Janvier 2011

Lundi 31 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Egypte

Le ministère des Affaires étrangères déconseille les voyages en Egypte
Les agences de voyages envisagent de rapatrier les touristes finlandais actuellement en Egypte. Selon le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, la Finlande envisage d’envoyer un avion en Egypte pour rapatrier ses citoyens autres que les touristes en voyage organisé.
M. Stubb relève que les diplomates finlandais ne seront pas rapatriés, au contraire, trois fonctionnaires consulaires avec une formation spéciale partiront au Caire, aujourd’hui, afin d’assister au personnel de l’ambassade ayant travaillé 24 heures sur 24. L’ambassade compte sept agents expatriés.
200 Finlandais autres que des touristes en voyage organisé sont en Egypte actuellement. M. Stubb relève que la Finlande est préparée à les aider à quitter le pays s’ils le souhaitent.
Concernant les conséquences du soulèvement populaire, M. Stubb estime qu’il est prématuré de deviner « s’il s’agit d’un mur de Berlin des pays arabes ». La situation semble évoluer de telle façon qu’un changement de pouvoir est inévitable. Il existe le risque que le rôle de l’Egypte comme médiateur de paix au Proche-Orient en pâtisse. M. Stubb reste optimiste en ce qui concerne ce changement éventuel. « Nous espérons et nous pensons que les processus démocratiques donnent naissance à une administration qui, à sa façon, pourra maîtriser les situations.
AL/lun/A5, HS/dim/B1,B3, lun/B1-2

Manifestation à Helsinki
Environ 60 Egyptiens de Finlande se sont réunis devant leur ambassade, samedi, pour une manifestation qui s’est déroulée calmement.
HS/dim/B3

Editorial : « Ça presse pour l’UE en Afrique du Nord » HS
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat estime que l’UE dispose d’une occasion unique de renforcer sa politique étrangère commune. Les événements en Afrique du Nord représentent un défi important à relever pour l’UE et, si elle y échoue, il sera difficile d’évoquer la politique étrangère et de sécurité commune sans une certaine gêne.
L’éditorialiste souhaite un soutien fort et sans réserves pour la démocratie et les libertés des citoyens des deux côtés de la Méditerranée. Pour lui, il faut que l’UE soit, dans la mesure du possible, prête à proposer ses connaissances dans le domaine civil afin de renforcer les conditions nécessaires pour un Etat de droit.
La condition préalable pour la crédibilité de l’UE est une politique commune cohérente.
L’éditorialiste relève que des forces ne se revendiquant d’aucun camp sont mobilisées dans les pays arabes. Une mauvaise politique [européenne] pourrait les faire adopter une attitude anti-occidentale.
HS/lun/A2

Biélorussie

La libération de M. Nekliaiev
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, relève que la libération des prisonniers avec assignation à résidence est une mesure dans le bon sens qui reste toutefois insuffisante.
« Nous exigeons que tous les prisonniers politiques soient libérés sans assignation à résidence », a-t-il dit, à Bruxelles. Les libérations effectuées samedi n’influencent aucunement sur la position de la Finlande concernant les sanctions éventuelles contre la Biélorussie.
HS/lun/B2

Forum économique de Davos

Mmes Halonen et Kiviniemi représentent la direction politique finlandaise
Helsingin Sanomat relève qu’outre des représentants de la vie économique, la Présidente et la Première ministre finlandaises sont sur place à Davos. Mme Kiviniemi relève qu’elle a déjà mené des discussions intéressantes et avec des gens qu’elle connaissait déjà et avec de nouvelles connaissances.
Mme Halonen relève que le statut des femmes a été bien évoqué lors du forum.
HS/sam/B10

Politique agricole commune

Les positions de la Finlande proches de celles de la Finlande
Turun Sanomat rapporte que, selon Mme Hannele Timonen, de l’unité européenne du ministère de l’Agriculture, « les positions de la Finlande et de la Commission sur le contenu de la réforme de la PAC sont proches ».
Le numéro deux de la représentation finlandaise auprès de l’UE, M. Paavo Mäkinen estime que cette réforme constituera un véritable défi politique. « On exige que les aides soient distribuées de manière équitable et équilibrée. Mais il faudrait aussi veiller à maintenir la concurrence. En fin de compte, les Etats membres regardent ce qu’ils reçoivent en aides par rapport à la contribution au budget de l’UE », souligne-t-il.
Mme Timonen souligne que la Finlande ne s’oppose par exemple pas à ce que les aides à l’hectare soient les mêmes dans tous les pays. Actuellement, les aides de la Finlande sont dans la moyenne européenne. « Mais il peut y avoir des effets indirects qui nous poussent à réfléchir. Dans les Etats baltes, les aides à l’hectare augmenteraient beaucoup ce qui pourrait avoir des effets néfastes sur la compétitivité de l’agriculture finlandaise »
Concernant la lutte contre les variations de prix des produits agricoles, Mme Timonen évoque des assurances pour les agriculteurs ou des fonds communs. « Mais nous ne savons pas comment l’UE soutiendrait les frais engendrés par ces mécanismes de gestion des risques », se demande-t-elle.
TS

« La France et la Finlande du même côté » HS
Pour illustrer la question de la réforme de la PAC, Helsingin Sanomat publie un reportage sur une petite brasserie qui produit une bière dans le village de Théméricourt.
« Sur la PAC, la Finlande et la France sont du même côté. Toutes deux veulent maintenir une certaine autosuffisance », déclare le conseiller du ministère de l’Agriculture Kari Valonen. Il rappelle qu’il y a des similitudes entre les pays, notamment la volonté de maintenir une production de petites exploitations.
« M. Sarkozy parle souvent comme les exploitants agricoles finlandais. Il y a en France le même type de système d’aides qu’en Finlande destiné à garantir la production par des aides indirectes », souligne M. Simo Tiainen de la MTK (confédération des exploitants agricoles).
HS

Défense

Le commandant des forces de défense suisse en visite en Finlande
Le commandant des forces de défense suisse, le général de corps d’armée André Blattmann sera en visite en Finlande les 1er et 2 février. Il sera accueilli par son homologue finlandais, le général Ari Puheloinen et rencontrera le ministre de la défense, M. Jyri Häkämies.

Atalante : Le navire mouilleur de mines Pohjanmaa arrivé à destination
Le navire mouilleur de mines Pohjanmaa est arrivé dans le port de Djibouti samedi soir. Selon le commandant du bâtiment Mika Raunu, le voyage s’est passé comme prévu. Néanmoins, les Finlandais avaient dû se mettre à l’œuvre avant l’arrivée de Pohjanmaa au port. « Cette nuit avant même de participer à l’opération, nous avons protégé des navires marchands », a expliqué Mika Raunu.
Pohjanmaa rejoindra le groupement tactique de l’UE le 1er février, date à partir de laquelle il sera amené à accompagner les transports d’aide humanitaire et à protéger tout autre trafic maritime dans la région du golfe d’Aden.
TS30.1/11, KS30.1/5, HBL30.1/3

Protection maritime

La Commission européenne a donné un avertissement motivé à La Finlande
Selon Helsingin Sanomat, la Commission européenne a donné un avertissement sur les défauts dans la protection maritime. Selon la Commission, la Finlande n’a pas mis en œuvre la directive cadre de stratégie maritime. L’Estonie, la Grèce et Malte ont également eu un tel avertissement motivé. La Commission menace la Finlande d’un procès si la protection maritime n’avance pas.
HS/dim/A5

Politique intérieure

Partis politiques

Nouveau record d’audience pour les Vrais Finlandais
Selon un sondage effectué pour le compte d’Yle, l’audience des Vrais Finlandais a encore augmenté pour frôler celle du PSD et du Centre. Le Parti conservateur arrive au premier rang avec 20,4 % des intentions de vote, suivi du PSD, 18,9 %. Le Centre arrive au troisième rang avec une audience de 18,5 % suivi des Vrais Finlandais, 16,6 %.
HS/A6

Programme des Vrais Finlandais
Le président des Vrais finlandais, M. Timo Soini a présenté son programme pour les législatives. Les Vrais Finlandais souhaitent un programme de politique climatique juste.
La seule condition qu’il a mentionné pour participer à une coalition gouvernementale est l’inscription dans la constitution de l’appartenance de la Finlande à l’UE.
M. Soini estime que son parti pourrait coopérer avec tous les autres partis politiques, sauf peut-être avec les Verts.
HS

Points de vue : M. Soini pourrait rester sur le pas de la porte
La dernière chance de Mme Urpilainen
Le chef du service politique de Helsingin Sanomat relève que M. Soini a très envie de rentrer dans le prochain gouvernement, comme en témoigne la difficulté qu’il avait à poser des conditions pour participer à un gouvernement. La seule condition qu’il a définie pourrait toutefois lui être fatale car les partis actuels ont réuni un consensus sur la réforme constitutionnelle qui comprend notamment la mention de l’appartenance de la Finlande à l’UE. Il est peu probable que les Vrais Finlandais puissent faire partie d‘un gouvernement tout en refusant cette mention qui sera soumise à la prochaine législature pour entrer en vigueur.
Le journaliste spécialiste des élections Unto Hämäläinen estime pour sa part que si Mme Urpilainen ne réussit pas à mener le PSD au prochain gouvernement, elle ne pourra se maintenir à la tête de ce parti.
HS

Financement électoral

Affaire Kanerva
Helsingin Sanomat relève que le député conservateur Ilkka Kanerva, ancien ministre des Affaires étrangères qui a dû démissionner au printemps 2008, est soupçonné d’avoir reçu des pots-de-vin de plus de 50 000 euros. Le procureur de l’Etat adjoint, M. Jorma Kalske, l’a inculpé vendredi, ainsi que quatre hommes d’affaires, MM. Kyösti Kakkonen, Arto Merisalo, Toivo Sukari et Tapani Yli-Saunamäki, tous quatre accusés de la corruption pour les festivités organisées en janvier 2008 à l’occasion du 60 e anniversaire de M. Kanerva. Les hommes d’affaires en question avaient des projets de construction des centres commerciaux en Varsinais-Suomi, province autour de Turku et circonscription de M. Kanerva qui est de plus président de l’association régionale de Varsinais-Suomi qui a un rôle dans l’aménagement. Le président du parti conservateur, M. Jyrki Katainen, déplore l’accusation de M. Kanerva mais souligne qu’elle n’a pas d’effet sur la candidature de M. Kanerva aux élections législatives. M. Kanerva compte travailler beaucoup en faveur de sa réélection. Il est député depuis 1975 et en 2007 il avait obtenu 11 000 voix aux précédentes élections.
HS/sam/A5

Etrangers

Une clinique médicale sera ouverte pour les immigrés clandestins
Helsingin Sanomat rapporte que selon la revue des médecins finlandais, une clinique médicale sera ouverte pour les immigrés clandestins en février. Une trentaine de médecins et autres bénévoles comptent y participer. L’adresse des locaux ne sera pas publique.
En Suède, i y a déjà sept cliniques pour les immigrés clandestins.
HS/sam/A15

Universités

Essai d’études payantes pour les étrangers dans les universités
Selon Helsingin Sanomat, même si l’essai concernant les études payantes pour les étrangers venant des pays en dehors de l‘UE ou de l’EEE commence à l’automne 2011 dans les universités, seulement l’université Aalto et l’université de Lappeenranta ont décidé de commencer des programmes d’études payants dès l’automne prochain. Certaines universités commenceront l’essai dès l’automne 2012. Le paiement serait de 8 000 euros pour l’année universitaire.
HS/dim/A5

Défense

Echec des économies de la défense nationale
La réforme structurelle de l’administration a augmenté les coûts immobiliers de la défense nationale alors que c’est le contraire qui était prévu. La réforme du système administratif et la fermeture de deux unités avaient pour but de produire des économies annuelles de 4,4 millions d’euros dans les dépenses immobilières. Selon l’inspection, les coûts immobiliers ont cependant augmenté de 1,6 millions d’euros.
TS29.1/7

Santé

Le chancelier de la justice exige une enquête sur les achats de vaccins
Le chancelier de la justice a demandé des explications au ministère de la santé et des affaires sociales sur l’achat du vaccin contre la grippe A H1N1. Des soupçons de conflits d’intérêts et de corruption pèsent sur cet achat.
HS

Critiques contre la vaccination des jeunes contre la grippe A H1N1
Dans une interview, Mme Terhi Kilpi, médecin en chef de la Direction de la santé publique déclare qu’à la lumière des informations dont on dispose aujourd’hui, la direction de la santé publique ne préconiserait plus la vaccination des enfants contre la grippe A H1N1.
L’hiver dernier, 670 000 jeunes Finlandais de 4 à 19 ans ont été vaccinés. On dénombre parmi eux 54 cas de narcolepsie.
HS KS

France - Finlande

Beaux-arts

Exposition
Hufvudstadsbladet rend compte d’une exposition au Musée Gallén-Kallela sur l’œuvre de l’artiste du temps de son séjour parisien. Le musée fête ses 50 ans cette année. http://www.gallen-kallela.fi/
HBL/sam/24

Bande Dessinée

La Finlande bien représentée à Angoulême
La Finlande, où la bande dessinée fête son centenaire, était bien représentée au salon international d’Angoulême avec de nombreux auteurs, dont deux concouraient pour un prix.
HS

Littérature

Irène Némirosky
Helsingin Sanomat publie un article sur article sur la chercheuse Mia Korpola qui a retrouvé dans l’historique du cabinet d’avocat finlandais Dittmar & Indernius la trace d’une enveloppe contenant 9 000 roubles et appartenant à L. Némirovsky, père de l’écrivain Irène Némirovsky qui séjourna en Finlande entre décembre 1917 et début 1919.
HS

Disneyland-Paris recrute

Les recruteurs de Disneyland sont arrivés en Finlande
Helsingin Sanomat rapporte que près de 750 jeunes ont participé vendredi à Turku à un évènement de recrutement de Disneyland Paris. Jusqu’à 600 d’entre eux pourraient obtenir un job pour l’été prochain.
Le responsable du recrutement, M. Franck Veillat, fait l’éloge des travailleurs finlandais de Disneyland : ils parlent bien l’anglais, sont serviables, travailleurs et ponctuels.
HS/sam/A6

Vendredi 28 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Egypte et Tunisie

« La réalité a touché le paradis des touristes » HBL
Hufvudstadsbladet relève qu’alors que le ministère appelle les Finlandais séjournant en Egypte à la vigilance, il déconseille les voyages en Tunisie.
M. Kerkkänen de l’Institut de Finlande à Damas, estime que la vague de protestations a du surprendre le reste du monde, l’image de l’Afrique du Nord ayant semblé beaucoup plus stable que la réalité ne l’a prouvé. Il relève qu’il s’agit toutefois d’une évolution qui est en cours depuis des décennies.
HBL/2

Commerce extérieur

M. Väyrynen contredit M. Stubb
Le ministre du Commerce extérieur ne comprend pas les propos du ministre des Affaires étrangères qui souhaitent une augmentation des voyages d’affaires dirigés par des ministres vers de grandes économies de pays émergents, comme au temps de Kekkonen.
M. Väyrynen déclare qu’il a effectué beaucoup de voyages, une trentaine ces dernières années. Il souligne que du temps de Kekkonen, ces voyages étaient plus rares.
SM

Biélorussie

« Point de vue : L’UE doit rester ferme » HS
Le directeur du programme de recherche sur la Russie à l’institut des relations internationales finlandais, M.Arkady Moshes, estime que l’UE doit être ferme avec la Biélorussie et notamment exiger la libération des prisonniers politiques avant de continuer le dialogue avec ce pays.
Si l’UE veut montrer sa volonté d’adopter une politique étrangère digne, elle doit promouvoir la démocratie dans tous les pays de son voisinage oriental.
HS

Politique intérieure

Retraite

L’âge effectif de départ à la retraite a légèrement augmenté
Alors que l’âge de départ à la retraite des Finlandais était en dessous de 59 ans dans les années 1990, et de 59,8 ans en 2009, il est aujourd’hui de 60,4 ans. Selon les prévisions, il serait de 61 ans d’ici 2025 mais, selon le gouvernement, cela ne suffit pas.
M. Rehula, ministre des Affaires sociales et de la Santé, relève que le vieillissement de la population est plus rapide en Finlande que dans aucun autre Etat membres de l’OCDE. L’essentiel serait de diminuer le nombre de départs pour inaptitude au travail, ce qui concerne 22 900 Finlandais par an.
HS/A9

Economie

La confiance des consommateurs repart
Selon l’Institut national d’études statistiques, la confiance des consommateurs dans l’économie nationale s’est un peu améliorée depuis le fléchissement observé en décembre dernier. Concernant leurs propres finances, les Finlandais ne sont pas aussi optimistes.
Dans l’industrie, les commandes s’élèvent à leur niveau normal et on attend que la croissance de la production continue dans les prochains mois.
HS/B12

Nokia

Les difficultés de Nokia continuent
Helsingin Sanomat rapporte que les prévisions à court terme de Nokia sont bien sombres : le résultat n’a atteindrait au premier trimestre 2011 que 7 à 10% du chiffre d’affaires, contre 12% au premier trimestre 2010.
Le résultat de Nokia dépend toujours très fortement des marchés européens et asiatiques. En Amérique du Nord, les difficultés de Nokia continuent.
HS

Société

Propos misogynes du Patron de Kesko
Le Président du premier groupe de grande distrbution a déclaré, lors d’un séminaire auquel participait Mme Kiviniemi, que l’on pourrait appeler la Première (pää, tête en finnois) ministre, Ministre du corps entier (kokovartalo, en finnois).
Ces propos ont suscité maintes réactions et été considérés comme déplacés par le Ministre de l’égalité, M. ? Stefan Wallin.
HS

France - Finlande

Francophonie

Amin Maalouf
La presse rend compte de la venue en Finlande de l’écrivain Amin Maalouf à l’occasion de la parution de deux de ses livres en finnois et d’une exposition au musée Kiasma.
M. Maalouff estime que les événements de Tunisie constituent un espoir dans une période sombre pour le Sud de la Méditerranée.
TS HS KS
Kesksisuomalainen et Kaleva publient un reportage sur la situation politique française à un an et demi des élections.
KS Kaleva

France

Politique

« Les socialistes menacés par la division » KS
« La fille Le Pen plus populaire que son père » KS
Kesksisuomalainen et Kaleva publient un reportage sur la situaiton politique française à un an et demi des élections.
KS Kaleva

Jeudi 27 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Egypte

Les tour-opérateurs finlandais ont annulé leurs excursions au Caire
Selon le ministère des Affaires étrangères et les agences de voyage, les 3000 touristes Finlandais séjournant actuellement en Egypte ne se sont pas trouvés dans des situations menaçantes.
L’ambassadeur de Finlande au Caire, M. Tanzi-Albi, relève que l’ambassade a été contactée par quelques touristes qui ont souhaité vérifier s’il était sage d’effectuer certaines visites.
140 Finlandais résident en Egypte d’une façon permanente, la plupart au Caire. Le ministère des Affaires étrangères recommande aux Finlandais de rester vigilant, éviter les foules et suivre les informations diffusées par les autorités égyptiennes.
HS/B1

Déclarations de M. Stubb
A Bruxelles, le Ministre des Affaires étrangères Alexander Stubb (parti conservateur) a déclaré aux journalistes finlandais que les événements de ces derniers jours en Tunisie et en Egypte témoignent de l’attrait des peuples pour la démocratie libérale. « Il n’existe pas encore de meilleur système au monde que la démocratie libérale alliée à une économie de marché sociale. »
Pour M. Stubb, la révolution tunisienne est la bienvenue. Il est en revanche trop tôt pour commenter les événements d’Egypte ;
M. Stubb considère que la hausse du prix de la nourriture est l’un des facteurs qui a le plus incité les gens à manifester.
UD

