une déclaration de politique économique
Seul le Centre va changer de ministre
Les négociations pour la formation du futur gouvernement de Mme Kiviniemi ont commencé hier entre les partis de la coalition.
Mme Kiviniemi parle de mini-négociations car son gouvernement reprendra le programme de gouvernement de M. Vanhanen. Elle considère que les mini-négociations qui auront lieu le week-end prochain se concentreront sur la politique économique et de l’emploi. « Le programme gouvernemental sera mis à jour sur la politique économique et l’emploi. L’objectif est de trouver de nouvelles recettes budgétaires et de restreindre les dépenses ». Le ministre des Finances et président du parti conservateur, M. Katainen a mis en garde contre tout changement important qui pourrait donner l’occasion aux marchés d’augmenter les taux. Aussi bien M. Katainen que Mme Kiviniemi s’opposent aux recommandations de l’IMF de mettre fin à l’exonération fiscale des intérêts de prêts immobiliers. A partir de l’annèe prochaine, le gouvernement entend engager des réductions de déficit de 1,5 milliards d’euros par an. Il est clair que la fiscalité indirecte sur la consommation va augmenter.
Seul le Centre devrait changer au moins un ministre. On estime que c’est le député Tapani Tölli qui a le plus de chances de succéder à Mme Kiviniemi comme ministre des collectivités locales. Le groupe politique du parti du centre décidera mardi prochain des titulaires des autres portefeuilles détenus par le parti. Tous les ministres centristes actuels, y compris M. Väyrynen et Mme Anttila, ont indiqué qu’ils se représenteraient aux législatives de 2011. C’est pourquoi il pourrait n’y avoir qu’un seul changement de ministre.
HS KL KS

Parti conservateur

M. Katainen souligne que le congrès du parti a voulu maintenir l’enseignement obligatoire du suédois
M. Jyrki Katainen, président du Kokoomus, souligne que le congrès du parti a rejeté à maintes reprises l’idée de supprimer l’enseignement obligatoire du suédois à l’école. Quatre initiatives ont été présentées au bureau national qui les a rejetées.
Selon Hufvudstadsbladet, pour le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, il s’agit d’une question d’interprétation. « Il va de soi que le Kokoomus, en tant que parti au gouvernement, applique la constitution et soutient le bilinguisme. »
HS/A6, HBL/3

Santé mentale

Nombreux cas de traitement de force en Finlande
Helsingin Sanomat relève que selon un rapport de l’institut de la santé et du bien-être, on utilise plus de traitement forcé en Finlande que dans les autres pays nordiques. L’institut estime que cela est dû au traitement ambulatoire peu développé, au nombre insuffisant d’effectifs et aux attitudes.
HS/A8

Lundi 14 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Afghanistan

Un Finlandais prend la tête de la police européenne en Afghanistan
Le capitaine de vaisseau Jukka Savolainen de la police des frontières a été nommé à la tête de l’opération Eupol en Afghanistan à partir du mois de juillet. Il est le premier Finlandais à diriger une opération de gestion de crise civil de l’Union européenne en Afghanistan.
Helsingin Sanomat relève aussi que selon M. Aapo Pölhö, ambassadeur de Finlande auprès de l’OTAN, dans l’activité de la Finlande et de la Suède, le transfert de la responsabilité militaire davantage vers les Afghans ouvrirait plus de possibilités pour augmenter le rôle des civils et pour augmenter la coopération au développement. Les conditions actuelles n’attirent toutefois pas les organisations de coopération au développement sur place, même à Mazar-i-Sharif.
HS/sam/A15

Russie

Selon M. Stubb, les critiques russes contre la Finlande relèvent de la politique étrangère russe
Les médias finlandais accordent depuis quelques semaines une grande importance au traitement de russophones en Finlande. Selon Ilta-Sanomat qui a interrogé des experts finlandais de la Russie, « le risque est que la Finlande apparaisse à nouveau comme finlandisée aux yeux du reste du monde ».
Le ministre des Affaires étrangères Alexander Stubb rejette cette interprétation. Selon lui, la Finlande officielle n’est pas restée silencieuse devant les accusations russes. « Il s’agit d’une large campagne par laquelle on propage une image négative de la Finlande. Il y a derrière des motifs de politique intérieure russe. Cette guerre de propagande est particulièrement répugnante car elle utilise des enfants ».
« On veut propager l’idée que la Russie protège la minorité russe aussi à l’étranger, comme le veut la doctrine officielle du pays. Certaines de ces actions ont été dirigées contre la Finlande, plus souvent contre d’autres Etats. Il serait préférable qu’il n’y en ait pas, mais cela n’est pas non plus une raison d’en perdre le sommeil. Les relations bilatérales sont bonnes. Nous analysons tous les jours la situation et nous agissons. Les ambassades de Finlande et le PAE essaient de lutter contre cette désinformation, notamment sur Internet. Le principal est surtout de ne pas laisser cette campagne influencer l’action des pouvoirs publics finlandais ».
« En Finlande, il y a toujours un noyau dur de finlandisé qui prennent peur. Il faut simplement voir cela comme une nouvelle relation entre voisins. Il n’y aura aucune place pour la Finlandisation tant que je serai ministre des Affaires étrangères », assure M. Stubb.
« J’ai l’intention d’évoquer ces questions lors d’un déjeuner avec l’Ambassadeur de Russie cette semaine ».
KS IS

Manifestation à Saint-Pétersbourg devant le consulat général de Finlande
Hufvudstadsbladet rapporte qu’une douzaine de militants de la jeunesse du parti de M. Poutine ont manifesté vendredi devant le consulat général de Finlande à Saint-Pétersbourg. Les manifestants ont exigé des droits pour les grands-mères.
HBL/sam/10

Propos de l’ambassadeur Roumjantsev
Turun Sanomat publie, dans son édition de samedi, un article signé Aleksandr Roumjantsev, ambassadeur de Russie en Finlande, sur la coopération finno-russe.
TS/sam/2

Des panneaux en russe suscitent l’émoi à Lappeenranta
Selon Helsingin Sanomat, l’idée d’augmenter le nombre de panneaux en russe à Lappeenranta, ville de la Finlande de Sud-Est qui accueille environ 700 000 touristes russes par an, a suscité une opposition parmi les habitants qui ont cru qu’il s’agissait de panneaux officiels de signalisation. Il s’agit uniquement de panneaux d’information touristique.
HS/sam/A15

Rwanda

Le Rwandais François Bazaramba a été condamné à vie
Selon Helsingin Sanomat, le pasteur hutu rwandais François Bazaramba a été condamné à perpétuité vendredi pour avoir participé au génocide des Tutsi au Rwanda en 1994. Il compte faire appel de son jugement.
Selon le ministère finlandais de la Justice, son extradition en Rwanda serait en principe possible, mais nécessiterait l’approbation des deux pays et de l’intéressé.
HS/sam/A5

Expulsions des grands-mères

Mme Fadayel n’a pas quitté la Finlande
Helsingin Sanomat relève que Mme Eveline Fadayel, grand-mère égyptienne, devait quitter la Finlande au plus tard lundi matin. Son fils, M. Maher Gerges, a annoncé que Mme Fadayel comptait rester en Finlande. Il n’a pas révélé où se trouvait Mme Fadayel.
HS n’a pas pu joindre la police de Vantaa pour savoir comment les autorités comptent avancer dans cette affaire.
La famille de l’autre grand-mère, Mme Irina Antonova, ne s’oppose plus à son départ.
HS/lun/A5

Politique intérieure

Parti du Centre

Mme Kiviniemi à la tête du Centre
Le Centre a changé presque la totalité de sa direction, samedi. La ministre des collectivités territoriales Mme Mari Kiviniemi, 41 ans, a été élue présidente du parti avec 56% des voix au second tour contre le ministre de l’Economie M. Mauri Pekkarinen.
M. Timo Laaninen (ancien conseiller des premiers ministres Anneli Jäätteenmäki et Matti Vanhanen) a été élu secrétaire général, en battant nettement dès le premier tour le secrétaire général sortant Jarmo Korhonen.
Enfin deux des trois vice-présidents ont aussi changé, le député Timo Kaunisto, 47 ans, et la jeune représentante de Turku Annikka Saaristo, 26 ans (conseillère du ministre des Affaires sociales et de la Santé) ont été élus de même que le député Tuomo Puumala, 28 ans, reconduit.
HS

Le Centre en faveur du nucléaire
Le parti du Centre a avalisé son programme. La motion des jeunes centristes visant à supprimer toute référence en faveur du nucléaire a été rejetée.
AL

Mme Kiviniemi ouverte à toutes les coalitions
Dans son discours de fermeture du congrès, la nouvelle présidente du parti Mari Kiviniemi a déclaré que les déclarations sur une possible future coalition conservateurs-PSD en 2011 étaient prématurées. Elle a attaqué la ligne du parti conservateur trop favorable au « laisser faire » pour gérer la crise économique. Elle a aussi critiqué le PSD « trop éloigné des réalités de la vie professionnelle ». A la rentrée d’août, elle envisage de réunir un large séminaire ouvert à tous les partis, y compris de l’opposition, sur les moyens de sortir de la crise.
Après l’élection de Mme Kiviniemi, le Président du parti conservateur Jyrki Katainen a déclaré qu’il estimait que la coopération avec Mme Kiviniemi se passerait bien. « Nous avons les mêmes points de vue sur de nombreux sujets ». Il a souligné que les négociations gouvernementales n’apporteraient pas d’importants changements. La présidente des Verts s’est félicitée du choix de Mme Kiviniemi.
HS

M. Vanhanen usé par sept ans de pouvoir
Le Premier ministre a admis que sept ans de pouvoir à la tête du parti et du gouvernement avaient grignoté sa popularité. Il estime que ces derniers mois sa popularité a surtout pâti de la décision du paquet d’aide à la Grèce, car nombreux sont les centristes opposés à l’euro, ainsi que son changement d’opinion en faveur de l’élargissement du parc nucléaire.
KS

Changement de gouvernement
La nouvelle présidente du parti du Centre négocie aujourd’hui avec les présidents des partis de la coalition gouvernementale en vue de la formation du prochain gouvernement.
M. Vanhanen participera à son dernier sommet européen jeudi, avant de présenter sa démission à la présidente vendredi 18 juin.
Durant le week-end les partis formant l’actuelle coalition vont négocier l’adoption d’une déclaration sur la politique économique pour la fin de la législature. Concernant la composition du gouvernement, des changements sont possibles concernant les titulaires des portefeuilles assumés par les centristes. En revanche, les ministres des autres partis ne devraient pas changer.
Lundi les groupes parlementaires remettront un rapport sur la formation d’un nouveau gouvernement au président du parlement qui le transmettra à la Présidente Halonen.
Mardi 22 juin la Présidente nommera le nouveau premier ministre.
Mercredi 23 juin le nouveau gouvernement se présentera devant le Parlement qui l’investira jeudi 24 juin.
HS KS

Editoriaux et commentaires
« Le congrès du Centre, un tournant pour le parti » HS
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat estime que le congrès marque un tournant pour le parti dont la quasi-totalité de la direction a changé, et en particulier le Président et le secrétaire général.
Le quotidien estime que le parti a finalement choisi les favoris et surtout probablement les meilleurs parmi les candidats en présence. Les dirigeants sont plus jeunes, plus urbains et plus libéraux que la base rurale et conservatrice. « Le Centre était obligé de se renouveler pour rester au pouvoir. C’est ce qu’a certainement compris M. Vanhanen en décembre dernier car sous sa direction le parti aurait été défait aux prochaines législatives. Dirigé par Mme Kiviniemi, le parti conserve au moins ses chances ».
HS

Ilta-Sanomat souligne que le Centre est désormais dirigé par deux représentants de Helsinki et plus libéraux que la base. L’enjeu sera de réunir le parti et d’éviter les clivages, sinon le mandat de Mme Kiviniemi à la tête du gouvernement risque d’être de moins d’un an.
IS

Aamulehti estime que les nouveaux dirigeants centristes auront fort à faire pour recoller les morceaux d’un parti miné par les scandales de financement électoral. Mais l’image du parti et l’audience auprès des électoral ne vont s’améliorer uniquement par un changement de direction, il faudra aussi des actes. Mme Kiviniemi sera jugée par sa capacité à négocier sur la déclaration du nouveau gouvernement en matière de politique économique.
AL

Keskisuomalainen estime que le parti cherche la rénovation sous la direction de Mme Kiviniemi. Le quotidien souligne que la nouvelle présidente ne dispose que d’un an avant les prochaines législatives pour rénover son parti et faire ses preuves comme chef du gouvernement face à la crise économique. Au moins, Mme Kiviniemi ne devrait pas avoir de problème de coopération avec M. Katainen.
Le rédacteur-en-chef écrit aussi que Mme Kiviniemi, 41 ans, a été élue surtout comme second choix après que Mme Lehtomäki a annoncé son intention de ne pas se présenter et aussi pour marquer un rajeunissement face à M. Pekkarinen. Actuellement, les autres principaux partis finlandais sont tous dirigés par des trentenaires : M. Katainen (conservateur) 38 ans, Mme Urpilainen (PSD) 34 ans, Mme Sinnemäki (Verts) 36 ans et M. Arhinmäki (Alliance des Gauches) 33 ans.
KS

