Décembre 2010

30 et 31 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Défense européenne

Des Finlandais participent à deux groupements tactiques de l’Union européenne qui seront en alerte du 1er janvier au 30 juin 2011
La Finlande place une compagnie de 200 soldats dans le groupement tactique commandé par les Suédois et une unité d’opération spéciale de 110 soldats dans le groupement tactique commandé par les Pays-Bas.
Mil.fi

Atalante

Départ du mouilleur de mines Pohjanmaa
Le mouilleur de mines Pohjanmaa quittera son port d’attache d’Upinniemi le 5 janvier 2011 pour l’opération de gestion de crise maritime de l’Union européenne, Atalanta.
En raison de l’épaisse couche de glace en mer Baltique, il sera accompagné sur une distance d’environ dix kilomètres.
La fonction première de l’opération consiste à protéger les transports d’aide du Programme alimentaire mondial (WFP) vers la Somalie. Il défendra également les navires circulant dans les eaux de la côte somalienne et participera à la lutte contre les pirates. A la demande du secrétaire général de l’ONU, il soutiendra les transports de l’opération AMISOM de l’Union africaine vers la Somalie.
Mil.fi, TS/13

Etrangers

La Finlande accorde le droit de séjour à des Irakiens
La cour administrative suprême a annulé les décisions de renvoi concernant de 17 Irakiens qui avaient demandé l’asile.
Cette décision fera juridiction puisque le bureau des étrangers ne devrait plus à l’avenir prononcer de décision de renvoi pour des irakiens venant de la région de Bagdad.
HS

Tourisme

Peu de services en russe à Helsinki
Alors que la Finlande va accueillir 120 000 touristes russes pour les fêtes du Nouvel an, Helsingin Sanomat rapporte que les services en russes sont indigents dans la capitale finlandaise : sur 14 magasins ou institutions testés par le quotidien, seuls deux offraient un service en russe.
HS

Politique intérieure

Politique

Montée des Vrais Finlandais
Selon un sondage réalisé pour Helsingin Sanomat, les Vrais Finlandais pourraient obtenir six députés au lieu des deux actuels dans la circonscription de Uusimaa (région autour de la capitale). Ils obtiendraient 16% des voix (+10%), en troisième position derrière les conservateurs (27,2%, -1,5%) et le PSD (18,2%, -2%) mais loin devant le Centre (9,3%, -3,1%).
Ce résultat s’explique par l’extrême popularité du président du parti, M. Timo Soini, qui pourrait même réaliser un score proche du record enregistré par le Président du Parlement, M. Sauli Niinistö (plus de 60 000 voix) aux dernières élections.
Selon un sondage réalisé pour Yle, la popularité des Vrais Finlandais dans l’ensemble du pays a continué d’augmenter en novembre pour atteindre 15,3% (+0,4%), derrière le parti conservateur (21,2%, +0,1%), le Centre (18,8%, +0,2%) et le PSD (18,1%, -0,3%).
HS

Météo

« La neige aura coûté 30 miullions d’euros à Helsinki » HS
Les épisodes neigeux exceptionnels du printemps et de l’automne engendrent une facture supplémentaire de 30 millions d’euros pour la capitale finlandaise.
HS

France - Finlande

Littérature

Heureusement, il y a Oksanen !
La correspondante à Paris Helena Petäistö se réjouit dans Suomen Kuvalehti du succès du roman Purge de Sofi Oksanen qui fait une œuvre pédagogique en éclairant une page de l’histoire européenne moins connue aux lecteurs francophones.
SK

France

Afghanistan

« Deux journalistes français otages en Afghanistan depuis un an » HS

Mercredi 29 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

OTAN, Russie, UE et sécurité

Propos de M. Stubb
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, estime que le conseil OTAN-Russie constitue actuellement, pour l’Europe, le forum le plus important en matière de sécurité. Il estime qu’il n’y a pas de sécurité européenne sans la Russie.
M. Stubb partage l’avis du ministre conservateur des Finances, M. Katainen, qui a regretté, il y a quelques semaines, que la Finlande ne puisse pas participer à ces sommets.
Pour lui, les relations entre la Finlande et la Russie sont marquées d’une nouvelle floraison. Courant 2010, une vingtaine de visites ministérielles et de chef d’Etat ont été effectuées. Il se félicite également de l’inauguration du train rapide Allegro. Par ailleurs, il estime que le nœud de la question des droits de douanes sur le bois russe a pu être desserré grâce aux négociations menées avec la Russie par le commissaire européen, M. Karel de Gucht, sur les conditions d’adhésion russe à OMC. « Tous seuls, nous n’aurions pas trouvé d’accord », affirme M. Stubb. (NDR : actuellement le niveau de taxation est gelé, et, si le processus d’adhésion devait se poursuivre, ces taxes devront être progressivement supprimées.)
Concernant la langue russe, M. Stubb relève qu’il regrette de ne pas l’avoir appris. Il estime qu’il faut renforcer le statut de cette langue en Finlande et ne pas l’opposer au suédois. Il rappelle qu’aujourd’hui, il y a 52 000 russophones en Finlande, tandis qu’à la fin de la guerre froide, il y en avait 6000.
AL/A5

Biélorussie

Propos de M. Kiljunen
M. Kiljunen, représentant de l’OSCE, relève que ni les observateurs nationaux ni internationaux n’ont pas pu suivre proprement l’élection présidentielle biélorusse. Il regrette que la manifestation pacifique de la soirée des élections à Minsk ait été etouffée par une violence entièrement inutile.
UD/8

Euro

« Le destin de la monnaie unique sera déterminé en 2011 » HS
Les spécialistes finlandais ne considèrent pas comme probable la dissolution de l’UEM. M. Kangasharju de l’Institut de recherche économique VATT et M. Korkman de l’Etla, estiment que cette possibilité n’est pas entièrement exclue, mais que les conséquences en seraient tellement chaotiques qu’elle est fort peu probable.
M. Korkman rappelle que l’engagement des Français et des Allemands à l’Europe est tellement fort qu’il faudrait de nombreuses catastrophes pour faire effondrer l’euro.
HS/B6

Politique intérieure

Economie

« Les usines de ski ont été sauvées » KL
Les deux hivers blancs ont sauvé les usines de ski finlandaises qui ont doublé leur production et envisagent des nouveaux investissements.
KL/1

Emploi

Le taux d’emploi diminue de trois points
Le taux d’emploi des personnes de 18 à 64 ans a diminué de 3,1 points l’année dernière. Selon l’Institut national d’études statistiques, il est de 67,6 %. Concernant les personnes de 18 à 24 ans, le taux d’emploi a diminué de 6,1 points.
HS/B7

Energie nucléaire

Fennovoima
Le groupe énergétique Fennovoima prendra une décision sur le choix du site de son réacteur nucléaire – Simo ou Pyhäjoki – avant l’été.
UD/2

Défense

Un objecteur de conscience sauvé grâce à un problème de langue
La présidente de la république, Mme Tarja Halonen, vient de gracier un objecteur de conscience dans des circonstances singulières.
Un homme d’une vingtaine d’années avait refusé d’entrer à l’Ecole des élèves officiers de langue suédoise à Dragsvik en raison de sa connaissance insuffisante en suédois.
Attiré par la possibilité de jouer au hockey sur glace durant son service, l’homme avait passé son service militaire dans la garnison de Dragsvik mais souhaitait poursuivre dans une formation de langue finnoise. Cette possibilité lui ayant été refusée, il décida de devenir objecteur de conscience considérant que donner des ordres dans une langue étrangère serait dangereux.
Le tribunal de grande instance de Länsi-Uusimaa l’avait condamné à 129 jours de prison. Avant d’être gracié, il avait passé deux semaines et demie en prison.
KA23.12/7

Mardi 28 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Biélorussie

La fille de M. Nekliaiev a organisé une manifestation devant le Parlement
La fille de M. Valdimir Nekliaiev, candidat de l’opposition aux élections présidentielles biélorusses, Mme Eva Nekliaiev, a organisé une manifestation en faveur de son père. Elle relève qu’il n’y a aucune information sûre concernant son état de santé où l’endroit où il se trouve.
Plus de cent personnes se sont réunis devant le Parlement pour faire appel aux députés et aux membres finlandais du parlement européen, afin d’agir en faveur d’une libération rapide de toutes les personnes emprisonnées en Biélorussie.
HS/A13

Politique intérieure

Fiscalité

Les Finlandais seraient prêts à accepter un durcissement de la fiscalité sur certains produits
Selon un sondage effectué pour le compte du journal télévisé d’Yle, 61 % des Finlandais seraient prêts à accepter l’augmentation de la fiscalité des boissons alcoolisés et du tabac, et 42 % seraient favorables à l’augmentation de celle des revenus financiers.
36 % seraient favorables à l’augmentation de la fiscalité sur les bonbons et les limonades.
Par contre, les Finlandais sont réticents à d’autres propositions du groupe de travail de M. Hetemäki : seulement 3 à 8 % des Finlandais seraient favorables à l’augmentation de la taxe foncière, de la TVA et la fiscalité sur l’électricité et les carburants.
HS/A9

Economie

Confiance des consommateurs
Selon le baromètre de l’Institut national d’études statistiques, un tiers des Finlandais compte actuellement sur une amélioration de la situation économique, contre 47 % en novembre.
26 % des Finlandais estiment que le taux de chômage diminuera dans les douze mois qui viennent, contre 36 % en novembre.
Malgré l’affaiblissement de la confiance en économie finlandaise, la confiance des Finlandais en leur propre économie reste stable. Un Finlandais sur dix envisage d’acheter un logement. Cela remonte à 2007 que cette intention a été aussi répandue.
AL/A13

France

Défense

La Russie passe une commande de bâtiment de guerre au chantier français STX
Selon les agences de presse et journaux internationaux, le chantier naval français STX vient d’obtenir une commande de deux bâtiments de guerre par la Russie. En référence à Washington Post, le journal Pravda fait savoir que la commande intervient à la suite de longues négociations. Le United Press International a également publié la nouvelle de la commande. Quant au chantier naval, il n’avait pas diffusé l’information lundi.
Selon les informations, ces bâtiments apporteraient au chantier naval de St Nazaire en France, l’équivalent de mille emplois sur quatre ans. Par ailleurs, la commande comporte une option de deux commandes supplémentaires.
Il s’agit de navires de guerre français de classe Mistral. La valeur de la commande n’a pas été rendu public, néanmoins elle est considérée comme « l’une des plus importantes acquisitions de matériel de guerre de notre temps ». Selon certaines évaluations, un bâtiment de la classe Mistral coûterait environ 500 millions d’euros.
Les navires seront construits en collaboration avec le plus grand constructeur naval russe United Shipbuilding Corporation (OSK). Cette même compagnie vient de faire l’acquisition de la moitié du chantier naval d’Helsinki STX Finland.
La commande fait suite à la décision prise par le président russe, M. Dimitri Medvedev, de coopérer avec l’OTAN. Le président français, M. Nicolas Sarkozy, se bat également pour sauvegarder l’industrie militaire française.
La commande a été critiquée en Russie et aux Etats-Unis.
STX Europe possède 66 pour cents du chantier naval français et l’Etat français 33,4 pour cents. Quant au STX Europe, il appartient à la Corée.
STX France est constitué de deux chantiers navals. St Nazaire est chargé de la construction des grands bateaux de croisière, Lorient entretient une longue tradition dans le domaine de la construction des navires spéciaux, notamment des bâtiments de guerre.
Les bâtiments de la classe Mistral possède en particulier un hôpital de 69 places et peut contenir 16 hélicoptères à la fois.
Les chantiers navals français souffrent de l’absence de commandes, tous comme les chantiers navals finlandais.
En 2010, les chantiers navals français de STX ont cependant obtenu les commandes de deux bateaux de croisière pour leur chantier de St Nazaire.
TS/17

Lundi 27 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

L’Estonie et l’euro

L’adhésion à l’euro de l’Estonie attire des entreprises finlandaises
La monnaie commune facilite le tourisme
Helsingin Sanomat relève qu’une entreprise finlandaise, installée en Estonie, fera des économies d’un montant égal au salaire mensuel d’un employé, avec l’arrivée de l’euro.
En Estonie, les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 11 % par rapport à 2009, mais les salaires n’augmentent pas au même rythme.
HS/B15

Politique intérieure

Savoir-faire en matière de déneigement

La Finlande souhaite faire de son « snow-how » un produit d’exportation
La Finlande a lancé une campagne pilotée par le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, le Père Noël, Finavia, service d’aviation civile, et Finnair, afin de présenter les connaissances finlandaises en matière de déneigement des aéroports, comme un produit à exporter dans les autres pays.
Selon Finavia, plusieurs aéroports de l’Europe centrale l’ont déjà contacté pour avoir une assistance. M. Haapasalo, directeur général de Finavia, estime que les premiers groupes étrangers viendront voir le déneigement à l’aéroport de Helsinki-Vantaa dès cet hiver.
HS/ven/A5

Médecine de travail

Les services de santé des employés reviennent chers à l’Etat
Kauppalehti relève que les dépenses de la médecine de travail ont augmenté de 30 % depuis 2006. L’augmentation du coût pourrait être liée au fait que le nombre de tests de laboratoire effectués a augmenté.
Si les différentes administrations commandaient ces services d’une façon centralisée, d’importantes économies seraient générées.
KL/8

Mouvements sociaux – médiation

M. Lonka estime que l’on prend trop facilement recours au médiateur
Le médiateur national, M. Lonka, estime que les parties dans les conflits de travail abandonnent trop facilement les négociations, et font appel à la médiation. Cette année, le médiateur a été saisi plus souvent que depuis les vingt dernières années, concernant 62 conflits au total, contre moins de vingt en 2009.
HS/A5

Jeudi 23 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Commission interministérielle des affaires étrangères et de sécurité

Un comité propose la participation du ministre de l’Intérieur
Un comité ayant étudié les systèmes finlandais de préparation [en cas de crise] propose que le ministre de l’Intérieur soit nommé membre de la Commission interministérielle des Affaires étrangères et de sécurité (UTVA). Actuellement le ministre de l’Intérieur y participe seulement lorsqu’il s’agit d’y évoquer des questions relevant de son domaine de compétence.
La commission interministérielle est composée du Premier ministre et des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, du Commerce extérieur et du Développement, de l’Environnement, des Affaires européennes et de l’Intégration et de l’Emploi.
HS/A6

Kosovo

L’opération des Finlandais au Kosovo prend fin
Helsingin Sanomat publie un article du départ des casques bleus finlandais du Kosovo, après une mission de onze ans.
HS/B1

Politique intérieure

Partis politiques

Sondage sur l’audience des partis dans la circonscription de Helsinki
Un sondage montre que les trois grands partis de Helsinki, le Parti conservateur, le PSD et les Verts, perdraient des voix si les élections législatives étaient organisées maintenant.
Les conservateurs auraient 28,1 % des voix contre 30 % aux législatives de 2007, le PSD en aurait 18,2 % contre 21,3 % en 2007 et les Verts 19,4 % contre 20,1 %.
Les Vrais finlandais, qui sont moins populaires à Helsinki qu’ailleurs en Finlande, augmenteraient leur score de 7,8 points pour arriver à une audience de 10,7 % contre 2,9 % en 2007.
L’audience de ce parti dans l’ensemble du pays s’élève actuellement à 15,4 %.
HS/A12

Statut du suédois

Division au sein du Parti suédois
Le vice-président du Parti suédois, M. Torvalds, propose que l’on abandonne à l’enseignement obligatoire du suédois dans les écoles.
HS/A6

Neige

« Le savoir-faire en matière de la neige pourrait constitue une bonne affaire pour l’aéroport de Helsinki-Vantaa » HBL

Mercredi 22 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Politique européenne

Mme Kiviniemi souhaite « économies, coordination et compétitivité » à l’UE
Lors d’un séminaire consacré au dernier conseil européen, la Première ministre finlandaise a estimé que l’UE devait choisir un régime strict d’économies, de coordination et de compétitivité.
AL

Monopole des jeux

« L’UE critique à l’égard des trois monopoles finlandais » UD
Demari rapporte que la Commission européenne a envoyé une lettre au ministère de l’Intérieur concernant le monopole des jeux en Finlande.
Selon le quotidien, seraient visés par les règles communautaires les trois monopoles finlandais : Veikkaus (loterie finlandaise), RAY (machines à sous) et Fintoto (paris équestres.
UD

Palestine

Les pays membres de l’UE ont consolidé le statut diplomatique de l’autorité palestinienne
Helsingin Sanomat relève que selon le quotidien israélien Haaretz, les pays européens, dont la Finlande, ont consolidé dernièrement le statut diplomatique de l’autorité palestinienne.
Le ministère finlandais des Affaires étrangères a déjà amélioré le statut de l’autorité palestinienne en tant qu’acteur international. La France, l’Espagne, la Grande-Bretagne, la Suède, le Belgique, l’Allemagne, le Danemark, l’Autriche et Malte projettent des mesures similaires ou les ont déjà réalisées.
Jusqu’à présent, la Finlande a renforcé le statut de l’autorité par des gestes symboliques sans modifications de la loi. L’autorité palestinienne est par exemple mieux située dans la liste diplomatique. Selon Mme Helena Tuuri, directrice à l’unité de l’Afrique et du Proche-Orient, il s’agit de soutenir l’autorité palestinienne qui travaille bien pour créer les structures de l’administration. Selon Mme Tuuri, les pays européens n’ont pas pris de décision commune à ce sujet.
HS/B3