Commerce extérieur

M. Stubb prône le retour au kekkonisme
A Bruxelles, le Ministre des Affaires étrangères Alexander Stubb (parti conservateur) a déclaré aux journalistes finlandais que la diplomatie finlandaise devait se concentrer sur les relations bilatérales avec les pays tiers (non membres de l’UE). M. Stubb estime qu’il y a lieu d‘augmenter le nombre de voyages présidentiels et ministériels, dans la tradition kekkonienne, vers de grands Etats comme la Chine, l’Inde, la Russie et l’Ukraine.
« Le Président, le Premier ministre, le Ministre des Affaires étrangères, le Ministre du commerce extérieur et le ministre de l’Economie doivent être plus actifs en-dehors d el’UE et de l’Amérique du Nord pour promouvoir les intérêts économiques de la Finlande.
M. Stubb estime qu’il faut suivre l’exemple de la Grande-Bretagne qui a fait de ces délégations d’affaires l’une des priorités de sa diplomatie.
« La plupart des grands projets sont réalisés en dehors de l’UE et des Etats-Unis souvent grâce à un fort appui politique ».
TS

Défense

« Selon M. Tuomioja, il ne faut pas diviser l’Europe en plusieurs clans de sécurité » HS
« Les pays nordiques n’ont pas besoin d’une déclaration séparée sur leur sécurité, par contre la Norvège et l’Islande devraient être invitées, par un accord séparé, à joindre la clause sur la garantie de sécurité de l’UE », écrit l’ex-ministre des Affaires étrangères (2000-2007), M. Erkki Tuomioja dans un billet du quotidien Helsingin Sanomat.
Il faisait allusion au rapport préparé, il y a deux ans, par le Norvégien Thorvald Stoltenberg, qui préconisait une déclaration de solidarité des pays nordiques.
HS/A2

Politique intérieure

Financement électoral

Yle revient sur ses affirmations concernant le financement électoral de Mme Kiviniemi
Helsingin Sanomat relève que le parti du centre a organisé hier une conférence de presse pour représenter tous ses résultats depuis 2003. Au lieu des résultats du centre, toutes les questions posées ont concerné la relation du parti du centre avec la fondation Nuorisosäätiö.
La Première ministre, Mme Mari Kiviniemi, a nié les informations annoncées dans une émission télévisée d’Yle, selon lesquelles elle aurait reçu des aides électorales de la fondation Nuorisosäätiö. « Je n’ai eu aucune affaire avec Nuorisosäätiö. »
Yle a retiré hier après-midi les informations de l’émission Ajankohtainen Kakkonen sur Mme Kiviniemi.
Lors de la conférence de presse, Mme Kiviniemi a également défendu M. Juha Rehula, ministre centriste des Affaires sociales et de la Santé, en disant qu’il s’agissait aussi d’un malentendu concernant M. Rehula. M. Rehula a souligné aux journalistes au Parlement qu’il n’avait reçu aucune aide électorale de Nuorisosäätiö. Il s’étonne que son nom soit apparu dans le cadre de l’enquête sur Nuorisosäätiö. La police n’a pas été en contact avec lui.
Pour Mme Kiviniemi, la situation est gênante parce qu’elle avait déjà nié, en août dernier, les même choses. « Je pourrais devenir paranoïaque petit à petit. »
M. Timo Kalli, président du groupe parlementaire du centre, a dit lors de la conférence de presse qu’il ne voulait pas commenter l’affaire. M. Paavo Väyrynen, ministre du Commerce extérieur et du développement, a également été laconique.
Le secrétaire général du parti, M. Timo Laaninen, a critiqué ardemment Yle d’avoir donné des informations clairement erronées et fallacieuses.
HS/A8

Parlement

Le Parlement propose un programme pour lutter contre l’économie souterraine
Helsingin Sanomat rapporte que la commission de l’inspection du Parlement compte proposer un programme important pour lutter contre la criminalité économique. La commission veut augmenter considérablement les arrestations des criminels. M. Matti Ahde (PSD), président de la commission de l’inspection, estime qu’actuellement de 5 à 10 % des cas sont l’objet d’une enquête.
Selon M. Ahde, un des grands problèmes sont les ressources modestes des autorités. Il souhaite aussi rendre plus strictes les sanctions.
L’étude effectuée pour le compte de la commission et l’avis de la commission seront évoqués en séance plénière la semaine prochaine. Dans l’étude on estime que l’importance de l’économie souterraine s’élève à 10-14 milliards d’euros, ce qui signifie des pertes de recettes fiscales de 4 à 5 milliards d’euros. Les problèmes les plus grands sont dans le bâtiment, la restauration et les transports.
HS/A5

Les députés sont divisés sur la mendicité
Selon Helsingin Sanomat, le projet de loi sur l’interdiction de la mendicité agressive a divisé les députés d’une façon particulièrement forte. Les conservateurs se sont opposés à la gauche. Le député conservateur Ben Zyskowicz a fait un discours de 20 minutes où il voulu interdire toute mendicité. Selon lui, la ministre de l’Intérieur, Mme Anne Holmlund, aurait voulu proposer l’interdiction totale « mais les centristes ont sauté aux murs ».
Pour M. Pentti Tiusanen, député de l’Alliance des gauches, « l’interdiction de la mendicité signifie l’interdiction de la pauvreté ».
HS/A10

Education

Le nombre d’étudiants étrangers en hausse
Il y avait en 2009, 25 687 étudiants étrangers en Finlande, soit une augmentation de 1800 étudiants par rapport à 2008. Les étudiants étrangers représentent 3,7% des étudiants en Finlande.
TS

Bilinguisme

Près de la moitié des Finlandais favorables à l’unilinguisme
Selon un sondage effectué par l’institut Taloustutkimus, 48% des Finlandais souhaitent que leur pays abandonne le bilinguisme, seulement 41% sont favorables au maintien du bilinguisme.
HS

Electricité

L’Etat aura désormais la majorité des actions de Fingrid
Les groupes énergétiques Fortum et Pohjolan Voima envisagent de vendre leurs participations dans Fingrid, l’entreprise chargée de la gestion du réseau électrique, à l’Etat et au groupe d’assurances retraite Ilmarinen pour une somme de 650 millions d’euros.
Selon le règlement européen, les groupes énergétiques qui participent à la production de l’électricité ne peuvent pas être propriétaires du réseau de diffusion électrique.
HS/B5

Un millier de foyers sans électricité
Après les fortes chutes de neige mardi, un millier de foyers sont toujours privés d’électricité dans le Savo, au Nord-Est d’Helsinki.
HS

Défense

Accident d’un chasseur Hornet à Pirkkala
Un chasseur Hornet une place s’est égaré sur la piste d’atterrissage en atterrissant hier soir à l’aéroport de Tampere-Pirkkala. Le pilote procédait à des essais de vols nocturnes. Selon l’armée de l’air, en s’approchant de la base aérienne de Pirkkala avec l’intention d’atterrir sur la piste d’atterrissage obscure, l’avion s’est retrouvé sur une piste parallèle.
Le pilote a perdu le contrôle de l’appareil en freinant sur une piste étroite et courte. Il a été sauvé par son siège éjectable. Retrouvé rapidement, il a été transporté chez le médecin. Il semblerait qu’il ne soit que légèrement blessé.
AL/A4, HS

Santé publique – Vaccination contre la grippe H1N1

Des dizaines de cas de narcolepsie
Hufvudstadsbladet relève que, selon MTV3, plus de 50 enfants et adolescents sont atteints de narcolepsie après la vaccination contre la grippe H1N1 l’hiver dernier. Les plus jeunes ont 4 ans et les plus âgés 19 ans. Un groupe de travail est en train d’étudier s’il y a un lien entre le vaccin et la narcolepsie. Des informations provisoires concernant le rapport seront publiées la semaine prochaine.
HBL/9

France - Finlande

Bocuse d’or

Le participant finlandais est arrivé au cinquième rang
Helsingin Sanomat et Hufvudstadsbladet publient des articles sur le Bocuse d’or et le participant finlandais qui est arrivé cinquième.
Un Finlandais était déjà arrivé cinquième, en 1999.
HBL/9, 23

Mercredi 26 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Attentat de Moscou

Propos de chercheurs
Mme Smith de l’Institut Aleksanteri relève qu’elle n’est pas surprise par l’attaque. « Il n’y a rien qui aurait changé dans l’approche des dirigeants. Ils s’efforcent d’améliorer la sécurité par des moyens législatifs et en augmentant les pouvoirs des autorités du domaine de la sécurité », dit-elle tout en précisant qu’elle n’est pas convaincue que le renforcement continu du pouvoir des services de sécurité puisse diminuer les actes terroristes. « Il y a toujours des lacunes dans le système. Il faudrait faire attention aux conditions de vie des gens dans le Caucase du Nord. »
Elle regrette que l’attaque nourrisse et fasse vivre le racisme qui en Russie monte et descend selon les périodes. « Mais je ne crois pas que les Russes sortent dans les rues afin de demander que les Caucasiens quittent Moscou. »
M. Kangaspuro de l’Institut Aleksanteri estime que le message de l’attaque est probablement que la Russie n’est pas un pays aussi stable que le disent ses dirigeants.
Concernant l’aide économique russe à ses régions pauvres comme le Daguestan et l’Ingouchie, M. Kangaspuro estime que l’analyse du Kremlin a été raisonnable dans le sens où le peu d’espoir et la frustration dans ces régions font naître des personnes prêtes à des actes extrêmes.
Il relève qu’en Russie, il règne une atmosphère « la Russie pour les Russes » qui nuit psychologiquement à la société.
HS/B3, AL/A10

Editoriaux
« La terreur prépare la voie pour M. Poutine » HBL
L’éditorialiste de Hufvudstadsbladet estime qu’en Russie, les demandes concernant les mesures strictes à l’égard de tout ce qui est étranger vont augmenter et que les questions de droits de l’homme pourront dévaluer.
La situation instable pourra profiter à M. Poutine qui est soutenu par ceux qui souhaitent plus de contrôle aux dépens des réformes démocratiques.
HBL/12

« Une déception sanglante pour les dirigeants russes » AL
L’éditorialiste d’Aamulehti considère l’attentat comme un défi immense à relever pour la direction de la Russie qui s’est efforcée de promouvoir son pays comme une société fiable et calme. Reste à savoir comment sera sa contre-attaque.
AL/A2

Afghanistan

« Bientôt seront désignées les régions que les Afghans prendront en charge », affirme M. Alexander Stubb
« L’OTAN et les autres pays participant à l’opération en Afghanistan ne quitteront pas le pays à partir de l’année 2014, bien que la responsabilité de la sécurité sera alors transférée aux troupes afghanes. Par contre, les fonctions et le rôle des troupes en Afghanistan seront modifiés. Nous resterons en Afghanistan aussi longtemps qu’il le faudra », ont affirmé le représentant civil suprême de l’OTAN, M. Mark Sedwill et le ministre des Affaires étrangères, M. Alexander Stubb, mardi lors d’une conférence de presse.
L’année 2014 marquera juste une étape.
Dans les régions les plus calmes, le transfert des responsabilités pourra se faire dès cette année. Selon M. Stubb, en février seront connues les premières villes et régions par lesquelles le transfert pourra commencer. Selon certaines rumeurs, Samangan, qui se trouve sous surveillance finlandaise, pourrait être la première province où les troupes internationales se retirent pour laisser place à l’armée afghane.
HS/B2, AL/B16, SM/9

Atalante

Le navire mouilleur de mines Pohjanmaa avance vers Djibouti
Suite à un défaut technique détecté dans l’un des stabilisants du bateau, la panne sera réparée à Djibouti lors de la prochaine escale du bateau
Selon le chef de déploiement de la marine Raimo Pyysalo, il s’agit d’un défaut mineur qui n’a pas de conséquence pratique sur le fonctionnement du bateau. Les pièces détachées adéquates seront expédiées à Djibouti depuis la Finlande.
TS25.1/7

Etrangers et immigration

Une famille albanaise pourra rester à Turku
Turun Sanomat rapporte que le tribunal administratif de Turku a décidé d’interrompre l’extradition d’une famille albanaise qui avait cherché refuge auprès de la paroisse luthérienne de St. Michel. Cela signifie que la situation de la famille sera étudiée au moins pendant six mois.
La famille a demandé asile parce qu’en Albanie, elle a été menacée par la criminalité organisée, le père de la famille ayant été chef de la police.
TS/5

Politique intérieure

Financement électoral

Selon une émission d’Yle, Mme Kiviniemi aurait reçu un financement électoral de Nuorisosäätiö
Helsingin Sanomat relève que, selon une émission télévisée d’Yle, la Première ministre, Mme Mari Kiviniemi, serait parmi les politiciens qui ont reçu des aides électorales de la fondation centriste Nuorisosäätiö, comme les anciens Premiers ministres centristes M. Matti Vanhanen, Mme Anneli Jäätteenmäki, et M. Esko Aho et les ministres centristes Mmes Liisa Hyssälä et Tanja Karpela et MM. Paavo Väyrynen et Juha Rehula.
Les informations d’Yle se basent sur le matériel de l’enquête préliminaire de la police judiciaire sur les financements électoraux accordés par Nuorisosäätiö.
M. Jukka Ihanus, conseiller de Mme Kiviniemi, a annoncé à Yle que Mme Kiviniemi avait reçu une aide électorale de l’organisation Vahvan keskustan tie, mais non de Nuorisosäätiö.
La police souligne que la distribution des aides politique va à l’encontre des règles de Nuorisosäätiö et aussi de la loi sur les fondations. Il n’est pas en soi illégal de recevoir des financements électoraux.
Selon l’émission d’Yle, l’ancien député centriste, M. Jukka Vihriälä, avait reçu de Nuorisosäätiö cinq voyages pour jouer au golf en Estonie. M. Vihriälä a refusé de commenter l’affaire.
HS/A6

Partis politiques

Un sondage révèle un nouveau record pour les Vrais Finlandais
Selon un sondage effectué par l’institut TNS Gallup pour le compte de Helsingin Sanomat, l’audience des Vrais Finlandais a encore augmenté pour frôler celle du PSD et du Centre.
Le Parti conservateur arrive au premier rang avec 21 % des intentions de vote, suivi du Centre, 18,3 %. Le PSD arrive au troisième rang avec une audience de 18,2 % suivi des Vrais Finlandais, 16,2 %.
L’audience des Verts s’élève à 8,8 %, celle de l’Alliance des gauches à 8,1 %. Ces deux partis sont suivis du Parti suédois, 4,2 % et des Démocrates chrétiens, 4,1 %.
HS/A2

Editorial : « Les affaires de financement électoral nuisent à l’audience des partis » HS
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat note que l’information intéressante qui ressort du sondage présent concerne l’augmentation de l’audience des Vrais Finlandais. Même si les Verts sont aussi peu touchés par le scandale du financement politique, leur audience semble inchangée, alors que celle des Vrais Finlandais a augmenté de 7 point depuis l’été dernier. La participation au gouvernement des Verts doit jouer en leur défaveur.
L’éditorialiste rappelle que 40 % des personnes interrogées ne savent pas pour quel parti elles ont l’intention de voter ou relèvent qu’elles ne comptent pas voter du tout. C’est ce groupe de personnes qui sera déterminant pour le résultat des élections, selon lui.
HS/A5

Eaux usées

La commission de l’Environnement a présenté ses recommandations
Il est prévu que les travaux et installations conformes au nouveau décret concernant les eaux usées engendrent des frais de 3000 à 4000 euros pour les ménages concernés. Selon la commission de l’Environnement, ainsi que la ministre de l’Environnement, il n’est toutefois pas prévu que ceux qui ont déjà investi des sommes bien plus importantes dans ces travaux présentent des demandes d’indemnisation.
HS/A10

Emploi

Le nombre de chômeurs a augmenté en décembre dernier
Uutispäivä Demari rapporte que selon le centre national des statistiques, le chômage a augmenté de novembre en décembre 2010 de 7,1 % à 7,9 %.
Le taux de chômage de l’ensemble de l’année 2010 a été de 8,4 %, contre 8,2 % en 2009.
UD/9

Défense

Le général Puheloinen espère des décisions rapides sur les fermetures de garnisons
Le commandant des forces de la défense, le général Ari Puheloinen, souhaite des décisions sur les fermetures de garnisons dès le début de l’année prochaine. Il s’est exprimé dans le journal Maaseudun tulevaisuus en disant qu’il est indispensable de réduire le nombre des garnisons et qu’un simple « coup de rabot » ne suffira pas.
Selon le général Puheloinen, la liste des garnisons doit être annoncée dans un an pour que les réformes de l’armée avancent selon le calendrier prévu. Il n’est pas d’accord pour réduire les coûts des acquisitions de matériel, notamment le matériel de l’armée de terre qui doit être renouvelé.
HS

Mardi 25 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

G8-G20

« La France veut une présidence efficace » KL
Kauppalehti présente le lancement de la présidence française du G8 – G20. Selon la correspondante à paris, les priorités concernent les questions monétaires et le prix des matières premières.
www.G20-G8.com
KL

Attentat de Moscou

Propos de M. Stubb
Pas de vols directs de Finlande à Domodedovo
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, a présenté ses condoléances à son homologue russe, M. Lavrov. Il est choqué par l’attentat et relève que la Finlande condamne toute violence. Il relève qu’à l’heure actuelle l’ambassade de Finlande à Moscou cherche s’il y a des Finlandais parmi les victimes. « Les analyses seront faites plus tard », dit-il.
M. Portaankorva de la Sûreté nationale estime qu’un aéroport est un milieu « qui se prête bien au terrorisme moderne » qui a pour but d’augmenter le nombre des victimes. Un aéroport international rajoute à la visibilité de l’attaque.
M. Salolainen, président de la Commission des Affaires étrangères, estime que s’il y a un mouvement politique derrière l’attaque ou si elle est liée au Caucase, il s’agit d’une certaine continuité des attaques effectuées auparavant en Russie.
Le ministère des Affaires étrangères ne savait pas encore, lundi soir, s’il y avait des Finlandais parmi les victimes. Les vols de Finlande à Moscou atterrissant à un autre aéroport que Domodedovo, ils ne sont pas dérangés par l’attaque.
Finavia relève que, même si les mesures de sécurité sur les aéroports finlandais ne seront pas renforcées, il s’agit de suivre la situation de près.
HS/B1 IS/9

Editorial : « Un nouveau cauchemar à Moscou » HS
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat estime que les critiques concernant la capacité des autorités russes à prévenir les attaques terroristes risquent d’être oubliées d’ici les élections de la douma et présidentielles à la fin de l’année et au début 2012.
HS/A2

Asile

La Finlande a cessé de renvoyer les demandeurs d’asile en Grèce
Le bureau des étrangers a décidé de ne plus renvoyer en Grèce les demandeurs d’asile, suite à la décision de la cour européenne de justice qui a condamné la Belgique qui avait renvoyé un demandeur d’asile Afghan en Grèce. Outre la Finlande, la Suède, le Danemark, l’Allemagne et la Grande-Bretagne ont décidé de ne plus renvoyer de demandeurs d’asile en Grèce.
En 2009, la Finlande avait renvoyé 225 demandeurs d’asile en Grèce.
Outre la centaine de demandes d’asile qui auraient été susceptibles de renvoi vers la Grèce, le bureau des étrangers estime à 100 à 150 le nombre de cas qui seront concernés par cette décision cette année. Cela ne devrait pas constituer un appel d’air vers la Finlande, selon M. Repo du bureau des étrangers.
HS

Immigration

La Finlande a refusé la demande d’asile de la famille de l’écrivaine d’origine russe Maria Amelie
Selon le tabloïd Ilta-Sanomat, l’avocat norvégien de l’écrivaine de Maria Amelie (Madina Salamova, 25 ans, née en Ossétie du Nord) a annoncé que sa famille avait demandé l’asile en Finlande en 2000. La demande a été refusée et en 2002, la famille avait quitté la Finlande pour la Norvège. A l’automne dernier, Maria Amelie a publié un livre intitulé Une Norvégienne clandestine, devenu un succès. La Norvège compte toutefois l’extrader.
IS/9

Davos

Mme Kiviniemi participera au forum de Davos
Suomenmaa relève que la Première ministre, Mme Mari Kiviniemi, se rendra cette semaine à Davos en Suisse pour y participer au forum économique mondial. Mme Kiviniemi participera entre autres à une table ronde sur les possibilités des gouvernements et de la vie économique de faire progresser l’égalité.
SM/9

Défense

La Grèce effectue une visite d’évaluation en Finlande
La Grèce effectue une visite d’évaluation, conforme aux accords 1999 de Vienne, à l’escadre aérienne de Carélie le 25 janvier 2011. La visite a pour but de vérifier la véracité des informations rapportées et renforcer la transparence et la confiance.
Le groupe d’évaluation est présidé par le colonel Georgios Drimaropoulos et il est accueilli en Finlande par le commandant de l’escadre aérienne de Carélie, le colonel Ari Jussila.
www.puolustusvoimat