Parti conservateur

Le parti conservateur contre le suédois
Lors de son congrès à Jyväskylä, le parti conservateur a adopté par 284 voix contre 281 une motion contre le suédois obligatoire à l’école. Le Président du parti et ministre des Finances a néanmoins assuré qu’il ne ferait rien au gouvernement pour promouvoir cette politique contre le suédois en arguant notamment du fait que le parti avait rejeté, par 349 voix contre 214, une motion contre le statut constitutionnel du suédois.
Le parti conservateur a aussi adopté une motion pour le mariage homosexuel.
Les jeunes conservateurs sont aussi favorables au système de points pour l’accueil des étrangers. Le président des jeunes conservateurs Wille Rydman a signé un billet dans Helsingin Sanomat pour demander à ce que l’on enseigne le finnois aux immigrés plutôt que de leur prodiguer des cours de leur langue d’origine. Il critique notamment le modèle suédois d’intégration français, qui, selon lui, interdit les signes religieux, mais aussi suédois qui, toujours selon lui, promeut la culture d’origine des immigrés.
HS

Parti suédois

Le parti suédois en faveur du pluriculturalisme
Lors de son congrès tenu à Tampere, le parti suédois s’est profilé comme force faisant contrepoids aux Finlandais de base. Le parti a l’intention aux prochaines législatives de rechercher les voix des défenseurs du pluriculturalisme. Le parti souhaite parler en faveur de la diversité et des immigrés. « Nous avons besoin durant les dix prochaines années de 100 000 étrangers pour faire tourner notre économie », a dit M. Wallin qui a assuré que le parti était uni derrière la ministre de l’immigration, Mme Thors.
M. Wallin a critiqué la motion contre le suédois approuvée par le parti conservateur mais déclaré être rassuré par la position adoptée par M. Katainen.
Le parti populaire suédois a aussi décidé de changer son nom en finnois pour s’appeler Parti populaire suédois de Finlande.
AL

Mme Nauclér souhaite une politique étrangère plus approfondie pour le parti
Hufvudstadsbladet rapporte que lors du congrès du Parti suédois, Mme Elisabeth Nauclér, députée des îles Åland, a souhaité dans son discours du Parti suédois une politique étrangère plus approfondie.
Mme Nauclér souligne que ce parti à un héritage de politique étrangère à gérer et pour cela il doit discuter des questions internationales. Elle souligne que le parti devrait avoir une ligne de politique étrangère claire aussi dans d’autres questions que l’éventuelle adhésion finlandaise à l’OTAN ou le nombre de troupes finlandaises en Afghanistan.
HBL/dim/5

France

Europe

Point de vue : La fin d’une certaine Europe ?
La correspondante à Paris de Helsingin Sanomat rapporte que, selon le chercheur français Dominique Moïsi, la crise financière témoigne de la détérioration de la relation franco-allemande.
HS

La correspondante à Bruxelles du même quotidien rapporte en revanche que Yle réalise actuellement un documentaire sur le commissaire finlandais Olli Rehn, sauveur de la crise européenne. Elle estime que « la caméra filme peut-être le mauvais endroit car les décisions prises pour sortir de la crise financière européenne ne sont pas prises à la Commission mais plutôt par le moteur franco-allemand.
HS

Médias

Le Monde
Helsingin Sanomat rapporte que le Président français s’intéresse à la vente du Monde qui connaît des difficultés financières.
HS

Vendredi 11 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Afghanistan

Visite de m. Stubb
Le ministre des Affaires étrangères a rendu visite aux troupes finlandaises en Afghanistan. Il a déclaré qu’il s’agissait-là « de l’opération la plus importante et le plus dangereuse de la Finlande ».
« Il ne fait pas de doute que l’Afghanistan est moins sûre que l’année dernière et que l’année précédente et ce n’est pas bon ».
M. Stubb se rend aujourd’hui en Arménie, où il doit rencontrer le Président et le ministre des Affaires étrangères.
Uusisuomi

Kosovo

La Finlande a été critiquée pour sa décision concernant le Kosovo
Helsingin Sanomat relève que, selon des sources de la réunion ministérielle de l’OTAN, la Finlande et quelques autres pays ont été critiqués. La décision de rapatrier des troupes de maintien de la paix du Kosovo avant de prendre une décision commune à suscité des critiques entre autres de M. Robert Gates, ministre américain.
L’OTAN et les pays qui participent aux troupes KFOR n’ont pas encore trouvé d’entente sur la diminution du nombre de troupes au Kosovo. La Finlande a déjà décidé de diminuer de 250 à 50 le nombre de ses soldats au Kosovo à la fin de l’année en cours.
HS/B3

Israël

Les amis d’Israël ont manifesté à Helsinki
Helsingin Sanomat rapporte qu’environ 2 000 personnes ont manifesté jeudi en faveur d’Israël à Helsinki. Plusieurs participants ont critiqué les médias de donner une image déséquilibrée sur les évènements de Gaza.
L’ambassadeur d’Israël en Finlande, M. Avi Granot, a participé à la manifestation. Il s’est félicité du « soutien des Finlandais ordinaires ».
HS/A14

Etrangers

Le nombre de demandeurs de permis de séjour est en hausse
Selon Turun Sanomat, de janvier en avril, 6 230 ressortissants des pays à l’extérieur de l’UE ont demandé permis de séjour en Finlande, soit 8 % de plus par rapport à la même période en 2009. Le permis de séjour a été accordé à 80 % des demandeurs.
TS/12

L’obtention de la nationalité finlandaise pourrait devenir plus facile
Turun Sanomat rapporte que le gouvernement propose un changement de loi selon lequel la nationalité finlandaise pourrait être obtenue après avoir habité en Finlande pendant cinq ans, au lieu de six ans comme l’exige la loi actuelle. Le gouvernement veut aussi récompenser les immigrés pour les études de langues. Une personne qui maîtrise bien le finnois ou le suédois aurait la nationalité après avoir habité en Finlande pendant quatre ans.
Le changement de loi devrait entrer en vigueur à l’automne 2011.
TS/12

Politique intérieure

Parlement

Les députés ont applaudi le Premier ministre Vanhanen
Selon Helsingin Sanomat, M. Vanhanen a participé hier à sa dernière séance des questions orales du Parlement en tant que Premier ministre. Au lieu d’harceler le Premier ministre avec des questions politiques difficiles, Mme Jutta Urpilainen, présidente du PSD, a remercié M. Vanhanen et a aussi demandé quels étaient ses sentiments.
M. Vanhanen, qui n’aurait peut-être pas voulu répondre à cette question surprenante devant les caméras, a considéré la séance des questions orales comme une partie essentielle du système parlementaire finlandais. « Ceux sont des moments où le gouvernement est véritablement évalué. Les réponses ne sont pourtant pas toujours entendues. »
« Dans les réponses, il a fallu parfois jouer avec les mots. Si on ne peut pas ou sait pas répondre il faut faire semblant de répondre », a révélé M. Vanhanen concernant sa tactique.
Les députés ont applaudi M. Vanhanen à la fin de la séance. Les applaudissements sont rares à l’Eduskunta.
HS/A6

Parti du Centre

Le Centre se choisit un nouveau dirigeant qui deviendra Premier ministre
Le Centre va se choisir un nouveau président samedi.
Selon Uusi Suomi, M. Vanhanen participera à son dernier sommet européen jeudi, avant de démissionner vendredi 18 juin.
Lundi les groupes parlementaires remettront au Parlement un rapport sur la formation d’un nouveau gouvernement. Le président du parlement transmettra ce rapport à la Présidente Halonen. Mardi 22 juin le nouveau premier ministre sera investi par le Parlement.
Mercredi 23 juin le nouveau gouvernement se présentera devant le Parlement qui l’investira.
HS uusisuomi

Des dirigeants centristes derrière la candidature de Mari Kiviniemi
La ministre des collectivités territoriales, favorite pour succéder à M. Vanhanen à la tête du parti du Centre (et au gouvernement) a reçu le soutien du vice-président du Parlement Seppo Kääriäinen ainsi que de la ministre de l’environnement Paula Lehtomäki.
HS

Selon les Centristes, les médias en veulent au Centre
La moitié des électeurs centristes estiment que les affaires de financement politique témoignent d’une persécution du parti du Centre par les médias des régions citadines du Sud du pays.
HS

Parti conservateur

Le parti conservateur tient son congrès à Jyväskylä
Le président du parti conservateur Jyrki Katainen sera reconduit puisqu’il n’a pas de rival. Le président de l’assemblée générale du parti ainsi qu’au moins un vice-président vont en revanche changer.
HS

M. Kanerva de nouveau impliqué dans une affaire de SMS
L’ancien Ministre des Affaires étrangères Ilka Kanerva aurait envoyé des dizaines de SMS à une jeune fille de 16 ans.
Après que la jeune fille eut accepté Ilka Kanerva parmi ses amis sur Facebook, le député lui aurait envoyé une trentaine de SMS dans les premiers jours de mai.
TS

Parti suédois

Le parti pourrait changer de nom
Le parti populaire suédois tient lui aussi son congrès ce week-end. Il pourrait changer de nom pour s’appeler Parti populaire suédois de Finlande.
HS

Eglise

Les églises orthodoxe et catholique ont critiqué l’église luthérienne
Helsingin Sanomat relève que l’élection de Mme Irja Askola au poste d’évêque de Helsinki en tant que première femme en Finlande a suscité des critiques des autres églises.
L’archevêque Leo de l’église orthodoxe et l’évêque Teemu Sippo de l’église catholique ont déploré le résultat de cette élection et estiment qu’il fait s’éloigner les églises.
Les différences spirituelles n’ont toutefois pas empêché la coopération œcuménique entre les églises luthérienne, orthodoxe et catholique entre autres dans le cadre du conseil œcuménique de Finlande.
HS/A5

France

Médias

Le Monde cherche un repreneur
Helsingin Sanomat rapporte qu’Orange serait intéressé par le rachat du groupe du journal le monde, très endetté.
HS

Jeudi 10 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Finnair

Finnair commande cinq A321
La compagnie finlandaise Finnair a annoncé la commande de cinq Airbus A 321 pour une valeur d’environ 400 millions d’euros.
HS

Afghanistan

Les Finlandais essuient des tirs
Une patrouille fenno-suédoise a essuyé des tirs à Marz-El-Sharif. Aucun n’a été blessé.
HS

Russie

Problèmes des familles finno-russes en Finlande
Hufvudstadsbladet relève qu’à l’occasion d’une visite de routine en Finlande de M. Viktor Tatarintsev, directeur général au ministère russe des affaires étrangères, la question concernant les problèmes de familles finno-russes en Finlande a été évoquée lors d’une conférence de presse avec sa collègue finlandaise, Mme Nina Vaskunlahti.
A la question d’un journaliste russe sur les conflits concernant les enfants, M. Tatarintsev a répondu : « Il peut s’agir de différences culturelles, il peut même s’agir des gènes. Il est important de discuter de ces questions dans une ambiance constructive pour éviter des problèmes graves. »
HBL/2

M. Paatero critique M. Bäckman d’avoir donné des fausses informations
Turun Sanomat rapporte que M. Mikko Paatero, chef de la police finlandaise, critique M. Johan Bäckman pour avoir donné de fausses informations dans le cas de déplacement d’un garçon d’une famille finno-russe à Turku. « Il semble avoir un grand besoin de commenter ces choses. Ses commentaires recèlent toutefois beaucoup d’erreurs. Il ne connaît pas ou ne veut pas connaître la législation finlandaise », a déclaré M. Paatero.
Jusqu’à présent, les autorités finlandaises n’ont pas commenté l’activité de M. Bäckman.
TS/15

Traite des personnes

Premier rapport sur les victimes de la traite des personnes
La déléguée aux Etrangers, Mme Eva Biaudet a remis son premier rapport sur les victimes de la traite des personnes en Finlande. Le rapport contient trente mesures susceptibles d’aider les personnes victimes de la traite des personnes ;
Durant les cinq dernières années, environ 70 personnes ont reçu une telle aide.
HS

Prix millénium

Le chimiste suisse Michael Grätzel a remporté le prix Millenium de technologie pour la mise au point de panneaux solaires à colorants. Le prix a été remis hier par la Présidente Tarja Halonen.
KL

Politique intérieure

Premier ministre

Le rapport du chancelier de la justice rendu à l’automne
Le chancelier de justice refuse de communiquer sur le rapport qu’il prépare à propos du financement de la campagne électorale du premier ministre Matti Vanhanen par la fondation d’aide au logement pour la jeunesse, elle-même financée par le monopole finlandais sur les jeux RAY. La question est de savoir si le candidat Vanhanen savait qu’il recevrait des aides électorales de cette fondation lorsqu’il a participé à la décision de RAY de subventionner cette fondation.
Helsingin Sanomat relève que la police enquête sur le même sujet.
HS