Biélorussie

La fille de M. Nekliaiev attend à Helsinki des nouvelles de son père
Helsingin Sanomat rapporte que M. Valdimir Nekliaiev, candidat de l’opposition aux élections présidentielles biélorusses, avait vécu en Finlande de 2000 en 2004. Sa fille Eva, qui a obtenu la nationalité finlandaise, habite à Helsinki avec sa famille.
Depuis deux jours d’incertitudes, Mme Nekliaieva a su que son père, maltraité dimanche lors d’une manifestation à Minsk et ensuite enlevé à l’hôpital, est dans les mains du service de sécurité KGB. L’avocat de M. Nekliaiev a confirmé cette information à plusieurs médias.
HS/B3

OTAN

Editoriaux
« Il faut franchir le pas » Kaleva
« Les mauvaises raisons invoquées par M. Ahtisaari » SM
L’éditorialiste de Kaleva considère que, vingt ans après la fin de la guerre froide, le communisme, l’URSS et ses alliés ont disparu. Malheureusement, en Finlande, la guerre froide a laissé une peur de l’OTAN. « Puisqu’en réalité les obstacles, réels ou fantasmés d’une adhésion à l’OTAN ont disparu, la Finlande devrait franchir ce pas et entrer dans l’OTAN ».
L’éditorialiste de Suomenmaa, organe officiel du parti du Centre, critique au contraire les arguments avancés par l’ancien président Ahtisaari (revue de presse du 20 décembre) concernant l’image internationale de la Finlande ou la peur de la Russie. « M. Ahtisaari a fait un bon travail pour la paix, mais il n’est toujours pas un bon politique. Ses arguments suscitent plus de réprobation de la part des lecteurs que de sympathie pour l’OTAN », conclut l’éditorialiste.
SM

Politique intérieure

Economie publique

Réforme de la fiscalité
Le groupe de travail chargé de préparer une réforme fiscale a rendu hier son rapport. Il propose de diminuer la fiscalité sur les revenus (de plus de 2 milliards d’euros avec, notamment une diminution du taux marginal de 57% à 50%) et sur les entreprises, de 0,8 milliard, avec une baisse de l’impôt sur les sociétés de 26% à 22%).
En revanche, il propose une augmentation de la TVA (de deux points) et des impôts indirects (sur l’alcool, l’électricité…). Il doit rendre son rapport aujourd’hui. Selon Helsingin Sanomat, il propose aussi une diminution progressive des exonérations fiscales sur les taux d’intérêt immobilier. L’imposition des succession d’une valeur de plus d’un million d’euros serait aussi augmentée de même que le taux d’imposition sur le patrimoine (de 28% à 30%).
HS

Chantiers navals

Le ministère promet les aides publiques à Viking Line
Le ministère de l’économie a décidé d’allouer 28 millions d’euros au titre de l’aide à l’innovation pour la commande d’un bâtiment de Viking Line au chantier de Turku de STX.
Il faut encore que l’UE valide cette aide.
HS

UPM

La famille Björnberg disparaîtra de la carte du papier
Selon Helsingin Sanomat, le géant UPM achètera Myllykoski de la famille Björnberg, dernière entreprise familiale finlandaise dans l’industrie papetière. Les familles Serlachius, Rosenlew, Ahlström, Ehrnrooth, Schauman, Walden, Sumelius et Haarla ont vendu leurs usines antérieurement.
UPM a annoncé mardi que le groupe achètera Myllykoski et sa filiale Rhein Papier en Allemagne.
M. Carl G. Björnberg, président de Myllykoski, admet que le programme d’investissements de l’entreprise a été trop ambitieux.
HS/B7

France - Finlande

Littérature

Rousseau
Helsingin Sanomat publie une critique de l’ouvrage de Rousseau, Les rêveries du promeneur solitaire, dont la traduction en finnois vient de paraître.
HS

France

Littérature

Houellebecq agite les Français
Dans un reportage sur les livres qui font débat dans le monde, Aki Petteri Lehtinen rapporte dans Helsingin Sanomat que c’est le dernier livre de Michel Houellebecq qui a constitué l’évènement littéraire de l’année en France.
HS

Mardi 21 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Biélorussie

Propos de M. Kiljunen
M. Kiljunen (PSD), représentant spécial de l’OSCE, se déclare outré par la violence de la milice biélorusse. « La Biélorussie a un long chemin à faire si elle compte remplir les critères définis pour des élections démocratiques », a-t-il dit. Il a estimé, lundi, que les protestations étaient finies.
Selon M. Kiljunen, il est difficile d’imaginer, en raison des violences, que les relations entre l’UE et la Biélorussie puissent devenir plus étroites dans un avenir prochain, et que la Biélorussie puisse profiter d’une aide économique.
UD/14, HBL/14

OGM

Mme Lehtomäki estime que le débat européen sur la culture OGM est bloqué
Helsingin Sanomat relève que les Etats membres sont diivisés concernant la question de savoir s’il faudrait accorder aux Etats membres le droit de prendre eux-mêmes la décision sur la culture OGM. Selon la ministre de l’Environnement, Mme Lehtomäki (Centre), qui a participé à la réunion des ministres européens de l’Environnement, le débat est bloqué.
Ellme relève que la Finlande soutient « prudemment » la proposition de la Commission de céder la prise de décision aux Etats membres.
HS/B10

Immigration et étrangers

La Finlande essaie d’attirer des infirmières du Portugal
Helsingin Sanomat rapporte que les autorités des hôpitaux de la Finlande de Sud-Ouest souhaitent embaucher des infirmières portugaises. Elles projettent d’organiser au printemps prochain des cours de langue de 3 à 4 mois. Selon la directrice Ritva Lindström, les autorités ne sont pourtant pas très optimistes. « Nous sommes contents si une dizaine d’infirmières arrivent ici. La Finlande ne les attire pas spécialement. »
HS/A12

Mme Thors souhaite des statistiques plus précises sur la criminalité des étrangers
Helsingin Sanomat relève que la ministre de l’Immigration, Mme Astrid Thors, a proposé, lors d’une émission télévisée d’Yle, que les autorités devraient faire des statistiques plus précises sur les crimes commis par les étrangers. Elle note qu’actuellement on ne sait pas s’il s’agit des étrangers qui vivent en Finlande de façon permanente ou des criminels étrangers de passage. « Si on en savait plus, on pourrait mieux cibler les mesures. »
A la même occasion, la députée conservatrice Arja Karhuvaara a proposé d’inclure dans les statistiques aussi la nationalité des criminels étrangers.
HS/A6

Mme Biaudet ne considère pas l’interdiction des prières comme discrimination
Turun Sanomat rapporte que l’ombudsman des minorités, Mme Eva Biaudet, étudie l’affaire du centre de gym pour femmes Lady Fitness à Espoo, qui avait interdit en août dernier les prières, notamment des musulmanes, dans ses vestiaires.
Selon Mme Biaudet, qui a évoqué l’affaire avec les représentants de la communauté musulmane d’Espoo, il ne s’agit pas de discrimination.
TS/6

Politique intérieure

Mendicité

Helsinki envisage d’interdire la mendicité gênante
La municipalité de Helsinki souhaite modifier son règlement de façon à pouvoir interdire une mendicité agressive ainsi que le campement. Le gouvernement avait décidé, en octobre, qu’il ne s’agirait pas d’interdire la mendicité.
HS/A14

Elections législatives de 2011

Le centre et le PSD auront moins de femmes candidates qu’en 2007
Selon Turun Sanomat, les partis représentés au Parlement ont déjà désigné près de 1 500 candidats en vue des élections législatives d’avril prochain. Il semble que le nombre de candidates est le plus faible chez les Vrais Finlandais, environ un tiers.
En 2007, près de la moitié des candidats sociaux-démocrates étaient des femmes, mais cette fois-ci leur nombre diminue considérablement, de même que chez les centristes.
L’alliance verte propose le plus de candidates et les conservateurs ont déjà désigné autant de femmes que la dernière fois.
Il y a beaucoup de différences entre les circonscriptions concernant le nombre de candidates, aussi à l’intérieur d’un même parti.
TS/15

Mme Kiviniemi

M. Djupsund, professeur, estime que la Première ministre est douée pour éviter les questions difficiles
M. Djupsund, professeur, relève que l’audience accrue de Mme Kiviniemi ne l’étonne pas. La position de Mme Kiviniemi comme successeur de M. Vanhanen est favorable. M. Djupsund estime que, pour les Finlandais, Mme Kiviniemi représente bien son pays.
Le professeur estime toutefois qu’elle n’a promu aucune question difficile. Dans les sondages, elle est jugée sur d’autres critères que des critères politiques.
HBL/4

Economie publique

La Finlande se remet bien de la crise
Le ministère des Finances a revu à la hausse ses prévisions économiques : la croissance devrait être cette année de 3,2% (contre 2,1% selon les prévisions antérieures) et de 2,9% en 2011. Ce sont les exportations (+5,7% cette année et + 6,9% l’année prochaine), mais aussi la consommation privée (+2,8%) et les investissements (+3% cette année et + 6% en 2011) qui tirent la croissance.
« Nos prévisions sont assez positives pour les trois prochaines années. Le risque est toutefois une perte de confiance dans l’économie, comme ce fut le cas en 2009. Il faudra aussi que la confiance dans la politique économique de la zone euro se maintienne », relève M. Kuismanen, directeur des prévisions au Ministère des Finances.
Seul bémol à ce tableau, l’inflation qui devrait monter à 2,4% en 2011.
En revanche la modération du chômage constitue une surprise positive pour le ministère : il s’est maintenu à 8 ,4% et devrait tomber à 7,4% durant les deux prochaines années.
Les principales inquiétudes concernent donc les finances publiques. Le déficit du budget de l’Etat devrait diminuer d’environ 10 milliards d’euros en 2010 à 8 milliards en 2011.
Helsingin Sanomat rapporte que le ministère des Finances s’inquiète de l’endettement de l’Etat mais aussi de l’endettement des ménages, même si la demande intérieure a, jusqu’à présent, tiré la croissance finlandaise.
TS

Vers une diminution des exonérations fiscales sur les taux ?
Le groupe de travail chargé de préparer une réforme fiscale doit rendre son rapport aujourd’hui. Selon Helsingin Sanomat, il pourrait proposer une diminution progressive des exonérations fiscales sur les taux d’intérêt immobilier.
HS

M. Liikanen candidat à sa succession
Le gouverneur de la Banque de Finlande, M. Erkki liikanen, dont le mandat arrive à échéance au 1er juillet 2011, serait candidat à sa succession, rapporte Helsingin Sanomat.
HS

Energie

Fennovoima coopère avec Areva et Toshiba
Le groupe énergétique Fennovoima a conclu un contrat de coopération concernant un développement technique avec Areva et Toshiba s’agissant des réacteurs nucléaires.
Selon le directeur de Fennovoima, M. Salminen, il s’agit de vérifier que les réacteurs de ces deux groupes remplissent les critères de sécurité finlandais. Il est prévu que Fennovoima choisisse un de ces groupes pour lui fournir un réacteur.
AL/A11, HBL/6

France

Chômage

Point de vue : « Même pas des emplois précaires » UD
Uutispäivä Demari publie un article de Mikko Ruotsalainen, qui rend compte du taux de chômage important en France et particulièrement chez les jeunes.
UD/15

Lundi 20 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Conseil européen

« Mme Kiviniemi soutient l’initiative de M. Cameron » TS
Helsingin Sanomat rapporte que la Première ministre finlandaise considère, après le conseil européen, que les attitudes à l’égard d’une coordination européenne en matière de fiscalité sont en train de changer. « Quand les Etats doivent rééquilibrer leur budget, il y a de moins en moins de place pour une compétition fiscale », relève Mme Kiviniemi. La Finlande est favorable à « une coordination pragmatique, plutôt qu’à une harmonisation » fiscale.
La Finlande a signé la lettre préparée par la Grande-Bretagne en faveur d’une austérité du budget européen. « Dans le budget européen, il faut prendre en compte la situation économique difficile. L’objectif [de la lettre] est de donner au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement un message clair qu’il faut limiter l’augmentation du budget européen dans l’avenir. La raison en est qu’il faut une progression similaire du budget européen et des budgets nationaux. Cela signifie une croissance raisonnée des dépenses et des recettes et non des coupes budgétaires ; En mars, les détails seront précisés [par les ministres des Finances] », selon Mme Kiviniemi.
En ce qui concerne le mécanisme de gestion de crise, Mme Kiviniemi estimait qu’il n’y avait pas de pression pour augmenter le niveau du fonds provisoire
HS TS

Editoriaux
« L’UE calme les marchés avec d’anciennes promesses » HS
« Une décision de principe pour contrer les marchés » TS
« L’UE cache les dissensions » AL
« La boîte de Pandore reste fermée » HBL
L’éditorialiste de Hufvudstadsbladet estime que l’ensemble de l’UE est soulagée par le résultat du Conseil européen. Il considère comme impressionnante la façon dont Mme Merkel a fait passer le programme de son pays pour sortir l’eurogroupe de sa crise actuelle ainsi que pour créer un fonds dans la perspective de futures crises. Pour l’éditorialiste, Mme Merkel est la nouvelle dame de fer qui décide dans l’UE en ce moment.
Helsingin Sanomat souligne que « les dirigeants européens s’en sont tenus à ce qu’ils avaient promis précédemment. Les marchés attendaient de cette réunion quelque chose de nouveau : une décision sur un fonds permanents, de nouvelles mesures pour aider les pays en crise. Ces attentes étaient peut-être disproportionnées, mais le conseil européen n’y a pas répondu. Ce faisant, il n’a pas réussi à débattre avec les marchés. Le septième conseil européen pour gérer la crise financière ne sera donc certainement pas le dernier ».
Pour Turun Sanomat, « il s’agirait d’un petit miracle si la décision du conseil européen calmait l’incertitude des marchés financiers ».
Aamulehti souligne lui-aussi que le conseil européen n’a pas pris de nouvelle décision se bornant à reprendre la décision des ministres des finances. Là où Mme Merkel parlait de geste solidaire, on a pu voir la dure réalité lorsque les grands Etats ont signé une lettre sur la rigueur du budget européen. Ces les pays les plus pauvres, qui reçoivent donc le plus d’aide, qui en feront les frais, juge Aamulehti dont le correspondant à Bruxelles juge que les vainqueurs du conseil européen sont M. Cameron et Mme Merkel.
HS TS AL

Point de vue : Un égoïsme raisonnable ou non ?
Turun Sanomat rapporte que, comme l’Allemagne, la première ministre finlandaise s’est résolument opposée à l’idée d’euro-obligations. Mme Kiviniemi a déclaré que, ce faisant, la Finlande était raisonnablement égoïste. Les raisons invoquées par la Finlande sont que les euro-obligations seront contraires à l’esprit des traités européennes et surtout que cela aurait aussi pour effet de créer une solidarité concernant la dette des Etats.
Turun Sanomat relève que « l’idée de solidarité n’est pas très populaire actuellement en Finlande, comme les idéologues du ministère des Finances l’ont décidé. Mme Kiviniemi adopte clairement ce langage. L’idée est que l’on souhaite continuer l’austérité en Finlande et par cela maintenir des taux bas ». « C’est toutefois une logique étrange car la Finlande est typiquement une économie sensible aux crises et qui tirerait profit des euro-obligations. Alors qu’obliger les grandes économies du Sud de l’Europe à la rigueur ne manquera pas d’avoir un effet sur les exportations finlandaises. »
« La position de Mme Kiviniemi témoigne bien du changement de la politique européenne finlandaise. Avant on soutenait une commission forte et les petits Etats, aujourd’hui on suit un grand, l’Allemagne, car l’économie finlandaise le permet. Il s’agit plutôt d’un égoïsme déraisonnable de la part de la Finlande et qui pourrait, un beau jour, lui jouer un mauvais tour ».
TS

Service européen pour l‘action extérieure

M. Salmi à la tête du Centre de Situation du Service européen pour l’action extérieure
M. Ilkka Salmi, 42 ans, chef de la Sûreté nationale, Supo, a été désigné à la tête du Centre de situation du Service européen pour l’action extérieure. Le Centre se charge de suivre la situation internationale en matière de sécurité ainsi que de l’évaluation des menaces terroristes qui visent l’UE.
M. Salmi prendra ses nouvelles fonctions au printemps, probablement en mars. Le mandat est de quatre ans. Il relève qu’il souhaiterait reprendre ses fonctions à la Supo après cette mission et souhaite évoquer la possibilité d’une mise en disponibilité avec la direction politique et celle de la police. Mme Holmlund, ministre de l’Intérieur, n’exclut pas la possibilité d’une mise en disponibilité. Elle souhaite à l’instar de M. Salmi que celui-ci puisse revenir dans les rangs de la Supo. Pendant la durée de sa disponibilité, la Supo aurait un directeur à durée déterminée. Un simple remplacement n’est pas envisageable, selon elle.
M. Salmi estime que la nomination est un signe du fait que le savoir-faire finlandais en matière de sécurité ainsi que la SUPO sont considérés comme dignes de confiance.
HS/sam/A5

Terrorisme

Mme Holmlund souhaite criminaliser la participation à des formations terroristes
La ministre de l’Intérieur, Mme Holmlund, souhaite criminaliser la participation à une formation terroriste afin de répondre le plus efficacement possible à la menace terroriste.
Selon la Sûreté nationale, il n’y a pas de certitude qu’il réside en Finlande des personnes ayant participé à de telles formations.
Mme Holmlund souligne qu’il n’y a pas de menace concrète qui vise la Finlande.
HS/sam/A5

