Août 2010

Mardi 31 août 2010

Politique étrangère et européenne

Immigration des Somaliens

Regroupement familial : l’Office national de l’immigration enquêtera sur les soupçons de traite de personnes
Helsingin Sanomat relève que la ministre chargée de l’Immigration, Mme Thors, estime que l’Office national de l’immigration est le mieux disposé pour étudier les cas de soupçon de trafic de personnes liés au regroupement familial des Somaliens.
M. Taskinen, directeur à l’Office de l’immigration, relève, quant à lui, que l’Office est rarement dans une position-clé pour enquêter une fois que la personne en question se trouve déjà en Finlande. Il relève que d’autres autorités ont informé l’Office de l’immigration sur quelques cas où des enfants adoptifs se sont installés ailleurs que le reste de la famille.
Mme Biaudet, déléguée pour les minorités, rappelle que la situation en Somalie est difficile. « Il faut faire très attention à ne pas faire sans preuves un lien entre le trafic de personnes et le regroupement familial », dit-elle. Elle souhaite que les soupçons ne mènent pas à une situation où tout enfant dont la garde relève d’une famille autre que la sienne soit privé d’une entrée en Finlande.
Concernant les passeports biométriques proposés comme moyen de vérifier l’identité des personnes concernées par les demandes de regroupement familial, M. Taskinen note que le point de départ en Somalie est que tout document peut être falsifié. « Les interviews sont notre premier outil. »
HS/A6, UD/7

Selon l’Office national de l’immigration, on n’a pas encore vu le pic de l’immigration des Somaliens
Mme Nieminen, inspecteur à l’Office national de l’immigration, estime que le nombre de demandes de regroupement familial concernant des Somaliens ira augmentant. Elle admet qu’elle ne peut pas s’empêcher de penser qu’il y a quelque chose qui ne va pas dans ces demandes. Pour elle, les demandes reflètent une situation désespérée dans le pays d’origine.
UD/7

Grands-mères

Mme Fadayel pourra rester en Finlande pour l’instant
La Cour européenne des droits de l’homme a renouvelé l’arrêté temporaire qui empêche le renvoi de Mme Fadayel de Finlande. Cet arrêté est en vigueur à durée indéterminée.
L’affaire de Mme Antonova est également en instance devant la Cour européenne des droits de l’homme, même si l’intéressée est partie en Russie cet été.
HS/A6

Olkiluoto

Selon une étude, les travailleurs immigrés vivent en-dehors de la société
Satakunnan Kansa rend compte d’un pamphlet « Le village invisible » que la sociologue Anna Kontula publiera demain.
Mme Kontula, qui a passé en 2009 un mois à interviewer les travailleurs immigrés du chantier d’Olkiluoto, s’étonne du fait que, dans le débat finlandais sur l’immigration, on ignore les environ 26 000 travailleurs immigrés (en 2009) qui restent pour une courte durée et on focalise l’intérêt uniquement sur les 843 réfugiés et les environ 6 000 demandeurs d’asile.
Elle critique vigoureusement le mécanisme inégal de la législation finlandais qui crée deux marchés de travail.
Les travailleurs immigrés qui ne restent pas longtemps ont des règles, des droits et obligations différents de la population autochtone. La faiblesse de la surveillance des autorités soumet ces travailleurs au contrôle de l’employeur. Ce système isole aussi les travailleurs immigrés d’Olkiluoto et ils ont peu de contacts avec les Finlandais.
Mme Kontula estime que malgré certains problèmes, la situation à Olkiluoto est plutôt bonne par rapport à celles d’autres travailleurs immigrés.
SataK/5

Vaccinations

Le neurologue blanchi par le ministère de la santé
Le neurologue de la clinique du sommeil d’Helsinki, M. Marrku Partinen, ne sera pas poursuivi par le ministère de la Santé car il n’y a pas lieu de soupçonner des manquements aux règles.
Ce n’est en effet qu’en juin-juillet que le nombre de cas de narcolepsie a dépassé la moyenne de ces dernières années. M. Partinen pour sa part n’avait eu connaissance avant cela que d’un cas qu’il soignait lui-même.
HS

Début de la vaccination contre le pneumocoque en Finlande
Demain commencera la vaccination contre le pneumocoque. L’institut de la santé et du bien-être THL a décidé d’inscrire cette vaccination dans le programme national de vaccination. Les vaccinations au Synflorix de GSK commenceront mercredi. Pfizer a saisi le tribunal de la concurrence accusant THL d’avoir favorisé GSK.
Aamulehti critique ce choix de financer un nouveau vaccin alors que les études de GSK n’en ont pas encore montré l’efficacité.
AL

Politique intérieure

Parti des vrais Finlandais

Le parti souhaite obtenir deux portefeuilles au prochain gouvernement
Helsingin Sanomat rapporte que le groupe parlementaire des vrais Finlandais s’est réuni lundi à Porvoo. Le président du parti, M. Timo Soini, parlementaire européen, se félicite de l’augmentation de l’audience de son parti et estime qu’il pourrait obtenir 15 sièges au Parlement si l’audience actuelle d’un peu plus de 10 % se réalise aux élections législatives. Les vrais Finlandais ont cinq députés dans le Parlement actuel.
Pour M. Soini, un tel résultat suffirait pour pouvoir participer aux négociations gouvernementales et donnerait doit à deux portefeuilles au prochain gouvernement. Il souligne que cet objectif est encore éloigné. Il s’intéresse toutefois aux portefeuilles de l’Economie et de l’Emploi, de l’Intérieur ou de la Défense.
Les vrais Finlandais critiquent surtout le modèle de l’imposition de l’énergie du gouvernement. « Cela aggrave l’inégalité entre les citoyens. Il est irresponsable que le gouvernement augmente le niveau des dépenses de cette façon », a déclaré M. Raimo Vistbacka, président du groupe parlementaire. Pour faire des économies, le parti souhaite couper entre autres l’aide au développement et les crédits accordés à la coopération des régions frontalières avec la Russie.
M. Vistbacka admet que le parti n’a pas participé dernièrement au débat sur l’immigration, parce que les autres partis se sont battus en la matière.
HS souligne qu’en effet, M. Soini a plutôt toujours adopté un profil bas concernant l’immigration. Ceux sont les conseillers municipaux du parti qui ont évoqué ces questions.
M. Soini s’est mis en avant surtout pour critiquer la politique finlandaise à l’égard de l’Union européenne.
HS/A6

Les vrais Finlandais prennent des voix des autres partis
Le tabloïd Ilta-Sanomat relève que le directeur de recherche de l’institut Taloustutkimus, M. Jari Pajunen, a étudié d’où viennent les électeurs des vrais Finlandais. Selon lui, 50 % de l’audience actuelle du parti vient des électeurs qui ont déjà voté pour les vrais Finlandais avant, tandis que 17 % vient de personnes qui n’ont pas l’habitude de voter. 10 % des électeurs des vrais Finlandais ont voté avant pour le Centre, 10 % pour le PSD, 8 % pour le Parti conservateur et 5 % pour l’Alliance des gauches.
M. Pajunen estime que 15 % de l’ensemble des électeurs sont ceux qui ne votent pas du tout. Il souligne qu’il ne faut pas confondre ces personnes avec ceux qui, dans les sondages, ne veulent pas exprimer leur choix de parti politique.
IS/2