OTAN

Position du ministre des Affaires étrangères sur l’OTAN
Interviewé par le quotidien Kaleva, le ministre des Affaires étrangères, M. Alexander Stubb a précisé qu’en cas de victoire électorale, le parti conservateur n’enverra pas de candidature finlandaise à l’OTAN. Il estime, par contre, qu’il va de soit que la Finlande reste dans le noyau des structures de politique sécuritaire européenne.
« Au sein même de ce noyau se trouve actuellement le conseil OTAN-Russie, qui n’accepte pas, parmi ses membres, des pays partenaires comme la Finlande », constate le ministre.
Selon M. Stubb, la Finlande aurait intérêt à développer ses relations avec la Russie à la fois sur le plan bilatéral et par le biais de l’UE. Il rappelle par ailleurs que, dans l’UE, la Finlande détient toujours un rôle singulier d’expert des questions russes. Selon lui, la Finlande devrait précisément s’activer comme bâtisseur de la politique russe au sein de l’UE.
KA22.1/2

Coopération arctique

Déclarations de M. Stubb
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, estime qu’il convient de considérer les régions arctiques comme une opportunité pour mettre en œuvre le savoir-faire finlandais.
Il évoque la possibilité d’un accès ferroviaire jusqu’à l’océan Arctique. Une coopération avec la Norvège est envisagée, mais un projet ferroviaire n’a pas encore été évoqué avec son homologue norvégien, selon M. Stubb.
Il souligne l’importance d’investir dans les régions septentrionales, car les opportunités de développement économique y sont « absolument fabuleuses ». Il souligne également l’importance de veiller à la réputation de la Finlande en tant que pays qui respecte les droits de l’homme. Cela signifie qu’il faut que la Finlande ratifie le traité de l’BIT.
La question sur le droit de propriété du terrain des Sami reste toutefois une question litigieuse que la Finlande souhaiterait gérer afin de pouvoir devenir membre du Conseil de sécurité de l’ONU.
Kaleva/sam/2

Selon un sondage, les Finlandais souhaitent augmenter la coopération arctique
Ils se soucient du changement climatique et de la concurrence concernant les ressources
Selon un rapport canadien sur le développement arctique effectué dans les huit pays concernés par les régions arctiques (l’Islande, le Canada, la Norvège, la Suède, la Finlande, le Danemark, la Russie et les Etats-Unis), les Finlandais souhaiteraient le plus volontiers coopérer avec les autres pays nordiques et le moins avec la Chine.
La plupart des personnes interrogées dans les huit pays sont favorables à une coopération multilatérale dans le cadre du Conseil arctique afin de développer ces régions. A l’exception des Etats-Unis, tous les pays concernés coopéreraient le plus volontiers avec les pays nordiques, pour les Américains, le partenaire le plus désiré étant le Canada.
HS/A6

Politique intérieure

Activités minières en Laponie

Antagonismes entre les rennes et les mines
La recherche de gisements et les nouvelles mines suscitent des questions en Laponie. Helsingin Sanomat rend compte de la contradiction entre le métier traditionnel de l’élevage de rennes et l’essor des activités minières qui nécessite des terrains. Alors que le taux de chômage a diminué considérablement grâce aux mines, les habitants se soucient de la préservation de la nature.
M. Virtanen de la municipalité de Sodankylä se déclare convaincu de la possibilité d’harmoniser l’élevage de rennes et les activités minières.
HS/B4

Le secteur minier n’attire pas les investisseurs finlandais
HS a interviewé M. Sirén du groupe minier Keliber, qui regrette que les investisseurs finlandais ne s’intéressent pas au secteur minier. Hors mis le groupe Talvivaara, la branche est pratiquement entièrement dans les mains des entreprises étrangères.
HS/B4

Gouvernement

Mme Lehtomäki a évoqué un gouvernement des trois grands partis
Aamulehti relève que la ministre de l’Environnement et la vice-présidente du parti du centre, Mme Paula Lehtomäki, dit qu’elle ne s’étonnerait pas si un gouvernement des trois grands partis était nommé après les élections législatives. Pour elle, il s’agit purement de mathématique électorale. « Le gouvernement doit avoir une majorité d’environ 120 sièges au Parlement. Cela n’est peut-être pas possible avec deux grands partis seulement. »
Mme Lehtomäki estime que les négociations gouvernementales seront difficiles si les Vrais Finlandais sortent vainqueurs des élections. Pour elle, la coalition des trois grands partis est vraisemblable si deux grands partis n’arrivent pas à trouver une entente sur le programme gouvernemental avec les Vrais Finlandais.
L’avis de Mme Lehtomäki diffère de celui de la Première ministre, Mme Kiviniemi, qui estime que les options sont le gouvernement du parti du centre et du parti conservateur ou le gouvernement du parti conservateur avec le parti social-démocrate.
AL/A5

Croissance

Mme Kiviniemi propose un programme de croissance pour deux législatures
Helsingin Sanomat rapporte que la Première ministre, Mme Mari Kiviniemi, propose un programme de croissance et d’investissement pour deux législatures pour créer des emplois en Finlande. Elle veut améliorer la compétitivité et propose un cadre tripartite de politique salariale. Elle ne veut toutefois pas appeler cela un accord de politique salarial parce que la vie économie ne l’accepterait pas.
Mme Kiviniemi souligne qu’en Allemagne, la politique salariale modérée a mené à une croissance économique. « Il s’agit d’un engagement dans un objectif commun. Il faut maintenant trouver les meilleurs moyens d’agir pour le moment actuel. »
HS/A8

Editorial : La Finlande a besoin d’un accord exhaustif commun
Helsingin Sanomat estime dans son éditorial que le nouveau contrat social devrait peut-être inclure une augmentation conditionnelle de l’âge de la retraite, souhaitée par le patronat. Le contrat devrait être exhaustif pour que l’augmentation de l’âge de la retraite n’en soit qu’une petite partie pour que les syndicats puissent l’approuver. Un programme de croissance de plusieurs années serait nécessaire face aux tempêtes de l’euro, conclut l’éditorialiste.
HS/A2

Financement électoral

L’examen du bien-fondé de l’accusation peut durer au-delà des élections législatives
Helsingin Sanomat relève que la police judiciaire a terminé lundi l’examen préliminaire du financement électoral lié à la fondation Nuorisosäätiö et il reviendra à examiner le bien-fondé de l’accusation. Selon le procureur de l’Etat adjoint, M. Jorma Kalske, cela peut prendre quelques mois, même au-delà des élections législatives. Il y a onze personnes soupçonnées dans l’affaire, dont le député centriste Antti Kaikkonen.
Selon le parti du centre, l’affaire n’a pas d’effet sur la candidature de M. Kaikkonen aux élections législatives. M. Kaikkonen a déclaré que son « destin est dans les mains des électeurs ».
HS/A5

Défense

Déclarations du ministre de la Défense, M. Jyri Häkämies
Dans son discours d’ouverture des 196 ème journées de la défense nationale, le ministre, M. Jyri Häkämies a énuméré les acquis du budget de la défense, qui dépasse actuellement de 440 millions d’euros le cadre qui lui était destiné. « Premièrement, les activités de la défense nationale ont regagné leur niveau antérieur aux deux années d’économies, et environ 25 000 réservistes sont formés chaque année. De plus, les acquisitions suisses de Hawk ont permis de retarder jusqu’en 2020 les acquisitions d’appareils d’exercice de l’armée de l’air, et le cycle de vie des Hornets a été prolongé au-delà de 2025. Et enfin, la défense aérienne de la capitale a pu être modernisée. »
A propos du retrait des troupes de gestion de crise d’Afghanistan, le ministre a confirmé que la participation finlandaise sera réévaluée à l’automne par la commission parlementaire de politique étrangère et de sécurité et la présidente de la république, en concordance avec les autres pays participants à l’opération.
Sur la question des groupements tactiques de l’UE, inutilisés depuis leur création, il a rappelé que la situation économique ne devrait pas permettre leur inaction, qui à la longue entrainera une perte de performance.
Le ministre a rappelé que le retrait des Finlandais du Tchad était dû à la réticence des autorités tchadiennes et non à la volonté finlandaise. « Depuis l’année dernière, nous préparons sérieusement une nouvelle participation à une opération de l’ONU. Il semblerait que nous ayons la possibilité de former, avec l’Irlande, un bataillon au Liban dans l’opération de la Finul. Les pourparlers avec l’Irlande sont déjà en cours et nous projetons de joindre l’opération avec un groupement de tête au plus tôt à la fin de l’année », a confirmé le ministre.
Enfin, M. Häkämies a rappelé la participation finlandaise est de 350 hommes dans diverses opérations de gestion de crise militaire et de 300 soldats au sein des groupements tactiques de l’UE. Il estime que ces chiffres sont appropriés.

France - Finlande

Cinéma

Dome Karukoski récompensé en France
Le cinéaste Dome Karukoski a obtenu le premier prix du festival de comédie d’Alpe d’Huez. Le film sortira en France le 9 février sous le titre Very Cold Trip.
HBL/16

Musique

Présences Paris
Helsingin Sanomat relève que le festival de musique de Radio France, Présences Paris, présente le chef d’orchestre Esa-Pekka Salonen comme compositeur invité.
Le festival qui se déroulera du 3 au 19 février, consacrera 13 concerts à Salonen, qui fait l’éloge du festival pour son activité « inspirant dans son utopisme » et non-commerciale.
HS/C1

Lundi 24 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Crise financière européenne

La Finlande active dans le noyau de l’UE
La correspondante d’Helsingin Sanomat à Bruxelles rapporte que la Finlande fait partie du petit groupe des Etats membres qui prend les décisions financières, les Etats jouissant d’un tripe A. « Le groupe des six (France, Finlande, Allemagne, Luxembourg, Autriche et Pays-Bas) se réunira à nouveau et maintiendra au moins des contacts par téléphone, quand bien même certains estiment que cela renforce le clivage entre le Sud et le Nord de l’Europe », déclare une source européenne.
Helsingin Sanomat écrit que la Finlande aurait été à l’initiative de ce groupe et que, depuis le début de la crise, de nombreuses idées défendues par la Finlande se sont réalisées, comme l’appel au FMI. « La Finlande est très active, mais tout le monde attend surtout de savoir ce que l’Allemagne dit », selon une source citée par le journal.
HS

Editoriaux :
« La Finlande au cœur du noyau de l’UE » HS
« Dans le sillage de l’Allemagne » AL
L’éditorialiste d’Helsingin Sanomat écrit que les Etats qui jouissent d’une triple A et d’une bonne compétitivité se sont rassemblés autour de l’Allemagne et que la chancelière allemande est le leader incontesté de l’UE. Pour lui, la volonté du Premier ministre britannique d’inviter les pays nordiques et baltes vise à combattre l’attrait de l’Allemagne.
L’éditorialiste d’Aamulehti fait la même analyse et souligne qu’il convient pour les Finlandais de suivre ce qui se passe en Allemagne, moteur de l’économie européenne et principal acheteur des exportations finlandaises.
« Si M. Vanhanen estimait il y a encore peu de temps qu’il n’y avait pas de noyau dans l’UE, le monde d’après la crise montre à quel point il avait tort. La Finlande est dans ce noyau et en tire profit », conclut HS.
HS

Pologne

Mme Kiviniemi a expliqué comment se débrouiller avec la Russie
Helsingin Sanomat relève que la revue polonaise Polityka a interviewé la Première ministre Kiviniemi lors de sa visite en Pologne la semaine dernière. La revue a voulu savoir comment la Finlande, qui a été en guerre avec l’Union soviétique comme la Pologne, se débrouille avec la Russie.
« Nous, Finlandais, avons réussi a laissé le passé derrière nous. Au moins nos relations politiques avec la Russie sont très bonnes », a déclaré Mme Kiviniemi.
La Première ministre finlandaise souligne l’importance du pragmatisme : les relations économiques sont bonnes, les dirigeants se rencontrent régulièrement et le tourisme augmente les contacts entre les deux pays.
HS/sam/A14

Centre arctique

Le Parlement européen soutient le centre d’information arctique
Selon Helsingin Sanomat, la création d’un centre d’information arctique avance. Le Parlement européen a exprimé son soutient au projet. La décision définitive sera prise par la Commission européenne. Elle est attendue pour cette année, au plus tôt à la fin de ce printemps.
L’objectif du centre est de donner des informations sur l’environnement arctique et de donner aux régions arctiques un moyen pour informer l’Union européenne de leurs conditions.
HS/sam/A13

Droits des Sami

Le gouvernement n’a pas trouvé d’entente sur les droits fonciers des Sami
Helsingin Sanomat rapporte que le gouvernement n’a pas trouvé d’entente sur les droits fonciers des Samis et la Finlande ne peut ainsi pas ratifier l’e traité de l’ONU sur les droits des peuples aborigènes.
Selon la ministre de la Justice, Mme Tuija Brax, le parti du centre s’y oppose.
Le gouvernement a promis de garantir le droit des Samis au développement de leur langue et de leur culture. Le traité de l’ONU nécessite également une solution à la question relative aux droits fonciers.
HS/sam/A14

Nokia - Congo

L’entreprise assure de connaître l’origine des métaux mieux qu’avant
Hufvudstadsbladet rapporte que M. Esko Aho, dirigeant responsable des relations publiques de Nokia, assure que Nokia est au meilleur niveau quand il s’agit de la responsabilité sociale et l’éthique.
Un film documentaire du metteur en scène Frank Poulsen a suscité à l’automne dernier un débat sur les origines des métaux utilisés dans les téléphones mobiles. Selon ce documentaire, Nokia utilise des métaux qui viennent de la zone de conflit du Congo.
Selon le directeur Mika Kiiskinen, les fonderies qui fabriquent des métaux pour les téléphones mobiles sont contrôlées et leurs conditions de travail sont vérifiées. « Nous avons trois certificateurs indépendants qui visitent les fonderies et vérifient leurs comptabilités de 2009. Nous connaîtrons mieux qu’avant les origines des métaux. »
HBL/sam/2-3, KS/sam/15

Immigration

La Finlande cesse de renvoyer les demandeurs d’asile en Grèce
Le bureau des étrangers a décidé de ne plus renvoyer en Grèce les demandeurs d’asile, suite à la décision de la cour européenne de justice qui a condamné la Belgique qui avait renvoyé un demandeur d’asile Afghan en Grèce.
En 2009, la Finlande avait renvoyé 225 demandeurs d’asile en Grèce.
HS

Immigration clandestine

Jugement de la plus grande affaire de trafic de clandestins
Le tribunal d’Helsinki a jugé la plus grande affaire de trafic de clandestins qui portait sur l’introduction de 80 clandestins en Finlande. Le principal auteur, un Letton, a été condamné à cinq ans et demi de prison.
AL

Politique intérieure

Gouvernement

Mme Kiviniemi propose un nouveau contrat social
La Première ministre souhaite que la compétitivité finlandaise puisse être garantie par un nouveau contrat social entre l’Etat et les partenaires sociaux au début de la prochaine législature.
Elle propose notamment une diminution de l’impôt sur les sociétés et un gel de l’impôt sur le revenu afin de favoriser les augmentations de salaires modérées.
AL

Mme Kiviniemi veut créer un poste de ministre de la famille dans le prochain gouvernement
Helsingin Sanomat relève que la Première ministre, Mme Mari Kiviniemi, a annoncé samedi lors d’une interview télévisée qu’un des objectifs électoraux du parti du centre était de créer un poste de ministre de la famille dans le prochain gouvernement. Elle ne veut pas créer de nouveau ministère mais estime qu’actuellement il y a trop de ministres qui s’occupent des affaires familiales. Mme Kiviniemi estime que le ministre de la famille pourrait faire partie du ministère des Affaires sociales et de la Santé.
Mme Maria Guzenina-Richardson, vice-présidente du parti social-démocrate, est pour l’amélioration de la politique familiale. « Un tel poste ministériel serait utile, parce que pendant la législature en cours, le nombre de famille pauvres a augmenté considérablement. »
La députée conservatrice Sari Sarkomaa estime qu’une telle nomination peut rester sans effets si on n’accorde pas un budget propre au ministre de la famille.
HS/dim/A5

Universités

Les universités ont récolté près de 300 millions d’euros
La nouvelle loi sur les universités incite les universités à récolter de l’argent privé car l’Etat a promis de verser aux universités 2,5 fois les sommes récoltées auprès des entreprises.
Ainsi, l’université Aalto a récolté 175 millions d’euros et l’école d’ingénieurs de Tampere 37,5 millions.
HS

Education - Suédois

La ministre de l’Education contre les projets de russe dans les écoles
La Ministre de l’Education Henna Virkkunen (parti conservateur) s’oppose aux projets de communes de l’Est de la Finlande de remplacer le suédois par le russe dans les écoles.
AL

La Ministre des Transports favorable à ce projet
La ministre des Transports, Mme Anu Vehviläinen (parti du Centre) élue de Carélie du Nord, est favorable au projet de certaines communes de remplacer le suédois par le russe.
HS

Sécurité

La SUPO blanchie par la police
La direction nationale de la police a réalisé un audit de la Sûreté générale qui était accusée de cas de harcèlement au travail. La direction de la police n’a trouvé aucun signe permettant de soupçonner le moindre harcèlement.
AL

Une société étrangère pour lutter contre l’espionnage industriel
Le ministère de la Justice propose d’autoriser des entreprises privées à réaliser des recherches sur la sécurité des entreprises et des personnes. Ces entreprises seraient sous le contrôle de la SUPO qui en tiendrait une liste à la disposition des groupes industriels susceptibles de faire vérifier, par exemple, le passé d’un employé. Sur cette liste figurent actuellement au moins une entreprise finlandaise Inspecta Oy et une norvégienne Det Norske Veritas.
Le ministère de la Justice souhaite aussi autoriser des recherches plus larges qu’actuellement sur les antécédents des personnes.
AL

Défense

Des points de vue différents sur le budget de la défense
Le président de l’Alliance des Gauches, M. Paavo Arhinmäki, rejette le point de vue du président des Finlandais de base, M. Timo Soini, sur le gel du budget de la défense. M. Arhinmäki a affirmé dimanche que les futurs achats d’armes sont faits en vue des opérations de l’OTAN et éventuellement pour que la Finlande adhère un jour à l’OTAN, et que cet argent est un manque à gagner pour le bien-être des Finlandais.
M. Arhinmäki a également rappelé que le budget de la défense bénéficiera d’’une majoration réelle de 2%, qui s’ajoutera à la révision de l’inflation.
Quant à M. Timo Soini, il a précisé que la défense nationale ne figure pas sur la liste des coupes budgétaires proposées par les Finlandais de base, pour qui une éventuelle adhésion à l’OTAN n’est cependant pas d’actualité. M. Soini estime que la Finlande se trouve en bonne compagnie dans la coopération avec l’OTAN avec la Suède, l’Autriche et la Suisse.
HS

Le parti du Centre freinerait les acquisitions défense et les fermetures des garnisons
Le parti du Centre serait prêt à faire des concessions sur les dépenses de la défense mais il tient aux garnisons actuelles.
Le groupe de travail de la politique étrangère et de sécurité du parti et son président M. Seppo Kääriäinen , estiment que
HS22.1/A14, TS22.1/11, KS22.1/12

Fuite des cerveaux dans l’armée
Des dizaines d’officiers compétents démissionnent du service de l’armée chaque année. En 2008, 28 officiers ont démissionné, en 2009, 30 et en 2010, 28 officiers ont quitté l’armée. Etant donné qu’environ cent officiers sortent de l’Ecole supérieure de la défense nationale chaque année, les démissionnaires représentent près d’un tiers d’une promotion.
Au début des années 2000, un grand nombre de pilotes avaient quitté l’armée. Aujourd’hui, les officiers quittant la défense nationale sont répartis sur plusieurs corps d’armée.
Le président du syndicat des officiers, M. Harri Westerlund, reconnaît le problème. Selon la défense nationale, pour certains officiers, les promotions se font trop lentement.
Pour remédier au problème, un groupe de travail regroupant des fonctionnaires et des membres du syndicat des officiers a été créé et il devrait rendre ses conclusions à la fin février.
HS