OTAN

Déclarations de M. Ahtisaari
L’ancien président finlandais a déclaré, samedi, que les dirigeants finlandais devraient réfléchir à l’image qu’ils donnent de la Finlande en la maintenant à l’extérieur de l’OTAN. « Il faut voir dans quel groupe nous sommes maintenant. Souhaitons-nous rester avec la Biélorussie et l’Ukraine jusqu’au bout ? Il faut aussi voir quel effet cela a sur l’image de la Finlande dans le monde ». M. Ahtisaari estime que le débat sur l’OTAN donne l’impression que les Finlandais pensent que la Russie ne changera jamais. C’est, selon lui, presque insultant à l’égard de la Russie que l’on considère être toujours la même que l’URSS.M. Ahtisaari souligne que l’OTAN n’est pas une menace pour la Finlande.
L’ancien président a aussi déclaré qu’il soutenait le projet de Mme Kiviniemi et de M. Stubb de faire de la Finlande un grand pays en matière de médiation de paix.
HS

Point de vue : « L’OTAN peut encore devenir un thème de campagne » HS
Kari Huhta estime que le parti conservateur pourrait choisir de faire de l’adhésion de la Finlande à l’OTAN un thème de campagne pour les législatives d’avril 2011.
HS

Finlande – Russie

Double-facturation
Helsingin Sanomat relève que les Douanes soupçonnent que l’Etat a perdu des centaines de milliers d’euros de recettes fiscales en raison de plusieurs cas de double-facturation, c’est-à-dire de falsification de documents.
Plusieurs employés d’entreprises enregistrées en Finlande sont soupçonnés de fraude fiscale aggravée.
HS relève que, traditionnellement, la double-facturation à la frontière fenno-russe a eu comme but de tricher au détriment des autorités russes plutôt que finlandaises. Selon les Douanes finlandaises, c’est la première fois qu’un tel cas est étudié côté finlandais.
HS/lun/A11

Russie

Mme Halonen propose aux Finlandais de se familiariser avec la Russie
Uutispäivä Demari rapporte que la Présidente, Mme Halonen, a accordé une interview à STT, agence de presse finlandaise, où elle souligne que les Finlandais devraient mieux se familiariser avec la Russie. Mme Halonen a rencontré le Premier ministre Poutine à Saint-Pétersbourg il y a une semaine. Pour elle, il était intéressant de voir que M. Poutine s’intéressait au rôle de Viborg, qui appartenait à la Finlande avant 1944.
Concernant le débat actuel sur le remplacement de l’enseignement du suédois par le russe dans quelques écoles en Finlande de l’Est, la position de Mme Halonen est claire : la Finlande est un pays bilingue et le pays a deux langues nationales. Elle incite les jeunes à apprendre aussi d’autres langues.
« Nous avons en Finlande environ 40 000 russophones et c’est une ressources importante aussi du point de vue linguistique. »
Mme Halonen a dit qu’elle a repris ses études de russe.
UD/2

Politique intérieure

Endettement public

Les dettes publiques augmentent de 14,4 milliards
Selon l’Institut national d’études statistiques, la dette publique s’élève à 83,8 milliards d’euros (73,5 Mrds pour l’Etat, 10,3 Mrds pour les communes et 0,1 Mrd pour les fonds de sécurité sociale).
Depuis 2008, la dette a augmenté de 20,8 milliards d’euros.
La plupart de la dette publique consiste en obligations.
TS/sam/14

Gouvernement

Le gouvernement est impopulaire mais les Finlandais sont plutôt contents de l’action de Mme Kiviniemi
Helsingin Sanomat relève que, selon un sondage effectué pour le compte du quotidien par l’institut Suomen Gallup, 44 % des personnes interrogées sont assez ou très mécontentes du gouvernement actuel, contre 35 % de mécontents l’été dernier. 48 % sont assez ou très satisfaits et 7 % ne s’expriment pas. Les plus mécontents sont les partisans de l’alliance des gauches (84 %)
63 % estiment toutefois que la Première ministre, Mme Kiviniemi s’est bien débrouillée. Ce résultat est meilleur que celui de M. Vanhanen en juin dernier avant sa démission. 89 % des partisans du parti du centre sont contents d’elle.
HS/lun/A3&A5

M. Katainen est le candidat le plus populaire pour devenir le prochain Premier ministre
Helsingin Sanomat rapporte que, selon un sondage effectué pour le compte du tabloïd Iltalehti sur la popularité des candidats pour le poste de prochain Premier ministre, M. Jyrki Katainen, ministre des Finances et président du parti conservateur, est en tête avec 28 %. 22 % ont confiance en Mme Mari Kiviniemi, actuelle Première ministres. M. Timo Soini, président des Vrais Finlandais, a eu 14 % et Mme Jutta Urpilainen, présidente du parti social-démocrate, 8 % seulement.
Environ mille Finlandais ont répondu à ce sondage la semaine dernière.
HS/dim/A6

Société

M. Katainen irrité du débat sur les traditions de Noël
Selon Helsingin Sanomat, M. Katainen, président du parti conservateur, s’est irrité en raison du débat actuel sur les traditions de Noël dans les écoles finlandaises. Selon lui, les écoles ont le droit et le devoir de transmettre les traditions de Noël chrétiennes. « La tolérance ne signifie pas que, par politesse à l’égard des autres, on mette fin à nos propres traditions. Personne n’agit comme cela dans le monde. »
Il souligne que, selon la commission des Lois constitutionnelles du Parlement, les traditions chrétiennes de Noël ne signifient pas qu’on pratique la religion mais qu’elles font partie de la culture finlandaise.
Pour M. Katainen, il est clair que chaque religion a le droit de célébrer les fêtes selon ses propres traditions.
HS/sam/A16

Adoption

Un groupe de travail souhaite mettre fin à l’adoption indépendante
Un groupe de travail désigné par le ministère de la Justice afin de faire une proposition de réforme de loi concernant l’adoption, propose de supprimer la possibilité d’une adoption indépendante et ceci dans le but d’éviter le risque de la traite de personnes.
Actuellement, il faut l’accord des autorités pour toute adoption internationale mais, dans la pratique, il est possible de faire une adoption sans cet accord. Entre dix et vingt adoptions de ce type sont réalisées tous les ans, avec un accord rétroactif d’un tribunal.
Désormais, il faudrait l’accord du comité chargé des adoptions pour toute adoption, nationale ou internationale.
HS/sam/A9

France - Finlande

Energie

Fortum envisage de participer à l’appel d’offre français concernant les concessions d’énergie hydraulique
Le groupe énergétique Fortum envisage une participation au marché énergétique en France.
TS/sam/14

Vendredi 17 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Conseil européen

« L’UE repousse la crise » HS
Helsingin Sanomat rapporte que le conseil européen a décidé, hier, la création du mécanisme de gestion de crise, un fonds de secours permanent. « Il s’agit de décisions difficiles prises de manière très rapides », s’est félicitée Mme Kiviniemi, avant d’ajouter : « Il est important que les Etats endettés fassent des efforts pour améliorer leur situation car on a besoin de toutes les actions ».
La Première ministre finlandaise précise que les détails sur le mécanisme de crise seront décidés au printemps. Elle refuse de se prononcer sur l’importance des fonds engagés. « La taille du mécanisme est la dernière chose qui sera décidée ».
La Finlande s’oppose à l’augmentation des montants du fonds de secours provisoire, car, selon Mme Kiviniemi, les décisions prises devraient suffire. La Première ministre s’attendait en revanche à la décision de la BCE d’augmenter ses capitaux
Avec l’Allemagne, la Finlande s’oppose aussi à des euro-obligations. « On évalue en Allemagne que ces euro-obligations signifieraient une facture supplémentaire de 17 milliards d’euros en augmentation des taux, pour la Finlande aussi cela se traduirait par une augmentation des taux. Les euro-obligations signifieraient aussi une idée de responsabilité partagée en violation de l’article 125 du traité
HS TS KL

Coopération de défense

Atalanta : Le navire mouilleur de mines Pohjanmaa prêt à larguer les amarres
La présidente, Mme Tarja Halonen a visité à Upinniemi le navire Pohjanmaa qui se prépare à partir dans le golfe d’Aden.
Avec son équipage de 97 personnes, dont cinq femmes, Pohjanmaa partira vraisemblablement le 5 janvier pour l’opération de crise Atalanta. Le trajet long de 6 000 milles durera environ un mois et passera par l’Atlantique, la Méditerranée, puis le canal de Suez jusqu’aux côtes somaliennes. La mission à proprement parler commencera début février et se terminera fin avril.
Mme Halonen a précisé que Pohjanmaa reviendra de sa mission avec une expérience toute nouvelle qui jusqu’alors lui manquait. Pohjanmaa se prépare pour des missions internationales depuis une dizaine d’années. Cette première mission de gestion de crise internationale de la marine finlandaise coûte 11 millions d’euros. Le capitaine de corvette Mika Raunu vient d’être nommé commandant de la troupe de gestion de crise.
KS/15, HS/A6

L’unité Combat Camera réalise des documents sur les combats
L’unité Combat Camera de la division des transmissions de l’Etat-major des forces de défense participe actuellement aux exercices de combat Länsi 10 à Niinisalo. Cette activité est issue du partenariat avec l’OTAN, liée aux unifications des systèmes C4i finlandais avec ceux de l’OTAN.
La Finlande a entamé cette activité en collaboration avec la Suède. Les deux pays seront bientôt rejoints par la Norvège et le Danemark.
L’unité Combat Camera devrait être complètement opérationnelle en 2014. Le coordinateur de l’unité, le premier lieutenant Tommi Kangasmaa, espère qu’elle sera dès lors constituée de six sous-officiers salariés.
Les vidéos produites par Combat Camera pourront être consultés à l’adresse :
http://www.youtube.com/defenceforcesfinland
TS/10, Satak//5

Coopération arctique

Rovaniemi, candidate pour accueillir le centre arctique européen
Les députées européennes Anneli Jäätteenmäki et Liisa Jaakonsaari proposent la création d’un centre d’information arctique de l’UE à Rovaniemi. Cette proposition figure dans le rapport sur la politique arctique adopté la semaine dernière par la commission des affaires étrangères de l’UE.
SM

Finlande - Russie

Les chantiers navals d’Helsinki vendu pour 20 millions d’euros
Selon Helsingin Sanomat, la valeur des chantiers navals d’Helsinki, désormais appelés Arctech Helmsinki Shipyard et détenus pour moitié par le Coréen STX et par le Russe OSK Le chantier a annoncé avoir reçu une commande de 150 millions d’euros pour la construction de deux brise-glace pour l’armateur russe Sovcomflot.
HS

Sécurité

Le gouvernement considère comme minime la menace d’actes terroristes en Finlande
Le gouvernement a adopté, hier, une décision de principe sur une stratégie de sécurité qui vient remplacer celle qui date de 2006. Outre le terrorisme, la stratégie évoque les autres fonctions vitales de la société.
AL/A10

D’étranges hôtes britanniques à la SUPO
Suomen Kuvalehti écrit que l’on soupçonne la SUPO d’avoir mis en péril la sécurité du pays en accueillant en 2009 d’anciens agents du MI6 britannique comme formateurs à la SUPO. On craint que les informations récoltées par ces formateurs aient finalement atterris entre les mains du MI6.
SK

Politique intérieure

Elections législatives

Le parti conservateur en position de force dans la circonscription d’Uusimaa
Helsingin Sanomat relève que selon un sondage effectué pour le compte du quotidien par l’institut Suomen Gallup dans la circonscription d’Uusimaa (province autour de la capitale et plus grande circonscription du pays), M. Alexander Stubb, ministre conservateur des Affaires étrangères, qui se présentera pour la première fois aux élections législatives, est le candidat le plus populaire de cette circonscription. Il serait même plus populaire que M. Timo Soini, président des Vrais Finlandais et actuel parlementaire européen.
Dans ce sondage, les 1 125 personnes interrogées ont pu nommer tout les candidats pour qui ils pourraient éventuellement voter. 39 % des électeurs de la circonscription d’Uusimaa, disent qu’ils pourraient voter pour M. Stubb, 27 % pour M. Soini et 24 % pour M. Jyrki Katainen, ministre des Finances et président du parti conservateur. 20 % pourraient voter pour Mme Maria Guzenina-Richardson (PSD), 17 % pour Mme Tuija Brax (alliance verte), ministre de la Justice, 16 % pour la députée conservatrice Leena Harkimo, 14 % pour M. Lauri Ihalainen (PSD), ancien président de la confédération des syndicats finlandais SAK, 13 % pour Mme Paula Lehtomäki, ministre centriste de l’Environnement, 12 % pur le député vert Jyrki Kasvi et 12 % pour M. Mikael Jungner, ancien directeur général d’Yle.
Le nombre de députés élus dans cette circonscription, la plus grande de toute la Finlande, passera de 34 à 35 aux élections du 17 avril prochain. Plusieurs députés populaires actuels, dont MM. Sauli Niinistö, Matti Vanhanen, Antti Kalliomäki et Mme Tanja Karpela, ne se représenteront plus.
Dans la circonscription d’Uusimaa, le parti conservateur a actuellement 12 sièges, le PSD 7, le centre 3, les verts 3, les Vrais Finlandais 3, l’alliance des gauches 2 et les chrétiens-démocrates un siège.
HS/A3&A5

Parlement

Les députés partent en congé de Noël
Vote du budget : beaucoup de bruit pour rien
Les derniers votes auront lieu ce soir avant un congé de trois semaines des députés.
Le budget a été voté hier. Suomen Kuvalehti publie un reportage sur l’étude du budget par le Parlement qui dure de longs mois mais n’aboutit qu’à de très légères modifications dans le projet du gouvernement.
HS/A9

Budget

260 millions restés inutilisés dans le budget de 2010
Helsingin Sanomat relève qu’un peu plus de 260 millions d’euros prévus pour les dépenses de l’année en cours n’ont pas été utilisés.
La contribution à l’UE était moins importante que prévue de même que les dépenses de l’assurance maladie. La somme inutilisée correspond à 0,5 % du budget. Le président de la commission des Finances, M. Manninen, estime que les députés ont agi d’une façon responsable du fait qu’il n’ont pas souhaité toucher à ces crédits « supplémentaires » dans un contexte économique instable.
L’Etat pourra ainsi s’endetter un peu moins en 2011.
HS/A9

Droits d’auteur

Augmentation du prix des disques durs externes
Le gouvernement envisage d’inclure les disques durs externes dans le cadre des cotisations relevant des droits d’auteur.
HS/A13

Ecole primaire

Le centre fait échec à la réforme de l’école primaire
Helsingin Sanomat rapporte que la réforme de l’école primaire, planifié sous la direction de Mme Henna Virkkunen, ministre conservatrice de l’Education, a échoué parce que le parti du centre s’y est opposé. La réforme n’avancera plus pendant cette législature. Mme Virkkunen déplore ce litige. Elle aurait voulu augmenter le nombre d’heures et élargir les programmes de langues.
Mme Anu Vehviläinen, ministre centriste des Transports, membre du comité interministériel à l’éducation, souligne que la réforme aurait coûté trop cher aux communes selon son parti.
HS/A5

Criminalité

Un condamné sur dix est un étranger
Selon l’Institut national d’études statistiques, une personne sur dix condamnées par le tribunal de grande instance est un étranger. La moitié de ces personnes réside en Finlande d’une façon permanente.
KS/17

Une peine plus sévère prévue concernant les crimes de haine
La Finlande est en train de réformer sa législation sur les crimes de haine afin de la rendre compatible à l’égard des conventions internationales en la matière.
Le gouvernement propose d’inclure dans la législation une mention sur la façon aggravée de commettre de crimes racistes ou de haine. La proposition énumère parmi les qualifications des crimes de haine, ceux qui visent des personnes pour leur appartenance à un groupe ethnique, leur idéologie, leur orientation sexuelle et un handicap.
Mme Brax, ministre de la Justice, souligne que la proposition de loi n’est pas prévue pour restreindre le débat sur des thèmes socialement importants.
Ce qui est nouveau par rapport à la législation actuelle est qu’il devient illégal non seulement de diffuser mais également de publier, sur un site internet par exemple, des messages relevant de la violence ou de la discrimination.
HS/A13

Défense

Des soupçons de grippe A (H1N1) dans neuf garnisons
Selon les informations de l’Etablissement de la médicine militaire, il y aurait des cas de grippe A dans neuf garnisons (sur une totalité de 24). La garnison la plus affectée reste celle de Parola.
HS /A13

Jeudi 16 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Conseil européen

Mécanisme permanent de gestion de crise
Mme Kalli, conseillère aux Affaires européennes du secrétariat du Premier ministre, relève que les négociations sont grandement facilités par le fait que l’eurogroupe a défini, dès novembre, les orientations concernant les principes essentiels du mécanisme de gestion de crise.
Elle estime que l’essentiel est que tous les Etats souhaitent ce changement et que le changement permettra de modifier le traité constitutionnel sans l’organisation de référendums en la matière. Selon Mme Kalli, la Finlande souhaite obtenir une formulation qui soit conforme à l’article 125 selon lequel chaque Etat membre est responsable de son propre économie.
Mme Tiilikainen, directrice de l’Institut de relations internationales, estime qu’il n’y a pas de volonté pour ouvrir plus vastement le traité constitutionnel. « Il s’agit de promouvoir une modification restreinte qui correspond à un besoin aigu et qui pourra entrer rapidement en vigueur », dit-elle.
Elle estime que la crise montre que le traité constitutionnel ne correspond pas à la réalité. Il est dans les intérêts des Etats membres d’aider un pays en difficultés, même si le traité actuel ne le prévoit pas. Mme Tiilikainen s’attend à ce que le débat sur des solutions allant plus loin continue, à savoir si une politique monétaire commune nécessite également une politique financière commune s’agissant notamment de la fiscalité.
UD/2-3

