Escale de la frégate Latouche-Tréville (18-22 mai) [fi]

Dans le cadre de l’escale de la frégate de la Marine Nationale Latouche-Tréville à Helsinki du jeudi 18 au lundi 22 mai 2017, la possibilité sera offerte au public de visiter le bâtiment samedi 20 mai 2017 de 09h00 à 10h30 (adresse : Munkkisaari Pier - Henry Fordin katu 5 – 00150 Helsinki).
Les personnes intéressées par cette visite peuvent s’inscrire en envoyant, avant vendredi 19 mai à 15h00, un message à l’adresse mdd.helsinki-amba@diplomatie.gouv.fr en précisant leur nom, prénom et date de naissance. Une pièce d’identité pourra être demandée le jour de la visite.

JPEG

Présentation de la frégate de lutte anti-sous-marine LATOUCHE-TREVILLE

  • Mise sur cale le 31 mai 1985
  • Lancée le 19 mars 1988
  • Entrée en service le 16 juillet 1990
  • Saumur est ville marraine de la frégate Latouche-Tréville depuis le 30 septembre 1989.

Missions

Conçues pour assurer prioritairement la défense anti-sous-marine d’un groupe aéronaval, les frégates de lutte anti-sous-marine (FASM) ont vu leurs capacités d’action au-dessus de la surface fortement renforcées.
La mise en place de senseurs optroniques, d’armes puissantes et de mise en oeuvre très rapide permet désormais à la FASM, non seulement d’identifier avec certitude la menace avant de la traiter, afin d’éviter toute méprise, mais aussi de conserver la plus grande retenue possible avant l’engagement, dans le but de ne pas élever le niveau de la crise.
Bâtiment de combat moderne et performant, la FASM constitue un outil militaire puissant, capable d’intervenir, seul ou au sein d’une force interarmées nationale ou multinationale, en tout point des mers où la France a décidé d’agir pour maintenir ou restaurer la paix.

Caractéristiques

  • Déplacement : 4 010 tonnes et 4 910 tonnes à pleine charge
  • Longueur : 139 mètres
  • Largeur : 15 mètres
  • Tirant d’eau : 5,50 mètres
  • Tirant d’air : 47,60 mètres
  • Vitesse : 30 noeuds avec les turbines à gaz (TG) et 21 noeuds avec les diesels
  • Distance franchissable : 800 nautiques à 30 noeuds sur TG et 8.000 à 15 noeuds sur diesels
  • Autonomie : 45 jours

JPEG

publié le 22/05/2017

haut de page