Changement de commandement pour l’opération franco-finlandaise DAMAN au Liban [fi]

Dans le cadre de l’opération Daman, près de 700 militaires français et une compagnie d’infanterie finlandaise contribuent à la force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL) en armant une partie de son état-major et la Force Commander Reserve de l’opération. Cette unité de réserve et d’intervention de la FINUL réalise ses missions sur l’ensemble de la zone du Sud-Liban en étroite coopération avec les forces armées libanaises.

Jeudi 25 mars le colonel Jean-Pierre Chanard, chef de corps du 2e Régiment d’infanterie de marine (RIMa), a officiellement pris le commandement de la Force Commander Reserve (FCR), succédant ainsi au colonel Wenceslas Martin du 5e Régiment des dragons (RD).

Sous l’autorité du Major général Stefano Del Col, commandant la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), et en présence de nombreuses personnalités de l’ONU, dont le général Jean-Pierre Fague, Senior National Representative (SNR) et adjoint au commandant de la FINUL, la FCR Richelieu s’est vue confier le drapeau bleu à l’occasion du Transfert d’autorité (TOA) qui s’est tenu sur le camp franco-finlandais de 9.1, à Dayr Kifa, au sud du Liban.

JPEG

Composée de militaires de la 9e brigade d’infanterie de Marine, mais également d’autres unités de l’armée de Terre, des autres armées, des directions et services, ainsi que d’une compagnie finlandaise, la Force s’est adaptée au contexte sanitaire particulier. Une période de relève plus longue qu’à l’accoutumée a été préparée, afin de respecter, à l’arrivée, des périodes de quatorzaine qui ont permis de garantir une capacité opérationnelle ininterrompue de la FCR.

La FCR est une force de réaction rapide intervenant au profit de la FINUL. Franco-finlandaise depuis 2017, elle est dotée de capacités de reconnaissance, d’infanterie et de surveillance de l’espace aérien. La Finlande fournit une compagnie d’infanterie depuis 2017, signe d’une coopération franco-finlandaise active. La contribution française prend le nom d’opération DAMAN et compte près de 700 militaires.

En savoir plus sur le site du ministère de la défense

publié le 13/04/2021

haut de page