Contribution finlandaise à l’UE

Les Vrais finlandais proposent de rejeter le chèque britannique
Les Vrais Finlandais ont proposé, hier, comme tous les ans, de supprimer du projet de loi des finances la contribution finlandaise de 74 millions d’euros correspondant au chèque britannique.
Cette fois, le président de la commission des finances, M. Manninen, en a eu assez et a déclaré que la proposition de M. Vistbacka des Vrais finlandais allait à l’encontre de la loi. Il a demandé au président du Parlement de ne pas présenter la proposition en question au vote. M. Vistbacka a alors souhaité que la question soit étudiée par la commission des lois constitutionnelles. Le président du Parlement, M. Niinistö, a décidé que la question serait revue par la conférence des présidents [du Parlement et des commissions parlementaires].
M. Kytömäki, conseiller au ministère des Finances, estime qu’il n’est pas possible de se dissocier unilatéralement de ce paiement, sans se dissocier carrément de l’UE.
La contribution totale de la Finlande à l’UE s’élève à 1,77 milliards d’euros en 2011.
HS/A6

Finlande - Russie

La frontière orientale sera engorgée au Nouvel An
Selon Helsingin Sanomat, le centre de la promotion du tourisme estime que plus de 100 000 touristes russes arriveront en Finlande autour du Nouvel An. Il y a un an, il y en avait moins de 100 000. Cela créera des embouteillages à la frontière finno-russe.
En 2009, le consulat général de Finlande à Saint-Pétersbourg a étudié 550 000 demandes de visas. On s’attend, cette année, à un nombre de demandes de plus de 750 000.
Les effectifs des postes frontières n’ont pas le droit aux congés pendant la saison des fêtes. Dans les postes frontières d’Imatra et de Vaalimaa, la douane a prévu des baraques supplémentaires pour le contrôle des passeports.
HS/A11

Gestion de crise

Retour des Finlandais au Liban
La Finlande envisage de revenir dans la Finul. Il s’agirait d’envoyer des soldats dans le Sud du Liban à la fin de l’année prochaine. Une décision de principe en la matière a été prise par le comité interministériel de politique étrangère et de sécurité présidé par la Présidente, hier ;
HS

Médiation de paix

Un plan de médiation de paix dans la prochain programme gouvernemental
La Première ministre Mari Kiviniemi a déclaré, hier, qu’il y avait parmi les présidents des partis politiques finlandais un consensus sur le fait que lors des prochaines négociations gouvernementales un programme pour la médiation de paix internationale serait défini.
UD

Politique intérieure

Réforme constitutionnelle

Mme Kiviniemi lance les négociations
La Première ministre Mari Kiviniemi (Centre) a invité les présidents des autres partis de la coalition, M. Katainen, Mme Sinnemäki et M. Wallin, ainsi que la présidente du PSD, Mme Urpilainen a négocier la semaine prochaine sur la réforme constitutionnelle.
L’objectif est que le texte puisse être présenté au Parlement avant la fin de la législature.
Le projet de réforme constitutionnelle est actuellement étudié par la commission constitutionnelle du Parlement.
UD

Dialogue social

M. Pukkinen invite les partenaires sociaux à se presser
Le directeur du patronat, M. Mikko Pukkinen invite les partenaires sociaux à s’entendre rapidement afin d’influencer les futures négociations gouvernementales. Selon lui, les partenaires sociaux disposent de l’hiver pour se mettre d’accord notamment sur le prolongement des carrières professionnelles. Il souligne qu’il ne s’agit pas de l’âge de la retraite, mais plus généralement de la durée du travail qui doit augmenter.
UD

L’écart des revenus augmente

Les Finlandais sont divisés en trois classes
Helsingin Sanomat relève que l’institut de la santé et du bien-être THL vient de publier une étude sur le bien-être des Finlandais. Selon cet institut, 44 % des Finlandais ont une bonne qualité de vie et 27 % ont une qualité plutôt bonne, tandis que près d’une tiers, 29 %, n’a pas sa part du bien-être. Dans ce tiers, il s’agit surtout des jeunes chômeurs, des personnes âgées de plus de 80 ans et des personnes physiquement ou mentalement malades.
L’étude montre que la politique du bien-être a échoué dans son principal objectif : les différences en matière de santé des Finlandais n’ont pas diminué. Pendant les vingt dernières années, les différences ont plutôt augmenté. Les rédacteurs de l’étude s’inquiètent notamment de l’exclusion des jeunes.
Selon le Premier ministre, Mme Kiviniemi, ces résultats sont matière à réflexion. « On peut y voir, à mon avis, les traces des économies réalisées dans les services de base et l’augmentation rapide du nombre de chômeurs lors de la récession du début des années 1990. »
Selon cette étude, la pauvreté concernant les enfants est au même niveau que dans les années 1970.
HS/A3&A5

Nucléaire

La construction d’un second centre de stockage des déchets pourrait coûter cher à Fennovoima
Aamulehti rapporte que si Fennovoima devait construire son propre centre de stockage des déchets nucléaires plutôt que d’utiliser celui de Posiva à Olkiluoto, il pourrait lui en coûter un demi milliards d’euros de plus.
Pour le président de Fennovoima, M. Tapio Saarenpää, « il faudra que l’Etat intervienne si l’on veut une solution rapide », car les négociations entre Posiva et Fennovoima sont au point mort.
AL

France – Finlande

Capitale européenne de la culture

Michel Platini inaugurera une exposition à Turku
Turun Sanomat relève que Michel Platini arrivera à Turku, Capitale européenne de la culture en 2011, pour y inaugurer le 16 janvier prochain une exposition sur le football, intitulée Only a game ?
TS/3&30

Mercredi 15 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Conférence climatique de Cancún

Propos de Mme Haunia
Mme Haunia, qui a représenté la Finlande dans les négociations, se déclare satisfaite, tout compte fait, du résultat obtenu à Cancun. Pour elle, il servira de base pour les négociations concernant un traité engageant l’ensemble des pays. Elle admet toutefois être consciente du fait qu’un accord international exhaustif fait défaut.
HS/A8

Propos de M. Pekkarinen
Le Parlement commencera l’étude de la nouvelle législation sur la vente et l’achat des droits d’émissions, aujourd’hui. Le ministre de l’Economie, M. Pekkarinen, estime que la nouvelle législation pourra entrer en vigueur dès le 1er janvier 2011.
Il relève que, du point de vue de l’industrie finlandaise, le nouveau système sur lequel l’UE devrait se mettre d’accord, aujourd’hui, sera acceptable. L’industrie du papier et de la pâte à papier seront désormais dans le cadre de droits d’émissions gratuits. Cela devrait aider à éviter la délocalisation de ces branches d’industrie dans des pays qui exercent une politique climatique moins stricte.
KL/9

Aide au développement

« Des allègements fiscaux pour la formation des entreprises qui forment dans les PVD ? » HS
Un groupe de travail du ministère des Affaires étrangères propose que les entreprises finlandaises implantées dans des pays en développement puissent obtenir des allègements fiscaux pour les frais de formation de leurs personnels dans ces pays. Le ministre du commerce extérieur, M. Paavo Väyrynen estime que cette mesure pourrait être réalisée. Helsingin Sanomat souligne que seules la Finlande, l’Autriche et la Suède n’ont pas prévu de tels allègements fiscaux dans l’UE.
HS

Diplomatie

Réponse de M. Stubb
Le ministre des Affaires étrangères répond au chef du service étranger de Helsingin Sanomat (revue de presse du 13 décembre)). Il souligne la différence entre les diplomates, qui travaillent pour leur ministre, et les journalistes, qui travaillent pour leurs lecteurs. Il rappelle qu’il est favorable à la transparence qu’il essaie de promouvoir et reconnaît qu’une fois qu’une information est sortie, il revient aux journalistes de la diffuser.
Il défend néanmoins la confidentialité des travaux des diplomates. « Il y a aussi l’intérêt de la Finlande. Car comme les entreprises ou les médias, les Etats démocratiques sont parfois en situation de concurrence, ce qui nécessite de ne pas divulguer les informations ». Mais il souligne que le travail du ministère des Affaires étrangères est toujours soumis, in fine, au contrôle parlementaire, et donc au contrôle démocratique ».
Finalement, M. Stubb invite le service étranger du quotidien à prendre un sauna, pour parler de Wikileaks… en toute confidentialité.
HS

Attentat de Stockholm

« La Finlande consacre moins de ressources que ses voisins à la lutte contre le terrorisme » HS
On estime qu’un tiers des ressources totales (220 personnes et 16 millions d’euros) de la Sureté nationale (SUPO) est consacré au terrorisme. C’est beaucoup moins que dans les autres pays nordiques.
La SUPO a d’ailleurs obtenu 850 000 euros supplémentaires pour lutter contre le terrorisme au moyen d’attachés de sécurité dans les représentations finlandaises à l’étranger.
HS

Les musulmans de Suède ont des liens avec la Finlande
Turun Sanomat rapporte que la présidente du cosneil des musulmans de Suède, Mme Helena Benaouda, est une Finlandaise qui s’est convertie à la religion musulmane peu après avoir immigré en Suède il y a 31 ans. Elle s’est faîte connaître en 2009 lorsque sa fille et son mari ont été arrêtés au Pakistan.
Un autre musulman qui a défrayé la chronique en Suède est Mehdi Ghezali, Suédois emprisonné à Guantanamo dont la mère est d’origine finlandaise.
TS

Etrangers

Atteintes contre les locaux de l’association des Somaliens
La semaine dernière, une vitre des locaux de l’association somalienne de Finlande a été brisée. Lundi, une tête de porc a été envoyée par la poste à cette association.
La police instruit la plainte déposée par l’association.
HS

Politique intérieure

Statut du suédois

Diminution de l’attrait du suédois au baccalauréat
La ministre de l’Education, Mme Virkkunen, estime qu’il faudrait relever le niveau des connaissances du suédois des Finlandais. Elle n’exclut pas la possibilité d’augmenter le nombre d’heures consacrées au suédois au lycée. Le nombre des élèves des lycées finnophones qui passent le suédois au baccalauréat diminue d’une année à l’autre ; actuellement, 67 % des bacheliers passent le suédois.
HS/A6

« M. Lipponen et Mme Kiviniemi en désaccord sur les langues » HBL
La Première ministre, Mme Kiviniemi accuse M. Lipponen de déformer ses propos sur le suédois et le russe. M. Lipponen, ancien Premier ministre social-démocrate, a critiqué les propos de Mme Kiviniemi sur l’éventuel remplacement de l’enseignement du suédois par le russe dans des écoles de la Finlande de l’Est.
Mme Kiviniemi relève qu’elle a répondu à une question lors d’une conférence de presse, alors que M. Lipponen prétend qu’elle a volontairement évoqué la question de l’enseignement du russe avec son homologue russe, M. Poutine.
M. Lipponen continue d’accuser la Première ministre d’avoir recherché un soutien en Russie « concernant une question qui n’est pas résolue au niveau de la politique intérieure ».
HBL/3

Propos de Mme Halonen
Mme Halonen a exprimé son soutien en faveur du suédois dans une interview à un journal de Porvoo. Pour elle, il va de soi que le statut du suédois en Finlande est garanti.
Elle estime que l’idée d’éventuellement remplacer l’enseignement du suédois par l’enseignement du russe dans certaines écoles n’est pas une solution durable.
HBL/9

Energie nucléaire

Fortum à la recherche d’un partenaire à l’étranger
Turun Sanomat rapporte que Fortum, qui n’avait pas obtenu, au printemps dernier, d’autorisation du Parlement de construire un réacteur nucléaire, est à la recherche de partenaires étrangers et de projets de coopération dans la construction et l’entretien des centrales nucléaires.
Fortum a publié, fin novembre, un accord de coopération le groupe nucléaire de l’Etat russe Rosatom. Fortum a aussi l’intention de développer le projet nucléaire de Belene en Bulgarie avec Rosatom et la société nucléaire de l’Etat bulgare NEK.
Selon M. Tapio Kuula, directeur général, Fortum projette aussi un second projet de coopération à l’étranger. Il estime que les décisions seront prises courant 2011.
TS/16

Nokia

Le sort de l’usine de Salo sera résolu avant Noël
Nokia a annoncé que son plan social, qui portait sur 850 personnes en Finlande, se traduirait par 800 départs en Finlande.
Turun Sanomat relève que les négociations sur le sort des employés de l’usine de Nokia à Salo continuent. Nokia a déjà annoncé qu’il proposerait des paquets de soutien aux employées qui seront licenciés.
A Oulu, Nokia compte réduire 10 % des effectifs, soit environ 170 personnes.
TS/17

Mardi 14 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Conférence climatique de Cancún

Editoriaux
« L’accord de Cancun constitue une bonne nouvelle pour le climat » HS
« Les maigres résultats de Cancun » KL
« Cancun a surpris » TS
L’éditorialiste d’Helsingin Sanomat écrit : « On peut considérer la conférence de Cancun comme un succès surtout parce que les opinions étaient très pessimistes avant la réunion. Quand on e de faibles attentes, une petite avancée est considérée comme une victoire ». « Cancun peut aussi être considéré comme un pas vers un nouvel accord sur la climat. Mais pour y arriver en Afrique-du-Sud, il faudra beaucoup de travailleurs de la part des négociateurs et surtout une vraie volonté de compromis, tant de la part des grandes puissances que des pays en développement ».
Aamulehti estime lui aussi que « quand les attentes sont minimes, de faibles résultats peuvent être satisfaisants ». L’éditorialiste considère que ces grandes négociations régulières doivent être modifiées et qu’il faudrait y intégrer les acteurs économiques.
Turun Sanomat souligne pour sa part que la décision de Cancun est par son caractère concret, bien plus que ce qui a pu être obtenu à Copenhague.
Kauppalehti considère la réunion de Cancun comme une étape transitoire. « Il faudra arriver à des résultats concrets en Afrique-du-Sud l’année prochaine, sinon les négociations sur le climat risquent de s’enliser comme le processus de Doha sur le commerce ». L’éditorialiste du quotidien économique souligne que la décision de Cancun est uniquement une manifestation de la volonté des Etats et non un accord contraignant. Selon lui, la situation actuelle dans laquelle les Européens continuent à appliquer les objectifs contraignants de Kyoto alors que les autres grandes puissances économiques, come la Chine et les Etats-Unis, en restent à leur modèle, est intenable.
HS TS KL AL

Attentat de Stockholm

Propos de Mme Halonen
La Présidente, Mme Halonen, a estimé qu’il n’était pas exclu qu’une attaque telle que celle de Stockholm se produise en Finlande. Elle estime que les différents groupes extrémistes ont l’habitude de se faire remarquer dans des régions qui sont calmes.
La Sûreté nationale partage l’avis de Mme Halonen. M. Portaankorva, inspecteur à la Supo, estime que l’éventualité d’une attaque est d’autant plus grande que cette menace vise l’Europe depuis longtemps. Il estime toutefois que la menace qui vise la Finlande est minime. Il ne pense pas que l’attaque de Stockholm augmente en soi la probabilité d’une attaque en Finlande, mais qu’elle « souligne le fait qu’une attaque isolée effectuée par un individu n’est exclue nulle part. »
En Finlande, la Supo observe quelques dizaines de personnes pour leurs liens à des groupes ou des personnes proches d’activités violentes. M. Portaankorva souligne que, dans le renseignement, il ne s’agit pas uniquement d’observer les gens mais d’analyser plus profondément des phénomènes de la société.
M. Stubb, ministre des Affaires étrangères, considère l’attaque terroriste de Stockholm comme un cas isolé.
HS/B1, TS/17

Editoriaux
« L’objectif du terrorisme est de faire peur » HS
« Le terrorisme international s’invite dans les pays nordiques » KS
« La peur du terrorisme gagne le Nord » UD
L’éditorialiste de Demari relève que « la Finlande n’est pas une île qui serait complètement protégée des malheurs du monde comme le terrorisme »
Keskisuomalainen qualifie de « réalisme » l’évaluation de la Présidente Halonen sur la possibilité d’une attaque terroriste en Finlande. « Néanmoins du point de vue de la menace terroriste, la Finlande est dans une meilleure situation que la plupart des autres pays européens car il n’y a pas ici de communautés radicales d’immigrés de deuxième ou troisième génération ».
Helsingin Sanomat souligne qu’au niveau des esprits, l’attentat de Stockholm a touché de très près les Finlandais. Les promoteurs du terrorisme peuvent considérer les pays nordiques comme une cible intéressante car on pourrait attendre que les sociétés nordiques habituées au calme réagissent vigoureusement à la violation de leur paix. C’est pourquoi les pays nordiques peuvent montrer au contraire qu’outre la sécurité ils accordent de l’importance à la réflexion, la justice et le respect des libertés ».
HS UD KS

PAC

Réforme de la PAC et définition des « vrais » agriculteurs
Interrogée à l’occasion d’un article sur la réforme de la PAC, Mme Anttila, ministre de l’Agriculture, estime que définir quels agriculteurs sont de véritables agriculteurs actifs devrait relever de chaque Etat membre. Selon elle, plusieurs Etats membres partagent l’avis de la Finlande en la matière.
HS/B6

Immigration

Les immigrés envoient 18 millions d’euros dans leurs pays d’origine
Selon un rapport de l’Eurostat, les immigrés résidant en Finlande ont envoyé 18 millions d’euros au total dans leurs pays d’origine.
Au niveau européen, ce chiffre s’élève à 30 milliards d’euros, dont 22 milliards étaient destinés à des pays en dehors de l’UE.
La crise économique semble avoir diminué ces sommes, car en 2008, elles s’élevaient à 33 Mrds concernant l’UE et à 20 millions concernant la Finlande.
UD/3