Transport

L’ouverture du frêt ferroviaire à la concurrence reporté
Depuis 2007, la Finlande a ouvert le transport ferroviaire de fret à la concurrence. Pour l’instant trois entreprises ont manifesté leur intérêt mais aucune d’entre elle n’a obtenir le certificat de sécurité nécessaire de l’agence de la sécurité du transport Trafi.
La société finlandaise Proxion Train critique la bureaucratie du système.
HS

Vendredi 21 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Déplacement de Laurent Wauquiez en Finlande

« Selon le Ministre français des Affaires européennes, les Angry Birds ne suffiront pas » MTV3
MTV3 rapporte que l’hôte de la Ministre finlandaise Astrid Thors, M. Laurent Wauquiez a déclaré que la Finlande était un modèle en Europe en matière de Recherche et Développement et d’innovation.
Les ministres ont suivi une présentation du jeu finlandais pour téléphones mobiles Angry Birds. Le ministre français a souligné que ce ne sont toutefois pas seulement des innovations de ce type qui sauveront les économies nationales. « On a aussi besoin de l’innovation dans le domaine énergétique, dans les technologies vertes, dans la production d’électricité », a déclaré le Ministre qui a loué la manière dont la Finlande soutient les innovations.
MTV3

« La France espère que la Tunisie pourra se doter d’un gouvernement stable » Yle
Yle rapporte que, lors de sa visite en Finlande, M. Wauquiez a souligné que la formation d’un gouvernement était totalement entre les mains des Tunisiens. Il a déclaré que les révolutions étaient toujours imprévisibles et que personne ne sait comment elles vont finir. Le principal est de donner tout le soutien possible aux aspirations de la Tunisie à la démocratie.
M. Wauquiez a aussi exprimé l’espoir que les relations étroites entre la France et la Tunisie se renforceraient encore après la formation d’un gouvernement stable.
Yle

La France et la Finlande d’accord sur l’élargissement de l’espace Schengen
Yle Rapporte que M. Wauquiez s’est entretenu avec Mme Thors notamment de l’avenir de l’espace Schengen. La France et la Finlande partagent la même position sur le fait que la Roumanie et la Bulgarie ne pourront entrer dans cet espace que lorsque elles y seront prêtes et la lutte de ces pays contre la criminalité organisée aura suffisamment progressé.
Yle

Visite de Mme Kiviniemi à Londres

UK Nordic Baltic Summit
« M. Cameron à la recherche de la dimension septentrionale » HS
Les Premier ministres réunis à Londres rejettent vigoureusement les propos insinuant que le but de leur rencontre était de créer un front pour faire contrepoids, par exemple, à l’axe franco-allemand dans l’UE.
Mme Kiviniemi relève que, pour elle, le Premier ministre britannique, M. Cameron, souhaitait apprendre plus sur le modèle nordique. Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, qui n’a pas participé à la rencontre, avait dit dans une interview accordée à Financial Times, que M. Cameron recherchait des alliés dans l’UE et qu’un petit Etat membre était toujours flatté par l’attention accordé par un grand Etat membre.
Mme Kiviniemi ne partage pas l’avis de M. Stubb et rappelle que c’est elle qui était sur place.
M. Cameron souligne les defis économiques et sociaux que ces neuf pays ont en commun. Il a fait l’éloge de la capacité des pays nordiques à combiner l’Etat-providence, un niveau avancé de l’égalité, un haut niveau de formation, une vie économique active et l’innovation.
Mme Kiviniemi a dit, lors d’une interview accordée à CNN, que tous les Etats de l’eurogroupe avaient des défis économiques à relever et qu’il fallait qu’ils tirent les leçons des expériences des uns et des autres.
HS/A11, TS/14, HBL/10

Terrorisme

Selon la Supo, la menace terroriste s’oriente vers le Nord
Selon M. Portaankorva, inspecteur à la Sûreté nationale, Supo, l’accent du terrorisme islamiste extrême en Europe s’est déplacé vers le Nord ces dernières années. La menace visant la Finlande n’a pas augmenté pour autant, selon lui.
En faisant référence à l’attentat effectué à Stockholm en décembre, M. Portaankorva relève qu’un acte isolé d’une personne est le plus difficile à empêcher.
HS/B1

Ministère des Affaires étrangères

Le mouvement d’ambassadeurs est en cours
Selon Suomenmaa, le gouvernement propose à la Présidente, Mme Halonen, la nomination de M. Ilkka-Pekka Similä au poste d’ambassadeur à Abou Dhabi à partir du 1er septembre 2011. L’ambassadeur au Mexique, Mme Ulla Väistö, sera nommée ambassadeur en Roumanie, aussi à partir du 1er septembre prochain. Elle sera remplacée au Mexique par Mme Anne Lammila.
M. Kimmo Lähdevirta sera nommé ambassadeur au Vietnam, Mme Arja Makkonen en Ukraine et M. Ari Heikkinen à Singapour.
SM/9

Politique intérieure

Loi électorale

La réforme électorale avance difficilement
Helsingin Sanomat relève que la réforme électorale est à l’étude à la commission des Lois constitutionnelles du Parlement depuis près d’un an. Les représentants du parti du centre et du parti conservateur soulignent que la réforme avance, même si ces deux partis ne sont pas très enthousiastes à ce sujet. Le système électoral actuel, qui garantit une bonne représentation régionale, est avantageux pour les grands partis, mais la réforme diminuerait leur nombre de sièges au Parlement. La réforme rendrait également le système électoral plus compliqué.
L’alliance verte est le défenseur ardent de la réforme. Aux élections législatives de 2007, Mme Tarja Cronberg, alors la présidente du parti, n’a pas été élue même si elle avait obtenu un nombre record de voix dans la circonscription de la Carélie du Nord. Une situation semblable pourrait menacer les Vrais Finlandais aux élections législatives d’avril.
M. Kimmo Sasi, président de la commission des Lois constitutionnelles, estime que la réforme de la loi électorale sera votée juste à la fin de la législature. Le Parlement se réunira pour la dernière session plénière le 15 mars. La réforme nécessite aussi une approbation par le nouveau Parlement.
HS/A6

Réforme constitutionnelle

La commission des Lois constitutionnelles du Parlement a trouvé une entente
Keskisuomalainen rapporte que la commission des Lois constitutionnelles du Parlement a trouvé jeudi une entente sur le litige concernant les pouvoirs du Président. Le Président conservera la décision sur la participation de la Finlande aux opérations de gestion militaire de crise. Le Président ne pourra pas participer aux conseils européens. Le gouvernement peut toutefois décider exceptionnellement que le Président puisse participer à d’autres réunions de l’Union européenne.
L’avis de la commission des Lois constitutionnelles devrait être prêt mardi prochain.
KS/12

Energie nucléaire

Les syndicats de l’industrie favorables à trois nouveaux réacteurs
Les syndicats des salariés du secteur industriel proposent d’introduire dans le programme gouvernemental un programme sur la production énergétique. Les leaders de ces syndicats estiment qu’afin de garantir l’emploi et pour atteindre les objectifs concernant la diminution des émissions, il faut construire en Finlande, outre Olkiluoto 3, trois autres unités de production nucléaire d’ici 2030.
Les syndicats proposent également la création d’un fonds du domaine minier afin de lancer des projets dans le secteur.
HS/A10

Baromètre sur les conditions de travail

Les employés de l’Etat ont peur de mises à pied et de licenciements
Helsingin Sanomat relève que selon un baromètre effectué par le ministère de l’Emploi et de l’Economie, 13 % des employés de l’Etta estiment que leur licenciement n’est pas exclu dans les 12 mois qui viennent. Dans l’industrie, 14 % des employés ont la même crainte.
Depuis 2009, ces chiffres se sont rapprochés, car le nombre de ceux qui ont peur d’un licenciement augmente chez les fonctionnaires et diminue concernant les secteurs industriels.
En 2010, les licenciements ont effectivement diminué dans l’industrie alors que l’évolution a été l’inverse concernant les emplois de l’Etat.
HS/A12

Démographie

La population finlandaise a augmenté de 23 000 personnes en 2010
Suomenmaa rapporte que, selon le centre national des statistiques, la population de la Finlande a augmenté de plus de 23 000 personnes en 2010, pour s’établir à 5 374 499 personnes. Il y a eu 12 900 immigrants de plus que d’émigrants.
61 000 bébés sont nés en 2010, soit 500 de plus par rapport à 2009.
Il y a eu 269 000 déménagements entre les communes finlandaises.
SM/13

Jeudi 20 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Déplacement de Laurent Wauquiez, ministre chargé des Affaires européennes, en Finlande

« L’innovation est le remède à la crise » MTV3
« Le ministre français chargé des Affaires européennes encense la Finlande » MTV3
Le journal télévisé de MTV3 a diffusé une interview du Ministre délégué aux Affaires européennes à la veille de son voyage en Finlande ;
« Le Ministre français chargé des Affaires européennes considère la Finlande comme l’un des plus importants partenaires de la France en Europe. M. Wauquiez, qui est arrivé hier soir en Finlande, encense les réalisations de la Finlande en matière d’innovation et de nouvelles technologies.
Le renforcement de l’innovation est le meilleur moyen de sortir de la crise économique. Dans ce domaine, la France et la Finlande doivent avoir un rôle moteur en Europe, a déclaré le Ministre.
Le ministre connait particulièrement bien la Finlande. « Mon père a habité et travaillé en Suède et en Finlande. J’ai connu dans mon enfance le sauna, le ski de fond et la nature nordique. J’aime ces deux pays. »
Selon M. Wauquiez, la Finlande est l’un des partenaires les plus importants de la France en Europe.
« J’ai reçu une mission sur l’innovation et les nouvelles technologies du Premier ministre François Fillon qui m’a dit : « Fais de la coopération avec les Finlandais ! Ce sont les meilleurs en Europe. » Nous sommes deux pays différents qui disent à l’ensemble de l’UE que l’innovation doit être le remède à la crise économique.
MTV3

Biélorussie

Propos de Mme Vaskulahti du ministère des Affaires étrangères
Hufvudstadsbladet a interviewé Mme Nekliaieva, qui relève qu’aucun membre de sa famille n’a vu le père, Vladimir Nekliaiev, depuis le 19 décembre. Elle a lancé une campagne, hier, pour la libération de son père.
Le ministère des Affaires étrangères relève que la Finlande travaille au niveau de l’UE pour la cause des personnes incarcérées. M. Stubb a eu plusieurs entretiens avec son homologue biélorusse, M. Martynov.
Mme Vaskulahti relève que la Finlande condamne ce qui s’est passé et estime que la Biélorussie dispose encore de quelques semaines pour libérer les prisonniers, mais que si rien ne se passe, elle « fermera la porte ».
« La Biélorussie joue un sale jeu, mais nous ne croyons pas à une politique d’isolement. Que se passerait-il si on fermait tous les canaux vers la Biélorussie ? Ce pays se précipiterait-il entre les bras de la Chine ou du Venezuela ? Il faut que nous utilisions des moyens qui mènent vers un chemin démocratique », dit-elle.
HBL/10

Visite de Mme Kiviniemi à Londres

UK Nordic Baltic Summit
La Première ministre, Mme Kiviniemi, est actuellement à Londres pour participer, à l’invitation de son homologue britannique, M. Cameron, à une rencontre des Premiers ministres des pays nordiques et des pays Baltes. A l’ordre du jour, des entretiens sur le modèle nordique de l’Etat providence et les défis économiques de l’Europe du Nord. L’innovation, les technologies vertes, le marché de l’emploi et l’égalité devront également être évoqués.
www.hs.fi

Afghanistan

Visite de la présidente Mme Tarja Halonen en Afghanistan
Lors de sa visite auprès des soldats finlandais en Afghanistan, le chef suprême des armées, la présidente Mme Tarja Halonen, a évoqué notamment la condition de la femme. Tout en posant des questions sur les équipements des soldates, elle a exprimé son souhait « d’améliorer la condition de la femme afghane à l’aide du travail de gestion civile de crise simultanément avec l’opération de gestion de crise militaire ». Mme Tarja Halonen était accompagnée du commandant des forces de défense nationale, le général Ari Puheloinen.
Lors de sa visite, Mme Halonen a été en contact vidéo avec le commandant de l’opération FIAS David Petraeus. Elle n’a pas rencontré de dirigeants afghans.
Il est question que les soldats finlandais restent en Afghanistan jusqu’en 2014, date à partir de laquelle la responsabilité de la sécurité devrait être transférée aux Afghans. Néanmoins, la Présidente a précisé que ce départ ne sera pas lié à un calendrier mais aux circonstances. Par ailleurs, la Finlande surveillera de près les décisions prises par ses collaborateurs les plus proches, notamment des pays Nordiques et l’Allemagne.
L’opération en Afghanistan est dangereuse, elle coûte cher et dure depuis longtemps La présidente affirme qu’à l’avenir, la Finlande devra choisir ses opérations de maintien de la paix sur des critères différents, peut-être en cherchant des régions moins vastes où les résultats pourront être plus rapidement acquis. « A l’avenir, nous considérerons davantage les possibilités de coopération avec l’ONU », a-t-elle constaté.
L’éditorialiste du quotidien Aamulehti note « qu’envoyer le chef suprême des armées sur le front est une preuve des plus évidentes de la faible situation sécuritaire en Afghanistan », et précise que » l’insolence des rebelles talibans peut aller jusqu’à choisir pour cible des chefs d’Etat étrangers ». Il conclut toutefois que la visite de la Présidente est une bonne chose pour le moral des troupes finlandaises.
Le commandant des troupes finlandaises de gestion de crise Mikael Feldt rappelle que la situation sécuritaire en Afghanistan peut sembler plus précaire en raison de l’élargissement de la zone de responsabilité des Finlandais depuis l’automne dernier.
UD/8-9, KS, SM/20, AL/A2,6

Politique intérieure

Elections législatives

Il est possible que les observateurs électoraux de l’OSCE arrivent en Finlande pour suivre les élections législatives
Turun Sanomat relève que selon Mme Johanna Suurpää, directrice au ministère de la Justice, le groupe Election Assessment Missions de l’OSCE arrivera en Finlande la semaine prochaine pour évaluer les préparatifs des élections législatives. « L’OSCE décide ensuite suivant l’évaluation de ce groupe si elle a besoin d’envoyer des observateurs pour suivre les élections. »
Pour Mme Suurpää, il est toute à fait possible que l’organisation envoie des observateurs électoraux en Finlande. Les observateurs s’intéressent de plus en plus aux élections dans les démocraties stables.
Le groupe d’évaluation rencontrera des représentants du ministère de la Justice, des partis politiques, de la Haute cour administrative et des organisations non gouvernementales.
Le groupe d’évaluation ne commente pas le processus électoral d’un pays aussi en détail que les observateurs électoraux et ne participe pas à l’observation même au moment des élections.
Mme Suurpää rappelle qu’en 2007, un groupe d’évaluation avait effectué une visite en Finlande.
TS/12

Image de la Finlande

La réalisation des propositions n’est pas contrôlée
Turun Sanomat rapporte que M. Jaakko Lehtonen, directeur général du centre national du tourisme, déplore que la réalisation des projets du groupe de travail pour renforcer l’image (brand) de la Finlande ne soit aucunement contrôlée. « On aurait besoin d’une organisation pour mettre en œuvre les projets, pour qu’on ne les oublie pas. »
Le groupe de travail présidé par M. Jorma Ollila, mis en place en 2008 pour doter la Finlande d’une stratégie destinée à renforcer l’image du pays, a rendu public son rapport en novembre dernier. Le ministre des Affaires étrangères, M. Alexander Stubb, primus motor de l’idée, ne comprend pas ces critiques. « Cela n’est pas un rapport de fonctionnaires qui a besoin d’être surveillé. La surveillance mettrait fin à ce projet et à sa créativité.
« Cela est un projet de tous les Finlandais et ses véritables effets pourront être vus à l’avenir. »
Le ministère des Affaires étrangères est chargé d’organiser chaque année une « journée Ahtisaari » en l’honneur du récent prix Nobel de la paix. Selon M. Stubb, la première « journée Ahtisaari » sera organisée en avril prochain.
TS/3&6

Prévisions économiques

Les banques prévoient une diminution du taux de chômage et une augmentation du taux d’intérêts
La croissance du pouvoir d’achat des Finlandais sera gelé cette année et l’année prochaine, selon les prévisions des banques Nordea et Aktia. L’inflation réduira au néant les effets des augmentations de salaires.
Les prix de la nourriture, du transport et des frais liés au logement augmenteront cette année et l’année prochaine. L’augmentation du niveau général des prix s’accroîtra de 2 % en 2011 par rapport à 1 % en 2010.
Le taux de chômage devrait diminuer. Selon Nordea, il serait de 7,7 % en 2011 et de 7,1 % en 2012, selon Aktia, de 7,5 % et de 7,2 %.
HS/B5

Investissements industriels
Le patronat EK prévoit que l’augmentation dans les investissements industriels qui a commencé en 2010 se poursuivra cette année. En 2010, ils ont augmenté de 13 % et une croissance de cet ordre est prévue pour l’année en cours.
HBL/6

Parlement

Manifestations
Le Parlement envisage de louer à la municipalité le terrain devant le Parlement afin de pouvoir intervenir dans des manifestations si elles durent longtemps et gênent les députés.
HS/A8

Mendicité

M. Pajunen déçu par la proposition du gouvernement concernant la réforme de la législation
La proposition de loi qui sera remise au Parlement, demain, a pour but de restreindre la mendicité gênante et le campement. Elle n’inclut pas une interdiction de la mendicité.
M. Pajunen, maire de Helsinki, regrette la marge d’interprétation qui est laissée dans la proposition.
HS/A14

Loi sur la nationalité

« La Finlande dispose de la législation la moins stricte de l’UE en matière de la nationalité » AL
Aamulehti relève que l’Office national de l’immigration estime que la réforme de la législation sur la nationalité facilite l’obtention de la nationalité finlandaise de façon à ce que, dans certaines situations, il peut être plus facile de l’obtenir que d’obtenir un permis de séjour.
Contrairement à beaucoup d’Etats membres de l’UE, en Finlande, le fait d’avoir commis un crime n’empêche pas forcément la naturalisation.
Il y a annuellement environ 3000 demandes de naturalisation. Dans 90 % des cas, la nationalité est accordée. Les mauvaises connaissances linguistiques et la criminalité sont les principaux motifs de refus.
AL/A4

Mercredi 19 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Afghanistan

Visite surprise de la présidente Mme Tarja Halonen en Afghanistan
La présidente, Mme Tarja Halonen, vient de faire une visite surprise de deux jours auprès des troupes finlandaises à Mazar-i-Sharif en Afghanistan. C’est la première fois que la présidente finlandaise se rend en Afghanistan auprès des soldats finlandais.
Pour des raisons de sécurité, son voyage a été gardé secret jusqu’à son retour prévu pour ce soir.
Outre les quelques 180 soldats finlandais à Mazar-i-Sharif, la présidente a rencontré le commandant de la région nord, le général de division allemand Hans-Werner Fritz.
Le mois de janvier avait été choisi en vue de la visite présidentielle en raison des dangers que représente la région ; le refroidissement du climat apaise généralement les rebelles.
Hs.fi

La Finlande forme des soldats étrangers qui se chargeront à leur tour de l’entraînement des autorités sécuritaires afghanes
La brigade d’artillerie de l’armée de terre finlandaise propose, du 17 au 22 janvier 2011, un enseignement d’artillerie spécialisé à 39 soldats étrangers. Les soldats britanniques, allemands et espagnols participant à ce stage partiront ensuite renforcer la formation de l’armée nationale afghane (ANA) en Afghanistan.
Commencée en 2008 et organisée pour la sixième fois, cette formation est basée sur les compétences finlandaises à manier le matériel d’artillerie 122 H63 de fabrication soviétique. Cette fois-ci, quatre observateurs du Centre multinational de coopération et de déploiement des Etats-Unis à Hohenfeld en Allemagne participent au stage.
www.mil.fi