Parti du Centre

L’ensemble de la direction pourrait changer
Outre un nouveau président, le parti du centre renouvelle son secrétaire général.
Les favoris sont actuellement Mme Kiviniemi pour le poste de président et M. Laaninen pour le poste de secrétaire général.
On estime que si Mme Kiviniemi devient présidente du parti et Première ministre, il pourrait y avoir plus de changement parmi les ministres centristes. Mme Kiviniemi a en effet déclaré qu’elle souhaitait que tous les ministres soient des candidats aux prochaines élections législatives. Outre le départ de M. Vanhanen du gouvernement, on parle aussi d’un éventuel départ de Mme Anttila, ministre de l’Agriculture.
Lors d’un débat public organisé, hier, à Sanomatalo les candidats à la présidence du parti ont présenté leurs positions. Peu de différences notables ont été relevées entre les favoris, Mme Kiviniemi et M. Pekkarinen, mis à part que M. Pekkarinen critique plus que sa collègue élue de Helsinki, les investissements dans la capitale et notamment concernant les voies ferroviaires.
Interrogé sur l’opportunité d’étudier les relations de la classe politique finlandaise avec l’URSS pendant la finlandisation, M. Väyrynen a répondu qu’il n’y avait jamais eu de finlandisation, terme inventé par la droite allemande ».
KS

Parti conservateur

M. Katainen satisfait de la coopération gouvernementale
Dans une interview accordée à Keskisuomalainen, le ministre des Finances et président du parti conservateur Jyrki Katainen se déclare satisfait de la coopération gouvernementale avec le parti du centre. Il souligne que même si chaque parti a connu des difficultés, les problèmes n’ont jamais gêné le travail gouvernemental.
M. Katainen estime que les dernières élections législatives marquent un tournant politique car la constitution d’un gouvernement de centre-droit n’a pas été suivie de mouvements sociaux. Il souligne aussi que le centre et le parti conservateur ont pu s’entendre pour le second tour des élections présidentielles.
M. Katainen souligne que la bonne coopération entre les partis dépend des personnes. Que ce soit avec les centristes ou avec le PSD. « Ce qui est décisif ce ne sont pas les différences d’idées. Ce qui compte, c’est la manière de faire de la politique : est-ce que cela inspire la confiance ou est-ce que l’on recherche la contradiction ? De ce point de vue le rôle des dirigeants est essentiel ».
M. Katainen critique aussi les dernières déclarations du PSD. « Les dernières prises de position du PSD s’apparentent au populisme des Finlandais de base. Mais nous savons que l’histoire de ce parti est différente. Ce qui compte c’est la manière dont le PSD sera prêt à assumer des responsabilités. Dans la politique locale par exemple les conservateurs et le PSD ont des positions très proches ».
KS

Pour une troisième centrale nucléaire
Le ministre des Finances et président du parti conservateur Jyrki Katainen estime qu’il serait fondé d’accorder une autorisation de construire une nouvelle centrale nucléaire à Fortum. « Il me semblerait étrange que Fortum doive arrêter de produire de l’électro-nucléaire en Finlande ».
KS

L’Option d’entrée dans l’OTAN ne sera pas réalisée avant de nombreuses années
Selon le parti conservateur, l’adhésion de la Finlande à l’OTAN renforcerait la sécurité de la Finlande et sa position internationale. Mais cela nécessiterait un soutien populaire et un consensus entre les trois grands partis. « Cela ne semble pas possible à atteindre. Le PSD a annoncé que l’adhésion n’était pas d’actualité pendant la prochaine législature. Même si le livre blanc mentionne l’existence d’une option d’entrer dans l’OTAN, cela n’est pas réalisable durant les sept prochaines années », estime le ministre des Finances et président du parti conservateur Jyrki Katainen.
KS

Vers une hausse de la fiscalité indirecte
Le ministre des Finances et président du parti conservateur Jyrki Katainen se déclare toujours inquiet par la situation économique internationale. Même si la reprise est visible dans le monde, ce qui est positif pour un pays comme la Finlande qui dépend des exportations, il y a toujours une grande nervosité sur les marchés financiers et le risque d’une nouvelle crise existe. « On ne sait toujours pas ce qui va se passer », dit-il.
Concernant la situation budgétaire de la Finlande, M. Katainen se déclare favorable à un allongement des carrières professionnelles (aux deux bouts, à l’entrée et à la sortie). Il est aussi favorable à une augmentation de la fiscalité indirecte et notamment de la TVA.
KS

Economie

Baisse surprise du PIB finlandais de 0,4% au premier trimestre
Le PIB finlandais a reculé de 0,4% au premier trimestre. Les économistes s’étonnent et s’inquiètent que la production finlandaise soit à la traîne de l’Europe et de la zone euro.
Helsingin Sanomat souligne toutefois que les exportations en Avril ont enregistré une nette augmentation. L’éditorialiste considère que le rebond de l’économie finlandaise est pour très bientôt.
Helsingin Sanomat rappelle que de grands groupes ont aussi annoncé d’importants investissements en Finlande : Metso, Valio, Outokumpu et European batteries.
Metsäliitto est en revanche inquiet pour le financement des groupes du bois-papier qui auraient du ma à obtenir des prêts auprès des banques.
KL

Energie

Le Parlement veut un rapport sur l’emploi sur le chantier d’olkiluoto3
La commission de l’emploi et de l’égalité a décidé de demander au ministère de l’économie un rapport sur la main d’œuvre au chantier de l’EPR Olk3.
Même si les députés des partis conservateur et centriste s’y opposaient, cette décision a été adoptée par les députés de l’opposition et des Verts et du parti suédophone.
Dans son avis sur l’élargissement du parc nucléaire, la commission de l’emploi et de l’égalité a aussi adopté une déclaration en faveur d’un plus fort emploi finlandais sur les prochains chantiers de centrales nucléaires.
HS

Eglise orthodoxe

Vol d’icône
Une icône et des bijoux qui ornaient une autre icône ont été dérobés à la cathédrale orthodoxe d’Helsinki. Un vol similaire avait eu lieu en 2007.
Les objets dérobés sont certainement destinés au marché international.
HS

France - Finlande

Politique

La décision française sur les paris en ligne aura-t-elle des effets en Finlande ?
Le directeur de l’unité des Jeux d’argent au ministère de l’Intérieur Jouni Laiho déclare que la décision française d’autoriser des sociétés privées de pari en ligne était une surprise pour la Finlande. .
La Finlande n’a pas l’intention de mettre fin au monopole. Le projet de révision de la loi sur les jeux d’argent actuellement étudié au parlement vise à renforcer le contrôle des autorités sur les sociétés de jeux d’argent et paris en ligne.
AL

Economie

Areva T&D passe sous le giron d’Alstom
Alstom qui emploie 470 personnes en Finlande a repris les activités de Arteva T&D.
L’unité d’Areva T&D est passée sous le giron d’Alstom Finlande qui s’intéresse particulièrement aux marchés concernant les centrales éoliennes et nucléaires.
AL

Mercredi 9 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Ecofin

Les Etats européens s’entendent sur la rigueur budgétaire
Le Ministre finlandais des Finances Jyrki Katainen était satisfait à l’issue de la réunion des ministres européens des finances, hier. Les ministres doivent décider de nouvelles règles budgétaires européennes lors de leur prochaine réunion en juillet. « Il pourra en ressortir quelque chose de bon. Il faut profiter de cette opportunité », selon M. Katainen.
HS

L’entrée de l’Estonie dans la zone euro profitera à la Finlande
Kauppalehti rapporte que l’entrée de l’Estonie dans la zone euro devrait permettre aux entreprises finlandaises d’économiser des dizaines de millions d’euros par an.
Le chiffre d’affaires des sociétés finlandaises en Estonie était de cinq milliards d’euros en 2007.
Un rapport d’Etla regrette qu’il y ait actuellement 11 monnaies parmi les pays riverains de la baltique. L’entrée de la Suède dans l’euro permettrait aux entreprises finlandaises d’économiser quinze fois plus qu’avec l’entrée de l’Estonie.
KL

OTAN

La Finlande participera aux troupes NRF de l’OTAN
Helsingin Sanomat relève que le gouvernement a présenté mardi ses orientations sur la participation aux troupes et aux manœuvres NRF à la commission des affaires étrangères du Parlement. La décision sur le financement de cette participation n’a toujours pas été prise.
Selon le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, la Finlande participera à la partie de réserve, le pôle de troupes, des forces de réaction de l’OTAN. La Finlande ne participe toutefois pas aux troupes en état d’alerte. La Présidente et le gouvernement ont pris la décision sur les orientations concernant la participation vendredi dernier lors de la réunion du comité interministériel de la politique étrangère et de sécurité.
Selon ces orientations, la décision sur les ressources finlandaises pour compléter NRF sera prise tous les six mois à l’occasion du bilan sur la gestion de crises. La première occasion pour décider ce que veut dire réellement la participation aura lieu en septembre prochain. Les décisions sur la participation seront prises selon la loi sur la gestion de crises.
HS/A6

Espace aérien

Un avion américain a violé l’espace aérien aux îles Åland
Helsingin Sanomat rapporte qu’un avion américain aurait violé espace aérien aux îles Åland mardi matin. Le ministère de la Défense estime que les raisons de cette violation sont les instructions sur la route données par les autorités estoniennes ou finlandaises.
« L’avion avait quitté Tallinn pour l’Amérique du Nord », selon M. Jyrki Iivonen, responsable de l’information au ministère de la Défense. Il estime que l’avion, possédé par l’Etat américain, a volé au-dessus des îles Åland pendant une dizaine de minutes.
HS/A6

Politique intérieure

Propos de M. Vanhanen

« Le gouvernement passe devant le parti »
Keskisuomalainen relève que le Premier ministre Matti Vanhanen souligne, lors d’une interview accordée au quotidien, que les tâches du Premier ministre passent toujours devant celles de président du parti. « Je voyage autant que le président de la république. Je suis aussi chargé de diriger la politique intérieure et le gouvernement. Je suis constamment en dialogue avec le Parlement. Il est clair que la direction du parti passe en troisième position. »
Il note que dans l’opposition, un président de parti peut se concentrer pour peaufiner la ligne et le programme politique du parti.
Il est impossible de distinguer les tâches de Premier ministre et de président du parti. Le Premier ministre doit forcément être président du parti pour pouvoir gagner les élections. « Environ deux mois avant les élections, le Premier ministre accorde plus de place au parti. »
M. Vanhanen donne un conseil à son successeur qui sera élu samedi prochain à Lahti : « Il faut se concentrer sur la crise économique et il faut gagner les élections législatives. »
Il rejette les idées selon lesquelles le Parti du centre serait dans un état de confusion. « Ces propos dépendent peut-être du débat à l’intérieur du Centre. A l’intérieur du groupe parlementaire, dans le groupe ministériel et au conseil national il n’y a pas eu de problèmes. »
Quant aux propositions du FMI concernant la suppression de la réduction fiscale des taux d’intérêt sur le prêt pour l’acquisition d’un logement, M. Vanhanen ne rejette pas cette idée, tout en estimant qu’un tel changement doit se faire graduellement.
KS/12

Partis politiques

L’audience des trois plus grands partis est en baisse
Selon Helsingin Sanomat, à la lumière d’un sondage d’opinion effectué par l’institut Suomen Gallup pour le compte du quotidien, l’audience des trois plus grands partis a baissé. L’audience des Finlandais de base a augmenté de 5 % depuis les dernières élections législatives. Le Kokoomus est toujours le plus grands parti avec une audience de 22,9 % (-0,4 % par rapport au sondage précédent en mars-avril), suivi du Parti social-démocrate 20,7 % (-0,2 %), du Parti du centre, 18,7 % (-1,7 %), de l’Alliance verte 9,8 % (-0,1 %), des Finlandais de base 9,1 % (+2,2 %), de l’Alliance des gauches 8,3 % (-0,3 %), des Chrétiens-démocrates 4,7 % (+0,3 %) et du Parti suédois 4,5 % (+0,2 %).
Le sondage a été effectué entre le 17 mai et le 4 juin auprès de 2 831 personnes.
HS/A3&A5

Les Finlandais de base défient les autres partis
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat note que la montée des Finlandais de base s’explique par les mêmes raisons que le renforcement du populisme ailleurs en Europe : la question de l’immigration devient un sujet brulant et la crise a augmenté l’euroscepticisme.
Le défi représenté par les Finlandais de base risque de pousser les autres partis à durcir leurs positions vers plus de populisme ce qui reviendrait à augmenter l’influence des Finlandais de base au-delà de l’audience de leur propre parti, craint l’éditorialiste qui estime que le meilleur moyen de répondre au désarroi des électeurs est de leur proposer un programme politique crédible.
HS