Politique

Le groupe de travail de M. Tanskanen souhaite renforcer la concurrence en Finlande
Le groupe de travail présidé par l’ancien dirigeant de la banque OP Antti Tanskanen a remis son travail à la Première ministre Mari Kiviniemi. Il avait été chargé par le gouvernement de M. Vanhanen de chercher des moyens pour améliorer la croissance finlandaise.
« Plutôt que de réinventer la roue, nous avons réfléchi à la manière de la faire mieux rouler », a-t-il défendu ses propositions.
Kauppalehti relève que le groupe de travail n’a trouvé que peu de nouvelles recettes pour améliorer la croissance.
Les principales propositions consistent à doter de plus de ressources et de postes l’agence de la concurrence et à créer un conseil de la concurrence qui comprendrait des membres étrangers.
Le groupe de travail souhaite aussi augmenter les ressources d’Invest in Finland chargé d’attirer les investissements étrangers en Finlande. Il faudrait aussi que le financement et les aides aux entreprises soient dirigés plus vers les PME et augmenter le capital risque.
Il propose aussi de concentrer les achats publics (notamment des communes). De même les entreprises privées et les associations pourraient prendre en charge des services publics. Il faudrait encore que les systèmes informatiques de l’Etat et des municipalités soient compatibles.
Le directeur du centre de recherche des salariés, qui faisait partie du groupe de travail, critique la frilosité des propositions quine touchent que des détails et ne permettent pas d’obtenir une importante croissance. Il aurait fallu pour cela faire des propositions concernant, par exemple, la fiscalité. Mais le gouvernement avait exclu du champ de ce groupe de travail la fiscalité et l’allongement du temps de travail.
KL AL HS

Economie

Les exportations tirent la croissance finlandaise
Les prévisions de croissance de la Finlande révisées à la hausse
Les banques OP Pohjola et Nordea ont revu à la hausse leurs prévisions de croissance, respectivement de 2,6% et 3,5% pour 2010 et 2,7% et 3% pour 2011.
Les banques prévoient une croissance des exportations de 8 à 10% et un chômage d’environ 8,5%.
L’inflation devrait s’établir autour de 1% en 2010 et 2% en 2011.
Nordea prévoit un déficit budgétaire de 2,5% en 2010 et OP Pohjola de 4,3%.
KL

Défense

Le parti des Verts pour la réduction des effectifs de la réserve
Le parti des Verts réduirait le nombre des réservistes à 75 000 – 150 000 de l’actuel 350 000.
Selon le député des Verts, M. Pekka Haavisto, les menaces actuelles ne semblent pas nécessiter ni une réserve de 350 000 hommes, ni un service militaire général obligatoire.
Néanmoins, les Verts garderaient le service militaire obligatoire dans la constitution. En cas de crise militaire, l’Etat pourrait obliger un nombre nécessaire de citoyens à effectuer leur service militaire.
www.hs

France - Finlande

Cirque

Spectacle des Colporteurs
Uutispäivä Demari publie une critique du spectacle Le fil sous la neige de la troupe française Les Colporteurs.
UD

France

Roms

« La France renvoie des Roms en masses » HBL
Hufvudstadsbladet publie un article de Gunn Gestrin sur les renvois de Roms de France qui « ont constitué le comble pour ceux qui sont inquiets de la politique du Président Sarkozy ».
HBL/14

Lundi 30 août 2010

Politique étrangère et européenne

Russie

Visite de M. Katainen à Moscou
A l’invitation de son homologue Alexeï Koudrine, le ministre finlandais des Finances Jyrki Katainen était vendredi à Moscou. Les ministres se sont entretenus de la situation économique. « Je suis convaincu que la Russie est fermement engagée dans ses négociations finaliser son entée à l’OMC. M. Koudrine a fait remarquer que cela résoudrait aussi les questions d’exportations de bois si importantes pour la Finlande », a déclaré M. Katainen qui souligne que la Finlande soutenait la Russie : « Notre objectif, qui j’espère se réaliser bientôt, serait qu’après son entrée dans l’OMC, la Russie s’engage dans un accord de libre-échange avec l’UE et que les deux parties mettent fin aux obligations de visas ».
M. Katainen a aussi rencontré le président de la commission des Affaires étrangères de la Douma, M. Kosatchov, à qui il a expliqué ses précédents propos. M. Katainen dit avoir à nouveau affirmé que la Russie était une superpuissance en matière de politique étrangère, militaire ou de ressources naturelles, mais pas pour ce qui est de son PIB. « La volonté de la Russie de devenir une superpuissance aussi en matière économique est pour nous un objectif positif. Mais cela peut aussi parfois avoir pour effet des attitudes particulières. Il ne faut cependant pas que nous, Finlandais, nous effrayons à chaque incident ».
HS

Afghanistan

Visite de M. Ashraf Ghani en Finlande
L’ancien ministre des Finances et conseiller du président Karzaï, M. Ashraf Ghani était à Helsinki à l’occasion de la réunion des ambassadeurs de Finlande.
Dans une interview accordée à Helsingin Sanomat il fait part de son optimisme et souligne que la coalition peut très bien remporter la guerre en Afghanistan. Il pense que le retrait américain pourra débuter l’année prochaine comme prévu.
HS

Les répercussions psychologiques pour les soldats nordiques de retour d’Afghanistan
« Le Danemark envisage de retirer prématurément dix pour cent de ses soldats en poste en Afghanistan en raison des problèmes », rapporte le quotidien Aamulehti.
Selon la télévision suédoise, un nombre croissant de soldats danois s’y blessent gravement et les problèmes psychologiques et les suicides des vétérans se multiplient. Ne supportant plus la vie normale, certains vétérans norvégiens se cachent pour vivre dans les forêts.
« Les soldats suédois et finlandais semblent ne pas avoir de problème », poursuit le quotidien tout en rappelant que les Danois combattent dans des régions bien plus dangereuses que les Suédois et les Finlandais.
AL30.8/A12

Patria

L’ex-premier ministre slovène sur le banc des accusés avec 24 autres personnes
Selon le quotidien Helsingin Sanomat, treize personnes ont été interrogées en Finlande par la police criminelle. Par ailleurs, dix Slovènes et deux personnes en Autriche ont été interrogés à la demande de la police finlandaise.
L’ancien Premier Ministre slovène, M. Janez Jansa, est accusé d’avoir accepté des pots-de-vin lors d’un contrat avec Patria, rapporte le magazine slovène Mladina. La nouvelle n’a cependant pas été confirmée par les autorités slovènes et la police finlandaise n’a pas commenté l’information.
Toujours selon le magazine, parmi les personnes accusées, outre l’ancien Premier ministre, se trouveraient quatre autres personnes, dont l’homme d’affaires autrichien et canadien Walter Wolf. L’ex-premier ministre pourrait risquer jusqu’à trois ans de prison.
HS/B7

Grippe A (H1N1)