Situation financière en Europe

« Le fonds de secours ne sera pas encore augmenté » UD
Hier, après la réunion des ministres des Finances de l’eurogroupe, le ministre finlandais Jyrki Katainen a déclaré que la solution aux problèmes de la zone euro viendrait des pays endettés en difficulté et non d’un renforcement du fonds de secours. « La zone euro a besoin de plus d’austérieté budgétaire et moins de discours », selon M. Katainen qui souligne que l’économie réelle de l’Europe va relativement bien. Le problème est l’endettement de certains Etats. « La confiance des marchés ne reviendra que lorsque l’on verra que ces Etats arrivent à s’en sortir ».
A propos des tests de résistance pour les établissements de crédit, M. Katainen a déclaré qu’il fallait trouver une réponse pour la question des banques qui ne passeraient pas ces tests.
UD

Cabinet de M. Van Rompuy

Nomination de Mme Kemppainen
Helsingin Sanomat rapporte que Mme Anne Kemppainen (39 ans) a été nommée membre du cabinet de M. Van Rompuy à partir du 1er février prochain.
HS note qu’un autre Finlandais, M. Timo Ranta, a été nommé au cabinet auparavant.
HS/A6

Tunisie

« Les touristes finlandais soulagés de revenir en Finlande » HS

Wikileaks

Mise en garde des Etats-Unis contre une éventuelle adhésion de la Finlande à l’OTAN
L’ambassadeur américain auprès de l’OTAN, M. Ivo Dalder, a signalé à l’automne 2009 qu’une éventuelle adhésion de la Finlande à l’OTAN pourrait créer un différend avec la Russie. La mise en garde de M. Dalder figure parmi les fuites rendues publiques mardi.
Nommé par le président M. Barack Obama ambassadeur auprès de l’OTAN en mars 2009, M. Ivo Dalder est un des plus éminents diplomates américains.
Pour le président de la commission parlementaire des affaires étrangères, M. Pertti Salolainen (conservateur), le scepticisme russe envers une éventuelle adhésion finlandaise n’a rien de nouveau. Il attache davantage d’importance à la proposition de l’ambassadeur sur des réunions régulières entre l’UE et l’OTAN : « On pourrait envisager la création d’un conseil pour renforcer la coopération et améliorer la coordination entre l’UE et l’OTAN ».
HS/A6

Ministère des Affaires étrangères

Un fonctionnaire condamne à deux mois de prison avec sursis
Selon Helsingin Sanomat, un fonctionnaire de ministère des Affaires étrangères a été condamné hier, par la cour d’appel d’Helsinki, à une peine de 60 jours de prison avec sursis pour avoir abusé de sa fonction.
Selon la cour d’appel, l’intéressé, qui a travaillé à l’ambassade de Finlande au Nigeria, a accordé des visas contrairement à la réglementation. Il a par exemple accordé un visa à son filleul asiatique.
HS/A5

Politique intérieure

Affaire Vanhanen

La commission des Lois constitutionnelles du Parlement a entendu le procureur de l’Etat
Helsingin Sanomat relève que la commission des Lois constitutionnelles du Parlement a entendu mardi le procureur de l’Etat, M. Matti Nissinen, dans le cadre de l’affaire Vanhanen. L’avis du procureur de l’Etat, qui a été classé secret, a toutefois été publié par le journal télévisé d’Yle. M. Nissinen estime qu’il n’y a pas assez de raisons pour poursuivre M. Vanhanen devant la haute cour de la justice.
M. Kimmo Sasi, président de la commission des Lois constitutionnelles, a annoncé que la commission entendra la semaine prochaine plusieurs spécialistes du droit administratif, du droit pénal et du droit constitutionnel.
HS/A5

OGM

Une délégation de professeurs renommés a fait appel au Parlement
Helsingin Sanomat relève qu’une délégation de professeurs renommés a remis hier aux députés membres des commissions de l’agriculture et de l’environnement du Parlement un appel, signé par 557 scientifiques, dont douze recteurs des universités, pour que les députés justifient les projets de loi sur les OGM par des arguments scientifiques et non sur la rumeur.
Les scientifiques estiment que les projets de loi actuels tentent à censurer la liberté de la science.
Selon les signataires, les restrictions concernant les OGM sont allées trop loin sans arguments scientifiques en Finlande et dans l’Union européenne.
HS/A9

Economie

Stora Enso va investir 280 millions en Uruguay
Le groupe de bois-papier finlandais Stora Enso et le groupe chilien Arauco ont aznnoncé leur intention de construire une usine de cellulose en Uruguay pour une valeur de 1,4 milliards d’euros.
HS

Culture

Projet d’un Musée d’art Guggenheim à Helsinki
La municipalité d’Helsinki annonce qu’elle fait effectuer une enquête sur ses possibilités d’accueillir un Musée Guggenheim à Helsinki.
L’enquête coûte deux millions d’euros. La municipalité s’en charge au niveau de 1,25 millions, deux fonds culturels se chargeant des 750 000 euros restants.
Un Musée Guggenheim pourrait être inauguré au plus tôt en 2017 ou 2018.
HS/C1

Mardi 18 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Visite en Finlande du Ministre français des Affaires européennes

Le Ministre français des Affaires européennes Laurent Wauquiez se rend en Finlande les 19 et 20 janvier à l’invitation de la ministre finlandaise chargée des Affaires européennes Astrid Thors.
Lors de sa visite, M. Wauquiez rencontrera aussi le ministre finlandais des Affaires étrangères Alexander Stubb.
SM

Situation financière en Europe

« L’eurogroupe frappé d’avarice » HS
a crise de l’euro va faire de l’économie le thème principal des élections législatives
Helsingin Sanomat rapporte que les Etats de l’eurogroupe qui bénéficie d’un triple A (l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Finlande, l’Autriche et le Luxembourg) se sont réunis, hier, avant la réunion des ministres des Finances de l’eurogroupe. Le ministre finlandais Jyrki Katainen rapporte que ces Etats ont eu des relations étroites ces derniers temps. Le « mantra » des Six est qu’il faut rendre plus efficace le fonds de secours financier.
M. Katainen a rejeté la proposition du ministre belge M. Reynders d’un doublement de ce fonds. Il a qualifié cette proposition d’incroyable.
La Finlande souhaite une meilleure utilisation des ressources du fonds plutôt qu’une augmentation de sa taille.
HS AL KL

Le PSD critique le sauvetage des banques
Selon le député social-démocrate Jouko Skinnari, le fonds de secours financier ne vise pas à sauver l’euro mais plutôt les banques.
Il considère qu’il faut pouvoir organiser la liquidation des banques mais aussi des Etats endettés.
UD

Tunisie

Les touristes finlandais rapatriés de Tunisie
La plupart des touristes finlandais qui séjournent actuellement en Tunisie souhaitent rentrer en Finlande le plus rapidement possible. Les agences de voyage, qui relèvent que la situation a radicalement changé du jour au lendemain, organisent des vols pour rapatrier ces touristes aujourd’hui et demain. Presque tous les touristes souhaitent rentrer, ce qui n’était pas encore le cas, dimanche.
TS/18

Editorial : « Il faut que l’UE aide la Tunisie » HBL
L’éditorialiste de Hufvudstadsbladet estime qu’en soutenant une évolution démocratique en Tunisie, l’UE peut montrer une voie de développement pour toute la région.
Elle rappelle qu’il ne faut pas que l’UE gaspille toute son énergie à résoudre les problèmes économiques de la Grèce, de l’Irlande, de l’Espagne et du Portugal.
HBL/12

Politique étrangère et régions arctiques

Propos de M. Stubb sur l’accent
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, estime que les questions arctiques sont devenues les questions les plus « chaudes » de la politique étrangère. Il relève qu’il négocie avec Mme Ashton sur la possibilité d’ouvrir un centre d’information européen sur les questions arctiques à Rovaniemi.
En Finlande, une stratégie arctique a été adoptée à l’été 2010. Pour M. Stubb, c’est un domaine intéressant du point de vue économique, environnemental et de politique de sécurité. L’idée est d’inclure des entreprises finlandaises dans les projets économiques de la région et de veiller à ce que les activités soient durables et conformes aux règlements internationaux.
M. Stubb rêve d’organiser un sommet du Conseil arctique en Finlande. Il souhaite renforcer les relations bilatérales avec les pays de la région, notamment la Norvège et la Russie.
AL/A6

Sami
M. Stubb estime que le fait que la Finlande n’ait pas géré le différend concernant le droit aux terrains des Samis est une tache dans la politique finlandaise en matière des droits de l’homme et nuit à sa politique étrangère.
AL/A6

Biélorussie

M. Stubb a rencontre la fille de M. Nekliaiev
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, a rencontré Mme Nekliaieva, fille du leader de l’opposition biélorusse, qui affirme qu’elle n’a pas de nouvelles concernant son père depuis la fin du mois de décembre.
M. Stubb a déclaré que la Finlande pourrait accueillir rapidement M. Nekliaiev s’il était libéré. Il rappelle que l’UE est en train de préparer des sanctions concernant la Biélorussie et souhaite que l’UE évoque la situation avec la Russie.
SM/8

Finlande – Slovaquie

Visite en Finlande du ministre slovaque des Affaires étrangères
Le ministre slovaque des Affaires étrangères, M. Dzurinda, effectuera une visite en Finlande, aujourd’hui, à l’invitation de son homologue M. Stubb. Les ministres évoqueront les relations bilatérales et les questions d’actualité européenne comme le service européen de l’action extérieure et le partenariat oriental de l’UE.
SM/8

Visite de Mme Kiviniemi à Varsovie et à Londres

La Première ministre, Mme Kiviniemi, se rendra à Varsovie le 19 janvier et à Londres les 19 et 20 janvier.
A Varsovie, elle rencontrera son homologue, M. Tusk, afin d’évoquer avec lui la présidence polonaise de l’UE, la situation énergétique de l’Europe, les questions énergétiques et de l’innovation, ainsi que les autres questions d’actualité européenne.
A Londres, elle participera à la rencontre des Premiers ministres de la Grande-Bretagne, des pays nordiques et des pays Baltes, UK Nordic Baltic Summit, qui rassemble, outre les Premiers ministres, des représentants de la vie économique et politique pour des entretiens sur le modèle nordique de l’Etat providence et les défis économiques de l’Europe du Nord.
SM/9

Politique intérieure

Mendicité

Les mendiants ont fui l’hiver
Uutispäivä Demari relève que les mendiants roms ne sont plus nombreux à Helsinki. Par rapport à environ 300 l’été dernier, ils sont actuellement une trentaine.
Ceux qui sont restés, sont hébergés chez des particuliers.
UD/10

France - Finlande

Economie

UPM va construire une raffinerie de biocarburant à Rauma ou Strasbourg
Le groupe de bois-papier UPM va investir 350 millions d’euros dans la construction d’une raffinerie de biocarburants à Rauma ou à Strasbourg. Cette raffinerie sera construite aux abords d’une usine de papier. La raffinerie pourrait produire 100 000 tonnes de biodiésel de seconde génération à partir du bois.
UPM a demandé des aides à l’investissement de l’UE tant en Finlande qu’en France, rapporte STT. Cela n’est qu’après une réponse sur ces aides que UPM pourra prendre une décision, l’année prochaine probablement.
SM UD

Culture

Hufvudstadsbladet publie un reportage sur la librairie internationale tenue par le franco-britannique Ian Bourgeot, à Töölö.
Hbl

Politique

« Une Le Pen de nouvelle génération » HS
L’éditorialiste d’Helsingin Sanomat estime que Marine Le Pen risque d’être parmi les trois premiers au premier tour des présidentielles de 2012, ce qui pourrait augmenter la tentation de M. Sarkozy de chercher des voix à droite.
HS

Champagne

Un troisième champagne découvert dans l’épave ålandais
Une troisième marque de champagne, Heidsieck, a été découvert parmi les bouteilles de l’épave ålandaise.
HBL/4

Lundi 17 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Tunisie

Les touristes finlandais restent à Sousse
Environ 220 touristes finlandais sont actuellement en Tunisie, la plupart entre eux à Sousse. Les tour-opérateurs n’envisagent pas de les rapatrier.
HS/sam/B1

Manifestation en Finlande
Une soixante de personnes se sont réunies devant le Parlement pour honorer les personnes décédés lors des émeutes en Tunisie. Les manifestants étaient principalement des Tunisiens résidant en Finlande. Après le Parlement, ils se sont déplacés devant l’Ambassade de Tunisie.
HS/lun/B2

Editorial
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat estime que l’Europe a toute les raisons d’espérer que la Tunisie donnera, dans l’avenir, un espoir modéré à sa population qui est particulièrement jeune. Cela pourrait servir d’exemple important dans les pays arabes.
Le soulèvement populaire tunisien a montré que la misère et la mauvaise administration de cette économie de 150 millions d’habitants est une « crise gelée » et un risque également pour la rive nord de la Méditerranée.
HS/dim/A2

Soudan

Propos du directeur de l’opération humanitaire de l’ONU
M. Charpentier, directeur de l’opération humanitaire de l’ONU au Soudan, estime qu’avec une indépendance, le Soudan du Sud devra relever de tels défis en matière de développement qu’il ne s’en sortira qu’en coopérant avec le Soudan du Nord.
Helsingin Sanomat relève que M. Charpentier, qui a passé la principale partie de sa vie à l’étranger, est sans doute le Finlandais le plus haut placé de toutes les opérations de l’ONU en cours.
HS/lun/B1

Les groupements tactiques pourraient encore gagner le Soudan, selon M. Piiparinen
Chercheur à l’Institut de la politique étrangère et docteur en philosophie, M. Touko Piiparinen, rappelle dans le quotidien Aamulehti que l’opération de maintien de la paix de l’ONU (UNMIS) porte une grande responsabilité sur la gestion des crises internationales alors que l’UE garde ses propres groupements tactiques inactifs.
Il rappelle que l’un des plus éminents spécialistes du maintien de la paix de l’ONU, M. Richard Gowan, a comparé l’UE et l’ONU à Astérix et Obélix en précisant que les premiers conviennent parfaitement à des fonctions exigeant mobilité, souplesse et utilisation de la force, les seconds, qui portent un fardeau plus lourd sont plus chevronnés dans les lentes opérations massives de plus longue échéance.
Le chercheur propose que les groupements tactiques de l’UE ou les troupes NRF de l’OTAN puissent venir en aide à la mission UNMIS. Le mandat de la mission actuelle arrive à échéance fin avril.
Selon lui, les groupements tactiques de l’UE, qui sont bien formés et équipés, pourraient former une section de front afin de sécuriser les cibles importants pour la mobilisation de l’opération réformée de l’ONU, tels les aéroports.
AL

Atalante

Les problèmes techniques n’ont pas ralenti la vitesse de Pohjanmaa
Après la mer houleuse des premiers jours, le navire mouilleur de mines Pohjanmaa a atteint sa vitesse normale pour arriver mercredi à Malaga dans le sud de l’Espagne, comme prévu. Les exercices programmés ont également pu être menés à bien.
Un défaut technique a été détecté dès le début du voyage. Selon le porte-parole du bâtiment Jussi Virkkunen, il s’agit d’un défaut dérisoire qui n’a pas ralenti la vitesse du navire. Le bateau sera réparé à Chypre lors de la prochaine escale.
Selon le commandant de Pohjanmaa, le capitaine de frégate Mika Raunu, les rencontres avec les pirates se passent pour la plupart du temps calmement et sont plutôt des vérifications de bateaux. Selon lui, il est rare que les navires de guerre soient mêlés dans des combats de feu.
HS/A10

Coopération nordique

Rencontre des commandants des forces de défense
Les commandants des forces de défense suédoises, norvégiennes et finlandaises se sont réunis samedi à Turku lors des Journées de défense suédophones.
En évoquant les challenges d’aujourd’hui, tels les problèmes de l’environnement et la pandémie, le général suédois Sverker Göransson, a rappelé que plus personne ne pourra s’en sortir tout seul. Il a notamment cité l’exemple de la coopération nordique créée autour de la mer Baltique et la création, il y a un peu plus d’un an, de la coopération de défense nordique, qui avait pour but de concrétiser la coopération nordique, existante depuis longtemps.
TS16.1/11

Situation financière en Europe

Selon M. Niinistö, les pays de la zone euro ont aidé trop précipitamment
Interviewé à la télévision finlandaise, le Président du Parlement M. Sauli Niinistö (parti conservateur) a estimé que les Etats de la zone euro s’étaient précipité pour aider les Etats endettés, et particulièrement la Grèce.
Selon lui, s’il s’agit de sauver le système financier international, tous les Etats du monde doivent y participer. En revanche, « si des Etats dont les établissements financiers ont été laxistes en offrant des prêts veulent sauver ces établissements financiers, c’est à eux d’en assumer le fardeau. Pour la Finlande, cela signifierait une participation bien moindre ».
M. NiinistÖ fait aussi remarquer que la mondialisation a des effets différents en Europe : elle signifie des difficultés pour les pays de l’Europe du Sud dont les produits sont en concurrence avec les économies émergentes, alors qu’elle favorise les pays de l’Europe du Nord qui augmentent leurs exportations en produits d’investissement. « A l’avenir, cette division de l’Europe va se poursuivre. C’est pourquoi il faut oublier les discours sur une solidarité commune. L’euro, n’est pas un mécanisme d’égalisation des niveaux de vie ».
Kaleva HS

Il ne faut pas augmenter les garanties de la Finlande
Selon le député social-démocrate Jouko Sinnari, il ne faut pas augmenter les garanties de la Finlande qui s’élèvent à 8 milliards d’euros dans le mécanisme européen de 440 milliards d’euros. « Si on double les garanties de la Finlande, on arrivera à une somme équivalente au tiers du budget de l’Etat. On ne pourra bientôt plus payer les soins aux personnes âgées ou l’éducation des enfants », fait valoir l’ancien ministre du budget.
UD

La crise de l’euro va faire de l’économie le thème principal des élections législatives
Aamulehti a interrogé des politologues qui estiment que le thème principal des élections législatives d’avril sera l’économie. Durant la campagne, on demandera aux partis de gouvernement (présents et passés) pourquoi donc la Finlande doit participer au sauvetage des erreurs financières des autres Etats. La crise de l’euro favorisera l’audience des Vrais Finlandais, estime ville Perna.
Quant à Heikki Paloheimo, il considère que cette audience croîtra encore si la crise de l’euro se poursuit. Il souligne toutefois que cette audience se base sur nombre de facteurs : l’insatisfaction record à l’ »égard des partis traditionnels, les incertitudes engendrées par la mondialisation (notamment dans les régions où des usines de bois-papier ont été fermées et où le PSD perd le plus), l’exode rural et la disparition des services à la campagne.
AL

Exportations

L’industrie du bois-papier tire profit de la reprise de la consommation allemande
Helsingin Sanomat relève que ce ne sont plus les téléphones portables qui tirent les exportations finlandaises vers l’Allemagne mais plutôt les produits de l’industrie forestière. Aujourd’hui ces produits représentent près de 40% des exportations finlandaises vers l’Allemagne, second client de la Finlande et premier marché dans ce secteur.
HS

Diplomatie

Wikileaks a publié les premiers télégrammes concernant la Finlande
Il s’agit de télégrammes diplomatiques des ambassades des Etats-Unis à Vilnius (à propos d’une réunion avec les représentants des ministères des affaires étrangères nordiques et baltes, à laquelle avait participé la directrice politique Mme Vierros-Villeneuve) et à Oslo (à propos de la coopération nordique en matière de défense).
AL

Finlande – Russie

Propriété des terrains dans la zone frontalière
Le ministre russe des Affaires étrangères, M. Lavrov, relève que le décret concernant les terrains russes est en vigueur depuis 2001 et que les précisions le concernant ne changent rien à l’état actuel des choses.
Les entreprises finlandaises estiment et espèrent que leurs filiales russes ne seront pas concernées par ce décret.
La Première ministre, Mme Kiviniemi, regrette que l’interdiction qui est censé concerner plusieurs pays, touche le plus la Finlande, tout comme l’ont fait les droits de douanes sur le bois russe.
Le président du Parlement, M. Niinistö, quant à lui, considère la mesure russe comme étrange. Il a dit qu’il se serait attendu à ce qu’il y ait des négociations en la matière avant une décision.
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, envisage d’évoquer la question lors de sa visite en Russie prévue pour les 8 à 10 février.
HS/sam/A13, HBL/dim/9, AL/sam/A7