Elections

Vers une diminution de l’âge du droit de vote à 16 ans ?
Le ministère de la Justice réfléchit à un abaissement de l’âge de l’âge conférant le droit de vote à 16 ans. L’éligibilité en revanche demeurerait à 18 ans.
Les principaux partis de la coalition gouvernementale y sont favorables. Le PSD est sceptique sur cette mesure.
Si théoriquement elle pourrait encore être modifiée avant les élections présidentielles de 2012, il est plus probable qu’elle entre en vigueur pour les élections municipales de 2016.
HS

France

Justice

La défense de Jérôme Kerviel
Helsingin Sanomat publie un reportage sur l’ouverture du procès de Jérôme Kerviel.
HS

France - Finlande

Construction navale

Le plus grand ferry de la Manche mis à l’eau à Rauma

Le Spirit of Britain, plus grand Ferry de P &0 Ferries qui ralliera Calais à Douvres a été mis à l’eau au chantier STX de Rauma.
TS

Mardi 8 juin 2010

Politique étrangère et européenne

FMI

Le FMI conseille une diète à la Finlande
Le FMI conseille à la Finlande de limiter ses dépenses publiques. Dans ce cadre, le président de la délégation du FMI en visite en Finlande hier, M. Figliuoli a proposé à la Finlande de mettre fin petit à petit aux déductions fiscales concernant les intérêts des prêts immobiliers.
Les partis politiques finlandais, ceux de la coalition gouvernementale comme ceux qui sont dans l’opposition sont prudents sur les déductions fiscales des intérêts des prêts immobiliers et ne sont pas favorables à leur disparition.
Le FMI conseille à la Finlande de réduire de manière structurelle ses dépenses publiques d’environ 0,5 points de PIB chaque année afin de pouvoir assainir le déficit budgétaire d’ici 2020.
HS

Eurogroupe

L’Eurogroupe assure que la Hongrie n’est pas une nouvelle Grèce
Le ministre finlandais des Finances Jyrki Katainen, qui participait à la rencontre entre l’eurogroupe et M. Van Rompuy souhaite rapidement des décisions sur les sanctions contre les Etats laxistes, sur les limitations à la dette publique et sur le contrôle des budgets nationaux.
« La pression pour que des décisions soient prises est forte », a-t-il déclaré.
HS

L’eurogroupe estime qu’il manque de concurrence en Finlande
Les ministres des Finances de l’eurogroupe ont comparé la compétitivité de la Finlande et de l’Espagne. .
Il en ressort que la production et les exportations en Finlande sont très concentrées dans les biens d’investissements, ce qui met la Finlande en position de fragilité face aux chocs cycliques, comme en témoigne la crise actuelle. La Finlande devrait donc diversifier sa production.
Le rapport critique aussi le niveau élevé des prix en Finlande, ce qui témoigne d’un manque de concurrence ainsi que d’une faible productivité dans le secteur des services. Il faudrait donc plus de concurrence dans le secteur des services et dans le commerce de gros et de détail.
AL

Lettonie

Mme Halonen a défendu l’imposition progressive
Helsingin Sanomat rapporte que Mme Halonen et son époux, M. Arajärvi, ont commencé hier une visite d’Etat de deux jours en Lettonie à l’invitation du président letton, M. Valdis Zatlers. Lors d’un entretien, Mme Halonen et M. Zatlers ont évoqué les relations bilatérales, la situation économique actuelle et les défis mondiaux.
Lors d’une conférence de presse commune, Mme Halonen a parlé en faveur de la progressivité de l’impôt. « L’imposition de la consommation n’est pas équitable », selon elle.
Le ministre du Logement, M. Jan Vapaavuori, fait partie de la suite de Mme Halonen. Il a participé hier à un séminaire sur l’économie à Riga.
Mme Halonen aura aujourd’hui un entretien avec le Premier ministre letton, M. Valdis Dombrovskis.
HS/A9

Expulsions des grands-mères

Mme Halonen souhaite une modification de loi rapide pour que les cas comme celui de Mme Antonova ne se reproduisent plus
La Présidente, Mme Halonen, en déplacement en Lettonie, a déclaré hier qu’elle souhaitait une modification rapide de la loi sur l’immigration pour pouvoir éviter de tels cas pareils à l’avenir.
« Juridiquement tout est en ordre. Moi-même, le Premier ministre et un grand nombre de Finlandais souhaitent un changement », a dit Mme Halonen. Elle se félicite des contacts des autorités des deux pays. Elle a refusé de spéculer si les autorités finlandaises auraient pu agir différemment avec la loi actuelle. Elle s’est contenté de dire que « le changement de loi a pris plus longtemps que prévue ».
HS/A3&A5

La famille de Mme Antonova ne s’oppose plus à son expulsion
Helsingin Sanomat relève que selon M. Ari Laitanen, beau-fils finlandais de Mme Antonova, la famille se contente de la proposition des autorités russes d’amener sa belle-mère d’abord à l’hôpital à Viipuri, ensuite dans une maison de retraite à Kikkeri (à 80 km de Saint-Pétersbourg vers l’sud-ouest).
M. Laitanen souligne que Mme Antonova et sa famille sont fatigués de l’incertitude permanente et que la décision prise par la famille est le seul moyen de calmer la situation.
Mme Antonova devait quitter la Finlande déjà la semaine dernière, mais la police avait ajourné l’expulsion pour avoir un nouveau certificat médical.
HS/A5

Politique intérieure

Economie

Baisse de la TVA sur la restauration
La TVA sur la restauration va baisser de 22% à 13% à partir du 1er juillet. L’association des restaurateurs estime que cette baisse va se répercuter complètement sur le prix des repas au profit des consommateurs.
Le groupe finlandais S ainsi que Sodexo ont promis de transférer la baisse de TVA sur le prix des repas.
Helsingin Sanomat rapporte que la baisse de TVA sur la restauration en France l’année dernière a été une déception puisque le prix des repas n’a baissé que de 1,4% alors que la TVA est passée de 19,6% à 5,5%.
HS

Energie

Le réacteur d’Olkiluoto sera opérationnel en 2013
TVO a informé hier que le consortium Areva – Siemens avait révisé son calendrier des travaux de l’EPR et indiqué que le réacteur serait opérationnel en 2013.
Turun Sanomat rappelle que le calendrier initial prévoyait que le réacteur devait être opérationnel au printemps 2009.
TS
Défense

Quatre généraux briguent le poste de secrétaire général du ministère de la Défense
Aamulehti rapporte que le secrétaire général du ministère de la Défense, le général Kari Rimpi, prendra sa retraite à l’automne prochain. Quatre généraux, Arto Räty, Mika Peltonen, Pertti Salminen et Arto Koski, ont posé leurs candidatures au poste de secrétaire général. Parmi les candidats, il y a aussi MM. Arto Koski et Marco Krogars du ministère de la Défense.
Aamulehti estime que le général Räty est le candidat le plus en vue pour ce poste. S’il était nommé, le général Peltonen pourrait peut-être succéder au général Puheloinen comme commandant des forces armées.
Depuis quelques années, les civils peuvent en principe être nommés au poste de secrétaire général du ministère.
AL/A8

Lundi 7 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Atalanta

Les Finlandais pourraient participer à la lutte contre la piraterie l’année prochaine
La Finlande se prépare à participer l’année prochaine à l’opération Atalanta qui lutte contre la piraterie maritime au large de la Somalie. La Finlande pourrait y envoyer un navire, peut-être le Pohjanmaa ou le Hämeenmaa.
La question de la participation finlandaise a é&té évoquée vendredi lors de la réunion du comité interministériel de politique étrangère et de sécurité sous la présidence de la Présidente Halonen. Conformément à la loi sur le maintien de la paix, le gouvernement prépare un rapport pour le Parlement sur le sujet.
« En pratique nous commençons à préparer les détails. En juillet, nous allons négocier avec les pays européens et finalement la participation de la Finlande sera décidée à l’automne », a déclaré M. Hannu Ojala du ministère de la défense. La Finlande viserait un tour de garde au début de l’année prochaine et d’une durée de quatre à cinq mois.
Selon M. Ojala, le coût de l’opération pour la Finlande serait de dix millions d’euros.
HS AL

Gestion de crise

La diminution de la part finlandaise dans les opérations de maintien de la paix est naturelle
Le général Arto Räty explique dans Satakunnan kansa qu’il est naturel que la Finlande qui envoyait un millier de soldats dans des opérations de maintien de la paix il y a quelques décennies n’en envoie plus que la moitié. Il s’agit de la force des choses plutôt que d’une volonté de la Finlande.
« Au Kosovo, la situation est dans une phase où le nombre de casques bleus diminue. Quant au Tchad, il ; s’agissait d’une opération qui n’était pas destinée à durer. »
« La situation pourrait toutefois changer rapidement : le maintien de la paix est par nature une activité dans laquelle le nombre d’opération et les effectifs changent d’une année sur l’autre ».
Satak

Energie

La Finlande doit expliquer à la Commission le fonctionnement de ses groupes énergétiques
Helsingin Sanomat rapporte que les eurodéputées des Verts Mme Satu Hassi et Heidi Hautala ont saisi la Commission sur le fonctionnement des groupes énergétiques finlandais. En effet, les eurodéputées estiment que les groupes énergétiques en Finlande qui vendent de l’électricité à leurs actionnaires à un prix inférieur au marché violent la concurrence et contournent les règles sur la fiscalité.
Mmes Hassi et Hautala estiment que les groupes actionnaires de Fennovoima abandonneraient leur projet de construire une centrale nucléaire si cet investissement ne leur permettait pas à terme de disposer d’électricité moins chère.
Le ministère de l’Economie précise que plus du tiers de la vente d’électricité en Finlande et une partie du marché du chauffage est réalisé sous la forme de vente au coût de production à des sociétés actionnaires de groupes énergétiques.
HS

Fortum regarde vers l’Est
Hufvudstadsbladet rapporte que le fait que Fortum n’a pas eu l’autorisation de construire un nouveau réacteur nucléaire en Finlande fait que cette entreprise regarde vers la Russie.
Selon les médias russes, Fortum serait intéressé par l’achat de la part d’énergie hydraulique de Gazprom dans l’entreprise énergétique TGC-1 dans la région de Saint-Pétersbourg.
Fortum ne veut pas commenter ces informations.
Fortum possède un quart et Gazprom la moitié des actions de TGC-1.
HBL/sam/8

Divorce européen

La Finlande continuera à appliquer sa propre loi sur le divorce
Helsingin Sanomat relève que la Finlande ne participera pas à la coopération approfondie concernant une réglementation commune sur le divorce européen. Ce projet a fortement divisé les pays membres de l’Union et seulement 14 pays y participent.
La Finlande, qui ne veut pas commencer à examiner la culpabilité des époux en cas de divorce, reste en dehors de cette coopération, avec entre autres la Suède, le Danemark et l’Estonie.
En Finlande, la loi finlandaise est la seule qui peut être appliquée en cas de divorce.
HS/samA6

Etrangers et immigration

Le Parlement a adopté une ligne stricte à l’égard des demandes d’asile des ressortissants des pays de l’UE
Helsingin Sanomat rapporte que les députés ne veulent pas qu’on accorde le revenu minimum aux demandeurs d’asile qui sont ressortissants d’autres pays de l’Union européenne pendant le temps qu’ils passent dans les centres d’accueil avant de quitter la Finlande. L’Eduskunta veut que le ministère de l’Intérieur modifie rapidement le décret à ce sujet.
Par rapport au projet de loi proposé par le gouvernement, les députés veulent aussi diminuer d’un mois à une semaine le temps que les demandeurs d’asile, ayant reçu une réponse négative à leur demande d’asile, puissent passer dans les centres d’accueil.
M. Tapani Tölli, président centriste de la commission des affaires administratives du Parlement, estime que ces changements de loi diminueraient le nombre de demandes d’asile des Roms bulgares et roumains.
En 2009, 800 ressortissants des autres pays de l’UE ont demandé l’asile en Finlande, dont 739 étaient des Bulgares. Parfois les mêmes personnes demandent l’asile plusieurs fois de suite.
HS/sam/A6

Incidents à Linnanmäki
Helsingin Sanomat relève que un grand nombre de personnes, jusqu’à 150, se sont bagarrés dimanche soir à Linnanmäki, parc d’attractions de Helsinki. Il y a avait entre 8 000 et 9 000 visiteurs et la police a vidé le parc vers 19 heures. La bagarre a commencé entre les Kurdes et les Somaliennes, parce que quelques jeunes filles ont resquillé dans la queue. Des hommes y ont participé aussi. Une dizaine de personnes ont été légèrement blessées.
IS/lun/6-7, HS/lun/A3

Racisme à Joensuu
Selon une étude universitaire, il y a une vague de racisme à Joensuu, ville de 72 000 habitants, dont moins de 1 500 étrangers. Au début des années 1990, il y a eu des heurts entre les skinheads et les jeunes somaliens dans cette ville.
HS/dim/A6