Russie

Visite de Mme Halonen à Saint-Pétersbourg
Aamulehti rapporte que la Présidente, Mme Halonen, en déplacement à Saint-Pétersbourg, a incité les Finlandais à voyager en Russie pour « mettre à jour » leurs informations sur ce pays. Pour Mme Halonen, les Finlandais pourraient s’intéresser plus aux voyages en Russie si l’accès aux anciennes régions finlandaises était plus facile.
Mme Halonen se félicite des mesures unilatérales de la Russie pour accorder l’exemption de visa aux voyageurs finlandais en croisière pour 72 heures. L’exemption concernera à l’avenir peut-être aussi les voyageurs ferroviaires.
Selon la présidente, la Finlande pourrait proposer à l’Union européenne un projet pilote sur l’exemption de visa pour les touristes russes suivant le même modèle.
Mme Halonen a évoqué ces questions avec le Premier ministre Poutine dimanche à Saint-Pétersbourg.
AL/A6

M. Väyrynen ne croit pas à une exemption de visa pour les Russes
Selon Helsingin Sanomat, le ministre du Commerce extérieur, M. Paavo Väyrynen, ne croit pas que la Finlande pourrait accorder l’exemption de visas pour les touristes Russes. « La Finlande fait partie de la zone Schengen et nous sommes liés à ses arrangements », a déclaré M. Väyrynen lundi devant le Parlement.
Il estime toutefois que les voyageurs ferroviaires pourraient éventuellement être exemptés de visa pour une courte période.
AL/A6

Propos de M. Lyra
Kauppalehti publie une interview de M. Markus Lyra, ambassadeur de Finlande à Stockholm (65 ans), qui prendra sa retraite au printemps prochain. Il a été en poste à Moscou de maintes reprises, dernièrement de 1996 à 2000 comme ambassadeur.
M. Lyra estime que le prix élevé du pétrole est un problème pour la Russie. Avec beaucoup de recettes l’industrie n’a pas besoin de créer de nouvelle production.
Quant à l’éventuelle adhésion russe à l’OMC, M. Lyra n’y croit pas beaucoup car il estime que les intérêts de l’industrie pèsent beaucoup : la Russie a peu d’industrie compétitive. « Il s’agit toutefois de facteurs psychologiques, du besoin de faire partie du club. »
Pour M. Lyra, « la Russie est une grande opportunité et en même temps un grand défi pour la Finlande ».
KL/6-7

Politique intérieure

Propos de M. Lipponen

« C’est une véritable vendetta de Mme Kiviniemi contre le suédois »
Hufvudstadsbladet, quotidien de la langue suédoise, rapporte que M. Paavo Lipponen, ancien Premier ministre social-démocrate, critique ardemment les propos de la Première ministre centriste, Mme Kiviniemi, sur l’éventuel remplacement de l’enseignement du suédois par le russe dans des écoles de la Finlande de l’Est.
Selon M. Lipponen, cela n’est pas la position de tout le gouvernement mais de Mme Kiviniemi, sa propre « vendetta » contre le suédois.
Pour M. Lipponen, le remplacement du suédois par le russe ferait de la Finlande de l’Est un ghetto où les possibilités des élèves sur le marché du travail seraient mauvaises.
« Il y a d’autres possibilités pour améliorer le statut du russe que de l’opposer au suédois de façon irresponsable », selon M. Lipponen.
« Le fait que la Première ministre demande l’approbation à son collègue russe est un exemple effrayant d’une néofinlandisation. »
HBL/2-3

Santé publique

41 enfants vaccinés contre la grippe A (H1N1) souffrent de narcolepsie
Helsingin Sanomat relève que, selon les autorités du domaine de la santé, 41 enfants et jeunes, qui ont été vaccinés contre la grippe A (H1N1) il y a environ un an, souffrent de narcolepsie. Les parents de ces enfants ont eu hier un entretien avec les autorités. Une manifestation a également été organisée.
HS/A7

Industrie des technologies

Aide à l’innovation
Un groupe de travail de la confédération des industries technologiques propose de réformer le système d’aide de Tekes (Agence nationale pour le développement technologique), Finnvera (établissement étatique de garanties aux exportations) et du groupe « Investissements industriels » de l’Etat.
Selon l’Industrie technologique, il faudrait que ces instances prennent plus de risques à l’occasion de la distribution des aides. Le groupe de travail souhaite que le ministère du Travail et de l’Economie tienne plus fermement en main ces groupes.
HS/B6

Bois-papier

Myllykoski licencie un employé sur trois
Le groupe papetier Myllykoski annonce qu’il entamera les négociations pour licencier 140 personnes de son usine de papier pour magazines de Kouvola. L’objectif du groupe est de parvenir à améliorer son résultat de 30 millions d’euros annuellement.
HS/B5

Lundi 13 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Conférence climatique de Cancún

Mme Lehtomäki satisfaite du compromis
Mme Lehtomäki, ministre de l’Environnement, estime qu’il est excellent d’obtenir une décision. Pour elle, cela rétablit la confiance en ce qu’il est possible de lutter contre le changement climatique dans le cadre du système de l’ONU. Le résultat constitue une base solide pour poursuivre les négociations en vue d’un traité climatique contraignant.
M. Tynkkynen, spécialiste climatique au sein du gouvernement, estime que le résultat était le meilleur qui pouvait réalistement être atteint, et peut-être même un peu plus. Pour lui, le résultat a été obtenu avant tout grâce au Mexique qui a fait médiation entre les pays en voie de développement et les pays industrialisés.
HS/dim/B3

Les émissions finlandaises diminuent pour atteindre l’objectif du traité de Kyoto
Selon l’Institut national d’études statistiques, les émissions finlandaises ont diminué avec la crise économique à hauteur de 6 %. Ainsi, elles sont conformes aux objectifs du traité de Kyoto. En 2009, les émissions s’élevaient à 66,4 millions de tonnes de CO2, l’objectif du traité de Kyoto concernant la Finlande étant de 71 millions de tonnes.
HS/sam/A

Attentat de Stockholm

Selon la Sûreté nationale, il n’y a pas de menace terroriste qui vise la Finlande
La Sûreté nationale (Supo) estime qu’en ce moment, il n’existe pas de signes qu’une menace terroriste vise la Finlande en conséquence de l’attaque de Suède. Mme Lehto-Seljavaara relève que la Supo suit de près comment l’enquête en Suède avance. La coopération internationale lui permet d’obtenir des informations en plus de son propre suivi de la situation. Elle relève que les actes n’ont aucun lien avec la Finlande et qu’il n’existe pas de menace concrète. Selon elle, un certain nombre de personnes sont actuellement surveillées du fait que la Supo soupçonne qu’elles ont participé à des camps de formation d’organisations terroristes. Les personnes qui intéressent la Supo pour leurs liens avec le terrorisme sont peu nombreuses, selon Mme Lehto-Seljavaara.
M. Archer de l’Institut de relations internationales estime qu’aucun pays n’est à l’abri de ce genre d‘attaques qui peuvent être des actes isolés tout aussi bien que des actes dans le cadre d’un réseau.
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, a exprimé son inquiétude concernant ce qui s’est passé. Il constate que rien d’équivalent ne s’est jamais produit dans les pays nordiques.
HS/lun/B1, HBL/lun/5, AL/lun/A5

Russie

Mme Kiviniemi à Saint-Pétersbourg
Helsingin Sanomat rapporte que la Première ministre, Mme Kiviniemi, a effectué vendredi une visite à Saint-Pétersbourg où elle a rencontré le Premier ministre Poutine.
Les Premiers ministres ont évoqué la coopération en matière d’énergie. L’agence russe de l’énergie a signé des accords avec Fortum et le club de l’énergie finno-russe. Les Russes s’intéressent à l’expertise finlandaise dans ce domaine.
Les Premiers ministres finlandais et russe ont des rencontres régulières deux fois par an. Ces entretiens portent généralement sur l’économie et les échanges commerciaux. La rencontre de vendredi était la première de ce genre entre Mme Kiviniemi et M. Poutine. Ils ont estimé que les relations bilatérales étaient bonnes et de plus en plus animées.
HS/sam/B11

Embargo des produits finlandais
Un peu avant son entretien avec M. Poutine, Mme Kiviniemi a eu l’information sur la fin de l’embargo concernant des produits des entreprises agro-alimentaires finlandaises Atria (usine à Nurmo) et HK Ruokatalo (à Forssa). L’autorité vétérinaire russe Rosselhoznadzor a annoncé vendredi que l’embargo a été enlevé immédiatement. Les autorités russes ont effectué une inspection en Finlande à la mi-novembre.
HS/sam/A11, A14

Langue russe
Selon Helsingin Sanomat, Mme Kiviniemi et M. Poutine ont également évoqué l’enseignement du russe et le remplacement du suédois par le russe dans quelques écoles de la Finlande de l’Est. Selon Mme Kiviniemi, il faut étudier cette question, sans oublier que le suédois est la langue officielle de la Finlande. M. Poutine a été enthousiaste sur la question linguistique qui, pour lui, fait partie des défis de la vie quotidienne. Il pense que le finnois pourrait être enseigné à Saint-Pétersbourg.
HS/sam/A11, HBL/dim/3

Visas
Concernant la question éternelle des visas, l’objectif des deux pays est l’exemption. Pour M. Poutine, c’est une question politique : « Regardez combien de pays ont l’exemption de visa avec l’Union européenne » ! Il a noté qu’il y a parmi ceux-là des pays de l’Amérique latine, dont certains souffrent d’une criminalité liée aux trafics de drogue.
HS/sam/A11

Inauguration du train Allegro
Helsingin Sanomat relève que la Présidente, Mme Halonen, et le Premier ministre russe, M. Poutine, ont participé à l’inauguration de la liaison ferroviaire entre Helsinki et Saint-Pétersbourg par le train Allegro. Le voyage prend trois heures et demie, donc plus de deux heures de moins qu’avec les vieux trains.
HS/lun/A8

OTAN

Le ministre Katainen souhaiterait une participation finlandaise au conseil entre l’OTAN et la Russie
« En qualité de pays partenaire, la Finlande devrait rechercher à participer au conseil entre l’OTAN et la Russie », a déclaré vendredi dernier le ministre des finances, M. Jyrki Katainen (conservateur). Cependant, la Finlande n’a pas l’intention de demander l’adhésion à l’OTAN durant la prochaine législature. Selon le ministre Katainen, la Finlande ne peut pas se contenter de suivre la coopération entre l’OTAN et la Russie en matière de projets de défense anti-missiles.
HS/A11

Wikileaks

Point de vue : « Lettre ouverte à M. Stubb » HS
Le chef du service étranger du Helsingin Sanomat signe une lettre ouverte au Ministre des Affaires étrangères pour défendre l’intérêt des médias pour les fuites de Wikileaks. « Pour les diplomates, les fuites sont une mauvaise chose, pour les journalistes, une bonne chose ». Il souligne par ailleurs que les documents qui ont été disponibles donnent une bonne image du Département d’Etat américain et du travail des diplomates.
HS

Politique européenne

« Mme Kiviniemi cherche la protection des grands Etats membres » AL
L’éditorialiste d’Aamulehti interprète les propos de la Première ministre (Revue de presse du vendredi 10 décembre) comme une inflexion de la politique européenne de la Finlande qui, depuis Lipponen, se fondait sur un soutien indéfectible à la Commission.
Selon l’éditorialiste, « Mme Kiviniemi reconnaît que le leadership de la France et de l’Allemagne est naturel et que la Commission doit avoir son rôle car le conseil ne peut pas se mêler de tous les détails. Qu’elle le veuille ou non, la Première ministre laisse donc à penser que la Commission est faîte pour les détails de peu d’importance. Idée intéressante. Si Mme Kiviniemi était appelée à diriger la politique européenne après les élections d’avril, il serait nécessaire de lui demander de préciser ses propos. »
AL

Euro

« L’impossible est désormais possible » HS
« Et si ? » HS
Helsingin Sanomat estime, dans son éditorial que l’on ne peut pas exclure la possibilité qu’un Etat européen soit mis en faillite. Le quotidien publie aussi un article de politique fiction sur un retour au mark finlandais en cas de grave crise de l’euro.
HS

Brevet européen

Vers un accord
Helsingin Sanomat rapporte que la ministre du travail, Mme Sinnemäki, qui était à Bruxelles vendredi, se félicite des avancées obtenues dans le différend sur la coopération européenne en matière de brevet. La Finlande est favorable à une coopération renforcée.
Selon la ministre, il est important pour la Finlande de protéger son institut national des brevets. La Finlande souhaite aussi une procédure judiciaire efficace pour régler les questions de brevets.
HS

Fiscalité des achats en ligne

Le gouvernement va baisser le plafond des achats hors taxe en ligne
Selon Helsingin Sanomat, le gouvernement a décidé de baisser de 10 euros à 5 euros le niveau minimal de recouvrement de la TVA pour les achats en ligne venant d’e l’extérieur de l’UE. Actuellement, pour tout achat inférieur à 43,48 euros par Internet venant de l’extérieur de l’UE, le destinataire n’a pas à payer de TVA. Cela profite surtout à la vente par correspondance de Suisse, des îles anglo-normandes ou des Etats-Unis ; mais aussi des îles Åland. Après la décision du gouvernement, ne seraient exonérés de TVA que les achats inférieurs à 22 euros.
HS

Politique intérieure

Budget

Les coupes budgétaires sont indispensables
Helsingin Sanomat rapporte que le ministère des Finances a rendu vendredi son rapport sur le déficit structurel destiné à déterminer l’état des finances de l’Etat et des communes.
Il ressort de ce rapport que le déficit structurel s’élève à 10,5 milliards d’euros par an, soit 5% du PIB.
Le conseil économique propose de réaliser des économies de 4 milliards par des mesures structurelles (augmentation des carrières professionnelles, par exemple). Pour le reste, il faudra trouver 6,5 milliards d’euros dans le budget de l’Etat (soit 13% du budget actuel) : 75% sous formes de coupes budgétaires et 25% sous forme d’augmentation des recettes fiscales.
HS

Les budgets des communes déficitaires
Helsingin Sanomat rapporte que la comptabilité des communes semble en équilibre mais qu’en réalité cela cache d’importants déficits.
Le ministre des collectivités locales, M. Tölli, admet qu’en réalité les communes finlandaises sont en déficit. Helsingin Sanomat estime que ce déficit s’élève environ à un milliard d’euros et que c’est avec des emprunts que sont en partie financés l’éducation et la santé dans les communes.
HS

Affaire Vanhanen

La police a interrogé M. Vanhanen
Helsingin Sanomat rapporte que l’ancien premier ministre a été interrogé par la police. L’enquête devrait être bouclée au plus tard en janvier, ce qui permettrait au Parlement actuel de décider avant les élections s’il convient de traduire M. Vanhanen devant la haute cour de justice.
HS

Roms

La Finlande vise la première place en Europe sur les affaires de Roms
Aamulehti rapporte que le gouvernement a pris une décision de principe sur un programme de politique à l’égard des Roms qui doit être appliqué dans chaque ministère. Ce programme a été rédigé par un groupe de travail dirigé par le député Pekka Haavisto. L’objectif est de faire de la Finlande un pays modèle dans l’UE pour la situation des Roms.
AL

Grippe A (H1N1)

Des cas de grippe A (H1N1) dans trois garnisons
Outre les quelques cas constatés dans les garnisons de Parolannummi et de Rovaniemi, il y a une quinzaine de jours, de nouveaux cas seraient possibles à Tampere et Lohtaja (Ostrobotnie). Il semblerait que l’épidémie ne se soit pas propagée au-delà des garnisons.
Pour l’instant, les seuls véritables cas de grippe A ont été dépistés à Parolannummi.
La défense nationale avait proposé un vaccin antigrippe à tous les conscrits ayant entamé leur service militaire en juillet 2010. Seuls 10 à 20 pourcent des appelés l’avaient pris.
HS11.12/A13

France

Culture
Essai de Frédéric Martel
Helsingin Sanomat publie une critique de l’essai de Frédéric Martel « Mainstream. Enquête sur cette culture qui plait à tout le monde ». HS

Vendredi 10 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Conférence climatique de Cancún

Peu de chances d’arriver à un accord sur le financement des mesures en faveur du climat
Selon M. Vihma, chercheur climatique à l’Institut de relations internationales, il est inquiétant de voir à quel point la situation reste ouverte à Cancun. Il regrette le manque de sérieux dans les travaux.
Mme Suomi, représentante de Kepa (centre de services pour les ONG du domaine de développement) estime, concernant le financement des mesures dans les pays en voie de développement, que la relation entre ces crédits et ceux de l’aide au développement restera sans doute floue. Quant au financement à long terme, allant jusqu’à 2020, M. Sundman du ministère des Affaires étrangères relève qu’il reste en instance.
HS/B5

Wikileaks

Une guerre sur le réseau autour de Wikileaks
Selon le responsable de l’entreprise d’anti-virus F-Secure, interrogé par Helsingin Sanomat, l’affaire Wikileaks a entraîné, durant la semaine qui se termine, des attaques en nombre record sur les réseaux Internet.
Le plus souvent les attaques informatiques sont motivées par le gain (faire un chantage à la société visée pour obtenir un paiement), mais dans le cas présent il s’agit d’une cyberguerre idéologique. Le réseau des militants Anonymous compterait plus de 30 000 militants. L’éditorialiste d’Helsingin Sanomat défend les médias qui ont publié les informations de internationale continue à fonctionner ».
HS