Editorial : “ Réciprocité dans les achats de terrain” HS
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat estime que l’interdiction russe de posséder des terrains est une preuve de plus de l’application capricieuse et imprévisible de la loi en Russie. Le développement des relations quotidiennes de voisinage est devenu encore un peu plus difficile.
HS/sam/A2

Politique intérieure

Le statut du suédois

Six communes prêtes à remplacer le suédois par le russe dans les écoles
Hufvudstadsbladet relève que six communes de la Finlande de l’Est sont en train de préparer une proposition pour le ministère de l’Education dans le but de pourvoir proposer le russe comme alternatif au suédois dans les écoles.
HBL/sam/10

France

Nucléaire

Helsingin Sanomat publie un reportage sur la commune de Flamanville où les habitants sont partagés mais majoritairement favorable aux installations nucléaires civiles de la région.
HS

Economie

« La France adopte des quotas de femmes dans conseils d’administration des entreprises » HS
« La France oblige les entreprises à l’égalité » KL

Politique

« L’extrême-droite française se choisit un visage moins dur » UD

Vendredi 14 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Situation financière en Europe

« Le Parlement a discuté de la crise financière » UD
« Le gouvernement se prépare à renforcer le fonds de soutien européen » TS
Lors des questions orales au Parlement, hier, la Première ministre Mari Kiviniemi a déclaré qu’il n’y avait actuellement en Europe pas de discussion sur une aide au Portugal, puisque ce pays n’en a pas demandé. Elle a cependant affirmé qu’il y avait une discussion générale sur la stabilisation des marchés financiers.
Interrogée sur une possible augmentation des garanties données par la Finlande, Mme Kiviniemi a déclaré qu’il n’y avait « pas eu de proposition officielle. Nous cherchons en priorité à rendre plus souples les instruments de stabilisation ».
Le Ministre des Finances Jyrki Katainen a déclaré avoir été en contact, mercredi, avec le commissaire à l’Economie Olli Rehn. « La Commission voulait savoir si les 440 milliards d’euros, sur lesquels nous aussi snous sommes engagés, sont utilisables réellement. C’est bien entendu notre volonté », a-t-il dit. Selon lui, les Etats européens qui ont eu une mauvaise politique budgétaire pendant des années ne sont pas encore sauvés. « Nous avons rassuré les marchés mais seulement de manière provisoire. Il y a de nouveau le feu à la maison », selon M. Katainen.
UD TS HS

« Selon M. Stubb, l’euro n’était pas vicié à la base » HS
« Les garanties de la Finlande s’élèvent déjà à plus de 10 milliards » HS
Helsingin Sanomat rapporte que, depuis le début de la crise financière, la Finlande a promis de prêter 329 millions d’euros à L’Islande, 324 à la Lettonie, 1,6 milliards d’euros à la Grèce et près de 8 milliards d’euros à l’instrument européen de stabilisation. Cela ne suffira probablement pas, écrit Helsingin Sanomat qui relève que cette somme est déjà aussi importante que le déficit structurel des finances publiques (10,5 milliards d’euros par an).
Le Ministre des Affaires étrangères admet que les moyens des pays prêteurs s’épuiseront un jour : « Un beau jour, les pompiers n’auront plus d’eau dans leurs citernes et la patience manquera aux membres de l’eurogroupe pour aider les autres. La participation à l’UE n’est pas une affaire comptable dans laquelle on évalue combien d’argent on donne et on reçoit. Il n’existe pas d’instance capable d’évaluer ce que la Finlande a tiré de sa participation à l’UE sur un plan économique, politique ou moral ».
Le ministre Alexander Stubb refuse de voir là la crise de l’euro. « L’euro est un projet historique et la crise financière n’est que le premier obstacle qu’il doit affronter. La situation est difficile mais ne remet pas en cause l’histoire de l’euro. De toute façon, la crise mènera à un approfondissement de l’intégration européenne. Durant les derniers mois, l’intégration économique a plus avancé que durant les six dernières années. »
M. Stubb souligne que ce mouvement est mené par un nouveau noyau de l’UE, les pays de l’eurogroupe. Il croit à une intégration à plusieurs vitesses. « Soit l’eurogroupe va créer un noyau économique, soit on sera amené à supprimer l’exigence d’unanimité pour les questions économiques et financières », estime le Ministre qui ne croit pas encore à une politique financière commune de l’UE. « On pourra parler de coordination fiscale mais lorsque l’on parle de politique financière on s’approche très près du couer de la souveraineté étatique ».
M. Stubb estime aussi que « l’euro est un système darwiniste qui sépare le bon grain de l’ivraie. Aucun pays de l’eurogroupe ne veut être le canard boiteux ».
HS

Editorial : « Le Portugal s’en est sorti de justesse » HS
Pour Helsingin Sanomat, l’emprunt lancé avec succès par le Portugal ne prouve pas qu’il n’y aura pas bientôt lieu d’aider ce pays. Il faut aussi se préparer à renforcer les instruments européens.
HS

Finlande – Russie

Propriété des terrains dans la zone frontalière
La Finlande a envoyé une note à la Russie concernant l’interdiction faite aux étrangers de posséder des terrains dans les zones frontalières russes. Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, souhaite savoir ce que l’interdiction signifie pour les achats déjà conclus, pour les héritages et pour les futurs achats. M. Stubb trouve « regrettables » les mesures russes et souligne la réciprocité des achats et ventes de terrain et d’immobilier. Il envisage d’évoquer la question avec les pays Baltes, la Pologne et la Norvège.
La ministre de la Justice, Mme Brax, relève que l’annonce russe n’était pas une surprise. Elle relève qu’il est difficile d’estimer combien de terrains ou de biens immobiliers sont en possession russe en Finlande. En tout, de 4000 à 5000 biens immobiliers sont en possession étrangère. Selon Ilta-Sanomat, l’année dernière près de 400 propriétés ont été achetées en Finlande par des Russes, environ autant qu’en 2009 mais moins qu’en 2008 (790).
Certains députés, dont M. Salolainen, président conservateur de la Commission des affaires étrangères, et le vice-président du Centre, M. Laukkanen, estiment que les problèmes relevant des achats et ventes de terrains et de biens immobiliers devraient être gérés au niveau européen. M. Stubb insiste sur le fait que la question relèves de relations bilatérales.
M. Salolainen estime que l’interdiction est discriminante pour l’ensemble de l’UE et M. Laukkanen estime qu’il ne faut pas que la Finlande promeuve la suppression du visa russe tant que la réciprocité en matière d’achat de terrain n’existe pas.
Le ministère des Affaires étrangères ne connaît pas les chiffres concernant la propriété finlandaise dans la zone frontalière russe.
HS/A6, TS/11, SM/32

Visite du Président Gorbatchev
Hufvudstadsbladet relève que l’ancien leader soviétique M. Gorbatchev effectuera une visite en Finlande le 4 février afin d’intervenir lors d’un séminaire organisé au Parlement par la commission des Affaires étrangères et l’Institut des relations internationales.
Le thème du séminaire concerne les vingt ans depuis la fin de la guerre froide et l’accent sera mis sur les pays Baltes.
HBL/3

Sami

L’ONU reproche la Finlande de négliger les droits des Sami
Hufvudstadsbladet relève que dans un rapport de l’ONU, on accuse la Finlande, la Suède et le Norvège de défauts concernant les droits des Sami.
M. Anaya, rapporteur de l’ONU concernant les peuples indigènes, estime qu’il reste du travail à faire quant aux droits des Sami sur la propriété des terres, la langue et leur propre culture.
HBL/6

Helsinki, capitale mondiale du design 2012

M. Kallasvuo dirigera une délégation
L’ancien président de Nokia, M. Olli-Pekka Kallasvuo a été nommé à la présidence de la délégation chargée de soutenir le projet d’Helsinki capitale mondiale du design 2012.
Pour l’instant, une fondation a été chargée de préparer ce projet, elle est dirigée par M. Pekka Timonen.
HS
Politique intérieure

Affaire Vanhanen

Près de la moitié des Finlandais croient en la culpabilité de M. Vanhanen
Selon un sondage effectué par l’institut Taloustutkimus, 44% des Finlandais estiment que l’ancien Premier ministre Matti Vanhanen a commis des actes répréhensibles et 43% pensent qu’il devrait être traduit devant la haute cour de justice.
TS

Economie

Les aides publiques aux entreprises, moins élevées en Finlande que dans l’UE en moyenne
Les entreprises finlandaises reçoivent environ 800 millions d’euros d’aide publique chaque année, soit moins de 0,5% du PIB, ce qui est inférieur à la moyenne des pays européens, rapporte Kauppalehti.
Dernièrement, le président du conseil de Nokia et de Shell, M. Jorma Ollila a engagé le gouvernement finlandais à diminuer les aides publiques aux entreprises susceptibles de fausser la concurrence. Le ministre de l’Economie, M. Pekkarinen, a interprété les propos de M. Ollila comme une critique et demandé à ses services d’étudier le niveau des aides publiques. D’ici fin janvier, un groupe de travail présidé par le secrétaire général du ministère de l’économie va donc étudier le système d’aides publiques aux entreprises.
KL

Nokia licenciera moins que prévu
Le plan social annoncé par Nokia l’année dernière portait sur 800 emplois en Finlande. Le nombre de personnes licenciées devrait finalement s’élever à environ 500.
SM

Le statut du suédois

Etude sur les attitudes concernant le suédois et les suédophones
M. Saukkonen, chercheur, a étudié les stéréotypes concernant les suédophones pour le compte du think tank Magma. Il s’est avéré que ceux qui avaient des attitudes « extrémistes » concernant les suédophones, n’étaient pas tellement irrités par les personnes, mais par les institutions comme le parti suédophone, les fondations suédophones aisées, les Îles Åland et – l’obligation d’étudier le suédois dans les écoles.
HS/A6

France - Finlande

Théâtre
Helsingin Sanomat relève que La vie mode d’emploi de Georges Perec a été adapté sur scène et aura sa première le 19 janvier au Circus Maximus.
HS/A10

Jeudi 13 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Situation financière en Europe

« La Finlande pourrait faire de nouveaux sacrifices » HS
Pour éviter une expansion de la crise financière en Europe, il est possible que les Etats en bonne situation doivent faire de nouveaux sacrifices cette année, écrit Helsingin Sanomat.
Le Ministre finlandais des Finances Jyrki Katainen n’a pas commenté ces informations.
M. Katainen a toutefois vivement critiqué les fonds de pension qui ont augmenté les taux accordés aux pays européens en difficulté financière. Faisant référence à l’emprunt lancé hier par le Portugal, il a déclaré : « Le danger n’a pas disparu. Il est bon que le Portugal ait pu obtenir ses emprunts sur les marchés. Mais le prix est toujours élevé. Il y a toujours le risque qu’un Etat européen n’arrive pas à se financer ou à ce que le taux monte à un niveau tel qu’il ne pourra être remboursé. »
M. Katainen estime qu’il n’y a pas de doute que l’Espagne pourra s’en sortir seule. « La panique sur les marchés cache tout ce que l’Espagne a déjà réalisé. Je pense que l’Espagne s’en sortira, à moins que les marchés s’emballent ».
HS TS

Tunisie

Peu de Finlandais actuellement en Tunisie
Selon Helsingin Sanomat, il y a actuellement peu de vacanciers finlandais en Tunisie.
Le ministère finlandais des Affaires étrangères signale que la situation en matière de sécurité est faible dans certaine régions mais stable dans les régions touristiques.
HS

Finlande – Russie

Propriété des terrains dans la zone frontalière
La Russie a défini les zones frontalières où elle n’autorise pas de propriété étrangère des terrains. A l’exception de quelques régions, la zone à proximité de la frontière entre la Finlande et la Russie est concernée par cette interdiction. La Finlande envisage de demander des clarifications en la matière à la Russie.
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, estime qu’il est clair que s’il est possible [pour les Russes] d’acheter du terrain en Finlande, il faut qu’on puisse en acheter de l’autre côté de la frontière aussi.
Mme Liivala, conseillère à l’ambassade de Finlande à Moscou, relève qu’ils sont en train d’essayer d’interpréter le décret russe.
HS/A9

Turku, capitale européenne de la culture

Inauguration en présence de Mme Halonen, Mme Vassiliou, M. Platini
L’inauguration du programme de Turku comme capitale cuturelle de l’UE aura lieu ce week-end en présence de la présidente Tarja Halonen, de la Commissaire aux affaires culturelles Mme Vassiliou et du président de l’UEFA Michel Platini.
TS

Politique intérieure

Législatives

Le taux de participation en baisse
Selon un sondage effectué par l’institut Suomen Gallup pour le compte de Helsingin Sanomat, seulement 53 % des Finlandais en âge de voter sont sûrs de le faire. Dans Uusimaa et la région de la capitale, deux personnes sur trois entendent voter.
Alors que la tendance des intentions de vote a été en baisse depuis le début des années 2000, concernant les électeurs de moins de 24 ans on observe une hausse : 43 % de ces personnes sont sûrs de voter contre 32 % en 2007.
Traditionnellement, les personnes âgées ont été les plus actives, mais selon l’actuel sondage, 57 % parmi eux comptent voter contre 73 % en 2007.
Les électeurs les plus sûrs de voter sont ceux âgés de 50 à 64 ans.
HS note que comme cette année, les élections se tiendront un mois plus tard qu’avant, il est possible que l’intention de vote augmente encore d’ici-là.
HS/A5

Grippe

Un décès du H1N1 à Kouvola
Un homme de la quarantaine est décédé à Kouvola, mardi, en raison de la grippe H1N1.
Une dizaine de personnes atteintes de la grippe ont été soignées aux urgences cet hiver.
HS/A5

Bientôt une vague de H3N2 ?
On craint une épidémie de grippe H3N2 qui fait actuellement des ravages dans l’hémisphère sud.
Les autorités finlandaises s’inquiètent du peu d’enthousiasme des Finlandais à se faire vacciner.
AL

Université

Proposition de fusionner trois universités des arts
Un groupe de travail du ministère de l’Education a remis son rapport à la ministre de l’Education, Mme Virkkunen, concernant l’opportunité de fusionner l’Ecole supérieure d’art dramatique, l’Académie Sibelius et l’Académie des beaux arts dès 2013.
Le but d’une telle fusion serait de renforcer la qualité de la formation et augmenter son internationalisation.
L’Ecole supérieure des Arts et de Design fait d’ores et déjà partie de l’Université Aalto.
HS/A9

France - Finlande

Littérature

Les lames du Cardinal
Helsingin Sanomat publie une critique favorable de la traduction finnoise des Lames du cardinal de Pierre Pével.
HS/C3

Mercredi 12 janvier 2011

Politique européenne et étrangère

Biélorussie

Visite du ministre biélorusse des Affaires étrangères
Le ministre des Affaires étrangères biélorusse, M. Martynov, a effectué une visite éclair en Finlande, hier, afin d’évoquer, avec son homologue, M. Stubb, ses positions concernant les élections présidentielles de son pays et les événements qui les ont suivis.
Selon M. Stubb, il est clair que la Biélorussie a une vision très différente des émeutes que la Finlande et l’UE.
« J’ai souligné à M. Stubb en particulier le fait que les manifestations après les élections n’avaient rien à faire avec les élections mêmes. Les manifestations du jour de l’élection se sont déroulées tranquillement pendant au moins trois heures, jusqu’à ce qu’elles deviennent violentes et que les manifestants commencent à casser les portes et les fenêtres de la résidence du Premier ministre », a dit M. Martynov. Selon lui, la police était obligée de recourir « à un usage de la force modéré » après que les manifestants avaient utilisé « une force brute ». Il insiste sur le fait que la police n’a pas utilisé les moyens coercitifs qu’on avait vu dans des capitales européennes ces derniers mois. M. Martynov dément les informations selon lesquelles les autorités biélorusses auraient pris en charge le fils du candidat de l’opposition, M. Sannikov, qui est arrêté.
M. Stubb relève qu’il a présenté trois souhaits à son collègue : que les leaders d’opposition soient immédiatement libérés, que les éventuels procès soient transparents et conformes aux principes de l’Etat de droit et qu’une enquête internationale soit menée concernant l’élection et notamment sur les événements qui ont suivi. « Je lui ai dit que sans ces mesures concrètes, il était difficile pour la Biélorussie de gagner la communauté internationale, sans parler de l’UE, à sa cause », a dit M. Stubb.
HS/B1

« La Finlande demande la libération des représentants de l’opposition » SM
M. Stubb a dit, concernant la rencontre avec son homologue biélorusse, que « la situation est difficile de tous les points de vue. Personne n’aime ce qui s’est passé en Biélorussie. Ils recherchent actuellement d’eux-mêmes une sortie à la situation. »
M. Stubb relève que M. Martynov a demandé à l’UE de ne pas tirer de conclusions hâtives et que l’on accorde à la Biélorussie la possibilité d’expliquer ce qui s’est passé.
SM

Australie

Des milliers de Finlandais habitent dans la région touchée par les inondations
Helsingin Sanomat relève qu’une maison de retraite de la communauté finlandaise de Brisbane sert actuellement de centre d’évacuation pour les victimes des inondations. De 2000 à 2500 Finlandais habitent à Brisbane et jusqu’à 10 000 dans le Queensland.
HS/B1

Tunisie

Les émeutes se sont répandues à Tunis
Selon l’ambassadeur de Finlande en Tunisie, Mme Jortikka-Laitinen, il s’agit de la crise la plus grave du règne du président tunisien. Elle relève que les émeutes à Tunis sont principalement ponctuelles et sans violence et concernent un quartier à la fois.
HS/B3

Nouveaux Etats membres de l’UE

Editorial : »Les nouveaux Etats membres sont toujours chargés du poids de leur ancien régime » HS
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat revient sur les élargissements de l’UE qui, en 2004 et 2007 ont permis l’entrée de pays de l’Europe centrale et orientale. « La convergence a-t-elle avancé correctement ? » se demande l’éditorialiste. La question est d’actualité d’autant plus que les présidences actuelle et à venir incombent à deux de ces pays, souligne l’éditorialiste qui renvient sur les critiques récentes concernant la Hongrie ainsi que l’attitude de la Pologne sur le budget européen. L’éditorialiste mentionne aussi les critiques à l’égard de l’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans Schengen.
« Même s’il est toujours dangereux de généraliser, on peut considérer que les difficultés à s’adapter à l’uE des Etats entrées en 20904 et 2007 ont un point commun : le lourd héritage du pouvoir communiste », estime Helsingin Sanomat.
HS

Politique intérieure
Parlement

Les députés s’inquiètent du ton des débats et des menaces qui deviennent de plus en plus durs
Helsingin Sanomat relève que les députés se font des soucis pour l’augmentation des menaces exprimées à leur égard ainsi que du ton durci du débat en général.
Les commissions parlementaires doivent encore étudier 125 projets de loi du gouvernement avant le 8 mars. La dernière séance parlementaire aura lieu le 15 mars.
Les élections législatives auront lieu le 17 avril.
HS/A9

Partis politiques

Les Vrais Finlandais en hausse parmi les suédophones
Le président des Vrais Finlandais, M. Soini, n’exclut pas la possibilité que son parti ait des activités bilingues dans certaines régions. Il relève que le programme électoral du parti sera rédigé en finnois, suédois et anglais.
Helsingin Sanomat rappelle que les Vrais Finlandais est le seul parti qui promeut la suppression de l’obligation des études du suédois, deuxième langue officielle du pays, dans les écoles.
HS/A5

M. Katainen n’exclut pas la possibilité d’un partenariat gouvernemental avec les Vrais Finlandais
Le président du Parti conservateur, M. Katainen, relève que, s’il est en position de choisir, son parti prendra en compte la volonté des Finlandais en matière de formation du prochain gouvernement.
Le programme gouvernemental est naturellement une question sur laquelle il faudra arriver à un accord, selon M. Katainen.
UD/3

Intérieur

La lutte contre le terrorisme déterminera le choix du chef de la SUPO
En raison du départ en février du chef de la sécurité nationale, M. Ilkka Salmi, son poste sera à pourvoir dés la semaine prochaine. Deux noms sont cités pour lui succéder, celui de Kari Rantama de la Direction générale de la police et celui du procureur de la république, Mme Raija Toiviainen. Déjà candidats en 2007, ces deux personnes n’ont pas encore pris de décision concernant une éventuelle nouvelle candidature.
AL/A7