La société accorde peu d’aides aux activités culturelles des immigrés
Helsingin Sanomat relève que le chercheur Pasi Saukkonen souligne que la part de ceux qui ne parlent pas le finnois comme la langue maternelle augmente inévitablement. Il souligne qu’il est illusoire de penser que l’on pourrait mettre fin à l’immigration.
Il rappelle que l’immigration vers la Finlande a commencé à la fin des années 1980, avec le démantèlement de l’Union soviétique et la fin de la guerre froide. Il y a aussi eu des crises comme la guerre d’Irak et la dissolution de la Yougoslavie qui ont augmenté le nombre de réfugiés. Une troisième raison est que la Finlande s’est enrichie.
Pour M. Saukkonen, il est intéressant que l’intégration des immigrés soit définie en détail dans la loi sur l’intégration. Le maintien de la langue et de la culture des immigrés y est aussi défini. « Il est pourtant difficile de définir les critères de réussite de l’intégration et impossible de parvenir à satisfaire complètement tous ses objectifs. »
HS/lun/C1

Politique intérieure

Parti du Centre

Mme Kiviniemi en tête des sondages
Le parti du Centre se choisira un nouveau président samedi prochain.
Aamulehti rappelle que si la ministre des collectivités territoriales Mme Kiviniemi est en tête des sondages devant le ministre de l’Economie M. Pekkarinen, le congrès du Centre auquel participent environ 3000 délégués est imprévisible.
AL TS

Défense

Le Général Arto Räty promu
Le chef des opérations de l’état-major Arto Räty a été promu général. Il occupe le troisième poste dans les armées finlandaises, après le commandant des Forces armées Ari Puheloinen et le chef d’Etat major Markku Koli.
HS

Echec de la réforme de fusion des corps d’officiers
L’Amiral Kaskeala avait souhaité une fusion des différents corps d’officiers de l’armée finlandaise. Cette réforme a été gelée devant l’opposition des officiers issus de l’école des cadets qui ne souhaitaient pas être fusionnés avec les officiers issus des autres écoles de l’armée.
HS

Retard du programme des NH-90
La livraison des hélicoptères commandés par la Finlande à NH-Industries accuse une retard d’environ six mois rapporte Helsingin Sanomat. Ce retard s’explique par le grand nombre de versions différentes que doit développer le constructeur.
L’armée finlandaise précise toutefois qu’elle est satisfaite de la qualité des hélicoptères qui ont été livrés et qui, utilisés aussi en matière de protection civile ont déjà permis de sauver des vies.
HS

Economie

Les Finlandais souhaitent plutôt des économies budgétaires que des hausses d’impôts
Selon un sondage réalisé pour Yle, pour assainir les finances publiques, les Finlandais préfèrent des économies budgétaires que des hausses fiscales. Ils estiment toutefois que le meilleur moyen d’améliorer les finances publiques est un meilleur taux d’emploi.
HS

La commune de Nurmijärvi met les agents communaux en congé sans solde
Pour améliorer ses finances, la commune de Nurmijärvi impose un congé sans solde de cinq jours à tous ses agents : 1800 l’ont accepté et 530 l’ayant refusé ont été mis à pied pour cinq jours.
La commune de Nurmijärvi, dont le Premier ministre est élu municipal, est pourtant riche. Elle a réalisé un excédent budgétaire de 12 millions d’euros entre 2004 et 2009.
UD

Energie

Les syndicats du bâtiment et de la métallurgie veulent assurer le travail finlandais sur le chantier des futures centrales
Alors que la Commission de l’Economie du Parlement étudie les demandes d’autorisation pour construire deux nouvelles centrales nucléaires, les syndicats du bâtiment et de la métallurgie ont approché les députés pour leur signifier que les entreprises énergétiques devraient s’engager à garantir une importante part de travail finlandais dans les futurs chantiers.
Il y a actuellement environ 20 000 ouvriers du bâtiment au chômage et 23 0000 dans la métallurgie en Finlande.
TS

Le chantier d’Olkiluoto emploie actuellement un millier de Finlandais
TVO indique que le chantier de l’EPR à Olkiluoto emploie actuellement un millier de Finlandais, soit environ un quart des effectifs du chantier. TVO précise que la plupart des Finlandais qui y travaillent sont dans des diplômés dans des postes de responsabilité.
De plus environ 800 entreprises finlandaises ont déjà travaillé sur le chantier. TS

Vendredi 4 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Israël

M. Stubb s’oppose à un boycott d’Israël
Le ministre des Affaires étrangères s’oppose à un boycott commercial d’Israël en représailles de l’attaque contre le convoi. « Les boycotts commerciaux ne sont pas utiles », selon lui.
C’est l’Aklliance des Gauches qui a lancé l’initiative d’un boycott commercial contre Israël à l’image de celui qui existait contre l’Afrique du Sud au temps de l’Apartheid.
L’ancien ministre des Affaires étrangères Erkki Tuomioja est sur la ligne de M. Stubb et ne souhaite pas un boycott.
M. Stubb a aussi précisé que, durant l’actuelle législature, la Finlande avait été très modérée dans l’exportation de matériel d’armement en Israël.
KL

Selon le PSD, le blocus de Gaza ne peut pas continuer
La présidente du PSD, Mme Jutta Urpilainen exige des mesures de la communauté internationale pour mettre fin au blocus de Gaza. Elle juge qu’il faut arrêter les tirs de missiles vers Israël mais que la blocus de Gaza n’est pas la solution.
UD

Sahara occidental

Soutien du PSD au Sahara occidental
Le PSD finlandais a pris modèle sur le PSD suédois qui avait promis en octobre dernier que la Suède pourrait être le premier pays de l’UE à reconnaître l’indépendance du Sahara occidental si le parti gagne les élections législatives.
Le PSD vient de faire de même lors de son congrès. Le parti a adopté une motion stipulant que le parti s’engage à travailler activement pour le développement d’un Sahara occidental indépendant. Cette décision a été prise en présence du président du Front polisario Mohamed Abdelaziz ainsi que des représentants politiques du Maroc très inquiets, écrit Suomen Kuvalehti.
M. Abdelaziz a remercié le PSD et critiqué l’UE et l’ONU.
SK

Kosovo

Le Premier ministre kosovar souhaite une adhésion à l’UE
Turun Sanomat relève que le Premier ministre du Kosovo, M. Hashin Thaçi, qui a effectué jeudi une visite en Finlande à l’invitation du Premier ministre Vanhanen, a annoncé, lors d’une conférence de presse, que le Kosovo, qui souhaite adhérer à l’Union européenne et aussi à l’OTAN, travaille beaucoup avec ses partenaires internationaux pour remplir les critères démocratiques.
« Le Kosovo est en train de construire un Etat qui à notre avis fonctionne déjà bien. Nous avons suivi le plan du président Ahtisaari. Nous avons organisé des élections libres et avons choisi les dirigeants locaux », a souligné le Premier ministre kosovar.
Selon M. Vanhanen, une éventuelle adhésion dépend du progrès fait par le Kosovo. Il estime que tous les pays des Balkans de l’Ouest seront tôt ou tard membres de l’Union.
TS rappelle que cinq pays membres de l’Union n’ont pas reconnu l’indépendance du Kosovo.
TS/27

Parlement européen

« Eurodéputés finlandais de droite, unissez-vous » SK
Le député européen conservateur Ville Itälä souhaite que les eurodéputés finlandais du parti du Centre et du parti suédois quittent le groupe libéral pour rejoindre le groupe PPE. « Cela ferait un groupe de huit députés finlandais et nous serions alors déjà un groupe moyen à l’intérieur du PPE. Nous aurions de bonnes focntions et pourrions mieux faire avancer nos initiatives », dit-il.
M. Itälä souligne notamment que, « on prépare actuellement la réforme de la PAC et le PPE joue un rôle prépondérant dans ces questions ». Selon lui, le groupe libéral européen est très éloigné des positions du gouvernement finlandais sur la politique agricole.
M. Itälä estime aussi que le président de la Commission Barroso aurait soutenu la candidature d’Olli Rhen au poste de haut représentant s’il avait été membre du PPE.
SK

Politique climatique

La Finlande contre une augmentation unilatérale du fardeau
La Commission européenne envisage de relever de 20% à 30% l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.
Le ministre de l’Economie et de l’emploi Mauri Pekkarinen affirme que la Finlande y pose une condition : que les autres pays industrialisés s’y engagent aussi.
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat partage cette position et souligne qu’il est impérieux que la Chine et les Etats-Unis s’engagent à résoudre leurs émissions.
HS TS

Politique économique

Déclarations de M. Niinistö
L’ancien ministre des Finances et actuel président du Parlement estime qu’il faudra plus d’une législature pour que la Finlande assainisse ses finances publiques qui accusent un déficit budgétaire de 8 milliards d’euros soit 4% du PIB. Il pense que ce risque de durer presque jusqu’à la fin de la décennie. « En 1996-2001, la Finlande a réussi à diminuer son déficit budgétaire de 8 points du PIB, ce qui constitue un record du monde », déclare M. Niinistö qui souligne que la Finlande bénéficiait alors d’une forte croissance économique.
M. Niinistö se déclare partisan d’une gouvernance en politique monétaire et financière. Il rappelle qu’il s’était opposé à la taxe Tobin mais déclare qu’aujourd’hui il serait plutôt favorable à une fiscalité sur les marchés financiers.
Quant à la Grèce, il considère que les dirigeants européens auraient tord de croire qu’ils ont remporté une victoire sur les marchés. Le paquet d’aide au contraire risque de profiter aux marchés. M. Niinistö se désole du fait que lorsque les marchés décident de ne plus faire confiance à un Etat, ils en tirent finalement un important gain financier.
UD

Fiscalité

La Commission critique la Finlande pour la publication des informations fiscales
Uutispäivä Demari rapporte que selon la Commission européenne, l’usage finlandais de rendre publiques les informations fiscales des particuliers est peut-être en contradiction avec la protection de la vie privée. La Commission a demandé des informations supplémentaires à ce sujet.
UD

Immigration

De plus en plus d’enfants essayent d’entrer dans l’UE tout seuls
Helsingin Sanomat relève qu’il est connu dans pratiquement tous les 27 Etats membres que le nombre d’enfants seuls, venant surtout d’Afrique, d’Irak et d’Afghanistan, qui cherchent à entrer dans l’UE a augmenté.
En Finlande, il s’agit d’une vingtaine de mineurs par semaine. Mme Thors, ministre de l’Immigration, relève que contrairement aux autres pays, ce chiffre a diminué depuis l’automne 2008.
Elle rappelle que la situation dans le Sud et dans le Nord de l’Europe est très différente. Alors que dans le Sud, les arrivants illicites s’intègrent rapidement sur le marché de travail clandestin, dans le Nord, ils demandent l’asile.
Selon elle, la Finlande pourrait envisager de créer, avec les autres pays nordiques, des maisons d’accueil dans les pays d’origine destinées aux enfants renvoyés dans leurs pays selon le modèle norvégien et néerlandais. Elle n’est toutefois pas convaincue que cela soit une solution durable.
HS/A8

Expulsion des grand-mères

M. Sasi rejette les propos de M. Koskenniemi
M. Sasi, président de la commission des lois constitutionnelles, n’accepte pas les vues de M. Koskenniemi, professeur de droit international, qui estime que les autorités pourraient retarder l’expulsion des grand-mères jusqu’à l’entrée en vigueur d’une réforme de loi en la matière.
M. Sasi insiste sur l’importance de la décision de la cour administrative suprême et note que la Finlande est un Etat de droit et non pas le Far West.
AL/A6

La police ne dit rien
Hufvudstadsbladet regrette que la police préfère se taire concernant des questions difficiles comme celle de l’expulsion des grand-mères. La police se défend en disant que concernant les personnes privées, la législation sur l’intimité les protège et empêche de dire grand-chose sur leur cas.
HBL/9

100 grands-parents en attente
Suomen Kuvalehti relève que le directeur de l’Office national de l’Immigration, M. Vuorio, estime que si les critères de regroupement familial concernant les personnes âgées étaient relâchés, les demandes se multiplieraient. Il note que la législation qui prévoit une « modération » et permet une « appréciation humaine » stipule que les permis de séjour permanents ne devraient pas être accordés sur la seule base de raisons médicales ». Il estime qu’il faut prendre en compte la possibilité d’envoyer de l’argent à un proche qui est malade ou lui financer les soins dans son pays.
Il relève que le principe de la modération a été utilisé dans des cas où il n’a pas été possible pour la personne en question d’entrer à l’hôpital dans son pays.
Selon M. Vuorio, les groupes de nationalité qui déposent le plus de demandes pour faire venir en Finlande leurs parents sont les Russes et les Somaliens.
SK/10