L’agence européenne de médicament saisie
L’agence européenne du médicament va étudier les cas de narcolepsie survenus après la vaccination contre le H1N1, rapporte le directeur de l’agence finlandaise du médicament. Un représentant de Fimea a participé vendredi à une réunion d’experts de l’agence européenne du médicament.
L’institut national de la santé et du bien-être THL recense actuellement les cas de narcolepsie survenus en Finlande. Il y a actuellement dix-sept cas présentant un lien de temporalité entre la vaccination et le début des symptômes de narcolepsie.
HS

Le neurologue entendu lundi au ministère de la santé
Le neurologue de la clinique du sommeil d’Helsinki, M. Marrku Partinen, dément avoir voulu cacher aux autorités les soupçons concernant un lien entre vaccination et narcolepsie. Il sera entendu aujourd’hui au ministère de la Santé qui souhaite vérifier s’il n’y a pas lieu de soupçonner des manquements aux règles.
Son article envoyé au New England Journal of Medecine est une étude concernant sept cas de narcolepsie présentant un lien au moins temporel avec la pandémie de grippe A (H1N1).
HS

Quels sont les liens entre THL et GSK ?
La directrice de l’institut national de la santé et du bien-être THL, Mme Rose-Marie Ölander, en charge depuis des années da l’acquisition et la distribution de vaccins souligne qu’il n’y a aucun lien entre le financement de la recherche par les groupes de médicaments et le choix des vaccins. Elle considère qu’il est un fait du hasard que GSK a financé nombre de recherches de THL.
Le choix de GSK pour fournir le vaccin contre la grippe A (H1N1) a été effectué sans appel d’offres. En raison de l’urgence. Le choix s’est toutefois porté sur GSK (plutôt que Sanofi Pasteur MSD) car GSK avait remporté l’appel d’offres de THL il y a quelques années pour promettre de fournir un vaccin contre la grippe aviaire.
Le directeur du centre de vaccination de Tampere, M. Timo Vesikari estime au contraire que « THL est fiancé avec GSK », rapporte Aamulehti qui publie d’autres témoignages de médecins critiques sur les relations entre THL et GSK.
HS AL

Immigration - Somalie

Regroupement familial
Helsingin Sanomat relève que le ministère de l’Intérieur soupçonne une fraude dans des demandes de regroupement familial des Somaliens. En même temps que le nombre de demandes de regroupement familial a considérablement augmenté, il y a également un nombre accru de personnes demandant un regroupement concernant des enfants adoptifs. Actuellement, dans la quasi-totalité des familles il y a des enfants adoptifs, alors qu’il y a deux trois ans, il n’y en avait pas.
Le ministère de l’Intérieur ne croit pas que cette évolution serait due à la situation en Somalie. Le ministère relève que, jusqu’à cet été, la répartition en âge et en sexe des enfants concernés par les demandes était particulière : 70 % des enfants de 13 à 17 ans étaient des filles. Pour le ministère, il est possible que le système de regroupement familial soit utilisé comme un outil dans le trafic de personnes.
HS/dim/A3&A5

Propos de Mme Thors
La ministre chargée de l’Immigration, Mme Thors, propose de renforcer les critères de regroupement familial et évoque la possibilité de désormais demander aux Somaliens un passeport biométrique.
Actuellement, les décisions se basent sur des interviews des demandeurs et les autorités se disent incapables d’identifier les personnes en question.
M. Vuorio, directeur de l’Office national de l’immigration, relève que la Finlande reçoit proportionnellement plus de demandes de regroupement familial concernant des enfants adoptifs que les autres pays nordiques ou européens. Il estime qu’il serait utile de comparer la législation en vigueur en la matière dans différents pays.
Les représentants des Somaliens en Finlande estiment que l’augmentation du nombre de demandes est directement liée à la détérioration de la situation en Somalie.
HS/lun/A3&A5

Criminalité des étrangers

Le nombre d’expulsion est en hausse
Selon Helsingin Sanomat, le journal télévisé de la TV4 a annoncé qu’un nombre record d’étrangers ayant commis des crimes ou délits en Finlande ont été expulsés cette année. Il y en au eu 50 % de plus par rapport à la même période en 2009.
Selon le centre de l’immigration, le nombre d’expulsions liées aux vols a décuplé par rapport à 2009.
La plupart des expulsés sont toujours des Russes, mais le nombre d’Estoniens et de Roumains a augmenté considérablement.
HS/dim/A6

Politique intérieure

Partis politiques

L’audience des Vrais Finlandais est en hausse
Helsingin Sanomat rapporte que, selon le résultat d’un sondage sur l’audience des partis politiques finlandais, le Parti conservateur est toujours en tête avec 22,8 % des intentions de vote. Le Parti social-démocrate est numéro deux avec 20,4 % et le Centre arrive troisième avec 19,7 %.
Les vrais Finlandais sont le quatrième parti avec une audience record de 10,7 %. Ils ont dépassé l’Alliance verte qui a obtenu une audience de 9,2 %. L’Alliance des gauches a obtenu 7,5 % et le Parti suédois 4,4 %.
L’institut Taloustutkimus a interrogé près de 3 000 personnes entre le 3 et le 26 août.
HS/sam/A6

Nomination

M. Kolstela nommé directeur adjoint de la Supo
Selon Helsingin Sanomat, M. Olli Kolstela, inspecteur à la police judiciaire, a été nommé directeur adjoint opérationnel de la police de sûreté Supo à partir du 1et octobre prochain. Le directeur adjoint actuel, M. Hannu Moilanen, prendra sa retraite en novembre.
La Supo a changé son nom en anglais : au lieu de « Finnish Security Police », la Supo s’appelle désormais « Finnish Security Intelligence Service ».
HS/sam/A6

Olkiluoto

La police a arrêté une trentaine de manifestants qui voulaient bloquer la route vers Olkiluoto
Helsingin Sanomat relève qu’une centaine de personnes ont manifesté samedi contre le nucléaire à Eurajoki. La police a arrête une trentaine de manifestants qui voulaient bloquer la route qui mène vers la centrale nucléaire d’Olkiluoto.
Selon Mme Anna Lehtiranta, directrice des communications de Teollisuuden Voima, la manifestation n’a pas gêné le travail de la centrale.
Il y avait des étrangers parmi les manifestants mais la presse n’a pas précisé leur nationalité.
HS/dim/A5

Police

La police souligne l’importance des émissions de télévérité sur la police dans la stratégie de communication
Turun Sanomat rapporte que dans sa nouvelle stratégie de communication, la direction de la police estime que les émissions télévisées concernant le travail de la police sont de première importance. Le bureau du chancelier de la justice s’inquiète toutefois de la protection de la confidentialité des personnes qui sont vues dans ces émissions.
La police veut cependant vérifier les programmes à l’avance, ce qui pourrait être considéré comme une censure préalable, interdite par la loi.
TS/lun/A3&6

France – Finlande

Air guitare

Un Français a remporté le concours d’air guitare à Oulu

Cirque

Spectacle des Colporteurs
Helsingin Sanomat publie une critique du spectacle de funambules Le fil sous la neige dans le cadre du Festival de Helsinki.
HS/dim/C3