Défense

Patria procède à la remise à jour des chasseurs Hornet
L’armée de l’air vient de passer une commande de 24 millions d’euros au groupement Patria pour la remise à jour des chasseurs Hornet. Les montages seront faits à côté de Jämsä, à Halli, où du personnel sera embauché grâce à cette commande. Les travaux portant sur 35 chasseurs commenceront l’année prochaine et se poursuivront jusqu’en 2015.
La commande fait suite à une première remise à jour MLU 1contractée par Patria en 2007-2010, qui devait améliorer la performance en combats aériens des appareils. Cette seconde phase comprend la modernisation des vieux systèmes et l’installation de nouvelles capacités, notamment une capacité air-sol.
L’armée de l’air procédera à la remise à jour de la totalité de ses 62 appareils d’ici fin 2016. Les chasseurs Hornet arrivent bientôt à mi-chemin de leur cycle de vie.
AL/A7

Neige

Accidents dus aux chutes de neige et glace des toits
Selon la législation, il relève au propriétaire d’un immeuble de veiller à ce que la neige et la glace qui tombent des toits n’engendre pas de danger.
Helsingin Sanomat relève que si le syndic de copropriétaire a négligé d’assurer la sécurité, il devra assumer sa responsabilité et payer des indemnités en cas d’accident ainsi que sa responsabilité pénale le cas échéant.
HS/A6

France - Finlande

Philosophie

Foucault
Helsingin Sanomat publie un grand article à l’occasion de la sortie en finnois de l’ouvrage Les mots et les choses de Michel Foucault.
HS/C1

Mardi 11 janvier 2011

Politique étrangère et européenne

Visites de Mme Kiviniemi

La Première ministre Kiviniemi se rendra en Pologne et en Grande-Bretagne
Suomenmaa rapporte que la Première ministre, Mme Mari Kiviniemi, effectuera une visite en Pologne le mercredi 19 janvier. Elle aura un entretien à Varsovie avec le Premier ministre polonais, M. Donald Tusk. La rencontre portera sur la situation économique en Europe et la future présidence polonaise de l’Union européenne.
Après la Pologne, Mme Kiviniemi se rendra en Grande-Bretagne où elle participera à une rencontre des Premiers ministres des pays nordiques, des pays baltes et de la Grande-Bretagne. Les Premiers ministres doivent évoquer les avantages du modèle de bien-être nordique et les défis économique de l’Europe du Nord.
SM/9

Biélorussie

Editorial : « Il ne faut pas fermer les yeux sur la Biélorussie » UD
L’éditorialiste de Uutispäivä Demari regrette le peu de mesures prises par l’UE concernant les élections biélorusses.
Il s’étonne du fait que le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, n’ait pas réagi à cette « catastrophe humaine et politique dabs un Etat frontalier à l’UE. »
« Il faut que l’UE agisse sans tarder », conclut-il.
UD/4

Terrorisme

« Selon un chercheur international, la Finlande est une oasis tranquille » HS
Helsingin Sanomat relève que selon M. Ranstorp, chercheur en matière de terrorisme au Collège de Défense suédois, la Finlande n’est pas concernée par le même genre de menace qui vise la Suède et le Danemark.
M. Ranstorp relève qu’il y a des cibles intéressantes du point de vue du terrorisme en Finlande, comme des ambassades, mais que le risque du terrorisme est minime. HS rappelle que la Sûreté nationale a présenté les mêmes appréciations.
M. Ranstorp n’exclut pas pour autant la possibilité que la situation change rapidement en Finlande, s’il y a des provocations dans le genre des caricatures publiées au Danemark et en Suède. Les caricatures ne constituent toutefois pas l’unique différence entre la Finlande d’une part et la Suède et le Danemark d’autre part : en Suède, il y a des personnes qui participent à des formations par exemple au Pakistan et en Somalie. En Finlande, il n’existe pas de certitude de ce genre d’activités.
M. Ranstorp et la Supo partagent l’avis qu’en Finlande, il n’y a pas de groupements radicaux. M. Ranstorp estime qu’il ne faudrait pas se soucier des groupes mai plutôt des individus qui pourraient avoir des liens à des personnes proches des organisations terroristes.
Concernant l’atmosphère dans la société, M. Ranstorp souligne l’importance de la tolérance et de l’intégration dans la lutte contre le terrorisme.
HS/A5

Politique intérieure

Parlement

Les députés étudieront bientôt le résultat de l’enquête sur M. Vanhanen
Uutispäivä Demari relève que un nombre exceptionnellement grand de députés, 34, ont décidé de quitter le Parlement et ne plus se présenter aux élections législatives du 17 avril prochain.
Parmi eux il y a douze députés sociaux-démocrates (dont les anciens ministres Matti Ahde et Antti Kalliomäki), sept centristes (dont les anciens ministres Hannes Manninen et Tanja Karpela), six conservateurs (dont l’actuel président du Parlement, M. Sauli Niinistö) et six députés de l’alliance des gauches (sur 17 députés de ce parti).
Un député des groupes de l’alliance verte, du parti suédois et des Vrais Finlandais quitteront le Parlement. Le groupe des chrétiens-démocrates est le seul où tous les députés se représenteront aux élections.
HS/A6

Le Parlement a encore beaucoup de travail avant les élections
Selon Uutispäivä Demari, les députés doivent encore étudier une centaine de projets de loi du gouvernement avant les élections législatives, entre autres la réforme constitutionnelle, la loi électorale, les lois sur la poste, les chemins de fer, l’eau et les mines.
Le partis du gouvernement et le PSD se sont mis d’accord avant Noël que le projet du gouvernement pour la réforme constitutionnelle peut être modifié par le Parlement. Le contenu des modifications n’a pas été décidé et le travail continue à la commission des Lois constitutionnelles. L’opposition a dû mal à accepter la diminution des pouvoirs du président dans la politique étrangère.
La réforme constitutionnelle et la loi électorale doivent être approuvées par la procédure des lois constitutionnelles : après l’approbation de ces lois avant les élections, le nouveau Parlement doit les approuver par une majorité de deux tiers.
UD/8

Défense

M. Korkeaoja critique sur la participation finlandaise aux groupements tactiques de l’Union européenne
Le président de la commission parlementaire de défense, M. Juha Korkeaoja (centre,) estime que le rôle de la Finlande au sein des groupements tactiques de l’UE devra être réévalué dans le prochain Livre blanc. « La Finlande n’a pas lieu de participer aux activités des groupements tactiques si l’Union ne change pas de position », a-t-il déclaré.
Le ministre de la Défense, M. Jyri Häkämies, avait estimé dans une interview au début de l’année, que la participation finlandaise à ces groupements devrait être réévaluée à la fin de la présente période d’alerte, fin juin 2011.
La prochaine période d’alerte des groupements tactiques est prévue pour 2014. Selon M. Korkeaoja, la Finlande devrait, à l’avenir, poser ses conditions à sa participation.
SM/4-5

L’expérience afghane au profit des conscrits
La brigade de Pori développe sa formation des conscrits avec l’expérience acquise dans les opérations internationales.
Le commandant de la brigade, le colonel Eero Pyötsiä, affirme que depuis trois ans, des conscrits formés dans les groupements internationales de Säkylä partent directement à l’issue de leur service, vers dans des opérations internationales ; en 2008 au Kosovo et au Tchad, en 2009 et 2010 aussi en Afghanistan.
La 1ère compagnie des chasseurs de la brigade internationale des groupements tactiques comprend 22 formateurs, parmi lesquels sept ont servi en Afghanistan, un y est actuellement, un autre est sur le point d’y aller, et huit autres possèdent une expérience de gestion de crise.
TS/8, SM/12-13, AL/A7

France – Finlande

Littérature

Tobie Lolness
Helsingin Sanomat publie une critique favorable de la traduction finnoise de Tobie Lolness de Timothée de Fombelle.
HS/C3

France

Politique culturelle

Marché européen de la culture
Helsingin Sanomat publie une interview de Frédéric Martel, chercheur de l’INA, qui parle de la position des cultures européennes dans un contexte mondial.
HS/C1

Lundi 10 janvier 2011

Politique étrangère et européenne

Roms

« La situation des Roms de nouveau à l’agenda européenne » HBL
Hufvudstadsbladet relève que la Hongrie privilégie la question des Roms à l’ordre du jour européen.
M. Balog, chargé de la question des Roms auprès du gouvernement hongrois, relève que même des événements négatifs peuvent faire avancer les choses. M. Balog estime que la responsabilité des Roms relève de l’ensemble de l’UE. Selon lui, « la France et les autres peuvent rapidement devenir des pays de destination des Roms s’ils ne nous aident pas dans cette question. »
HBL/sam/10

Prix de gros de l’électricité

En Finlande, les prix sont parmi les plus élevés d’Europe
Selon Elfi, confédération de grandes entreprises commerciales et industrielles gros consommateurs d’électricité, le prix de l’électricité en Finlande est élevé par rapport aux autres pays européens. Dans les autres pays nordiques, le prix est moins élevé qu’en Finlande mais plus élevé qu’ailleurs en Europe.
Même si la Finlande participe à la bourse nordique d’électricité Nord Pool, qui définit les prix, les prix sont plus élevés en Finlande que dans les autres pays nordiques. Ceci est du au fait que la Finlande n’est pas auto-suffisante en la matière, contrairement à la Suède et à la Norvège qui le sont dans la pratique. La Finlande importe 15 % de son électricité.
L’augmentation récente de la fiscalité sur l’électricité fait que la Finlande est le premier pays d’Europe en matière de fiscalité sur l’électricité.
HS/sam/B8

Union européenne

Edito : « L’aigle chinois vient nicher en Chine » HS
Helsingin Sanomat commente les récentes visites de délégations chinoises en Grèce et en Espagne. « Il convient de surveiller le débarquement de la Chine en Europe. Si la Chine cherche des matières premières en Afrique, en Europe elle vise notamment le savoir faire en haute technologie. (…) On peut déjà voir que l’interdiction d’exportation de technologie militaire moderne en Chine prônée par les Américains et défendue par les Européens est menacée », regrette l’éditorialiste.
HS

Maghreb

Editorial : « Le désespoir enflamme l’Afrique-du-Nord » HS
Helsingin Sanomat revient sur les événements récents en Tunisie et Algérie : « L’insatisfaction s’exprime dans les rues de Tunisie et d’Algérie car dans ces pays il n’est pas possible d’influencer autrement. (…) Le problème le plus dangereux de ces pays est le chômage des jeunes. […] Cela n’est pas sans conséquences pour l’Europe car une détérioration des conditions de vie en Afrique-du-Nord se traduit par l’émigration ».
HS

Atalante

La question du jugement des pirates somaliens demeure posée
A l’occasion du départ du mouilleur de mines Pohjanmaa vers la côte somalienne, le quotidien Keskisuomalainen pose la question des procès des pirates somaliens en précisant toutefois qu’il y a peu de chances qu’ils aient lieu en Finlande.
Des procès ont eu lieu dans plusieurs pays, notamment au Kenya. A la fin de l’année 2010, la justice kenyane a créé la surprise en déclarant qu’elle ne jugera désormais que les criminels trouvés dans ses propres eaux territoriales.
KS/16

Arctic Sea

L’instruction finlandaise arrive à sa fin
Le cas du détournement du cargo Arctic Sea concernait la Finlande dans la mesure où la demande de rançon avait été faite au propriétaire russe d’une compagnie maritime finlandaise qui, de plus, résidait en Finlande au moment des faits.
Plusieurs condamnations ont déjà été prononcées en Russie. La Finlande s’intéresse particulièrement à la condamnation du chef présumé des kidnappeurs, le Letton Dimitri Savins, car il est également le suspect de l’instruction finlandaise. Dimitri Savins a été condamné, en juin dernier, en Russie à une peine de sept ans d’emprisonnement pour piraterie. Le chargé d’instruction de la police criminelle, M. Mika Ihaksinen, affirme que M. Savins a avoué avoir passé les coups de téléphone pour demander une rançon et l’avoir décidé tout seul, et rappelle que c’est précisément sur M. Savins que reposent les soupçons du côté finlandais. Le procureur finlandais hésite encore à intenter une procédure contre M. Savins pour tentative aggravée d’extorsion de fonds ou à considérer que la peine prononcée en Russie couvre également ces faits.
HS8.1/A8

Politique intérieure

Parlement

Les députés étudieront bientôt le résultat de l’enquête sur M. Vanhanen
Uutispäivä Demari relève que le les députés se réuniront demain pour leur première séance plénière après la pause de Noël. Le Parlement travaillera jusqu’à la mi-mars et les élections législatives auront lieu le 17 avril.
Les députés devront peut-être bientôt prendre position sur le destin de M. Matti Vanhanen, ancien Premier ministre. Le procureur de l’Etat, M. Nissinen, doit présenter, le 18 janvier, devant la commission des Lois constitutionnelles du Parlement les résultats de l’enquête préliminaire sur M. Vanhanen. La commission des Lois constitutionnelles définira si l’on peut soupçonner M. Vanhanen d’avoir agi de manière délictuelle. Si la commission l’estime, le Parlement l’approuvera en séance plénière sans vote. Si elle estime que l’on ne peut reprocher aucun acte délictueux à M. Vanhanen, le Parlement doit voter en séance plénière. Ce vote décidera si l’affaire de M. Vanhanen sera étudiée par la Haute Cour de justice.
Il est aussi possible que la commission des Lois constitutionnelles, sans estimer que son action a été illégale, décide de blâmer M. Vanhanen. Cela a été le cas en 1997 quand cette commission avait prononcé un blâme contre la seconde ministre des Finances, Mme Arja Alho (PSD).
UD/9

Communes

Le PSD et le parti conservateur veulent diminuer le nombre de communes
Helsingin Sanomat rapporte que selon le ministre conservateur du Logement, M. Jan Vapaavuori, le modèle des fusions volontaires des communes est très lent. Il souligne que les citoyens devraient aimer davantage les services et non les blasons et les mairies des communes.
La députée social-démocrate Rakel Hiltunen, chargée de préparer le programme du PSD sur les communes, ne souhaite pas parler de fusions forcées mais veut que l’Etat ait plus de possibilités pour orienter les communes vers des fusions. Elle souligne que le programme gouvernemental après les élections législatives doit inclure un programme de démocratie au niveau local. Pour Mme Hiltunen, de plus grandes communes arrivent à proposer de meilleurs services aux gens.
HS/lun/A9

Parti social-démocrate

Mme Urpilainen n’est pas populaire
Selon Keskisuomalainen, un sondage effectué pour le tabloïd Ilta-Sanomat montre que Mme Jutta Urpilainen, présidente du PSD, n’est pas très populaire en tant que présidente du parti : MM. Eero Heinäluoma (24 %), ancien président, et Erkki Tuomioja (24 %), ancien ministre des AE, sont plus populaires pour ce poste que Mme Urpilainen (16 %).
KS/sam/8

Etrangers

Un tiers souhaite restreindre le nombre d’élèves immigrés dans les écoles
Helsingin Sanomat relève que, selon un sondage effectué pour le compte du quotidien dans la province d’Uusimaa (autour de la capitale), près d’un tiers (29 %) des personnes interrogées dans les circonscriptions de Helsinki et d’Uusimaa estiment qu’on devrait limiter le nombre d’élève immigrés dans les écoles. Près de la moitié des partisans des Vrais Finlandais sont de cet avis.
HS/lun/A10

Défense

L’Union des conscrits : « Il faut faciliter l’accès des femmes au service militaire »
Selon l’Union des conscrits, l’accès au service militaire demande trop d’initiatives et d’efforts aux femmes. Selon l’Union, il faudrait faciliter l’accès des femmes au service militaire afin qu’il y ait davantage de candidates et que l’armée puisse attirer dans ses rangs les meilleurs éléments féminins.
L’Union propose l’envoi d’une lettre de recensement aux femmes et la gratuité de la visite médicale préalable à leur service militaire.
HS/A7

Universités

Un fléchissement dans le nombre de doctorants
Le nombre de thèses de doctorat effectués dans les universités finlandaises a diminué en 2010 par rapport à 2009 et ceci notamment dans des universités fusionnées, comme celle de la Finlande de l’Est et de Turku, ainsi que l’Université Aalto. En 2010, moins de 1500 personnes ont passé leur doctorat, contre 1642 en 2009.
HS/sam/A9

Eglise luthérienne

9700 personnes ont quitté l’église à Helsinki
Les départs de l’église luthérienne ont augmenté à Helsinki, Espoo et Vantaa en réaction au débat télévisé sur l’homosexualité et l’église diffusé en octobre.
Les départs nets dans les paroisses de Helsinki s’élèvent à 9700 et dans celles de Espoo et Vantaa à environ 3000 chacune.
A Helsinki, il n’y a jamais eu autant de départs de l’église.
HS/sam/A13

France – Finlande

Musique

Avanti en France
Helsingin Sanomat rapporte que l’orchestre de chambre Avanti donnera un concert à Paris le 18 février dans le cadre du festival Présences. Le programme (Ligeti, Stravinski, Salonen) a été conçu par le chef d’orchestre Esa-Pekka Salonen.
HS/lun/C3

France

Société

« Le scandale sur les médicaments reprend » HS
Helsingin Sanomat rapporte qu’à la suite d’articles parus dans le magazine Prescrire des médicaments sont retirés du marché en raison de leurs effets secondaires.
En Finlande, au moins un des médicaments cités par Prescrire est à la vente, le Javlor, utilisé dans le traitement du cancer de la prostate. L’agence finlandaise du médicament rapporte qu’aucun cas d’effet secondaire indésirable ne lui a été déclaré.
Le médicament Nexe, toujours autorisé à la vente en France, en revanche, a été retiré du marché en 2002 en Finlande pour effets indésirables.
HS

Vendredi 7 janvier 2011

Politique étrangère et européenne

Hongrie

Les critiques n’ébranlent pas la Hongrie d’Orban
Helsingin Sanomat rapporte, par la plume de sa correspondante à Bruxelles, récemment reçue à Budapest par le Premier ministre hongrois, comment ce dernier répond aux critiques que lui présentent « les médias européens » ainsi que « La France et l’Allemagne ».
HS

« La réputation d’un petit pays est noircie bien vite » HS
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat Kaija Virta écrit que « la Hongrie est un petit pays où l’on parle une étrange langue et dont on ne connait que quelques clichés sur l’histoire et le présent. Aujourd’hui la Hongrie est devenue l’objet de toutes les critiques ». Mme Virta revient sur l’histoire politique récente de la Hongrie pour conclure que « sil est naturel de tenir M. Orban à l’œil, il faut peut-être attendre de voir comment elle sera appliquée pour critiquer la loi sur les médias ». Elle estime qu’il faut surveiller la Hongrie mais que cela n’est pas facile car le champs politique de ce pays est compliqué et fermement divisé en deux camps irréconciliables, un peu comme au Proche-Orient où il est facile de voir deux points de vue, mais où aucun des deux ne correspond à la réalité ».
HS

Affaire Khodorkovski

M. Sasi demande pourquoi la Finlande se tait sur le jugement de M. Khodorkovski
Turun Sanomat rapporte que le président conservateur de la commission des Lois constitutionnelles, M. Kimmo Sasi, a adressé au gouvernement une demande écrite pour savoir pourquoi la Finlande n’a pas pris position sur le jugement de M. Mikhaïl Khodorkovski. M. Sasi demande au gouvernement s’il y a des raisons spéciales pour lesquelles il se tait. Il aimerait aussi savoir s’il y a une entente entre la Présidente, Mme Halonen, et le gouvernement à ce sujet.
Le ministre conservateur des Affaires étrangères, M. Alexander Stubb, a répondu sur son blog que la Finlande partageait naturellement la position de l’Union européenne. « Nous avons souligné dans plusieurs forums, notamment dans le cadre de l’OSCE, l’importance des principes de l’Etat de droit. L’égalité devant la justice fait partie de ces principes. »
TS/jeu/10

Atalante

Pohjanmaa est parti mercredi
Helsingin Sanomat relève que le bâtiment Pohjanmaa est parti mercredi pour la Somalie. Le voyage prendra trois semaines et demie et la campagne au large de la Somalie durera cinq mois.
HS/jeu/A5