Politique intérieure

Défense

Déclarations du Général Puheloinen
Le commandant des forces armées, le général Ari Puheloinen estime que le débat sur les menaces qui pèsent sur la Finlande est trop étroit. Il estime qu’il ne faut pas mettre de côté certaines menaces même si elles paraissent improbables. « On entend encore trop souvent certains penser qu’il ne serait nécessaire de maintenir une capacité de défense que si une menace militaire était visible. Mais les menaces les plus improbables engendreraient une état catastrophique. C’est pourquoi il faut s’y préparer. La Finlande peut un jour être impliquée dans une crise militaire. C’est cela la menace. »
Quand à la question d‘une adhésion à l’OTAN, M. Puheloinen souligne qu’elle ne résoudrait pas les problèmes budgétaires des armées. M. Puheloinen souligne que la question de l’adhésion à l’oTAN est aussi une question de politique de sécurité, une question économique, juridique et de société. Selon lui, « la Finlande doit maintenir sa capacité de défense, qu’elle fasse partie de l’OTAN ou non. Notre principale mission est de défendre militairement la Finlande. Notre autre mission est de soutenir le reste de la société en cas de menace ».
M. Puheloinen défend vigoureusement la conscription universelle.
Concernant les acquisitions à venir, il cire en priorité la défense aérienne, les troupes régionales de l’armée de terre et les navires de la marine, avant le remplacement des chasseurs Hornet à la fin des années 2020. Il rejette en revanche l’idée d’acquérir des sous-marins.
Enfin, M. Puheloinen estime que, puisque l’on débat sur les programmes scolaires, il conviendrait d’inclure plus clairement dans la scolarité obligatoire, quelques heures consacrées à la politique de sécurité.
TS KS

Point de vue : les nouvelles menaces en baltique
Dans un billet publié par Turun Sanomat, le lieutement-colonel de réserve Seppo Ruohonen analyse les conséquences de la construction du gazoduc de Nordstream dans la baltique. Selon lui, cela aussi des effets sur la Finlande car la protection du gazoduc dans la zone économique maritime de la Finlande incombe justement aux Finlandais.
M. Ruohonen évoque la possibilité pour les Finlandais de se doter de capacité sous-marine… si la société qui gère le gazoduc participe aux coûts d’acquisition et d’entretien de sous-marin par la Finlande. Sinon, il estime que la Finlande dispose du matériel nécessaire, notamment avec l’acquisition à venir de trois nouveaux bâtiments.
TS

Parlement

Le harcèlement sexuel au parlement continue
Helsingin Sanomat rapporte que selon une nouvelle étude sur la parité à l’Eduskunta, 6 % des personnes interrogées ont été objets d’un harcèlement sexuel. 4 % des fonctionnaires et 13 % des assistants parlementaires ont été harcelés.
350 fonctionnaires et assistants, soit la moitié des effectifs, ont répondu au sondage
HS/A5

Gouvernement

Fusion du ministère de l’Agriculture et du Ministère de l’Environnement ?
La Ministre de l’Agriculture Sirrka-Liisa Anttila a proposé la fusion du ministère de l’Agriculture et des Forêts et du ministère de l’Environnement.
Elle a été critiquée par le ministre conservateur de la défense Jyri Häkämies qui pense au contraire que les questions liées à la sylviculture devraient être transférées au ministère de l’Economie et de l’emploi.
L’éditorialiste de Helsingn Sanomat considère que la proposition de Mme Anttila ne viserait qu’à subordonner l’environnement au ministère de l’Agriculture ; Il propose au contraire de dépecer le ministère de l’Agriculture au profit notamment du ministère de l’économie et de l’emploi, du ministère de l’environnement et du ministère des Affaires sociales et de la santé.
HS

Chantiers navals

Le chantier naval de STX à Turku menacé
Selon Turun Sanomat, Viking Line a décidé de ne pas commander un ou deux nouveau bateau de croisière au chantier naval de STX à Turku. Cela signifie que le chantier naval devra mettre un nombre de travailleurs très important en congé technique à la fin de cette année.
M. Martin Landtmann, directeur général de STX Finland, le chantier naval travaille beaucoup pour avoir de nouvelles commandes. La crise économique de la zone euro et la baisse du cours de change de l’euro de 30 % par rapport au dollar d’une part ont amélioré la compétitivité des chantiers navals finlandais. L’insécurité sur le développement économique diminue d’autre part les commandes et les possibilités de trouver des financements.
M. Mauri Pekkarinen, ministre des Activités économiques, est déçu de la décision de Viking Line. L’Etat finlandais avait décidé, au début de l’année, d’accorder des aides importantes pour cette commande.
TS/3&18

ITER

Un système pour le réacteur à fusion a été élaboré à Tampere
Helsingin Sanomat rapporte que le centre de recherche VTT et l’université de technologie de Tampere ont présenté mercredi le projet de construction d’un système d’entretien télécommandé pour le réacteur à fusion qui fait partie du projet ITER.
« Cela prendra de 50 à 100 ans pour que le réacteur à fusion soit une solution utile pour l’humanité, mais cela se réalisera », selon le chercheur Mikko Siuko à VTT.
HS/A9

Violence conjugale et sur les lieux de travail

Réforme de la loi
Le gouvernement a adopté, hier, un projet de loi en matière de violence conjugale, familiale et sur les lieux de travail. Le Parlement l’étudiera la semaine prochaine et il est prévu que la loi entre en vigueur début 2011. La ministre de la Justice, Mme Brax, a présenté le projet qui prévoit un seuil moins élevé pour la pénalisation en la matière. Il ne serait désormais plus possible de persuader une victime de retirer sa plainte.
Mme Brax rappelle que la législation concerne également les couples déjà séparés. « Il y a beaucoup de tels cas », selon elle. Helsingin Sanomat relève que les assassinats du centre commercial Sello ont accéléré l’étude de la question.
HS/A6

Drogue

La police a trouvé une confection de drogue dans la cave d’un immeuble à Helsinki
Selon Helsingin Sanomat, la police a confisqué des drogues et une machine à pilule de drogue dans la cave d’un immeuble du quartier Kruununhaka à Helsinki. Un Finlandais de 39 ans a été arrêté. Selon les estimations de la police, la valeur des drogues confisquées aurait été de 3,5 millions d’euros.
HS/A5

Eglise luthérienne

La première femme élue évêque en Finlande
Helsingin Sanomat relève que Mme Irja Askola (57 ans) a été élue évêque de Helsinki par 591 voix contre 667 en faveur de M. Matti Poutiainen. Il s’agit d’une élection historique : Mme est la première femme au poste d’évêque en Finlande. Le taux de participation au vote s’est élevé à 93 %. Lors d’un sondage récent, à Helsinki, trois quarts de pasteurs ont souhaité voir des femmes aux postes d’évêque.
HS/A3&A14

Politique linguistique

Point de vue : l’anglais seul ne suffit pas
La Professeur de français à l’université de Abo, Meri Larjavaara, regrette que les connaissances en langues étrangères des bacheliers finlandais tendent à s’uniformiser. Au baccalauréat 2009, 17812 élèves ont passé l’épreuve d’anglais contre seulement 3 091 celle d’allemand, 1798 celle de français, 734 celle d’espagnol, 557 celle de russe, 130 celle d’italien, 64 celle de latin et 11 celle de portugais. Ainsi seuls 6385 élèves ont passé l’épreuve d’une autre langue étrangère que l’anglais (soit un tiers des élèves par rapport à l’anglais).
SK

France – Finlande

Jazz

Un producteur de Jazz honoré par la France
Turun Sanomat publie un portrait de Charles Gil, créateur et producteur de Vapaat äänet qui a été fait Chevalier dans l’Ordre des Arts et Lettres.
TS

Jeudi 3 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Israël

Editorial : « Israël aussi doit expliquer son attaque » HS
« En stigmatisant toutes les personnes qui s’inquiètent de la situation à Gaza de militants anti-Israéliens, Israël limite lui-même le soutien international dont il a néanmoins besoin. L’attaque contre le convoi pour Gaza ne doit pas renforcer les extrémistes au Proche-Orient », écrit l’éditorialiste.
HS

Point de vue : « La situation de Gaza ne mobilise pas les Finlandais » HS
Miska Rantanen souligne qu’aucun Finlandais n’a participé à l’opération de solidarité avec Gaza, au contraire de nombreux Suédois. Aujourd’hui peu de Finlandais sont mobilisés pour la cause palestinienne. Or, il n’en a pas toujours été ainsi.
« Dans les années 70, les sympathies de militants de gauche pro-soviétiques allaient au Vietnam, au Chili et à Cuba. La cause de l’OLP est venue plus tard ».
Et quand l’URSS a disparu, l’intérêt des mouvements de gauche pour des causes solidaires a diminué. En Suède au contraire, le travail en faveur de la cause palestinienne est de plus longue haleine.
HS

Mer Baltique

Risque de mer noire dans la Baltique
La mer baltique est devenue la principale voie d’exportations d’hydrocarbures pour la Russie.
Le nombre de tanker transportant des hydrocarbures par le golfe de Finlande devrait passer en cinq ans de 20 par jour à 25. En 1995, ce sont 20 millions de tonnes qui y passaient, aujourd’hui 150 millions.
Aujourd’hui, l’administration maritime, l’administration de la sécurité des transports, Neste Oil et la fondation John Nurminen signent un engagement pour améliorer la sécurité du transport maritime dans la mer baltique.
L’objectif est qu’un nouveau système de surveillance du transport maritime soit en place en 2012. Ce système développé par la fondation John Nurminen sera offert aux autorités finlandaise, russe et estonienne.
HS

M. Vanhanen veut renforcer le contrôle du transport maritime
A Vilnius où il participe au sommet du conseil des pays riverains de la mer Baltique, le Premier ministre Vanhanen a engagé les Etats et les entreprises à renforcer la surveillance du transport maritime. Il propose la création d’un système de surveillance comparable à ce qui existe en matière de contrôle aérien.
M. Vanhanen a déclaré avoir évoqué la question avec le Premier ministre Russe, ainsi qu’avec le Président de la Commission européenne qui a promis son soutien.
SM

Finlande – Russie

Metso reçoit une commande importante en Russie
Le groupe de construction mécanique Metso a obtenu une commande important d’usine de pâte à papier en Russie. Il s’agit d’une commande du groupe Ilim en Sibérie et sa valeur s’élève à 180 millions d’euros.
KL/10
Expulsions

Le départ de Mme Antonova a été ajourné pour des raisons médicales
Helsingin Sanomat relève que selon la police finlandaise, le départ de Mme Irina Antonova, qui devait quitter la Finlande aujourd’hui, a été ajourné pour des raisons médicales. La police a demandé lundi un nouveau certificat médical. Selon la police, l’expulsion n’a toutefois pas été annulée.
HS/A3

Roumanie

Propos de l’ambassadeur roumain
Helsingin Sanomat rapporte que l’ambassadeur de Roumanie en Finlande, M. Lucian Fatu, admet, dans une interview du quotidien, qu’il n’est pas très enthousiaste pour évoquer le sujet de la mendicité. Selon lui, les 1 200 Roumains de Finlande sont plutôt choqués de voir autant de mendiants roumains en Finlande.
M. Fatu souligne que le seul chiffre officiel est le nombre de demandeurs d’asile roumains en 2009, soit 54 personnes. Il note aussi que le gouvernement roumain ne peut pas résoudre les problèmes d’un seul groupe de population et que la situation des Roms s’améliore avec l’amélioration de la situation économique.
L’ambassadeur roumain ne veut pas prendre position sur l’éventuelle interdiction de la mendicité.
HS/A16

Parti du Centre

Les candidats à la présidence interrogés sur la politique étrangère
Les candidats à la présidence du parti du Centre, MM. M. Pekkarinen, Väyrynen et Kaunisto ont insisté sur l’importance de la coopération économique avec la Russie. La candidate Mari Kiviniemi a, pour sa part, aussi insisté sur le développement de l’Etat de droit en Russie.
Aucun des candidats ne s’est montré prêt à faire de concession sur le service militaire universel.
Les candidats étaient aussi unanimes pour en appeler à une politique étrangère plus active.
Ils s’opposaient aussi tous à un développement de l’UE vers plus de fédéralisme.
M. Pekkarinen a insisté sur la protection des intérêts finlandais. « La réforme de la PAC et les fonds structurels représentent des enjeux importants pour la Finlande. Il faut faire ressortir nos intérêts », a-t-il dit.
SM

Politique intérieure

Parti du centre

Le Centre a jusqu’à 50 000 faux membres
Helsingin Sanomat rapporte que selon le directeur administratif du Centre, M. Aki Haaro, lors d’une vérification des registres des membres du parti on a trouvé jusqu’à 50 000 faux membres. Selon la coutume du Centre, les familles entières sont enregistrées comme membres. M. Haaro n’a pas dit si le Centre avait l’intention de modifier cet usage.
HS/A6

Retraites

La réforme des retraites évoquée d’ici l’été
Le nouveau ministre des Affaires sociales et de la Santé, M. Juha Rehula a déclaré que la question de la réforme de l’âge de départ à la retraite sera évoquée lors des négociations sur la révision du programme gouvernemental fin juin. Le ministre souhaite évoquer en même temps l’âge de la retraite, la durée des carrières professionnelles et la santé au travail.
Lors du Forum sur les retraites auquel participait le nouveau ministre, l’expert Jukka Rantala a rappelé que l’évolution de la durée de vie entraînera une baisse du niveau des pensions si l’âge de départ à la retraite n’est pas retardé.
KS