France

Roms

« Roms à l’agenda lorsque l’élite se réunira » HBL
Hufvudstadsbladet rend compte de la réunion des ministres de l’Intérieur, à Paris, le 6 septembre, autour des questions sur l’immigration.
HBL/dim/10-11

Afrique

« L’histoire coloniale pèse toujours sur les pays africains » HS
« On ne peut pas accuser la France de tous les mots, selon un chercheur camerounais » HS
Helsingin Sanomat publie un reportage sur la situation des pays africains issus de l’empire colonial français. « Les exemples du Congo et du bénin montrent qu’il y a toujours des problèmes fondamentaux dans les anciennes colonies françaises ». On peut accuser l’ancienne puissance coloniale de beaucoup de choses, « c’est faire preuve de paresse intellectuelle que d’attribuer la cause des problèmes à la France, estime le chercheur camerounais Achille Mbembe.
HS

Vendredi 27 août 2010

Politique étrangère et européenne

Diplomatie

UE et Russie
Propos de M. Stubb
Keskisuomalainen relève que le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, après avoir relu tout ce qui a été écrit dans les médias sur les propos des conservateurs concernant la Russie, estime que dans ses déclarations, il n’y a rien de non-analytique, irrespectueux, intellectuellement malhonnête ou insultant. Il souligne que la Russie est extrêmement importante pour la Finlande, c’est pourquoi il faut pouvoir en parler ouvertement.
M. Stubb estime que les critiques à l’égard des conservateurs ont été suscitées par quelques titres de journaux mal compris. Il rejette les propos de ceux qui voient des intrigues anti-russes derrière les déclarations des conservateurs. « Dans le travail d’un ministre des Affaires étrangères, la Russie est une question ordinaire. J’ai déjà dit les mêmes choses au moins vingt fois durant les douze derniers mois. La ligne du Kokoomus ne diffère pas de la ligne du gouvernement en la matière. »
Pour M. Stubb, le message principal pour la Russie est qu’il lui faut moderniser son économie et que la Finlande soutient cette évolution.
Il relève encore que l’idée des propos exprimés lors de la réunion des conservateurs était d’évoquer un monde multipolaire qui implique d’autres joueurs que les grandes-puissances, dont le Brésil, la Chine, l’Inde, les Etats-Unis et le Japon. Dans l’UE, parmi les grands acteurs, il y a la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne. « Nous les avons comparés à la Russie. »
KS/14

Propos de M. Katainen
Suomen Kuvalehti a interviewé le ministre des Finances, M. Katainen, qui insiste sur le fait que les déclarations des conservateurs sur la Russie se basent sur une analyse profonde de politique étrangère et qui évoque la Russie en tant que partenaire stratégique de l’UE et de la Finlande. Il relève que son parti avait dit que la Russie était une puissance en matière de ressources naturelles, de politique militaire et étrangère, mais qu’elle ne constituait pas une puissance mondiale économique.
Selon M. Katainen, c’était une possibilité d’expliquer le comportement russe de ces derniers temps ou le changement de leur politique à l’égard des pays voisins, par exemple.
SK/10

Droits de l’homme
« Le business passe-t-il avant les droits de l’homme, M. Stubb ? » VL
Vihreä Lanka, l’organe de l’Alliance verte, relève que, dans son discours devant les ambassadeurs finlandais, M. Stubb a remis en question le fait de s’engager, au niveau européen, « à des questions sur les valeurs et aux principes dans des situations où une solution plus flexible servant les objectifs politiques ou économiques de l’UE pourrait être plus raisonnable et mener à de meilleurs résultats » et se demande si cela signifie qu’il faudrait privilégier la politique commerciale des Etats membres par rapport à la promotion des droits de l’homme.
M. Stubb rejette cette idée et précise que promouvoir les droits de l’homme vient toujours en premier, « c’est notre premier intérêt et objectif ». M. Stubb dit que celui qui prétend autre chose n’a pas lu son discours, ne l’a pas compris ou bien l’a mal compris intentionnellement.
VL/5

Editorial : « La valeur de l’Europe est dans ses valeurs » HS
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat estime que promouvoir les valeurs communes et crédibles même avec toutes ses faiblesses est le pilier le plus solide sur lequel l’UE peut s’appuyer pour augmenter son poids politique, et à côté, la Finlande peut augmenter le sien. « Il convient d’être explicite concernant les valeurs », conclut l’éditorialiste.
HS/A2

Israël

Le Président d’Amnesty-Finlande a irrité Israël
Hufvudstadsbladet rapporte que M. Frank Johansson, secrétaire général d’Amnesty Finlande, a appelé Israël « Etat voyou » dans son blog. Cela a mis en colère l’ambassadeur d’Israël en Finlande, M. Avi Granot. L’affaire a été citée par le quotidien Jerusalem Post.
Le tabloïd Ilta-Sanomat a écrit jeudi que M. Johansson a déploré ses mots et a enlevé l’article de son blog. Il a aussi déclaré qu’il ne s’agissait pas de la position officielle d’Amnesty et a décidé de ne plus commenter l’affaire.
M. Granot, interviewé par Hufvudstadsbladet, souligne « qu’il est inacceptable qu’une personne dans une telle position appelle Israël un Etat voyou ». « On peut de ne pas être d’accord avec la politique du gouvernement mais on ne peut jamais, jamais appeler un pays d’Etat voyou. » Pour M. Granot, quelqu’un qui a une position officielle comme M. Johansson ne peut pas écrire un blog en tant que personne privée. Il estime que la réputation d’Amnesty a été abîmée. L’ambassadeur est toutefois content que M. Johansson se soit excusé.
M. Johansson a dit à Hufvudstadsbladet qu’il s’est excusé auprès du Jerusalem Post. « Mon intention n’était pas de blesser. Le texte a été mal formulé, mal interprété et mal traduit. » Il souligne que terme qu’il a utilisé (« nilkkimaa ») est du langage parlé et ne peut même pas être traduit. « Je n’aurais jamais utilisé le mot « Etat voyou. »
M. Johansson a choisi lui-même d’enlever ce texte de son blog publié par le tabloïd Iltalehti.
HBL/5, IS/jeu/11

Grippe A (H1N1)