Politique européenne

Déclarations de Mme Kiviniemi
Le magazine de l’Institut finlandais des relations internationales UPI publie une interview de la Première ministre Mari Kiviniemi sur la politique européenne de la Finlande.
Interrogée sur l’accord franco-allemand d’octobre, elle répond : « Il semble que l’on voit toujours un problème dans le leadership de l’UE. Si la France et l’Allemagne s’entendent sur quelque chose, on y voit à redire. D’autre part, on considère comme problématique que les grands Etats membres n’arrivent pas à trouver un accord entre eux. La France et l’Allemagne prennent des décisions en commun de temps en temps et les autres Etats y réagissent ensuite. Cela me semble quelque peu naturel, dès lors qu’en plus de réagir on a la possibilité d’avoir une politique proactive pour promouvoir nos positions et déterminer un agenda commun. La Finlande a bien réussi à développer une politique européenne déterminée et à construire des relations étroites aussi avec les grands Etats membres ».
Mme Kiviniemi souligne toutefois que les rapports de forces entre les institutions européennes ne doivent pas s’établir au détriment de la Commission. « Il est bon de s’assurer que la Commission garde son rôle et que le conseil ne se mle pas de tous les détails ».
Concernant la Finlande, Mme Kiviniemi est confiante : « La Finlande participe activement au développement de l’UE. En tant que membre e l’euro nous sommes à toutes les tables, nous sommes bien dans le cœur de l’UE. Les initiatives finlandaises sur la mer baltique ou la dimension septentrionale sont devenues des politiques européennes. Nous avons apporté du réalisme et notre savoir-faire dans la politique de l’UE à l’égard de la Russie. »
Mme Kiviniemi refuse l’idée de blocs définitifs entre les Etats membres. « Notre politique est très pragmatique. Nous nous allions avec les Etats membres qui, au cas par cas, nous semblent les plus proches de nos intérêts. Très souvent nous avons comme partenaire central l’Allemagne mais aussi les Pays-Bas, la Suède, la Grande-Bretagne ou la France. Géographiquement, la coopération semble plus facile avec les pays nordiques et baltes qu’avec les pays orientaux ou méridionaux. »
Mme Kiviniemi insiste surtout sur la défense des intérêts finlandais en matière d’agriculture et l’importance de la PAC.
Enfin, la Première ministre rejette l’idée selon laquelle la montée du populisme en Europe serait le signe d’un échec du fonctionnement de l’UE aux yeux des citoyens.
UP

Finlande - Russie

Les députés s’inquiètent des mauvaises connaissances sur la Russie et sa langue
Helsingin Sanomat rapporte que le Parlement a débattu jeudi de la Russie sur la base d’un rapport commandé par la commission de l’avenir.
Selon le député centriste Markku Laukkanen, les connaissances sur la Russie et la langue russe se détériorent en Finlande. Il a noté qu’au baccalauréat, il y avait plus de lycéens qui choisissent l’espagnol que le russe.
Pour le ministre des Affaires étrangères, M. Alexander Stubb, « les Russes de Finlande sont une ressources énorme ». En 1990, il y en avait environ 4 000, cette année 52 000.
La Première ministre, Mme Kiviniemi, effectue aujourd’hui une visite à Saint-Pétersbourg où elle rencontre le Premier ministre Poutine.
HS/A5

Etrangers

Le prix des permis de séjour augmente
Selon Helsingin Sanomat, le comité interministériel des affaires financières est favorable à la proposition du ministère de l’Intérieur selon laquelle le prix du premier permis de séjour augmenterait à parti du début de 2011 de 225 à 350 euros et celui accordé aux étudiants de 125 à 250 euros.
Les nouveaux permis de séjour seront biométriques.
HS/A5

Politique intérieure

Grippe A (H1N1)

L’épidémie a recommencé en Finlande
Helsingin Sanomat relève que, selon l’institut de la santé et du bien-être THL, l’épidémie de la grippe A (H1N1), « grippe porcine », a commencé dans les garnisons de Parolannummi et de Rovaniemi. THL estime que les Finlandais vaccinés à l’automne il y a un an devraient être relativement bien protégés contre la grippe.
HS/A6

Budget

M. Katainen chasse les dépenses inutiles
Helsingin Sanomat rapporte que le ministère des Finances publie aujourd’hui son rapport sur le déficit structurel destiné à déterminer l’état des finances de l’Etat et des communes afin de chasser les gaspillages.
Selon le quotidien, ce rapport sera déterminant pour servir de base à l’écriture du programme gouvernemental, l’année prochaine.
HS

Economie

L’économie s’accroît au rythme prévu
Helsingin Sanomat relève que l’économie finlandaise se rétablit bien. Selon les chiffres du Centre national d’études statistiques, le PNB a augmenté de 3,7 % en juillet-septembre par rapport à la même époque en 2009 et de 0,5 % par rapport au trimestre précédent.
Selon M. Pohjola, professeur à l’Université Aalto, la croissance finlandaise est relativement forte au niveau européen. Il estime qu’à long terme, on peut s’attendre à une croissance annuelle de 2 % en moyenne.
Si le rythme de croissance reste le même, le PNB devrait s’accroître de 3,5 % cette année et de 2,5 à 3 % en 2011.
HS/B8

Finnair

Fin de la grève - Les vols reprendront dans les prochains jours
Les parties ont trouvé un accord, tard hier soir, et ont accepté la proposition du médiateur national, M. Lonka. La grève s’est terminée immédiatement, mais elle aura des effets sur les vols encore jusqu’à dimanche. L’accord obtenu s’étendra sur trois ans.
HS/A5

Investissements dans de nouveaux avions pour assurer les vols vers l’Asie
Finnair comptera désormais sur des Airbus pour ses vols intercontinentaux
En dix ans, Finnair envisage d’investir des milliards pour renouveler sa flotte. La compagnie a déjà commandé onze Airbus A350 et il pourra s’agir d’en commander encore huit autres.
UD/12

Chantiers navals

STX silencieux sur la vente du chantier de Helsinki
Turun Sanomat relève que STX ne commente pas les informations sur la vente d’une partie du chantier naval de Helsinki au groupe United Shipbuilding de l’Etat russe.
Selon les informations du journal télévisé d’Yle, l’accord entre STX et United Shipbuilding devrait être signé aujourd’hui à Saint-Pétersbourg.
Le directeur général de STX Finland, M. Juha Heikinheimo, a refusé de commenter ces informations.
TS/15

Roms

Le ministère de l’Environnement fera une étude sur la situation de logements des Roms
Helsingin Sanomat rapporte que le ministère des l’Environnement entamera au printemps prochain une étude sur la situation de logement des Roms en Finlande. L’objectif est de trouver des solutions aux problèmes de logement des Roms qui sont dépendant de l’offre des appartements en location du secteur public.
Le gouvernement a décidé d’augmenter la formation au niveau universitaire de la langue rom. Un groupe de travail du ministère des Affaires étrangères est chargé de rédiger une stratégie pour une politique internationale des Roms.
HS/A5

Lutte contre la criminalité

Le gouvernement propose la castration chimique pour lutter contre la récidive des auteurs de crimes sexuels
Selon Helsingin Sanomat, le gouvernement propose qu’au maximum dix personnes puissent participer annuellement au traitement de castration chimique pour lutter contre la récidive des auteurs de crimes sexuels. Un prisonnier qui s’engage dans un traitement volontaire pourrait sortir de prison plus tôt.
HS/A5

France - Finlande

Champagne de l’épave ålandais

Une exposition à Reims
Hufvudstadsbladet relève que la maison de champagne Veuve Clicquot envisage d’exposer une des bouteilles de champagne de l’épave ålandais dans ses locaux à Reims, à compter de mardi prochain et jusqu’en décembre 2011.
HBL/9

France

Politique

« A terre, mais pas vaincu » SK
Suomen Kuvalehti publie un reportage sur la situation politique en France à un an et demi des élections. « Si la popularité du Président est basse, Super-Sarko n’a pas dit son dernier mot, selon les experts, d’autant plus que les socialistes n’on ni leader ni programme », rapporte SK.

Economie

« Pour les affaires, la France est un pays meilleur que son image » Prima
Prima (magazine du patronat EK) publie un reportage sur « la France en plein changement ».
Le directeur de Finnforest Lasse Henttu (qui travaille avec la France depuis plus de trente ans) y souligne que les manifestations de l’automne n’ont absolument pas influencé le travail en France.
Le président de Halton Group qui possède une filiale en France et y travaille depuis une vingtaine d’année souligne que la France est une destination meilleure que son image et critique les préjugés sur la rigidité et les freins à la productivité.
Le conseiller de Finpro Seppo Laine insiste pour sa part sur un pays à forte culture et doté d’un fort secteur de recherche et développement tourné vers l’avenir. Halton grouop dispose d’ailleurs en France d’une unité de recherche et développement.
Prima rappelle que la France est une destination privilégiée pour les investissements finlandais.
Prima

Jeudi 9 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Conférence climatique de Cancún
Selon Mme Lehtomäki, des informations erronées circulent concernant la Finlande
Mme Kosonen, représentante de Greenpeace, estime que, même si l’ambiance à Cancun est plus constructive qu’elle ne l’était à Copenhague, la situation reste incertaine concernant une poursuite du traité de Kyoto.
M. Tynkkynen, spécialiste de la politique climatique auprès du gouvernement, relève qu’il est clair qu’il est difficile d’arriver à un accord entre 200 personnes. « Les petits groupes de négociations sont indispensables. Le Mexique a beaucoup œuvré en faveur d’une transparence », dit-il.
La ministre de l’Environnement, Mme Lehtomäki, rejette catégoriquement les propos concernant les efforts de la Finlande de promouvoir une façon de calcul permettant d’augmenter les émissions de l’industrie forestière. Elle qualifie ces propos de mensongers.
Mme Lehtomäki souligne que la Finlande a toujours promu une mise à profit restreinte des puits de carbone et de ne pas les utiliser pour compenser les émissions. Par contre, il faut, selon elle, que les diminutions d’émissions soient réelles.
Selon elle, il y a des erreurs dans la pétition publié par Avaaz.org. Elle souligne que l’industrie forestière qui fait du lobbying n’a rien demandé au gouvernement.
Outre Avaaz.org, l’union finlandaise de protection de la nature estime que le mode de calcul conforme à la position de l’UE ainsi qu’à celle de la Finlande permet de cacher des émissions dues aux coupes [de bois].
HS/B4

Wikileaks

Editorial : « Les fuites de Wikileaks ne signifient pas la mort de la diplomatie » HS
L’éditorialiste d’Helsingin Sanomat défend les médias qui ont publié les informations de Wikileaks. « Publier les informations confiées à Wikileaks n’est pas délictuel et Wikileaks n’a pas essayé de les monnayer. » « Le devoir des médias est de suivre la diplomatie de manière critique et d’en débattre publiquement ».
Pour l’éditorialiste la volonté des gouvernements « de minimiser ou de faire silence sur les informations divulguées ne saurait cacher que les fuites mettent les Etats-Unis en difficultés ».
L’éditorialiste considère toutefois que la confidentialité est nécessaire et qu’il n’y a pas d’alternative à la diplomatie pour prévenir et gérer les crises. « Il serait donc dangereux si les fuites de wikileaks sapaient le fonctionnement de la diplomatie. Cela ne sera pas le cas. Durant les fuites, la diplomatie internationale continue à fonctionner ».
HS

Défense

Des appareils italiens pour Patria
Patria Pilot Training vient de commander neuf avions italiens Tecnam P2002JF pour un usage de formation de base. Ils seront livrés en février-mai 2011 et remplaceront les appareils de formation suisses FFA AS-202 Bravo.
KS/9

La Finlande renforce sa coopération avec la Russie sur les gardes-frontière
Pour la première fois, trois gardes-frontière russes participent à un stage destiné aux élèves de la section garde-frontière de l’Ecole supérieure de défense nationale. Quelques élèves des pays Baltes et de la Pologne participent également à la formation.
HS/A8

Politique intérieure

Finnair – Grève

Finnair pourra maintenir les vols charters
Les négociations ont été poursuivies ce matin à 10h
Finnair annonce que les effets des mesures de solidarité des autres syndicats n’ont été que minimes. Les mesures ont surtout engendré des retards.
HS/A5

Un syndicat géant du secteur des transports se prépare
Helsingin Sanomat relève qu’un projet est en cours pour fusionner six syndicats du domaine des transports à compter du début 2014. Ces syndicats comptent plus de 100 000 membres au total.
HS/A5

Parlement

La réforme des retraites ne concernera pas les députés actuels
Helsingin Sanomat rapporte que le Parlement a décidé de mettre fin aux longues retraite d’adaptation des députés. Ce changement ne concerne toutefois pas les députés actuels, seulement les nouveaux députés qui seront élus aux élections législatives d’avril prochain.
La retraite d’adaptation sera remplacée par une allocation d’adaptation de 1 à 3 ans suivant la longueur de la carrière parlementaire. Ceux qui ont été députés pendant au moins 15 ans auront droit à une allocation d’adaptation pendant trois ans.
Actuellement, les députés peuvent bénéficier d’une retraite d’adaptation illimitée après avoir été députés pendant sept ans.
Le montant de l’allocation d’adaptation sera le même que celui de la retraite et varie de 2 000 à 4 000 euros par mois.
Les présidents des groupes parlementaires ont présenté leur projet commun au Parlement mercredi. Le changement devrait être approuvé avant les élections législatives.
HS/A5

Banque de Finlande

La banque centrale met les foyers en garde contre l’endettement
Helsingin Sanomat relève que, lors d’une conférence de presse, le gouverneur de la Banque de Finlande, M. Erkki Liikanen, a mis les foyers en garde contre l’endettement. Il souligne que les foyers sont vulnérables si les taux d’intérêt augmentent. Depuis la crise économique, les taux d’intérêt sont exceptionnellement bas.
Selon M. Liikanen, 9 % des foyers ont une dette de plus de 300 % par rapport à leurs revenus annuels.
M. Liikanen souligne que la crise européenne peut affaiblir l’économie finlandaise, notamment si les exportations diminuent. Il se félicite que les banques finlandaises se sont plutôt bien sorties de la récession et de la crise des marchés financiers. Les banques ont eu moins de pertes pour créances douteuses que prévu. Selon M. Liikanen, c’est dû au niveau bas des taux d’intérêt, au chômage moins grave que prévu et à la fin rapide de la récession.
La Banque de Finlande n’a pas modifié ses prévisions sur l’état de l’économie nationale. En septembre, elle a estimé que le PIB augmenterait de 2,6 % cette année, 3 % l’année prochain et 2,5 % en 2012.
HS/B7

Sécurité

Mme Thors est satisfaite de la condamnation de la personne qui l’avait menacée sur Facebook
Helsingin Sanomat relève que la ministre de l’Immigration, Mme Astrid Thors, est satisfaite de la condamnation à une amende de l’homme de 29 ans qui avait menacé sur Facebook de la tuer.
Son avocat, Mme Tammenmaa, a souligné aussi que la ministre ne comptait pas commenter l’affaire.
HS/A8

Economie

Pöyry diminue ses effectifs de 400 personnes en Finlande
Le groupe de conseil Pöyry va réduire ses effectifs de 400 personnes en Finlande. L’entreprise avait engagé un plan social concernant l’ensemble du personnel.
Les diminutions d’effectifs s’expliquent par le fait que les clients de la société ont, ces dernières années, délocalisé leur production en Russie ou en Amérique du Sud.
UD

Médias

Mme Petäistö, journaliste de l’année
La correspondante à Paris de MTV3, Mme Helena Petäistö a été désignée journaliste de l’année par l’hebdomadaire Suomen Kuvalehti.
HS

Mercredi 8 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Conférence climatique de Cancún

Selon Mme Lehtomäki, il faudrait faire participer les gros responsables en matière d’émissions
Mme Lehtomäki, ministre de l’Environnement, qui préside la délégation finlandaise à Cancún, relève que la pression concernant l’avenir du traité de Kyoto est énorme. Elle souligne l’importance de la participation de grands émetteurs. Pour elle, il faut absolument que la poursuite du traité de Kyoto s’inscrive dans le cadre d’un traité plus vaste où tous les grands émetteurs sont inclus. Elle insiste sur l’importance de la participation du Japon.
Selon Mme Lehtomäki, l’atmosphère à Cancún n’est pas désespérée, elle la qualifie plutôt d’incertaine.
HS/A11

Etude comparative sur l’état des questions climatiques
La Finlande se situe au 31ème rang parmi 57 pays dans une étude comparative sur le climat effectuée par des organisations environnementales internationales.
Selon M. Tynkkynen, spécialiste des questions climatiques auprès du gouvernement, la quantité importante d’émissions est le principal facteur pour la mauvaise position de la Finlande.
Les organisations environnementales critiquent la Finlande pour ses choix en matière d’élargissement du parc nucléaire ainsi que pour la subvention de la tourbe.
HS/A11

Wikileaks

Aucun commentaire des dirigeants finlandais
Helsingin Sanomat publie des informations sur les plans de l’OTAN concernant la défense des pays baltes. Les ministres finlandais contactés par le journal ont refusé de commenter ces informations. Le journal précise que les ministres finlandais ont décidé de ne pas commenter les informations issues de Wikileaks.
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat écrit qu’en dépit de ces révélations, il serait bon que les relations entre Moscou et les pays baltes continuent à s’améliorer, ce qui prouverait que les intérêts des occidentaux et de la Russie se rapprochent, malgré ce que la rhétorique de la diplomatie russe laisse parfois à penser.
HS