Le PSD s’oppose à l’augmentation de l’âge de départ à la retraite
Selon la présidente du PSD, Mme Jutta Urpilainen, « toute augmentation de l’âge de départ à la retraite équivaut à une diminution des pensions ». Elle fait référence à un rapport du ministère des Finances qui prévoyait de relever l’âge de départ à la retraite à 65 ans et, pour ceux qui choisiraient de partir plus tôt, une diminution du niveau des pensions de 10 à 15%. Ce projet a été enterré. Helsingin Sanomat relève que, contrairement au Premier ministre Matti Vanhanen (Centre), le ministre des Finances Jyrki Katainen (parti conservateur) évite de prendre des positions tranchées sur les retraites. Il se borne à dire que le relèvement de l’âge de départ à la retraite n’apporterait pas de grands résultats et qu’il fallait aussi chercher d’autres pistes (entrée précoce sur le marché du travail, meilleure santé au travail ...). Pour Helsingin Sanomat, il semble que les positions du PSD et du parti conservateur sur les retraites ne sont pas incompatibles.
HS

Ouverture à la concurrence des chemins de fer

Un groupe a déposé une demande d’autorisation pour entrer sur le marché
Le groupe Proxion a déposé sa demande à l’agence nationale de sécurité des transports pour obtenir une autorisation d’entamer les transports ferroviaires de marchandises.
Le directeur général de Proxion, M. Rahkamo estime qu’il existe une demande pour cette activité. « On attend l’existence d’un choix dans les transports ferroviaires », selon lui. Il estime que les transports pourraient être entamés en 2012 au plus tôt. Il s’agirait de proposer des transports pour l’industrie forestière, la sidérurgie et l’industrie minière.
Helsingin Sanomat note que le recrutement des conducteurs pourra être difficile du fait qu’en Finlande, il n’y a que le groupe ferroviaire de l’Etat VR qui leur dispense une formation.
Les transports de marchandises et le trafic international ont été ouverts à la concurrence en 2007, mais pour l’instant, VR garde son monopole.
HS/B7

Politique linguistique

Le médiateur du Parlement condamne les noms étrangers des services publics
Le médiateur du Parlement a été saisi dans le cas de dénomination uniquement en anglais d’un département de l’hôpital universitaire de Tampere (Stroke Unit). M. Jääskeläinen, médiateur, relève que la Constitution, la législation administrative et la législation linguistique sont toutes convergentes dans cette question. Pour lui, le nom du département hospitalier viole les droits fondamentaux des citoyens du fait qu’il n’a aucun nom en finnois ou suédois.
Mme Paikkala de l’Institut de recherche pour les langues parlées en Finlande se félicite de la décision et rappelle qu’il a été à la mode d’inventer des noms qui ne veulent rien dire en quelque langue que ce soit, comme par exemple Itella pour la poste ou Destia pour l’équipement routier.
HS/A9

Google Street View

La police a interrompu son enquête sur les images publiées sur Google
La police de Raahe a interrompu son instruction concernant les images publiées sur Google et qui montrent un homme à moitié nu dans son jardin. Google a enlevé l’image du site et l’intéressé a annoncé à la police qu’il n’avait plus de revendications dans l’affaire.
La police ne prend pas position sur l’éventualité d’un accord avec les parties concernées. Google ne la commente pas non plus.
HS/A9

France – Finlande

Pisciculture

Anguilles
Selon Hufvudstadsbladet, 150 000 alevins ont été amenés en Finlande de France. Les petites anguilles seront alevinées dans les lacs et dans la mer en Finlande du Sud.
HBL/6

Théâtre

Cyrano de Bergerac à Suomenlinna

Mercredi 2 juin 2010

Politique étrangère et européenne

Israël

Propos du capitaine de frégate Juha-Antero Puistola sur la tactique israélienne
Le professeur chef de l’établissement de stratégie à l’Ecole supérieure de défense nationale, le capitaine de frégate Juha-Antero Puistola estime que l’intervention israélienne dans les eaux internationales est en accord avec la tactique préventive du pays. « Israël veut éviter, si possible, la menace que constitue l’entrée sur son territoire de l’ennemi. Par exemple, Israël a détruit des forces aériennes de ses voisins les considérant comme menaçantes sans que celles-ci l’aient préalablement attaqué ».
« Nous ne savons pas ce qui s’est passé exactement, mais à considérer les vidéos diffusées, la situation sur le bateau ressemble à une émeute. Néanmoins, le groupe ayant pris d’assaut le bateau n’était pas une unité anti-émeute, il s’agissait de soldats d’assaut. De leur point de vue, la situation a pu sembler extrêmement menaçante », estime Puistola.
« Pour s’emparer d’un bateau, il suffit de s’emparer de la passerelle et de quelques autres points stratégiques. La même tactique est pratiquée par les pirates somaliens », explique le capitaine de frégate.
AL/A4

Près de 900 personnes ont manifesté hier contre Israël à Helsinki
Helsingin Sanomat relève que près de 900 personnes ont manifesté hier à Helsinki contre Israël en raison de son raid contre une flottille internationale d’aide pro-palestinienne. Après le défilé, environ 250 manifestants sont resté pendant une heure devant l’ambassade d’Israël.
La manifestation a été organisée par le groupe d’amitié des peuples arabes et l’association de colonie des Palestiniens de Finlande.
HS/B1

Mer Baltique

M. Vanhanen participe au sommet du conseil des pays riverains de la mer Baltique à Vilnius
Le Premier ministre Vanhanen s’est rendu hier à Vilnius en Lituanie pour participer au sommet du conseil des pays riverains de la mer Baltique de deux jours. Les onze Premier ministres des pays riverains, ainsi que le président de la Commission européenne, ont été invités au sommet qui porte sur l’économie, la compétitivité et la croissance durable. L’acte final du sommet présente une vision sur la région baltique en 2020, initiative de M. Vanhanen présentée au sommet précédent.
Le conseil des Etats baltes, fondé en 1992, regroupe les pays nordiques et baltes, l’Allemagne, la Pologne, la Russie et la Commission européenne. La coopération porte entre autres sur la formation, la sécurité anti-radiations, l’économie et la lutte contre la criminalité organisée. Un forum sur les activités économiques, Baltic Development Forum, est organisé simultanément avec le sommet.
Vn.fi

Finlande – Russie – Kosovo

Mme Ranta outrée par les propos de M. Lavrov
Helsingin Sanomat relève que Mme Ranta, professeur ayant dirigé le groupe qui a examiné les cadavres du massacre de Racak en 1999, est scandalisée par les propos du ministre russe des Affaires étrangères, M. Lavrov, qui a écrit, dans la Revue de Défense nationale, que les spécialistes finlandais auraient considéré qu’il était erroné de conclure qu’au village kosovar de Racak il y avait eu un massacre.
Mme Ranta précise, dans un communiqué publié hier, que la documentation que son groupe avait remise ne soutenait aucunement l’allégation de M. Lavrov selon laquelle les victimes de Racak avaient appartenu à un groupement armé. Elle l’avait déjà constaté en tant que témoin lors du procès contre le Président Milosevic en 2003. « Pourquoi évoquer une telle question et pourquoi maintenant ? Je ne souhaite pas prendre position là-dessus, je me contente de rectifier l’information erronée [de M. Lavrov] », a-t-elle dit à HS.
M. Torstila, secrétaire d’Etat du ministère des Affaires étrangères s’étonne lui aussi des interprétations de M. Lavrov.
HS estime que l’article de M. Lavrov semblerait faire partie d’une campagne russe en faveur d’un nouveau traité européen de sécurité qui viendrait remplacer l’OSCE et l’OTAN.
HS/B3

Chine

Foxconn : statut des employés dans l’économie mondialisée
Helsingin Sanomat publie un article sur les conditions de travail et le statut des employés chinois des entreprises internationales implantées en Chine et des suicides des employés de Foxconn.
HS/B4

Politique intérieure

Parti du centre

« Une guerre civile est en cours autour de l’organe du Centre » HS
Helsingin Sanomat rapporte que le Premier ministre Vanhanen, qui a récemment été élu au conseil de Joutsen Media, société qui publie entre autres Suomenmaa, organe du Parti du centre, a démissionné après l’assemblée générale, parce que tous les membres de l’ancien conseil de Joutsen Media ont été remerciés.
L’affaire a suscité une véritable guerre à l’intérieur du Centre, selon HS. Le secrétaire général du parti, M. Jarmo Korhonen est accusé de cette manœuvre. M. Korhonen rejette les accusations et refuse de commenter la démission de M. Vanhanen.
Le directeur général de Joutsen Media, M. Sauli Huikuri, estime que le secrétariat du parti [dirigé par M. Korhonen] a occupé le conseil avec ses collaborateurs pour se venger contre M. Timo Laaninen, rédacteur en chef de Suomenmaa, qui a présenté sa candidature au poste de secrétaire général.
HS/A6

Administration

Les économies menacent les fonctionnaires et les employés de l’Etat cet été
Selon Turun Sanomat, les négociations de concertation menacent les fonctionnaires et employés de l’Etat en raison du programme de réduction des dépenses de l’Etat. Malgré les départs à la retraite, la réduction des effectifs n’est pas suffisante et il y a aura des congés sans solde et même des licenciements à l’automne prochain.
Selon les estimations, en 2011, 486 personnes partiront à la retraite au ministère de l’Intérieur et 381 au ministère des Finances.
TS/3&5

Enseignement scolaire

La réforme introduirait deux nouvelles matières
Le groupe de travail présidé par le directeur de la Direction de l’enseignement, M. Lankinen, a déposé à la ministre de l’Education, Mme Virkkunen, sa proposition concernant les objectifs de l’enseignement scolaire et le programme des écoles.
Le groupe prévoit d’augmenter par quatre le nombre d’heures travaillées par semaine (une heure de plus les deux premières années de la scolarité et une heure de plus en cinquième et sixième). De nouvelles matières sont proposées (art dramatique et éthique) ainsi qu’une augmentation du choix et une augmentation du nombre d’heures de l’éducation physique.
Le nombre total d’heures travaillées augmentera de 152 sur l’ensemble de la scolarité. Ainsi, le nombre total minimal serait de 8588 concernant l’école primaire et secondaire réunies.
Il est proposé que l’enseignement du suédois commence à la sixième classe de la scolarité au lieu de la septième. Les communes devraient également proposer l’enseignement d’une langue étrangère à partir de la deuxième classe (au lieu de la troisième) et la possibilité d’opter pour une deuxième langue étrangère à compter de la cinquième classe.
La proposition a été accueillie diversement. Le syndicat des enseignants (OAJ) estime que les options augmentent non pas du point de vue des élèves mais seulement du point de vue des communes et des écoles qui se chargent de l’organisation de l’enseignement.
HS/A5, AL/A7

Economie

Dividendes perçus par l’Etat
La valeur des actions détenues par l’Etat a augmenté de 26 % en 2009 par rapport à 2008 pour s’élever à 18 milliards. Les recettes en dividendes s’élevaient à 4 % du chiffre d’affaires contre 5,7 % en 2008.
Les groupes détenus par l’Etat emploient 210 000 personnes en Finlande et à l’étranger, ce qui est 10 000 de moins qu’en 2008. L’Etat dispose de la majorité des actions de Finnair, Fortum et Neste Oil. Le groupe de gestion Solidium s’occupe des actions dans 11 entreprises.
HS/B5

Emploi

C’est en Finlande qu’il y a le plus de personnes en incapacité de travailler en Europe
Uutispäivä Demari relève que selon un rapport de Work Foundation, c’est en Finlande que la part de la population active qui n’est pas apte au travail est la plus importante en Europe.
Les employés finlandais s’absentent plus souvent en raison d’une maladie que leurs collègues européens en moyenne. 44 % des employés finlandais ont au moins un congé de maladie par an contre 22 % des employés des autres Etats membres en moyenne.
Selon les spécialistes, tout congé de maladie ne signifie pas que la personne en question serait entièrement incapable de travailler. Il s’agit souvent d’une incapacité partielle qui devrait être mieux prise en compte dans une certaine flexibilité des arrêts de travail.
UD/3

Médecine

Projet de réforme de loi concernant les transplantations
Le gouvernement propose une réforme de loi qui permettrait d’effectuer des transplantations dans les cas où il est connu que le défunt ne s’y était pas opposé de son vivant. La commission parlementaire des Affaires sociales et de la Santé soutient unanimement la proposition du gouvernement. Actuellement, en l’absence d’autorisation explicite du vivant du donneur, il faut demander l’autorisation aux proches du défunt.
UD/3