Les neurologues seront bientôt entendus par le ministère de la Santé
Depuis le début des vaccinations contre le H1N1, ont été recensés au moins 17 cas de narcolepsie chez des enfants ce qui est quatre fois plus que d’habitude. On soupçonne l’adjuvant utilisé dans le Pandemrix d’avoir un possible lien avec les cas de narcolepsie.
Le corps médical avait relevé une recrudescence anormale de la narcolepsie chez les enfants dès le début de l’été, mais seulement un médecin en avait saisi l’institut national de la santé et du bien-être THL.
Un groupe de neurologues diriugés par le neurologue de la clinique du sommeil d’Helsinki, M. Marrku partinen, souhaitaient publier un article sur un possible lien entre vaccination au Pandemrix et narcolepsie dans le New England Journal of Medecine. Selon M. Partinen, pour obtenir une publication internationale, il convenait de garder le silence et gardaient donc le silence sur le sujet.
La ministre des Affaires sociales Mme Paula Risikko a décidé d’enquêter pour savoir si les neurologues, en ne prévenant pas THL des soupçons concernant un effet secondaire du vaccin, auraient commis une faute.
Selon STT, le ministère de la santé estime toutefois que, sur a base des informations dont il dispose, il n’y a pas lieu de soupçonner des manquements aux règles.
M. Partinen déclare avoir informé THL en juin-juillet d’une recrudescence de cas de narcolepsie chez les enfants.
Informé de ce projet, THL a demandé dès juillet aux médecins, qui en ont l’obligation légale, d’indiquer tous les cas d’effet secondaire suite à une vaccination.
Suite à ce message, de nombreux médecins ont fait part de soupçons concernant un possible effet secondaire de la vaccination et les cas, qui s’élèvent aujourd’hui à 17, n’ont cessé depuis quelques semaines d’augmenter. Mardi dernier THL a donc décidé de suspendre la vaccination au Pandemrix. . Helsingin Sanomat rapporte que la Finlande est le seul pays a avoir cessé ces vaccinations.
Le quotidien souligne que les dissensions dans le corps médical et en particulier chez les neurologues finlandais viennent compliquer cette affaire. Une partie des médecins censés signer l’article proposé au New England Journal of Medecine n’auraient même pas été informés par M. Partinen.
Helsingin Sanomat rapporte aussi que dans d’autres pays ayant utilisé le Pandemrix, des cas de narcolepsie ont été recensés, notamment en Suède et en France.
L’éditorialiste du quotidien estime que la recherche en médecine sur les vaccins doit être transparente et ne doit rien cacher, même dans l’objectif de publier des résultats dans une revue internationale. « Il est très étrange que des chercheurs puissent garder pour eux pendant des mois des informations qui ont des conséquences pour la vie de millions d’enfants », écrit notamment le quotidien.
HS KS AL NP

Politique intérieure

Gouvernement - Financement électoral

Mme Kiviniemi dément les propos de M. Merisalo
Selon Aamulehti, la Première ministre, Mme Kiviniemi, estime que M. Arto Merisalo, l’homme d’affaires derrière le financement électoral de Nova Group, veut lui nuire en tant que Première ministre. M. Merisalo a déclaré mercredi qu’il avait présenté, en janvier 2007, à Mme Kiviniemi comment et à qui l’association Kehittyvien maakuntien Suomi KMS comptait accorder des financements électoraux.
Mme Kiviniemi réfute strictement les propos que lui prête M. Merisalo et rappelle également qu’elle n’avait pas reçu ce financement de KMS.
AL/A10

Ecole

La ville de Jyväskylä étudie la possibilité de cours de primaire alternés
Keskisuomalainen relève que les autorités de la ville de Jyväskylä comptent étudier la possibilité de commencer un enseignement alterné dans deux ou trois écoles primaires du centre ville afin de faire des économies. Une partie des élèves viendrait à l’école pendant à la matinée et les autres l’après-midi. Mme Mari Kyllönen, présidente du conseil de l’éducation de la municipalité, ne considère pas cela comme une option vraisemblable.
L’école alternée fut assez courante en Finlande d’après-guerre jusqu’aux années 1960.
KS/6

Economie

Commerce extérieur des PMI-PME
Kauppalehti relève que 25 grandes entreprises couvrent plus de la moitié des exportations finlandaises et cinq entreprises se chargent de 30 % d’elles. Selon des économistes, il serait souhaitable que les PMI-PME s’internationalisent plus activement afin de diminuer la vulnérabilité de l’économie finlandaise.
Aujourd’hui, les PMI-PME représentent 12 % du commerce extérieur, et le patronat EK a fixé comme objectif d’augmenter ce niveau à 18% pour 2015.
KL

France – Finlande

Cirque

Le Fil sous la Neige
Le supplément hebdomadaire Nyt de Helsingin Sanomat consacre un article de plusieurs pages aux Colporteurs, groupe de crique français, et notamment à sa funambule finlandaise Sanja Kosonen.
Hufvudstadsbladet publie une bonne critique sur la représentation des Colporteurs à Suvilahti (du 27 août au 4 septembre).
Nyt/6-8, HBL/20

France

Roms

« La France renvoie les Roms vers Bucarest » KU
La correspondante à Paris de Kansan Uutiset revient sur les renvois de Roms vers la Roumanie.
KU

Jeudi 26 août 2010

Politique étrangère et européenne

Diplomatie

Politique en matière de droits de l’homme
Selon M. Stubb, la politique européenne de droits de l’homme manque de logique
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, ne considère pas la politique européenne en matière de droits de l’homme comme suffisamment bonne. Pour lui, cela se traduit par le fait que l’UE n’arrive pas à des résultats dans ce domaine. « A mon avis, il est plus important d’arriver à des résultats que de sortir des réunions en déclarant que ces questions ont été évoquées », dit-il.
M. Stubb estime également que la politique européenne en la matière manque de logique. Pour lui, l’UE est très stricte dans certaines questions concernant des pays isolés, mais relâche sa ligne lorsque cela convient bien à ses orientations économiques, par exemple.
Helsingin Sanomat relève que M. Johansson, directeur d’Amnesty International Finlande, partage les vues de M. Stubb. Il estime que l’UE ne devrait pas céder dans ces questions même si cela pourrait favoriser par exemple le commerce entre le Chine et l’UE. Il estime également que l’UE devrait d’abord régler ses propres problèmes dans ce domaine avant de donner des leçons à d’autres. Pour lui, l’UE devrait accepter les critiques à son égard et améliorer son fonctionnement au fur et à mesure.
HS/A11

M. Koskenniemi estime que l’UE en fait trop sur les questions des droits de l’homme
M. Koskenniemi, professeur de droit international de l’Université de Helsinki, estime que « le vacarme » que l’UE fait en matière de politique des droits de l’homme mène facilement à des conflits inutiles, par exemple avec la Chine.
Il est d’accord avec M. Stubb qui estime que le pouvoir d’influence de la politique étrangère européenne diminue concernant les pays tels que la Chine par exemple, car les autres pays se lassent des leçons prodiguées par l’UE.
Pour M. Koskenniemi, les droits de l’homme représentent une question politique tout comme le reste de la politique et, de ce fait, il faudrait savoir les promouvoir avec les bonnes stratégies. « Il faut bien choisir la façon la plus efficace pour promouvoir les droits de l’homme. Il n’est pas sûr que donner de la voix soit la meilleure façon. Cela peut souvent être considéré comme une façon de se valoriser. »
M. Koskenniemi considère comme minimes les possibilités de l’UE d’améliorer la situation en Chine en matière des droits de l’homme. « C’est une grande-puissance qui ne cédera pas devant des pressions extérieures. » Il estime enfin qu’en raison de son histoire, l’Europe n’est pas forcément la mieux placée pour donner des leçons en la matière.
HS/A11