Finlande - Etats-Unis

Le ministère de la Justice dément avoir fourni des informations aux Etats-Unis
Yle rapportait, hier, que la Finlande aurait accepté de signer avec les Etats-Unis un accord d’échanges d’informations avec les Etats-Unis pour lutter contre le terrorisme alors que la Suède aurait refusé un accord similaire.
Yle semblait viser un accord, présenté au Parlement en octobre, concernant des données comme les empreintes digitales ou l’ADN. La Ministre de l’l’Intérieur souligne qu’il n’y a rien là de spécifique car les Etats-Unis ont le même type d’accord avec la majorité des Etats membres de l’UE. Le ministère de l’Intérieur estime donc que la Suède ferait référence à un autre accord.
HS

Finlande – Russie

Mme Halonen prendra le nouveau train rapide pour se rendre à Saint-Pétersbourg
La Présidente, Mme Halonen, participera à l’inauguration du nouveau train rapide de Helsinki à Saint-Pétersbourg, dimanche. En Russie, elle rencontrera le Premier ministre Poutine, que la Première ministre, Mme Kiviniemi aura rencontré deux jours auparavant.
Le nouveau train fera le trajet en trois heures et demie au lieu de six.
UD/7

Russie

L’Arctic sea transportait peut-être des têtes nucléaires
Turun Sanomat rapporte que selon un commandant de la marine marchande finlandais, qui a écrit un livre sur le sujet, le navire Arctic Sea kidnappé en baltique en 2009 était une tentative de la mafia russe d’exporter des technologies militaires, comme des têtes nucléaires récupérées dans le sous-marin Koursk. Un autre groupe mafieux aurait kidnappé le navire en raison d’un conflit entre les propriétaires du bâtiment.
TS

PISA

La Finlande troisième
Turun Sanomat rapporte que, selon la dernière enquête PISA, la Finlande est désormais dépassée par Schangaï et la Corée en lecture dans les enquêtes PISA de l’OCDE.
Selon la ministre de l’Education, Mme Henna Virkkunen, « il y a des signaux inquiétants pour la Finlande dans l’enquête PISA. Il faut faire très attention à ce que les différences entre les écoles n’augmentent pas et à ce que tous les élèves, quelle que soit leur commune, reçoivent la meilleure éducation possible. Il faut aussi réfléchir comment pousser les jeunes à lire ».
Selon l’enquête PISA, en lecture, la Finlande a perdu 10 points sur la dernière décennie. La part des jeunes en difficultés de lecture à la fin de la scolarité obligatoire est passée de 7% à 8% ; la part des excellents lecteurs est passée de 18% à 15%. Les garçons accusent un important retard en lecture par rapport aux filles.
En mathématique, le niveau des jeunes Finlandais est resté le même depuis la dernière enquête de 2003. En sciences de la nature, il a légèrement baissé depuis l’enquête de 2006.
TS

Ecofin

M. Rehn prévoit des tests de résistance plus strictes
Le ministre des Finances, M. Katainen, regrette l’atmosphère nerveuse des marchés. Il relève que les ministres des Finances européens sont d’accord sur le fait que les raisons derrière les problèmes sont nationales.
M. Rehn, commissaire pour l’Economie, relève qu’il est prévu d’organiser de nouveaux tests de résistance pour les banques, en février. Néanmoins, cette fois, ils seront plus stricts et plus approfondis. Il insiste sur l’importance de leur transparence.
Concernant le Portugal, il estime qu’il faut que ce pays renforce ses mesures de stabilisation et mette en oeuvre son budget.
HS/B6

Politique intérieure

Finnair – Grève

Le différend risque de s’étendre
« Les avions de Finnair ne pourront voler sans maintenance que quelques jours » AL
Les mesures de soutien concernant les services de sol n’ont pas encore eu beaucoup d’effet sur la circulation aérienne, hier soir. Si la grève et les mesures de solidarité se poursuivent, il ne faudra attendre que quelques jours pour que les avions de Finnair ne puissent plus décoller.
Il n’est pas exclu que les autres compagnies aussi doivent annuler des vols par manque de services au sol.
Actuellement, il n’y a pas d’information sur la poursuite des négociations. Les pertes de Finnair s’élèvent à 15 millions d’euros jusqu’à présent.
HS, AL/A4

Propos de M. Häkämies
M. Häkämies, ministre chargé des entreprises de l’Etat, relève qu’il est hors de question que l’Etat puisse intervenir dans la grève. Il souhaite par contre que les confédérations syndicales (SAK) et du patronat (EK) aident à résoudre la situation.
HS

Justice

L’adoption du mariage neutre ne nécessiterait pas d’importantes modifications
Helsingin Sanomat rapporte que la modification de la législation sur le mariage pour permettre à des personnes du même sexe de se marier ne nécessiterait pas d’importantes modifications dans la législation actuelle.
Selon un rapport réalisé pour la Ministre de la Justice Tuija Brax entre la législation sur le mariage et celle sur le PACS, les principales différences portent sur le droit à l’adoption et sur le changement de nom. Il faudrait aussi changer le texte de la cérémonie du mariage civil qui mentionne actuellement un mariage entre un homme et une femme.
Actuellement, le parti conservateur, le PSD, les Verts, l’Alliance des Gauches et le parti suédophone sont favorables à un mariage neutre. Le parti chrétien-démocrate et le parti des Vrais Finlandais s’y opposent. Le parti du Centre refuse de prendre position.
En 2009, ce sont 25+46 PACS qui ont été enregistrés en Finlande, majoritairement concernant des couples de femmes.
HS

Construction navale

Une commande bientôt pour Technip Offshore Finland ?
Kauppalehti rapportait hier que le chantier finlandais de Technip Offshore était en bonne position pour obtenir une commande de barge de pétrole pour le golfe de Mexique du groupe américain Anadarko pour un montant de 200 millions d’euros.
KL

Mardi 7 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Economie

Propos de M. Katainen lors du Conseil Ecofin
Le ministre des Finances, M. Katainen, regrette les déclarations peu réfléchies qui nuisent à la stabilité économique.
Concernant la création de titres de créances communs entre les Etats de la zone euro, il relève que la Finlande n’y est pas favorable en raison d’une trop grande responsabilité en commun qui se créerait. Quant au mécanisme de stabilisation, il estime qu’un tel outil ne pourra pas, à lui seul, résoudre les problèmes.
HS/mar/B5

M. Katainen au cinquième rang des ministres des Finances
Le ministre des Finances, M. Katainen, se situe au cinquième rang du classement des ministres des Finances européens de Financial Times, après l’Allemand M. Schäuble, le Polonais M. Rostowski, la française Mme Lagarde et le Suédois M. Borg. En 2008, M. Katainen était au premier rang.
HS/B5

Wikileaks

Accès par wikileaks.fi
Helsingin Sanomat relève que, depuis que l’adresse wikileaks.org a été fermée, vendredi, il a été possible d’accéder aux informations de Wikileaks par deux sites finlandais, wikileaks.fi et wikileaks.piraattipuolue.fi. La première adresse a été enregistrée par M. Sjöholm, journaliste qui est connu pour ses activités en faveur du site tchétchène Kavkaaz. Selon lui, le site est actuellement hébergé sur un serveur français.
M. Sjöholm, ainsi que M. Paalijärvi, porte-parole de l’association Piraattipuolue (« parti pirate ») relèvent que, pour eux, il s’agit d’aider les gens à trouver le matériel de Wikileaks. Sinon, ils n’ont aucun autre rôle dans la communication des informations confidentielles.
HS/sam/B6

Le port russe de Koivisto (Primorsk) parmi les sites vitaux
Iltalehti et Helsingin Sanomat relèvent que, selon les informations de Wikileaks, le port pétrolier de Koivisto (Primorsk) dans le Golfe de Finlande figure parmi les sites stratégiquement vitaux répertoriés dans le monde par les Etats-Unis.
HS/mar/B1

Propos de M. Ahtisaari
Le président Ahtisaari relève que, sa première réaction aux informations concernant Wikileaks était que c’était très gênant. Il ne pense pas que les informations de Wikileaks puissent avoir une influence quelconque sur les relations entre la Finlande et les Etats-Unis.
Concernant la première journée Ahtisaari, il relève qu’il est prévu que l’ancien secrétaire général de l’ONU, M. Annan y intervienne.
IL/mar/17

Finlande – Russie

Transports routiers de marchandises
Helsingin Sanomat relève que la Finlande perdra des transports de transit allant vers la Russie du fait du développement des autres itinéraires, comme celui à travers la Biélorussie, ainsi que du rétablissement de l’industrie automobile russe.
HS/sam/B13

Politique intérieure

Finnair – Grève

Les propos des parties deviennent de plus en plus durs
Le syndicat des hôtesses de l’air a rejeté, hier, la proposition du médiateur
M. Vehviläinen, directeur général de Finnair, se déclare déçu par la décision du syndicat SLSY de rejeter la proposition du médiateur, M. Lonka. Pour lui, le syndicat est en train « d’étrangler » la compagnie et l’obligera à accepter un accord qui ne l’arrange pas. M. Vehviläinen ne voit pas de possibilité d’arriver à un accord avec le syndicat.
Finnair envisage d’augmenter l’usage de la main d’œuvre par intérim. Des négociations sont en cours avec une société britannique d’intérim.
Mme Åkers, présidente du syndicat SLSY estime que dans la proposition d’accord, il n’y avait rien pour les hôtesses de l’air. Elle regrette que Finnair maintienne son objectif de diminuer ses frais de 13 %.
Malgré la grève, Finnair s’efforcera de maintenir le tiers de ses vols. Plusieurs syndicats prévoient des mesures de solidarité pour soutenir la grève, à compter d’aujourd’hui. Il s’agirait entre autres de bloquer le transport de carburants.
HS/mar/A8, IS/mar/12

Partis politiques

L’audience des trois plus grands partis a chuté
Helsingin Sanomat rapporte que l’audience des Vrais Finlandais augmente encore : ce parti recueillerait en ce moment 15,4 % des intentions de vote. La popularité des trois plus grands partis diminue : le parti conservateur est toujours en tête avec 20,9 %, suivi du PSD avec 18,3 % et du parti du centre avec 18,2 %.
L’audience de l’alliance verte (8,8 %) et de l’alliance des gauches (8,0 %) est en légère baisse, tandis que celle des chrétiens-démocrates (5,0 %) est en hausse. Le parti suédois a gardé son audience de 4,2 %.
HS/sam/A5

Gouvernement

M Soini ne voit pas les Vrais Finlandais entrer dans un gouvernement de droite
Helsingin Sanomat relève que le président des Vrais Finlandais, M. Timo Soini, parlementaire européen, n’est pas tenté pour participer à un gouvernement avec les partis conservateur et du centre. Pour lui, il n’est pas une bonne idée de remplacer, dans l’actuelle coalition, les verts par les Vrais finlandais.
M. Soini considère comme coalitions gouvernementales possibles pour son parti un gouvernement du parti du centre et du PSD ou un gouvernement du parti conservateur et du PSD dans le prochain gouvernement. Il ne voit pas d’intérêt pour son parti de participer à un gouvernement avec l’alliance verte, parce que les vues de ces deux partis sont trop différentes.
Si les Vrais Finlandais participaient au gouvernement, M. Soini serait lui-même ministre, ainsi que M. Raimo Vistbacka, actuel président du groupe parlementaire. M. Vistbacka a toutefois annoncé qu’il quitterait le Parlement au printemps prochain.
M. Soini estime que son parti devrait obtenir de 15 à 20 sièges au Parlement.
HS/dim/A5

Défense

Des changements au sein des généraux
Le chef de la planification, le général de division Mika Peltonen est nommé chef des opérations à la place d’Arto Räty, nommé secrétaire général au ministère de la Défense. Ainsi ces deux hommes seront les candidats les plus sérieux pour succéder au général Ari Puheloinen en 2014 comme commandant des Forces armées.
Actuellement directeur de la division de politique de défense au ministre de la Défense, le général de brigade Markku Nikkilä est nommé commandant de la province militaire de la Finlande du sud à compter du 1er février. Le général de division Paavo Kiljunen est promu général de corps d’armée. Le général de brigade Juha-Pekka Liikola est promu général de division. Il est nommé chef d’état-major de l’armée de terre. L’ingénieur général de brigade Jukka Juusti est promu ingénieur général de division. Il est nommé en mission spéciale à l’état-major des forces de défense. Le colonel Timo Kivinen est promu général de brigade. Il est nommé commandant de la brigade de Carélie à partir de l’année prochaine.
HS6.12/A9

Le syndicat des conscrits souhaite écourter le service militaire
Le syndicat des conscrits souhaite écourter le service militaire de quinze jours, le but étant de faire des économies et de rendre la formation militaire plus intense et efficace.
Le syndicat propose que les soldats soient libérés du service pour la Saint-Jean en été et pour Noël en hiver en espérant ainsi renforcer leur motivation.
Cette proposition figurait aussi dans le rapport du groupe de travail présidé par M. Risto Siilasmaa, chargé de réfléchir sur l’avenir du service militaire.
HS

Energie éolienne

La première éolienne en mer a été inaugurée
Helsingin Sanomat relève que la première éolienne finlandaise en mer a été inaugurée devant le port de Tahkoluoto de la ville de Pori, à 1,2 km de la côte. La construction de cette éolienne en mer de trois mégawatts a coûté de 5 à 6 millions d’euros, soit 2 millions de plus qu’une éolienne sur terre. Une éolienne en mer doit résister contre les conditions difficiles de mer prise par les glaces, de la même façon que les phares.
Selon le directeur général de l’entreprise Suomen Hyötytuuli, M. Ralf Granholm, avec ce prototype, l’entreprise souhaite avoir des expériences pour une production plus importante des éoliennes en mer.
HS/sam/A9

Vendredi 3 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Irlande

Le Parlement a adopté les prêts à l’Irlande
Le Parlement a adopté, hier, avec 105 voix contre 63, la participation de la Finlande au paquet d’aide à l’Irlande. L’ensemble de l’opposition, ainsi qu’un député centriste, ont voté contre.
HS/A6

La Finlande a déjà versé 392 millions d’euros à la Grèce
Kauppalehti relève que, si quelque chose allait mal dans la gestion des paquets d’aide à l’Irlande et à la Grèce, la facture à payer par la Finlande s’élèverait à 2,35 milliards d’euros.
Jusqu’à présent, la Finlande a versé 392 millions d’euros à la Grèce. Un nouveau versement de 123 millions d’euros à ce pays devra être effectué début janvier.
KL/6

Sondage
Les Finlandais sont irrités par la fiscalité peu élevée de l’Irlande concernant les entreprises. Selon un sondage effectué pour le compte du quotidien Uutispäivä Demari, 70 % des Finlandais auraient souhaité des conditions à l’aide à l’Irlande et notamment celle concernant un taux d’imposition plus élevé sur les entreprises.
45 % des personnes interrogées estiment que la Finlande n’aurait pas du participer au paquet d’aide, alors que 41 % sont d’avis contraire.
Ce sont surtout les militants du PSD, de l’Alliance des gauches et des Vrais finlandais qui souhaitent durcir la fiscalité irlandaise sur les entreprises.
UD/1-2

Finlande – Russie

Difficultés dans les négociations fenno-russes sur les enlèvements d’enfants
La presse rapporte que si la Commission autorise la France à engager des négociations bilatérales avec la Russie sur les enlèvements d’enfants, cela pourrait rendre plus difficile à l’avenir la possibilité pour les autres pays comme la Finlande de négocier avec la Russie sur ce sujet.
Helsingin Sanomat rapporte que la Finlande a essayé, à de nombreuses reprises, de freiner la demande française. « Nous en avons discuté à de nombreuses reprises », déclare Mme Tuija Brax, ministre de la Justice, qui participe aujourd’hui au conseil Justice et affaires intérieures, à Bruxelles.
Mme Brax regrette le choix de la France (« motivé par des cas particuliers douloureux », reconnait la ministre finlandaise) car, selon elle, la Russie a donné des signes de son intention de ratifier la convention de La Haye.
HS

OSCE

Un accord maigre
M. Stubb, ministre des Affaires étrangères, estime que le résultat du sommet de l’OSCE va dans le bon sens mais que c’est une déception quand même du fait que l’on ne soit pas arrivé à se mettre d’accord sur un plan d’action détaillé. « Il existait les conditions nécessaires pour le sommet, mais malheureusement l’atmosphère n’a pas permis un accord plus vaste », dit M. Stubb.
HS/A11

Politique intérieure

Présidentielle de 2012

Selon un sondage, M. Niinistö passerait au premier tour
Selon un sondage effectué par Yleisradio, M. Niinistö, président du Parlement, aurait 56 % des votes au premier tour de la présidentielle si l’élection avait lieu maintenant.
M. Rehn arrive en seconde position avec 12 % des intentions de vote suivi de M. Soini (11 %). M. Heinäluoma (PSD) obtient 7 % des intentions de vote.
HS/A5

Service national

Selon un sondage, 63 % des Finlandais souhaitent maintenir la conscription universelle pour les hommes
Un sondage montre une légère baisse concernant la volonté des Finlandais de maintenir le service national universel pour les hommes. 63 % le soutiennent contre 72 % en 2009.
Un service national sélectif concernant seulement une partie de la classe d’âge en question intéresserait 27 % des personnes interrogées, contre 16 % en 2009.
Concernant l’OTAN, 25 % des personnes interrogées considèrent une adhésion éventuelle de la Finlande comme opportune, alors que 68 % s’y opposent. Les chiffres sont à peu près les mêmes qu’en 2009.
HBL/3