Mardi 1er juin 2010

Politique étrangère et européenne

Israël

Selon M. Stubb, l’attaque israélienne est choquante
Le ministre des Affaires étrangères Alexander Stubb s’est déclaré profondément choqué par l’attaque israélienne. « J’adresse mes sincères condoléances aux proches des victimes. Toute violence contre des civils est condamnable. De tels actes ne devraient pas être possibles. Nous souhaitons que l’on fasse rapidement toute la lumière sur cette situation. Il apparaît déjà clairement qu’il y a eu une violence disproportionné. De plus l’attaque a eu lieu dans les eaux internationales, ce qui est contraire aux principes du droit international ».
M. Stubb regrette que cette attaque fasse le jeu du Hamas. « La situation est difficile entre Israéliens et Palestiniens, ainsi qu’entre Palestiniens. Nous souhaitons que tous gardent leur calme ». Il souligne que la déclaration de Mme Ashton est plus que jamais d’actualité et rappelle que l’UE condamne le blocus de Gaza. « Je suis très inquiet de la situation humanitaire à Gaza. Israël doit immédiatement ouvrir de nouveaux points de frontière et autoriser l’entrée de l’aide humanitaire.
L’ambassade de Finlande à Tel Aviv a été en contact avec le ministère israélien des Affaires étrangères et la Finlande a convoqué l’ambassadeur d’Israël qui sera entendu aujourd’hui par la directrice du Proche-Orient Kirsi Kauppi. Pour l’instant, le ministère finlandais n’a pas d’information sur la possible présence de Finlandais dans l’opération des bateaux pour Gaza.
M. Stubb a aussi été en contact avec le ministre turc des Affaires étrangères.
TS

Le Proche-Orient au menu de la visite de Mme Halonen au Qatar
En visite au Qatar où elle participait au Forum de Doha, la Présidente Tarja Halonen a appelé à la patience pour résoudre la situation au Proche-Orient. « Nous devons avoir le temps et la patience de nous concentrer sur des conflits qui menacent la sécurité et la stabilité mondiales. Même les conflits les plus longs peuvent être résolus. Le Proche-Orient a connu des périodes d’espoir mais aussi des revers et beaucoup de souffrance humaine ».
Tpk.fi

« La Finlande aurait agi comme Israël » AL
L’ambassadeur d’Israël en Finlande estime que les militants de l’opération des bateaux pour Gaza sont responsables des victimes car « si une voiture s’écrase sur un mur, ce n’est pas la faute du mur ». Il souligne que si la Finlande était, comme Israël, victime d’attaques incessantes, elle agirait de même.
Il a aussi confirmé qu’il n’y avait pas eu de manifestations contre son ambassade en Finlande.
AL

Israël se conduit comme des pirates
Le professeur de droit International Martti Koskenniemi a comparé l’attaque d’Israël à celle des pirates au large des côtes somaliennes. Il souligne que, même si le blocus de Gaza était juridiquement motivé, l’utilisation de la force est illégale
M. Koskenniemi ne croit toutefois pas que cela aura des conséquences pour Israël car les Etats occidentaux, et surtout pas les Etats-Unis, ne souhaitent prendre des mesures contre Israël. Le chercheur de l’Institut des Relations internationales Charles Salonius-Pasternak ne pense pas que les Etats-Unis seront favorables à des sanctions contre Israël. Il pense même que des pays comme la Chine s’opposeront à des sanctions pour se réserver le droit d’agir de même qu’Israël.
Le directeur de l’institut finlandais à Damas, M. Hannu Juusola considère pour sa part que cette attaque est liée au voyage de M. Netanyahou aux Etats-Unis où il devait discuter du processus de paix.
AL TS

Editoriaux
« Israël s’isole du reste du monde » HS
Pour l’éditorialiste de Helsingin Sanomat, « le blocus de Gaza et l’attaque violente du convoi témoigne du fait que l’actuel gouvernement israélien ne se soucie pas du tout du reste du monde ni des règles internationales. Les relations avec les Etats-Unis étaient déjà froides, aujourd’hui ce sont celles avec la Turquie qui sont menacées. Un autre danger est une possible nouvelle vague de violence dans les territoires palestiniens. »
Le chef du service étranger du quotidien souligne qu’Israël causé d’une violence disproportionnée et violé le droit international. Même si cela n’entraîne aucune conséquence juridique, il ne fait pas de doute que l’usage disproportionné de la violence entraînera des conséquences disproportionnée et « détruit l’image d’Israël aux yeux du reste du monde ».
HS

« Israël a la gâchette facile » AL
Pour l’éditorialiste de Aamulehti, « l’Etat juif devrait se demander si ses actions et ses objectifs ne sont pas en contradictions quand il défend ses propres intérêts avec des mesures si dures. » Pour l’éditorialiste, il ne fait pas de doute que la manière par laquelle Israël a voulu vérifier que le convoi ne transportait pas d’armes est un échec. « On aurait pu penser qu’une armée aussi professionnelle que celle d’Israël puisse se jouer de tels amateurs avec moins de victimes. De l’extérieur il apparait donc qu’Israël a pour le moins la gâchette facile. Cela se retourne contre ses auteurs. »
« Tout Etat a le droit de défendre ses propres intérêts. Israël devrait réfléchir si ses objectifs et les moyens qu’il utilise ne sont pas en contradiction ».
AL

Une opération complètement inutile
L’éditorialiste de Hufvudstadsbladet relève qu’Israël prétend que les militants à bord du navire s’étaient violemment opposés aux soldats israéliens, avaient scandé des slogans antisémites et que des extrémistes musulmans se trouvaient à bord du navire turc. Ce sont des allégations, et même si elles étaient confirmées, ce ne serait pas une excuse pour l’opération militaire insensée où plusieurs personnes ont été tuées.
Aborder un navire sur les eaux internationales est une violation du droit international. Le nœud gordien est le blocage de Gaza qui complique les possibilités d’obtenir une solution dans le conflit entre Israël et la Palestine. L’UE a demandé de lever le blocage et elle peut faire une pression sur Israël en menaçant de geler le traité commercial avec ce pays.
HBL/12

Kosovo

Visite du Premier ministre kosovar
Suomenmaa rapporte que le Premier ministre du Kosovo, M. Hashin Thaçi, effectuera une visite en Finlande du 2 au 4 juin à l’invitation du Premier ministre Vanhanen. Les Premier ministres doivent évoquer le développement du Kosovo et les questions régionales et politiques de ce pays. M. Thaçi aura également les entretiens avec le président Ahtisaari et le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb.
SM/9

Recommandations de l’OCDE

L’OCDE donnerait plus de pouvoir au secrétariat du Premier ministre
Dans son rapport commandé par la ministre des Collectivités locales, Mme Kiviniemi, l’OCDE estime que l’administration publique en Finlande est divisée en trop de secteurs. Les défis les plus grands consistent dans le développement de la trans-administration entre l’administration centrale et régionale ainsi que dans l’amélioration de la capacité de réagir.
L’OCDE recommande de renforcer la position du secrétariat du Premier ministre et accuse la direction du budget du ministère des Finances de ne pas prendre en compte les orientations du secrétariat du Premier ministre.
Plus généralement, l’OCDE estime que l’administration finlandaise manque de flexibilité et de souplesse.
HS/B6, KL/11

Prix de l’électricité

Le prix pour l’industrie finlandaise est parmi les moins chers en Europe
Selon les statistiques d’Eurostat, l’industrie finlandaise paie le moins pour l’électricité en Europe après la Bulgarie, l’Estonie et la France. En moyenne, les entreprises européennes paient 10,26 euros les 100 kWh, alors qu’en Finlande, elles paient 6,83 euros.
Les consommateurs finlandais se situent au huitième rang concernant le prix de l’électricité, 12,89 euros par 100 kWh contre une moyenne européenne de 16,45 euros.
HS/B4

Finlande – Russie

Fortum soupçonne sa filiale russe
Le groupe énergétique Fortum a saisi la police dans le cas d’un soupçon d’abus financier concernant sa propre filiale Hexivo en Russie. Le fait que Fortum ne dispose que de 52 % des actions de Hexivo, tandis qu’un groupe russe dispose du reste aurait rendu possibles des abus.
HS/B3

Expulsion des grands-mères

Manifestation
Environ 400 personnes ont manifesté, hier, contre l’expulsion des grands-mères en réclamant des mesures en leur faveur auprès de la ministre de l’Intérieur, Mme Holmlund et de la ministre de l’Immigration, Mme Thors.
HS/A5

Politique intérieure

Parti du centre

Mme Kiviniemi est la favorite des Finlandais pour la présidence du Centre
Helsingin Sanomat relève que selon les résultats d’un sondage effectué par l’institut Suomen Gallup pour le compte du quotidien sur l’audience des quatre candidats à la présidence du Centre, Mme Mari Kiviniemi, ministre des Collectivités locales, est la favorite des personnes interrogées : son audience est de 37 % (contre 25 % en mars dernier). M. Mauri Pekkarinen, ministre des Activités économiques, arrive deuxième avec 18 % (21 % en mars). M. Paavo Väyrynen, ministre du Commerce extérieur, est troisième avec 9 % (15 % en mars) et le député Timo Kaunisto quatrième avec 4 % (4 % aussi en mars). 31 % ne se prononcent pas (contre 31 % en mars).
En mars dernier, la différence entre Mme Kiviniemi et M. Pekkarinen était de 4 %. Aujourd’hui, elle est de 19 %. 45 % des femmes sont favorables à la candidature de Mme Kiviniemi. Parmi les centristes interrogés, Mme Kiviniemi est aussi la favorite, avec une audience de 42 %. 31 % des centristes sont pour M. Pekkarinen, 14 % pour M. Väyrynen et 1 % pour M. Kaunisto.
M. Väyrynen est plus populaire chez les Finlandais de base (16 %) que chez les centristes et M. Kaunisto chez les partisans de l’Alliance des gauches (8 %). Mme Kiviniemi est très populaire chez les conservateurs (50 %) et les sociaux-démocrates (51 %).
Mme Kiviniemi se félicite des résultats du sondage et surtout du soutien que Mme Anneli Jäätteenmäki, parlementaire européenne et ancienne présidente du parti, lui a exprimé lundi.
Même si Mme Kiviniemi est la favorite, cela ne signifie pas nécessairement qu’elle sera élue. Au congrès du parti à Lahti le 12 juin, les 4 000 délégués du Centre représentent toutes les régions de la Finlande. Ils sont envoyés par les sections de base ou les districts centristes qui les mandatent de voter pour un certain candidat. Si aucun candidat n’a la majorité des voix au premier tour, il y aurait un second tour entre les deux candidats les plus populaires.
HS/A5

Armes

La police a annulé près de mille permis de port d’arme
Selon Helsingin Sanomat, à la suite de la tuerie dans l’école de Kauhajoki en septembre 2008, la police a annulé en un an plus de 940 permis de port d’arme, notamment pour des personnes condamnées pour des crimes de violence ou de drogue. La police a aussi donné 760 avertissements aux détenteurs d’armes, pour la plupart des personnes ayant été arrêtés plusieurs fois pour état d’ébriété.
La police a comparé, pour la première fois, le fichier des détenteurs d’armes à d’autres fichiers.
HS/A6

Etudes de langues

Le patronat exige plus de choix dans les études de langues
Helsingin Sanomat relève que la confédération du patronat et de l’industrie EK estime qu’il est indispensable de renforcer le choix de langues étudiées en Finlande. Le patronat veut aussi abandonner les études du suédois obligatoire dans les écoles.
Selon M. Markku Koponen, directeur chargé des questions de formation à l’EK, les études d’une langue étrangère doivent être commencées le plus tôt possible. « Il est important pour la motivation que chacun puisse choisir les langues qu’il veut étudier. »
L’EK publie aujourd’hui une étude selon laquelle l’importance de l’anglais a augmenté dans le recrutement du personnel et que celle du suédois a diminué. L’importance du russe a dépassé celle de l’allemand. Il y a aussi des entreprises qui insistent sur les connaissances du français, de l’espagnol, du chinois et de l’italien dans le recrutement du personnel.
HS/A6

Economie

Téléopérateurs : fusion de Welho et de DNA
Le groupe de média Sanoma vend son groupe de haut débit Welho à l’opérateur DNA, dont il devient ainsi actionnaire à hauteur de 21 %.
HS/B3

Tabac

La Cour d’appel a blanchi les entreprises de tabac
Selon Helsingin Sanomat, la Cour d’appel de Helsinki a rejeté les demandes d’indemnisation de deux Finlandaises (66 et 54 ans), qui ont commencé à fumer à l’âge de 12 et de 14 ans et qui souffrent du cancer de poumon. Elles avaient demandé des indemnisations de 116 500 et 93 000 euros auprès de British American Tobacco et d’Amers Sports.
Pour leur avocat, le professeur Erkki Aurejärvi, il est probable qu’elles vont introduire un pourvoi auprès de la Cour suprême.
HS/A6

France - Finlande

Design

Atelier de création de deux Finlandaises installées en France
Kauppalehti relève que l’identité visuelle du Helsinki Design Week sera conçu par l’atelier Ahonen & Lamberg établi à Paris.
KL/14

Exposition

Kauppalehti présente trois expositions en cours à Paris : YSL au Petit palais, Rose, c’est Paris à la Bibliothèque nationale et Willy Ronis à La Monnaie de Paris.
KL/15

France

« La France veut créer une superuniversité près de Paris » STT

publié le 01/07/2010

haut de page