« M. Stubb estime que l’UE et la Russie gaspillent leur potentiel mutuel économique par une bureaucratie inutile » KL
La Finlande promeut l’accélération d’un traité de libre échange et l’exemption de visa entre l’UE et la Russie. « Les deux questions pourraient avancer dès les prochaines années, tant que les critères seront remplis », a dit M. Stubb. « Le plus vite on peut avancer dans ces questions, le mieux c’est pour la Russie, l’UE et la Finlande. Il faudra pousser la Russie à intégrer l’OMC et l’OCDE. »
« Il nous faut soutenir la modernisation de l’économie russe. Le plus on peut rapprocher la Russie de l’Europe et ses structures modernes, le mieux c’est pour les deux » a dit M. Stubb en ajoutant qu’il faut radicalement diminuer la bureaucratie.
« Notre objectif est une relation européenne de voisinage. Nous souhaitons que la Russie s’engage à l’instar des autres à l’ensemble des règles du jeu internationales. Outre les traités commerciaux, il s’agit de traités humanitaires comme celui de la Haye concernant l’enlèvement d’enfants. »
« Pour nous, la Russie représente un voisin important, un acteur international et un pays dans lequel il faudra s’investir à 100 % de la même façon que la Finlande s’investit dans l’UE. » M. Stubb regrette qu’il existe des préjugés en Finlande concernant la Russie et relève qu’il faut travailler pour les dissiper. Il relève que plusieurs questions sont gérées par des traités internationaux, qu’en Finlande, on suit la législation finlandaise et que « personne ne peut venir nous dire comment il faut faire ».
KL/4-5

Grèce

M. Sailas, secrétaire d’Etat aux Finances se soucie pour la Grèce
M. Sailas relève qu’il y a eu quelques mauvaises nouvelles concernant l’économie européenne. L’augmentation du niveau des intérêts des dettes grecques reflète une méfiance du marché financier. Si la Grèce se trouvait à nouveau en crise, cela signifierait, dans le pire cas, que la Finlande ne récupérerait pas la totalité du prêt accordé à ce pays.
KS/14

Afghanistan

Des coups de feu tirés sur des soldats finlandais en Afghanistan
Des coups de feu ont été tirés sur des casques bleus finlandais mercredi dans la province de Samangan en Afghanistan. Personne n’a cependant été touché par les balles.
Un groupe de casques bleus finlandais effectuait un tour de surveillance en compagnie d’autorités afghanes et de soldats suédois. Ils avaient pour but de vérifier les futurs bureaux de vote en vue des élections législatives.
AL/A4, HS

Grippe A (H1N1)

Large étude sur les effets secondaires du vaccin contre le H1N1
En Finlande, 2,7 millions de personnes auraient été vaccinées.
La Finlande avait commandé 5,3 millions de doses de vaccin contre la grippe A (H1N1). Il resterait dans les stocks environ 2 millions de doses de vaccin (d’une valeur d’environ 14 millions d’euros).
Les vaccinations par le Pandemrix ont été interrompues mardi. L’institut national de la santé et du bien-être THL indique qu’une large étude en Finlande et dans le monde va être lancée sur les possibles effets secondaires du vaccin.
Aamulehti rapporte que l’on a rapporté une vingtaine de cas de narcolepsie chez des enfants depuis le début des vaccinations, ce qui est quatre fois plus que d’habitude. On soupçonne l’adjuvant utilisé dans le Pandemrix d’avoir un possible lien avec les cas de narcolepsie.
Le corps médical a relevé une recrudescence anormale de la narcolepsie chez les enfants dès le début de l’été. Les soupçons se sont dirigés de suite sur le vaccin, mais seulement un médecin avait saisi THL. THL a demandé dès juillet aux médecins, qui en ont l’obligation légale, d’indiquer tous les cas d’effet secondaire suite à une vaccination. Suite à ce message, de nombreux médecins ont fait part de soupçons concernant un possible effet secondaire de la vaccination.
La vaccination contre le H1N1 se poursuit néanmoins dans le cadre de la vaccination contre la grippe saisonnière : les deux vaccins sont actuellement proposés ensemble, sans adjuvant, pour les personnes désirant se faire vacciner contre la grippe.
Le chancelier de la Justice Jaakko Jonkka a reçu quatre plaintes mettant en cause le fonctionnement des autorités dans le cadre de la vaccination contre le H1N1. Deux plaintes concernent l’accusation de corruption contre THL qui aurait favorisé l’achat de Pandemrix auprès de GSK qui par ailleurs finance des études menées par THL. Le chancelier de la justice estime qu’il n’y a aucun soupçon concret contre THL.
La ministre des Affaires sociales Paula Risikko a déclaré que de telles accusations avaient été auparavant exprimées et qu’après enquête de ses services, il n’y avait aucune raison de soupçonner que THL ait favorisé GSK. Le ministère a toutefois décidé qu’à l’avenir, la décision de commander des vaccins à un laboratoire serait du ressort du ministère et non plus de THL.
HS TS AL IS

Politique intérieure

Gouvernement

Les Chrétiens-démocrates s’opposent au mariage entre les couples homosexuels
Helsingin Sanomat relève que le Parti des chrétiens-démocrates ne veut pas participer à un gouvernement qui accepterait les mariages pour les couples homosexuels. « Nous enterons dans un gouvernement qui est en harmonie avec les valeurs chrétiennes », a déclaré Mme Päivi Räsänen, présidente du parti lors d’une réunion estivale des chrétiens-démocrates à Varkaus. Les chrétiens-démocrates espèrent que les autres partis commenceront à hésiter sur ce sujet. Mme Räsänen estime que l’approbation des mariages pour les couples homosexuels ne serait finalement pas une affaire traitée précipitamment. Selon le président du groupe parlementaire des chrétiens-démocrates, M. Bjarne Kallis, ses collègues conservateur et centriste, MM. Ravi et Kalli, auraient dit que l’approbation n’est pas gagnée d’avance dans leurs groupes parlementaires.
HS/A6

Retraites

M. Katainen s’inquiète de l’effet du coefficient de la durée de vie
Selon Helsingin Sanomat, le ministre des Finances, M. Jyrki Katainen, s’inquiète du fait que le coefficient de la durée de vie a pour effet de diminuer le niveau des retraites des Finlandais plus que prévu en 2005 lors de la grande réforme des retraites. Pour M. Katainen, il semble que les Finlandais ne sont pas prêts à prolonger leurs carrières suffisamment pour minimiser l’effet du coefficient.
HS/A6

Economie

Editorial : « Il faudra faire augmenter les exportations des PMI-PME » KL
L’éditorialiste de Kauppalehti relève que les chiffres publiés concernant la zone euro montrent un rétablissement lent de l’économie.
En 2009, la récession a diminué de 31 % la valeur des exportations finlandaises de marchandises. Les exportations des grandes entreprises ont diminué plus que celles des PMI-PME. Par contre, les exportations des grandes entreprises, et surtout de l’industrie forestière et de construction métallique, sont mieux reparties depuis le début de l’année que celles des PMI-PME. L’éditorialiste estime qu’il faudrait renforcer le rôle des PMI-PME en matière d’exportations. Ce ne sera toutefois pas facile sachant que leur part dans les exportations s’élève à seulement 12-13 %, soit à 7,7 milliards d’euros. Au Danemark, par exemple, ces entreprises se chargent de la moitié des exportations.
KL/3