Editorial : « La popularité de l’OTAN diminue » KU
L’éditorialiste de Kansan Uutiset, organe de l’Alliance des gauches, estime qu’avec une popularité de 25 % concernant une adhésion de la Finlande à l’OTAN, la question ne risque pas de devenir un thème électoral pour les législatives de 2011.
L’éditorialiste fait également état de l’augmentation de la popularité d’un service national sélectif aux dépens de celle du service universel qui n’a jamais été aussi peu populaire.
KU/3

Transport

Finnair envisage d’assurer les vols de 40% de ses passagers
La grève continue toujours chez Finnair, qui a néanmoins engagé du personnel non gréviste et mobilisé ses plus gros appareils afin d’assurer jusqu’à 40% des vols de ses passagers. Hier encore ce sont près de 200 vols qui ont été annulés.
AL

Helsinki commande 40 voitures de tram
La ville d’Helsinki a décidé de commander 40 nouvelles voitures de team au groupe finlandais Transtech Oy pour une valeur de 113 millions d’euros. Cela permettra d’assurer l’emploi de 150 à 200 personnes dans les centres de production d’Oulu et Kajaani.
La ville a aussi conclu une option pour l’achat de 90 voitures supplémentaires.
AL

VR va commander 12 voitures locomotives
La société de chemins de fer VR va lancer un appel d’offres pour la commande de 12 voitures locomotives et une option pour 13 unités et 11 voitures restaurants.
La valeur de cette commande est évaluée à environ 80 millions d’euros.
AL

Chantiers navals

Les aides aux chantiers navals accordées
Le Ministre de l’Economie Mauri Pekkarinen a annoncé que le gouvernement allait débloquer une aide d’environ 10 millions d’euros pour le secteur de la construction navale qui font face à une douloureuse restructuration.
TS

Catastrophes naturelles

Le gouvernement cessera de couvrir le risque d’inondation
Les dommages causés par les inondations ne seront plus pris en charge par le gouvernement après 2013. Il reviendra aux sociétés d’assurances privées de couvrir ce risque.
HS

Energie

Plus de plafond de responsabilité pour les groupes électro-nucléaires ?
Actuellement, la législation prévoit que la responsabilité des opérateurs de centrales nucléaires est plafonnée à 205 millions d’euros en cas d’accident. Le gouvernement avait prévu d’augmenter ce plafond à 700 millions dès lors que l’accord de Paris aurait été ratifié dans tous les pays européens.
Faute de ratification de cet accord par tous les pays de l’UE, le gouvernement pourrait supprimer totalement ce plafond jusqu’à ce que l’accord de Paris entre en vigueur.
HS TS

Presse

La SUPO pourrait engager une action contre Suomen Kuvalhehti
L’hebdomadaire Suomen Kuvalehti a publkié, la semaine dernière, un dossier très critique contre le fonctionnement de la police de sûreté finlandaise, intitulé « La SUPO pourrie ». Dans ce reportage des agents de la SUPO rapportaient les discriminations dont ils se sentaient victimes.
La SUPO envisage de saisir l’autorité de surveillance des médias JSN. Il s’agirait de la première fois de l’histoire de la SUPO.
Dans son dernier numéro, le rédacteur-en-chef de Suomen Kuvalehti estime qu’il faut que le Parlement contrôle la SUPOO et que cette institution a besoin d’une purge. Il s’étonne que les affaires d’espionnage de la guerre froide n’aient jamais été élucidées en Finlande.
HS SK

Jeudi 2 décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Irlande

L’opposition envisage de voter contre le paquet d’aide à l’Irlande
Le gouvernement accuse l’opposition d’irresponsabilité
Le Parlement a débattu des aides à l’Irlande, hier. La tension entre le gouvernement et l’opposition était particulièrement forte, selon Helsingin Sanomat. Mme Kiviniemi, Première ministre, a dit qu’en Europe, il n’y avait qu’une seule instance qui s’opposait à l’aide et que c’était l’opposition finlandaise. Mme Kiviniemi a dit que personne ne pouvait promettre que la situation se calmerait. Pour elle, il n’est pas possible, maintenant, ni plus tard, de ne rien faire.
Les députés ont spéculé sur les origines des problèmes économiques actuels, sur la façon de la Finlande de négocier sur le paquet d’aides, sur la fiscalité irlandaise et sur les perspectives. Mme Urpilainen accuse le gouvernement d’arrogance à l’égard de la démocratie du fait qu’il ne faudrait même pas poser la question sur ce qui s’est passé concernant les objectifs de la Finlande sur les conditions d’une aide.
HS/A5

Défense européenne

La commission de la défense étudie le bien-fondé de la participation aux groupements tactiques
Helsingin Sanomat relève que la commission de la défense du Parlement est en train d’étudier le bien-fondé de la participation finlandaise aux groupements tactiques de l’Union européenne. La commission estime que, même si la participation au projet a été utile pour la Finlande, on aurait pu dépenser ces crédits d’une façon plus efficace.
La Finlande s’est engagée à participer à hauteur de 300 soldats pour deux unités qui seront de permanence à partir du début de l’année 2011 jusqu’à la fin du mois de juin.
Le coût de la permanence et de la formation des soldats s’élève à près de 29 millions d’euros. Par comparaison, la commission souligne qu’en 2009, la formation de 26 000 réservistes avait coûté 18 millions d’euros.
La participation aux groupements tactiques coût plus cher à la Finlande qu’aux pays qui ont une armée de métier parce que les troupes déjà existantes s’occupent des permanences de ces pays.
HS/A5

Wikileaks

Selon Mme Halonen, la réglementation finlandaise sur les informations confidentielles ne sera pas modifiée
Helsingin Sanomat relève que la Présidente, Mme Tarja Halonen, est en déplacement à Astana en Kazakhstan pour y participer au sommet de l’OSCE. Mme Halonen et le ministre des Affaires étrangères, M. Alexander Stubb, n’ont pas commenté les informations de Wikileaks sur la Finlande. « Il faut attendre tranquillement. Il peut être intéressant de voir ce qu’il y a », a dit Mme Halonen.
Selon Mme Halonen, la Finlande n’a aucune raison de modifier sa réglementation concernant les informations confidentielles. Elle estime qu’il est nécessaire de garder la confidentialité des informations pendant un certain temps. « Tôt ou tard, les informations seront publiques. »
M. Stubb souligne que la publication des informations n’a pas eu d’effet sur l’agenda de la réunion de l’OSCE.
HS/A15

Ministère des Affaires étrangères

Rapport sur la politique étrangère en 2020
M. Torstila, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, a présenté un rapport d’avenir de son ministère, Politique étrangère 2020, qui présente les dix défis les plus importants pour les dix ans à venir.
La pression sur les dépenses pousse le ministère à chercher des économies ainsi que des partenariats. Avec la Suède, la Finlande dispose d’ores et déjà de plus de dix représentations communes. En même temps, les marchés croissants sont souvent des pays dans lesquels fonctionne la diplomatie à l’ancienne où les ambassadeurs ont souvent un rôle décisif dans la construction de relations commerciales, par exemple.
Le ministère dispose actuellement de 99 postes à l’étranger. Il est envisagé que les ambassades au Venezuela et aux Philippines seront fermées. Une nouvelle ambassade serait ouverte en Algérie.
Les dix défis concernent :
-  le renforcement de la politique étrangère de l’UE ;
-  les nouvelles relations de pouvoir, le multipolarisme, la montée de la société civile ;
-  la montée économique de l’Asie ;
-  le changement du système de sécurité européen et le rôle de la Russie dans ce contexte ;
-  l’importance accrue de la Russie pour la Finlande ;
-  le changement des relations entre l’Europe et les Etats-Unis ;
-  le climat et les ressources naturelles ;
-  les problèmes mondiaux de pauvreté et de développement durable ;
-  la gestion des crises, du Sahel au Cashmir ;
-  le besoin accru de la diplomatie en même temps que les ressources diminuent.
HS/A6

Finlande – Russie

Un nouveau centre de visas à Saint-Pétersbourg
Le nombre de visas finlandais délivrés aux Russes a augmenté considérablement cette année. Le consulat général de Finlande à Saint-Pétersbourg est débordé et n’arrive plus à gérer les demandes accrues. Un centre privé de visas sera ouvert en février.
Le nouveau centre sera géré par VFS Global, une entreprise enregistrée en Suisse.
Cette année, 700 000 visas seront délivrés, soit 35 % de plus qu’en 2009.
Hufvudstadsbladet relève que l’augmentation est due à l’amélioration de la situation économique et aux nouvelles règles douanières russes. 25 000 personnes traversent la frontière fenno-russe chaque jour.
HBL/4

Politique intérieure

Transport aérien

La grève des hôtesses de l’air de Blue1 est finie, celle de Finnair continue
Helsingin Sanomat rapporte que Blue1 et le syndicat des hôtesses de l’air et des stewards ont trouvé une entente mercredi soir et la grève chez Blue1 est finie. Les conditions de travail des hôtesses de l’air de cette compagnie ne changeront pas.
La grève continue toutefois chez Finnair, qui a annulé plus de 200 vols aujourd’hui, ce qui affectera les vols de plus de 7 000 personnes.
Selon l’estimation de la compagnie aérienne, la grève coûte de 2 à 2,5 millions d’euros par jours.
HS/A6

Mercredi 1er décembre 2010

Politique étrangère et européenne

Irlande

La part de la Finlande dans le prêt augmente finalement à 740 millions
Au lieu d’une garantie de 500 millions, le Parlement devra se prononcer sur une garantie de 740 millions d’euros. Le gouvernement souligne toujours le fait qu’il est dans les intérêts des Finlandais et de la nation de participer au paquet d’aide à l’Irlande. Le gouvernement rappelle que le financement du paquet d’aide est un prêt qu’il s’agira de rembourser. Pour lui, il est justifié de mettre en œuvre le mécanisme de stabilisation afin de maintenir la stabilité financière dans la zone euro.
Le Parlement débattra du communiqué du gouvernement aujourd’hui et votera demain. Une décision pourra ensuite être prise par le gouvernement, la semaine prochaine.
Le gouvernement insiste sur le fait que les problèmes irlandais se sont aggravés de telle façon qu’il est impossible pour le pays de s’en sortir sans aide extérieure.
AL/A6

Wikileaks

« M. Stubb ne commente pas l’information sur une pression de la part de la Chine »
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, ne souhaite pas commenter les informations selon lesquelles la Chine a fait pression sur la Finlande dans la question des Ouïgours. Actuellement au Kazakhstan, il relève qu’il ne commente pas le contenu des documents de Wikileaks, car il s’agit d’informations obtenues illégalement.
Pour lui, il s’agit désormais de minimiser les fissures subis par la stabilité internationale et la confidentialité entre différents Etats. Pour ce qui est de la Finlande, il n’y en a pas, selon lui.
Selon The New York Times, la Chine aurait fait pression sur la Finlande pour ne pas accueillir des Ouïgours qui seraient libérés de Guantanamo.
UD/14

« M. Vanhanen dément qu’il y ait eu de pression » HS
M. Vanhanen, Premier ministre à l’époque (en août 2009), a dit à Yleisradio, que les Chinois n’ont pas mené de discussions concernant les Ouïgours au niveau du Premier ministre et qu’une pression éventuelle n’a pas influencé sur la décision de ne pas accueillir les Ouïgours.
Il rejette les allégations selon lesquelles la Chine aurait influencé la décision finlandaise de ne pas accueillir des Ouïgours libérés du camp de prison de Guantanamo. Selon Wikileaks, la Chine aurait, à plusieurs reprises, mis en garde la Finlande contre cet accueil afin de ne pas troubler les relations bilatérales.
« L’avis de la Chine n’a eu aucune influence, car la Finlande n’envisageait pas d’accueillir des prisonniers en général », dit M. Vanhanen. Selon lui, la Finlande ne souhaitait pas particulièrement accueillir des prisonniers de quelque nationalité que ce soit.
La Finlande a décidé de ne pas accueillir des prisonniers et, selon M. Vanhanen, « la décision de principe concernait l’accueil de prisonniers en général, les différentes nationalités n’ont pas été évaluées à part ».
Les raisons générales de sécurité constituaient l’argument pour refuser l’accueil. Selon M. Vanhanen, il ne s’agissait pas de raisons liées à la sécurité en matière de politique étrangère, mais du risque constitué par les prisonniers.
M. Vanhanen relève que les Chinois n’avaient pas été en contact direct avec lui, mais qu’il était conscient de leur souci. Il ne se rappelle plus s’il en a entendu parler par ses conseillers ou par le ministère des Affaires étrangères. « Le dialogue entre les fonctionnaires est constant. »
M. Hamilo, conseiller de M. Vanhanen à l’époque, déclare que les Chinois ont évoqué la question des Ouïgours dans plusieurs contextes, mais qu’ils ne l’ont pas contacté à part à ce sujet. Il relève que les relations avec les ambassades chinoise et américaine ont été étroites, mais ne se souvient pas avoir indiqué aux Américains, en août 2009 qu’il y ait eu des prises de contact de la part des Chinois. « La date m’étonne, c’est très tard. La question était plus évoquée au printemps. Je crois avoir été en congé en août. Il se peut qu’il s’agisse de quelqu’un d’autre », dit-il.
HS/B1 UD

OSCE

Une atmosphère tendue à la veille du sommet
La Présidente, Mme Halonen, et le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, se sont rendus à Astana, pour participer au sommet de l’OSCE. Helsingin Sanomat estime que la Russie envisage de défendre fermement ses intérêts en Asie.
HS/B4

Commerce extérieur

Une forte augmentation
Hufvudstadsbladet relève que le commerce extérieur augmente à un rythme rapide. Les exportations ont augmenté de 25 % en septembre par rapport à la même époque en 2009. Les importations ont connu une augmentation de 20 %. La valeur des exportations s’élève à 4,7 milliards (contre 3,7 mrds en 2009) et celle des importations à 4,9 mrds (contre 4,1).
HBL/8

Droits d’émissions CO2

La Finlande pourrait profiter de la vente des droits d’émissions
Le ministre de l’Economie, M. Pekkarinen, estime que les recettes finlandaises en matière de vente de droits d’émissions pourraient être supérieures aux versements effectués par les entreprises car une partie importante des cotisations reviendra aux Etats membres par la Commission européenne. D’ici 2020, la Finlande pourrait récupérer entre 250 et 600 millions d’euros de l’UE, selon M. Pekkarinen.
Il relève d’ailleurs qu’il n’est pas exclu que la majeure partie de l’industrie papetière et du carton finlandaise obtienne ses droits d’émissions gratuitement, au titre de secteur d’industrie à émissions peu élevées. En Finlande, il y a eu beaucoup d’investissements dans la production à émissions minimes.
KS/10

Fortum

Fortum participera à un projet de centrale nucléaire en Bulgarie
Turun Sanomat relève que Fortum, le groupe russe Rosatom et l’entreprise énergétique de l’Etat bulgare NEK ont signé hier une lettre d’intention sur une coopération dans le projet bulgare de la centrale nucléaire de Belene.
Fortum veut participer au projet en proposant des services d’experts dans la technologie et la sécurité nucléaires. Fortum a la possibilité d’acquérir 1 % de l’entreprise qui sera créée pour le projet. La centrale nucléaire de Belene aura deux réacteurs russes à eau pressurisée VVER.
Fortum et Rosatom ont signé la semaine dernière une lettre d’intention sur une coopération dans le nucléaire.
TS/20

Politique intérieure

Aviation

La grève des hôtesses de l’air bloque des milliers de passagers
Helsingin Sanomat rapporte que la grève des hôtesses de l’air et des stewards, qui a commencé hier après-midi, a totalement perturbé le trafic de Finnair. Finnair a annulé 110 vols mardi et environ 200 vols aujourd’hui. Blue1 doit annuler aujourd’hui de 30 à 40 vols.
Selon Finnair, la grève affectera les vols de 10 000 passagers mercredi.
Des négociations ne sont pas en vue pour mercredi.
HS/A3&A5

Parlement

Les députés veulent être informés sur les tests de nationalité
Helsingin Sanomat relève que la commission des affaires administratives du Parlement veut que le gouvernement donne des informations sur la possibilité d’organiser un test de nationalité pour les immigrants. Le directeur du centre national de l’immigration, M. Jorma Vuorio a proposé un test qui pourrait être lié à un examen linguistique obligatoire.
La commission des affaires administratives veut également savoir si on pourrait prendre en compte les immigrés qui avancent bien dans leurs études de langue notamment. Le montant des aides à l’intégration pourrait dépendre des progrès dans les études.
Au Parlement, c’est la commission des affaires administratives qui étudie tous les projets de loi du gouvernement sur l’immigration et cette commission a souvent modifié les projets dans un sens plus strict.
La commission est mécontente en raison de la longueur du processus d’asile. Elle exige que le gouvernement remette au Parlement un rapport sur la politique des étrangers, de l’immigration et de l’intégration une fois par législature.
HS/A5

Police

Les spécialistes critiquent un projet de loi sur un nouveau fichier de personnes
Selon Aamulehti, M. Raimo Korhonen, professeur en droit à l’université de la Laponie, ainsi que quelque autres spécialistes, critiquent le projet de loi sur la création d’un registre des observations faites par la police sur les personnes. Il estime qu’un tel registre accorderait à la police des compétences trop larges.
Le chercheur Mikael Koillinen de l’université de Turku estime qu’une telle loi diminuerait trop les droits fondamentaux des citoyens. Il a été entendu à ce sujet comme spécialiste devant la commission des lois constitutionnelles il y a trois semaines.
AL/A4

publié le 03/01/2011

haut de page