Energy Observer à Helsinki pour sa 39ème escale [fi]

Mené par Victorien Erussard, capitaine-fondateur et Jérôme Delafosse, chef d’expédition, Energy Observer, premier navire hydrogène autour du monde sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines, était du 7 au 10 juin à Helsinki pour la 39e escale de son tour du monde.


JPEG

Le bateau Energy Observer pour la première fois en Finlande

Pour Energy Observer, véritable smart-grid flottant, la Finlande est une escale importante. L’occasion de présenter ses innovations et ses solutions pour la transition énergétique avec son mix énergétique révolutionnaire composé de trois sources d’énergies renouvelables (solaire, éolien, hydro-génération) et d’une chaîne complète d’hydrogène décarboné (produit par électrolyse de l’eau de mer).
Il n’émet ainsi aucun CO2, aucune particules fines et aucun bruit qui pourrait désorienter la faune sous-marine. L’hydrogène décarboné possède un potentiel immense pour une mobilité propre.

Fort de ses deux ans de navigation et de ses 20 000 km parcourus, Energy Observer s’est nouvellement équipé d’ailes de propulsion éolienne, deux Oceanwings. Rotatives, autoportées et 100% automatisées elles vont permettre de réduire la consommation énergétique du navire, d’accélérer sa vitesse mais surtout de produire de l’énergie et de l’hydrogène tout en naviguant.
Un système encore jamais testé à l’échelle d’un si grand bateau, et qui pourrait bien révolutionner le transport maritime du futur.

La Finlande est un des pays au monde offrant la meilleure qualité de l’air selon l’Organisation mondiale de la santé. De par sa densité de population, le peu de grandes villes sur le territoire mais aussi la plus importante couverture forestière d’Europe.

Dès 2007, la ville d’Helsinki a pris conscience de l’urgence climatique. Elle vise la neutralité carbone d’ici 2050. Sa stratégie est prioritairement orientée sur la question énergétique. Dans la capitale de la Finlande, en effet, 96 % des émissions sont liées à la consommation d’énergie. La Finlande détient, au sein de l’Union européenne, le record de la plus grande consommation d’énergie par habitant. Un record porté par le climat froid qui règne sur le pays. Mais aussi par sa configuration géographique qui allonge les temps de trajets et par son tissu industriel particulièrement énergivore.

Selon le dernier rapport de l’Agence internationale de l’énergie toutefois, la Finlande est aujourd’hui l’un des pays industrialisés dont le mix énergétique est le moins dépendant des combustibles fossiles. Plus de 80 % de l’électricité produite en Finlande est même décarbonée. Le gouvernement espère maintenant que les énergies renouvelables, biomasse en tête, représenteront, d’ici 2030, au moins 50 % de l’approvisionnement énergétique national. Sa nouvelle politique climatique prévoit un abandon complet du charbon pour la production d’électricité d’ici 2029.
En parallèle, dans ce pays où le secteur maritime est important, un premier car-ferry électrique a été mis en service début 2018 pour relier certains archipels de ce territoire morcelé.

Un pays engagé dans la transition énergétique et riche d’une industrie navale reconnue à travers le monde en matière de construction de bateaux de plaisance, mais aussi de navires professionnels.

Après avoir manifesté publiquement leur engagement pour la planète en octobre 2018, en avril dernier puis à nouveau lors des récentes élections européennes, les Finlandais semblent prêts à accueillir l’équipage d’Energy Observer et à échanger avec lui sur le thème des solutions à mettre en place pour préserver la planète. Les équipes de tournage d’Energy Observer en profiteront d’ailleurs pour aller à la rencontre des pionniers qui trouvent des innovations locales en faveur du développement durable et de la transition énergétique. Ces solutions sont désormais présentées sous forme de web-séries sur une plateforme digitale dédiée « Energy Observer SOLUTIONS, le média qui se bouge pour vous et pour la planète (www.energy-observer.media/solutions).

Energy Observer, premier Ambassadeur français des Objectifs de développement durable est ainsi fier de pouvoir présenter son navire, son odyssée et de sensibiliser le public grâce à son espace d’exposition accessible gratuitement (maquettes, réalité virtuelle, films…).

Informations exposition Energy Observer

Adresse du bateau et de l’espace d’exposition :

Lyypekinlaituri 00101 Helsinki Finlande

Entrée gratuite, ouvert du 7 au 10 juin de 10h à 18h.
Le bateau est visible mais non accessible au grand public.

Photos

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

À propos d’Energy Observer

Energy Observer est le premier navire hydrogène autour du monde visant l’autonomie énergétique. Sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines, ce navire du futur à propulsion électrique fonctionne grâce à un mix d’énergies renouvelables et un système de production d’hydrogène décarbonée à partir de l’eau de mer. Ce défi technologique et scientifique a pour ambition de tester en conditions extrêmes des technologies de pointe préfigurant les réseaux énergétiques de demain, applicables en milieu terrestre.

Energy Observer accomplit actuellement une Odyssée pour le futur de six ans (2017-2022), 50 pays, 101 escales, menée par Victorien Erussard, fondateur et capitaine, et Jérôme Delafosse, chef d’expédition et réalisateur de documentaires. Un tour du monde pour devenir une vitrine des innovations en matière de transition écologique, afin de sensibiliser le plus grand nombre sur les énergies renouvelables, la biodiversité, l’agroécologie, la mobilité ou encore l’économie circulaire, lors des escales sur son village itinérant et sur les réseaux sociaux. Cette expédition du 21ème siècle a pour cap permanent la mise en œuvre des 17 Objectifs de développement durable de l’ONU, dont Energy Observer est le premier ambassadeur pour la France.

Energy Observer a reçu le Haut Patronage de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, ainsi que le soutien officiel de l’Union Européenne, l’UNESCO et l’IRENA.

JPEG

publié le 13/06/2019

haut de page