Solvabilité des entreprises
Kauppalehti relève que les entreprises finlandaises ont pu maintenir leur solvabilité malgré la récession. Les chiffres d’affaires ont diminué de 6,7 % en moyenne, mais les résultats ont été positifs pour la plupart des entreprises.
Toutes les entreprises ne sortent toutefois pas intactes de la récession. Une entreprise sur quatre est déficitaire, contre 15 % il y a deux ans.
KL/4

Forêts

Les écologistes les plus ardents n’ont pas été invités à participer au groupe de travail nommé par Mme Anttila
Helsingin Sanomat rapporte que la ministre de l’Agriculture et de la Sylviculture, Mme Sirkka-Liisa Anttila (centriste), a nommé un groupe de travail pour préparer une nouvelle loi sur les forêts. Le groupe de travail de 22 personnes comprend des fonctionnaires, des représentants de l’industrie et des propriétaires de forêts, ainsi que des écologistes, dont les représentants de l’Association finlandaise de protection de la nature et WWF. Les écologistes les plus ardents (comme Greenpeace ou l’association de la sylviculture écologique), n’ont toutefois pas été invités dans ce groupe de travail.
HS/B5

Police

La majorité des Finlandais a confiance dans la police
Selon un sondage effectué par le ministère de l’Intérieur, 96 % des Finlandais considèrent la police comme très ou assez digne de confiance même si 25 % des personnes interrogées considèrent comme très ou assez probable qu’il existe de la corruption ou des fonctionnements peu éthiques dans la police.
Selon la ministre de l’Intérieur, Mme Holmlund, ce résultat montre que les Finlandais distinguent bien entre les cas isolés et l’action générale de la police.
25 % des personnes interrogées estiment que la police a une attitude plus stricte à l’égard des personnes originaires de cultures et d’ethnies différentes qu’à l’égard des autres finlandais. Ce chiffre était plus élevé, 40 %, en 2007.
HS/A12, KS/9

Mercredi 25 août 2010

Politique étrangère et européenne

Diplomatie

« Selon Mme Kiviniemi, la Russie est sous plusieurs aspects une grande puissance »
Lors de son discours tenu devant les ambassadeurs finlandais réunis à Helsinki, la Première ministre a parlé surtout de la Russie. Elle a déclaré qu’elle avait décidé, il y a déjà plusieurs semaines, de se focaliser sur ce sujet. Selon elle, la Russie est à de nombreux aspects une superpuissance. « Même si la taille de l’économie de la Russie n’est pas égale à son potentiel dans l’économie mondiale, il ne faut pas oublier qu’elle a toutes les conditions pour une croissance économique importante ».
Mme Kiviniemi a souligné que les déclarations de MM. Katainen et Stubb étaient les positions du parti conservateur et non du gouvernement. Elle a aussi souligné qu’il fallait discuter de la Russie.
HS SM TS

Selon le PSD, la ligne de la Finlande doit être maintenue
La présidente du PSD estime que le Président finlandais doit rester le chef de la politique étrangère, comme l’étaient notamment MM. Koivisto et Ahtisaari ou Mme Halonen. Le successeur de Mme Halonen devra maintenir la politique étrangère sur la ligne réaliste de ces prédécesseurs.
Le PSD souhaite poursuivre cette ligne traditionnelle en politique étrangère et de sécurité qui insiste sur la responsabilité globale et reconnaît de manière réaliste des grandes puissances. « Le PSD a pour objectif en politique étrangère de bonnes relations avec les pays voisins et avec les grandes puissances
Mme Urpilainen qualifie les déclarations des ministres conservateurs sur la Russie de « politique aventureuse » qui pourrait gêner la Finlande. Pour elle, l’Alliance des gauches a des problèmes avec les Etats-Unis et le parti conservateur avec la Russie.
HS UD TS

Editorial : « Un pays ordinaire doté d’un voisin extraordinaire » HS
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat Paavo Rautio rappelle que les Finlandais ne sont traditionnellement pas un peuple qui débat. Un bon débatteur y est celui qui répète un discours liturgique ; un mauvais débatteur celui qui propose des choses nouvelles ou inattendues. M. Rautio conclut néanmoins en affirmant que l’on peut tout à fait estimer que la Russie n’est pas une superpuissance économique. Mais elle peut aussi être considérée comme grande par sa position parmi les grandes économies, ses exportations vitales pour les pays occidentaux et sa longue frontière avec la Finlande. Le débat est le bienvenu.
HS

Selon Mme Kiviniemi, l’UE doit arrêter de donner des leçons sur les droits de l’homme
Mme Kiviniemi estime, comme M. Stubb, que l’UE doit parler de manière constructive et directe des droits de l’homme, mais éviter de donner des leçons. « Le plus souvent on obtient des avancées dans les droits de l’homme quand on choisit le bon style. Il vaut mieux s’attaquer directement aux problèmes qu’avoir une politique déclarative ».
M. Stubb avait déclaré la veille que l’influence de l’UE face à des puissances émergentes comme la Chine diminuait car ces pays se fatiguaient des leçons de morales de l’UE sur les droits de l’homme.
Le président du groupe parlementaire du PSD, M. Heinäluoma se déclare étonné par cette prise de position. Selon lui, ravaler les questions de droits de l’homme en coulisses serait un grand changement pour la politique étrangère finlandaise. « S’il y a un domaine où il faut donner des leçons c’est bien sur les droits de l’homme. C’est le socle moral de la politique et doit être un objectif de la politique étrangère de l’UE comme de la Finlande.
HS

« Mme Kiviniemi ne veut pas du Président aux conseils européens » TS
La Première ministre a aussi déclaré que lors du prochain conseil européen « les chefs d’Etat ou de gouvernement discuteront et les ministres des Affaires étrangères écouteront lorsque l’on parlera de politique étrangère ». Selon elle, la question de la représentation de la Finlande aux conseils européens est désormais résolue : « La Finlande est représentée au conseil européen par le premier ministre. S’il y a la place pour un collaborateur, pour la Finlande cela sera toujours un ministre ». Interrogée sur la possibilité que le président y participe, elle a clairement répondu « non ».
Le PSD se déclare étonnée par la position de Mme Kiviniemi. « C’est une position étonnante car l’interprétation du premier ministre Matti Vanhanen était différent et permettait au président de participer aux sommets européens. Lors des débats au Parlement aussi on a souligné que cette possibilité existait », déclare le président du groupe parlementaire M. Heinäluoma.
TS

Afghanistan

Un soldat finlandais blessé en Afghanistan
Changement de commandant des troupes finlandaises en Afghanistan
Le nombre des soldats finlandais en Afghanistan est passé de 145 à 180
Un soldat finlandais en poste en Afghanistan a été blessé mardi (24.8) au pied par une balle partie accidentellement. Il a été opéré, et il est hors de danger.
Selon le commandant des troupes finlandaises, qui avait pris ses fonctions lundi (23.8), le lieutenant-colonel Mikael Feldt, l’accident est survenu dans la base d’Aybak lorsque les soldats partaient au terrain de tir.
Lors du changement de commandant, le nombre des soldats finlandais est passé de 145 à 180. Cette augmentation entraîne des modifications dans la structure des troupes ; des groupes d’observation mobiles ont été remplacés par une unité de chasseurs.
Le travail des soldats risque de devenir plus dangereux à l’approche des élections législatives de septembre prochain. Les finlandais participent à la surveillance sécuritaire des élections.
HS/B1