Agro-alimentaire

La Finlande se prépare à faire face la peste porcine africaine
Helsingin Sanomat relève que l’office national d’étude des denrées alimentaires Evira se prépare à l’arrivée de la peste porcine africaine, maladie mortelle pour les porcs, de la Russie en Finlande. La maladie, qui n’est pas transmissible à l’homme, a été détectée près de Saint-Pétersbourg.
HS/jeu/A5

Il n’y a pas d’œufs allemands importés en Finlande
Le scandale des œufs allemands à la dioxine ne devrait pas avoir d’effet en Finlande. Selon l’agence Evira, la Finlande n’importe pas d’œufs d’Allemagne.
Les importateurs vérifient toutefois la situation concernant les produits agro-alimentaires importés d’Allemagne.
HS

Politique intérieure

Etrangers

La piscine de Jakomäki a supprimé les heures de natation réservées aux musulmanes
Selon Helsingin Sanomat, la piscine de Jakomäki a été rouverte après les travaux de rénovation qui ont pris plus d’un an. Avant les travaux, les musulmanes avaient un horaire spécial pour elles le samedi. Il a été supprimé et transformé en horaire de natation pour toutes les femmes le mardi à partir de 14h30 jusqu’à la fermeture à 21h30.
HS

Marché public

Nouvelle plainte contre le marché des tramways
Le marché public concernant l’achat de rames de tramway et accordé par la ville d’Helsinki à la société finlandaise Transtech a été de nouveau attaqué par la société espagnole CAF. Les sociétés croate Koncar et tchèque Skoda avaient déjà porté plainte contre l’attribution de ce marché d’une valeur de 113 millions d’euros à la société finlandaise.
HS

Mercredi 5 janvier 2011

Politique étrangère et européenne

Visas

La Finlande a accordé un nombre record de visas
Turun Sanomat rapporte qu’en 2010, la Finlande a accordé un million de visas Schengen. Le nombre de demandes a augmenté de 30 % par rapport à 2009.
960 000 visas ont été accordés en Russie, dont plus de 740 000 par le consulat général à Saint-Pétersbourg.
Environ 1 % des demandes ont été refusées.
TS/6

Atalante

Départ du Pohjanmaa
Keskisuomalainen rapporte que le bâtiment Pohjanmaa part aujourd’hui pour un camapgne de cinq mois au large de la Somalie.
KS

Politique intérieure

Constitution

Le rôle constitutionnel du Parlement sera plus clair
Helsingin Sanomat relève que le principal litige dans le processus de réforme de la constitution, la situation où le président et le gouvernement sont en contradiction, pourrait être résolu par soulignant le rôle du Parlement. Un tel litige serait tranché par les députés en séance plénière, suivant la procédure du rapport du gouvernement au Parlement. Un rapport du gouvernement est toujours étudié en commission, mais n’est pas suivi d’un vote de confiance du gouvernement. Une telle situation de conflit pourrait apparaître par exemple dans les décisions de politique étrangère.
Jusqu’à présent, le rôle du Parlement n’a pas été clair. Pour certains, la commission des Lois constitutionnelles aurait pu décider la position du Parlement. Les sociaux-démocrates s’y sont opposés.
Les directions des partis de la coalition gouvernementale et du PSD, principal parti de l’opposition, se sont mis d’accord avant Noël pour poursuivre la réforme et trouver un compromis.
Selon le président de la commission des Lois constitutionnelles, M. Kimmo Sasi, le premier projet sera prêt dès la semaine prochaine.
HS/A6

Elections législatives

Les élections seront moins visibles à la télévision
Uutispäivä Demari rapporte que la campagne électorale sera moins visible à la télévision, parce que les partis politiques auront des budgets électoraux plus modestes qu’il y a quatre ans.
Les trois grands partis, le parti conservateur, le centre et le parti social-démocrate, ont l’intention de diffuser des publicités à la télévision, les Vrais Finlandais hésitent encore. L’alliance des gauches, l’alliance verte, les chrétiens-démocrates et le parti suédois ont décidé ne dire non aux publicités à la télévision.
Le budget électoral du centre a diminué le plus : de 1,6 million d’euros en 2007 à 800 000 euros cette année. Le parti conservateur et le PSD comptent dépenser un million dans leurs campagnes, l’alliance des gauches 800 000 euros. Le budget électoral du parti suédois sera de 600 000 euros ou un peu plus, celui des verts de 500 000, des chrétiens-démocrates de 400 000 et de Vrais Finlandais de 200 à 300 000 euros.
UD/7

Gouvernement

Les menaces contre deux ministres n’ont pas eu de suites
Selon Helsingin Sanomat, le tribunal de grande instance a rejeté l’accusation contre un Finlandais qui avait menacé au printemps dernier sur un forum internet le ministre des Finances, M. Katainen, le Premier ministre Vanhanen et les députés. Selon le tribunal, il s’agissait plus de l’expression d’une opinion que d’une véritable menace.
Le chef de la police, M. Mikko Paatero, estime que les textes concernant les menaces sur internet devraient être plus stricts.
HS/A5

Fiscalité

Le Centre prend de la distance avec les projets du parti conservateur
Dans une interview accordée à Keskisuomalainen, le ministre de l’Economie M. Pekkarinen critique le rapport du ministère des Finances sur la réforme fiscale ainsi que le projet du parti conservateur de réduire le nombre de communes à 60.
M. Pekkarinen estime qu’il faudrait se donner deux fois plus de temps que ne le préconise le ministère des Finances pour revenir à l’équilibre des finances publiques. Il souligne que le parti du Centre présentera son propre projet de réforme fiscale.
Pour lui, une austérité trop dure menacerait la croissance de l’économie.
KS

Art à la Banque de Finlande

La banque centrale fêtera son bicentenaire et ouvrira se portes pour présenter des œuvres d’art
Keskisuomalainen relève que, pour la première fois, la Banque de Finlande organisera dans ses locaux une exposition d’art qui sera ouverte pour le public pendant quatre jours à partir du 13 janvier. L’attraction principale serait le triptyque « Aino » d’Akseli Gallen-Kallela, peint à Paris en 1889.
KS/11

France – Finlande

Arts

Une exposition de Gallen-Kallela au Musée d’Orsay
Helsingin Sanomat rapporte qu’une exposition d’Akseli Gallen-Kallela aura lieu au musée de la ville de Helsinki en septembre. Les tableaux, choisis par le Musée d’Orsay seront ensuite visibles à Paris en 2012.
HS/C2

Mardi 4 janvier 2011

Politique étrangère et européenne

Somalie

« Il y a en Finlande aussi des contacts du réseau Al-Shabaab » TS
Turun Sanomat rapporte qu’il y a en Finlande des personnes qui sont en contact avec le groupe islamiste somalien Al-Shabaab, selon le directeur de la lutte contre le terrorisme de la SUPO, M. Lasse Anttila. Ce dernier souligne que la SUPO surveille ces contacts, aussi bien en Finlande qu’au Kenya et en Ethiopie où la SUPO a des agents.
M. Anttila considère que les attitudes de la communauté somalienne en Finlande (14 000 personnes) sont principalement modérées.
TS

OTAN

Sondage
Un sondage réalisé par Taloustutkimus sur 1002 personnes révèle que 26% des Finlandais seraient en faveur d’une adhésion de la Finlande à l’OTAN, 59% contre, le reste ne se prononçant pas.
Il s’agit d’une légère hausse par rapport aux sondages précédents effectués depuis 2008, qui donnaient entre 18 et 22% des personnes interrogées en faveur d’une adhésion à l’alliance militaire.
IS

Politique intérieure

Enquête préliminaire concernant M. Vanhanen

L’enquête policière a donné peu de résultats
Helsingin Sanomat relève que selon le procureur de l’Etat, M. Matti Nissinen, pendant l’enquête policière sur le financement électoral de l’ancien Premier ministre centriste, M. Matti Vanhanen, la police a pu compléter certains détails. « Les grandes questions sont aussi contradictoires qu’avant l’enquête et restent sans réponses. »
L’ancien Premier ministre a été interrogé pendant deux journées entières début décembre 2010. M. Vanhanen a nié avoir commis une infraction dans le cadre de sa participation, de 2005 en 2009, à la distribution des aides de RAY. Cette association a accordé des aides entre autres à la fondation Nuorisosäätiö qui a financé la campagne présidentielle de M. Vanhanen.
M. Vanhanen a été interrogé le 2 et le 5 décembre et les documents de l’enquête préliminaire comprennent environ 80 pages, ce qui est un nombre exceptionnellement important.
La commission des Lois constitutionnelles du Parlement avait demandé, en octobre dernier, au procureur de l’Etat de commencer une enquête préliminaire à ce sujet. Le procureur de l’Etat a l’intention de présenter les documents de l’enquête préliminaire à la commission des Lois constitutionnelles le 18 janvier. Le Parlement doit étudier l’affaire en séance plénière début février. M. Nissinen refuse de révéler sa position.
Helsingin Sanomat estime qu’en ce moment, l’étude de l’affaire par la Haute Cour de justice paraît plutôt improbable. Le seuil pour une accusation est plus élevé que le seuil pour une enquête préliminaire.
M. Vanhanen doit remettre son avis final au procureur de l’Etat au plus tard le mercredi 12 janvier.
Selon le président de la commission des Lois constitutionnelles, M. Kimmo Sasi, la commission compte entendre M. Vanhanen personnellement. Il estime que, suivant le
HS/A3&A6

Transports

Mme Vehviläinen critique VR
La ministre des Transports demande des comptes à l’agence des transports et à la société des chemins de fer qui sont sommées d’ici le 14 janvier d’expliquer les retards des trains.
La ministre avait demandé le même type de rapports l’hiver dernier.
HS

Plus faible nombre de morts sur les routes depuis 50 ans
On déplore seulement 270 décès dus à la circulation en 2010, soit 10 de moins qu’en 2009.
Ce sont surtout les décès en voiture qui ont diminué car les décès de piétons ou de cyclistes ont augmenté.
HS

Défense

L’heure des décisions difficiles pour la défense nationale
« La nomination du général Arto Räty au poste de secrétaire général du ministère de la Défense augure des changements », titre le quotidien Hufvudstadsbladet
Possédant de solides compétences dans les questions du service militaire, la gestion de crise ou la défense, le général Arto Räty a occupé des postes importants aussi bien sur le plan national qu’international et a participé à divers groupes de travail.
L’expérience internationale du général Räty ainsi que la nomination du général de brigade Esa Pulkkinen au poste de chef de service de la division de politique de défense libéré par M. Pauli Järvenpää au ministère de la Défense donne lieu de penser que la réforme à venir portera un cachet international. En effet, le général Pulkkinen avait récemment occupé le poste de directeur des opérations à l’état-major militaire de l’UE à Bruxelles et celui de président du groupe de travail de la présidence finlandaise de l’UE au ministère de la Défense. « Il s’agira certainement d’UE, d’OTAN et de coopération nordique », constate le quotidien.
HBL/10

Epidémie de grippe dans les garnisons
L’épidémie de grippe H1N1 dans les garnisons semble se tasser. Selon l’état-major des forces de défense, l’épidémie battait son plein il y a quinze jours.
Le Centre de la médicine militaire fait état de cent cas de grippe constatés en laboratoire dans les garnisons en décembre 2010. Néanmoins, le nombre véritable des malades est plus grand.
HS

Lundi 3 janvier 2011

Politique étrangère et européenne

Présidence hongroise

« Un drôle d’oiseau surprend l’UE » HS
« Un succès ou un échec » UD
Helsingin Sanomat présente la présidence hongroise de l’UE qui, selon le quotidien, devra faire face à de réels problèmes : la Hongrie a un déficit de crédibilité, son premier ministre est un point d’interrogation et la crise de l’euro continue.
Dans Uutispäivä Demari, l’ambassadeur de Finlande à Budapest, M. Jari Vilén déclare qu’il espère que le gouvernement hongrois va revenir sur sa législation sur les médias si controversée.
S’il note que le gouvernement dispose d’une forte majorité, il déplore qu’il manque une opposition.
HS UD

Mer Baltique

Le sauvetage de la mer Baltique avance lentement
Helsingin Sanomat relève que seulement une partie des promesses faites en faveur de la mer Baltique lors du sommet de février dernier ont avancé. Selon Mme Linda Lindfors, porte-parole de Baltic Sea Action Group, sur les 159 engagements, seulement 15 se sont réalisés, 64 avancent bien et 37 avancent lentement. Une partie des projets cherchent un financement ou des partenaires de coopération. Mme Lindfors souligne que les grands projets prennent des années pour se réaliser.
Un des engagements les plus importants est celui de la Fondation John Nurminen de réduire de 2 500 tonnes la charge annuelle de phosphore de la mer Baltique. La fondation réalise depuis plusieurs années son projet à Saint-Pétersbourg et a réussi à diminuer la charge de phosphore de 1 000 tonnes. Elle a commencé des projets en Pologne, dans les pays baltes et en Biélorussie.
Il y a en cours plusieurs projets pour améliorer la sécurité maritime dans la mer de Baltique.
HS/lun/A7

Biélorussie

Une longue peine de prison menace M. Nekliaiev
Plusieurs quotidiens finlandais publient l’interview de Mme Eva Nekliaieva, fille de M. Valdimir Nekliaiev, candidat de l’opposition aux élections présidentielles biélorusses, qui avait vécu en Finlande de 2000 en 2004. Sa fille habite à Helsinki avec sa famille.
Mme Nekliaieva est de retour à Helsinki après un voyage en Lituanie où elle a parlé devant la commission des affaires étrangères du parlement du sort de son père, toujours en prison après avoir été maltraité lors d’une manifestation à Minsk.
La santé de M. Nekliaiev est chancelante. Un interrogatoire en prison a été annulé parce qu’il avait perdu conscience. M. Nekliaiev qui souffre d’hypertension, a eu une attaque vasculaire cérébrale il y a dix ans. « Mon père ne peut pas parler clairement », dit Mme Nekliaieva. Elle a eu très peu d’informations sur son père.
M. Nekliaiev est accusé d’avoir organisé une émeute et risque jusqu’à 15 ans de prison.
Selon Mme Nekliaieva, il a des informations concernant de nouvelles arrestations tous les jours.
UD/12

Russie

« Il est très difficile d’évaluer la culpabilité de M. Khodorkovski » TS
« Un jugement qui laisse la Russie au temps de la glaciation » HS
La chercheuse de l’institut finlandais des relations internationales, Mme Saari estime qu’il est quasiment impossible de l’extérieur, de juger la culpabilité des dirigeants de Ioukos. Selon elle, « il semble clair que l’accusation, le jugement et le moment choisi sont de nature politiques ».
Elle considère que le jugement ne devrait pas modifier fondamentalement les rapports de la Russie avec les autres pays et fait remarquer que l’occident n’avait pas beaucoup protesté après le premier jugement contre M. Khodorkovski.
L’éditorialiste d’Helsingin Sanomat écrit que « l’arrestation de M. Khodorkovski en 2003 et son premier jugement deux ans plus tard sont restés dans l’histoire comme les signes d’un durcissement à l’intérieur de la Russie ; le nouveau jugement témoigne de ce que les marques d’un assouplissement à l’égard des pays occidentaux s’accompagnent d’un retour à la glaciation en politique intérieure ».
L’éditorialiste estime lui aussi que cette condamnation n’aura pas d’effet sur les relations extérieures de la Russie. Il juge que « sous la direction de Poutine, les pouvoirs politique et économique sont fortement liés et opaques et la corruption un fardeau toujours plus lourd pour l’économie nationale ».
TS HS

Patria – Slovénie

L’affaire des pots de vin de Patria
Des sommes d’argent soupçonnées avoir fait partie des pots de vin lors des ventes de véhicules blindés en Slovénie par le groupement finlandais Patria en 2006 seraient toujours perdues. Selon le procureur slovène, il s’agirait de quelques deux millions d’euros en liquide dont les traces s’arrêtent quelque part sur le chemin de l’aéroport de Vienne en Autriche.
Selon les accusations, l’argent était destiné à amadouer des dirigeants et fonctionnaires slovènes. Dans l’affaire, de nombreuses poursuites en justice sont menées en Slovénie, notamment autour de l’ancien Premier ministre M. Janez Jansa et quatre autres personnes.
Le procès n’a pas encore débuté.
HS

Politique intérieure

Vœux de Mme Halonen

Le discours de nouvel an de la présidente Mme Tarja Halonen
Dans son discours de nouvel an, la présidente Mme Tarja Halonen a de nouveau mis en garde les citoyens contre le déclin des bases de l’Etat providence. « L’atout et la réussite internationale des sociétés finlandaise et nordiques résident dans l’égalité. L’équité, les soins aux personnes âgées, la prévention de la pauvreté et le bon fonctionnement de la démocratie restent les valeurs essentielles », a déclaré la présidente en faisant référence à une récente étude. Selon Mme Halonen, ces valeurs ne sont plus visibles dans la vie quotidienne des Finlandais. Elle a également exprimé son inquiétude sur le durcissement des attitudes en Finlande et ailleurs : « L’intolérance n’est pas la solution aux problèmes ».
La présidente a invité les Finlandais et les Européens à une collaboration constructive sur des forums internationaux. Quant à la coopération européenne, l’heure est à « un sérieux redressement », car au sein d’une intégration intense les problèmes se propagent et les engagements ne servent à rien si les gouvernements et les citoyens n’ont pas la volonté d’agir.
Sur la question de l’adhésion à l’OTAN, Mme Halonen a fait référence à une récente enquête selon laquelle une grande majorité des Finlandais (7 sur 10) souhaitent toujours que la Finlande reste en dehors de l’alliance militaire. « Selon ce même sondage, une défense crédible de la Finlande est essentiellement basée sur les bonnes relations avec les pays voisins. Je partage avec la majorité des Finlandais, l’opinion sur les facteurs fondamentaux de la sécurité », a-t-elle précisé.
A la suite de ce sondage, le président Martti Ahtisaari avait déclaré que le scepticisme des Finlandais vis-à-vis de l’OTAN, affaiblissait l’image de la Finlande à l’étranger en la plaçant dans le même groupe avec l’Ukraine et la Biélorussie. Quant à Mme Halonen, elle a comparé la Finlande à la Suède, l’Autriche, l’Irlande et Malte qui sont tout comme la Finlande, des pays partenaires de l’OTAN.
Enfin, la présidente finlandaise a rappelé qu’en cette l’époque de mondialisation, le rôle des Nations unies se renforce. « Ces propos pourraient être interprétés comme une campagne finlandaise pour devenir membre tournant du conseil de sécurité de l’ONU pour 2013-2014 », estime l’éditorialiste de Keskisuomalainen.
HS/A2, A5, UD/3-4, KS/2

Parlement

Une fin de législature chargée
Le Parlement a encore d’importants projets à étudier avant la fin de la législature, le 15 mars. Il y a notamment la réforme de la loi électorale et la réforme constitutionnelle qui, toutes deux, doivent être adoptées par deux chambres successives (par la première à la majorité simple, puis à la majorité qualifiée des deux tiers).
Le Parlement, qui reprend ses travaux le 11 janvier, doit aussi notamment étudier le projet de loi sur les eaux usées, mais aussi l’éventualité de juger l’ancien Premier ministre Matti Vanhanen devant la haute cour de justice.
KS

Défense

M. Häkämies s’interroge sur les groupements tactiques
Le ministre de la Défense, M. Jyri Häkämies, estime que la participation des Finlandais aux groupements tactiques de l’Union européenne devra être réévaluée à la fin de la présente période d’alerte, fin juin 2011.
TS/9

Un printemps d’économies pour la défense nationale
Au tournant de l’année, le chef des opérations de la défense nationale, le général Arto Räty, a pris ses nouvelles fonctions de secrétaire général devenant ainsi le plus haut fonctionnaire du ministère de la Défense.
Sa responsabilité sera lourde dans les années à venir. La défense nationale prépare de grandes réformes structurelles qui détermineront l’armée finlandaise du début 2016.
Une réduction du personnel de l’armée jusqu’à 1 200 personnes est demandée par le programme de productivité de l’Etat d’ici 2015. Néanmoins ce n’est pas suffisant : « Le budget n’augmentera pas alors que les dépenses augmenteront. Nous sommes obligés de modifier nos structures et nos modes de fonctionnement tout en baissant le volume », précise le général de corps d’armée Arto Räty qui suppose que l’entente sera trouvée au courant du printemps, la décision politique suivra à l’automne.
HS

publié le 31/01/2011

haut de page