Être victime à l’étranger : Conseils, démarches et droits

Être victime à l’étranger

Les personnes se sentent souvent démunies lorsqu’elles sont victimes d’un agissement délictueux ou d’un accident sérieux à l’étranger. En tout état de cause, les dispositifs d’aide et de recours y sont plus difficilement identifiables et accessibles.

Les autorités françaises entendent cependant apporter une assistance adaptée à l’ensemble de leurs ressortissants, qu’ils soient victimes à titre individuel ou dans le cadre d’un événement collectif.

Le guide « Être victime à l’étranger », issu d’une réflexion commune menée par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international et le ministère de la Justice, a pour objectif de vous aider dans vos premières démarches. Organisé sous forme de fiches thématiques synthétiques, il aborde tout particulièrement les spécificités liées à la survenance d’un fait à l’étranger.

Il vient ainsi compléter le guide « Les droits des victimes » qui décrit les procédures tant pénales que d’indemnisation en France.

Le droit étant un domaine susceptible d’évolution, le guide « Être victime à l’étranger » n’est pas exhaustif. Il vous présente l’état du droit au moment de sa dernière rédaction.

En savoir plus

Télécharger l’intégralité du guide "Etre victime à l’étranger. Conseils, démarches et droits" (juillet 2014) au format imprimable (PDF, 373.7 ko)

PDF - 244.1 ko
Guide être victime à l’étranger
PDF, 373.7 ko (PDF - 244.1 ko)

publié le 19/08/2014

haut de page