Groupements nordiques

Les groupements nordiques s’entrainent en finnois et en suédois
Formé au cours de l’année 2010 et actuellement en exercices à Säkylä, le groupement nordique NBG 11 (Nordic Battle Group) sera prêt à partir pour une opération dès janvier 2011. S’il n’est pas envoyé en mission, les exercices se poursuivront. Un grand nombre de ses soldats en formation souhaitent, en l’absence d’une opération de déploiement rapide de l’UE, participer à des opérations de gestion de crise.
Le NBG 11 est formé pour agir en unité autonome sans la présence d’autres troupes.
Les troupes finlandaises sont essentiellement formées de réservistes, dont une moitié environ possède une expérience préalable dans des opérations de gestion de crise.
Ces groupements nordiques sont commandés par la Suède et formés essentiellement de Suédois. Cela demande aux Finlandais une bonne connaissance de la langue suédoise.
Satak/7

Somalie

« Mogadishu dans le chaos » HS
M. Haavisto, représentant spécial du ministère des Affaires étrangères pour l’Afrique, estime que l’attaque survenue hier était la plus grave de celles qui ont directement visé l’administration du Président Sharif. « Elle n’impliquera certainement pas un exil définitif du gouvernement, mais elle montre bien à quel point il est faible à Mogadishu. M. Haavisto estime que le gouvernement par intérim pourra fonctionner tant que la zone de sécurité de Villa Somalie reste entre les mains des troupes de l’Union africaine.
Helsingin Sanomat a interviewé M. Diesow, député de l’administration somalienne résidant en Finlande, qui affirme que l’attaque ne diminuera pas la volonté de l’administration somalienne de travailler pour la paix et la stabilité.
La situation à Mogadishu est chaotique, selon lui. Il fait appel à la communauté internationale afin d’aider à stabiliser la Somalie. Sinon, toute l’Afrique de l’Est est menacée.
Trois députés de l’administration somalienne résident en Finlande, selon M. Diesow.
HS/B1

« Les Somaliens de Finlande angoissés par les mauvaises nouvelles » HS
Selon des Somaliens interviewés par Helsingin Sanomat, le pays se retrouve à l’époque la plus difficile de son histoire. Le vice-président de l’Union somalienne de Finlande, M. Godah, estime que la vie à Mogadishu est devenue extrêmement difficile cette année.
HS/B1

Afrique

La police de sûreté a obtenu plus de crédits pour son opération en Afrique
Helsingin Sanomat rapporte que le gouvernement a décidé d’accorder, dans le projet de loi de finances de 2011, des crédits supplémentaires de 850 000 euros à la police de sûreté Supo pour qu’elle puisse envoyer ses représentants en Afrique ou au Proche-Orient dans le cadre de sa stratégie de la lutte contre le terrorisme.
Le chef de la Supo, M. Ilkka Salmi, se félicite de cette augmentation importante des crédits. « Je suis très content que les dirigeants politiques ont accordé un soutien aussi fort à notre travail de sécurité préventive. Les expériences du projet pilote de personnes de contact au Proche-Orient et en Afrique du Nord, entamé au printemps 2010, ont été très positives »
HS rappelle que le Parlement avait rejeté, au début de cette année, les crédits spéciaux demandés par la Supo pour la lutte à l’étranger contre le terrorisme. Le Parlement a toutefois accordé des crédits de 300 000 euros à cette fin. Quelques députés ont critiqué la Supo pour ne pas avoir informé suffisamment bien la commission des affaires étrangères du Parlement, organe qui supervise la police de sûreté, du changement de stratégie.
HS/A6

Grippe A (H1N1)

L’institut national de la santé recommande d’arrêter les vaccinations jusqu’à nouvel ordre
Selon Helsingin Sanomat, l’institut national de la santé et du bien-être THL a donné mardi une recommandation d’arrêter les vaccinations contre la grippe A (H1N1) jusqu’à nouvel ordre. L’institut veut étudier l’éventuel lien entre la vaccination et la narcolepsie chez les enfants et les jeunes. Il y a eu 15 cas de narcolepsie depuis décembre 2009. Normalement il y a en moyenne six cas par an Finlande.
Mme Paula Risikko, ministre des Services de base, souligne qu’il est trop tôt pour prendre position sur d’éventuels dédommagements.
HS/A3&A5

Mer baltique

Helsinki a acheté deux navires de lutte contre les marées noires
La municipalité d’Helsinki a acheté deux navires de lutte contre les marées noires pour compléter la flotte de cinq unités dont elle disposait déjà. Ces navires, construits à Kokkola en Ostrobotnie, ne peuvent toutefois pas être utilisés dans le froid avec une couche de glace de plusieurs dizaines de centimètres, et le service de sauvetage de la ville envisage d’acquérir encore d’autres navires dans quelques années.
Les services de sauvetage des villes sont responsables de la lutte contre les conséquences des accidents pétroliers sur la côte et dans les ports, alors qu’au large du golfe de Finlande, c’est le Centre national de l’environnement qui s’en charge.
Les transports pétroliers ont radicalement augmenté dans le golfe de Finlande depuis les 15 dernières années. Alors qu’en 1995, les transports s’élevaient à 20 millions de tonnes, il s’agit de 150 millions de tonnes aujourd’hui. Le risque d’un accident est d’autant plus important du fait que la taille des tankers a augmentée.
HS/A10

Politique intérieure

Présidentielles

Le PSD a beaucoup de candidats potentiels
Le PSD a demandé lors de ses tournées en province cet été à ses sympathisants de proposer des noms dans la perspective d’un candidat du PSD aux prochaines élections présidentielles de 2012. C’est finalement une liste de 38 noms qui en est ressortie, les plus mentionnés étant le président du groupe parlementaire M. Eero Heinäluoma, l’ancien député européen, M. Lasse Lehtinen, l’ancien ministre des Affaires étrangères, M. Tuomioja et la présidente du parti, Mme Urpilainen.
TS

Energie

Helsinki envisage de restreindre l’usage de l’énergie géothermique
Un groupe de travail de fonctionnaires municipaux de Helsinki souhaite interdire de forer des puits de pompe à chaleur dans la zone du réseau de chauffage urbain. Le rapport du groupe de travail relève les risques environnementaux et notamment pour la nappe phréatique, des pompes à chaleur (verticales), leur installation étant peu surveillée en Finlande.
De plus, Helsinki se soucie pour son propre réseau de chauffage urbain : moins onéreux à l’usage, les pompes à chaleur risquent d’attirer des personnes qui sont aujourd’hui clientes de la régie d’Energie de la municipalité d’Helsinki. Un résultat affaibli de la régie pourrait engendrer une augmentation du taux d’imposition communale.
L’interdiction concernerait également les zones qui pourraient se prêter à la construction des locaux souterrains. Dans la pratique, l’installation des pompes à chaleur géothermique deviendrait impossible dans la plupart des quartiers de la ville.
En Finlande, il y a des dizaines de milliers de pompes à chaleur géothermique et entre 4000 et 5000 nouvelles tous les ans. A Helsinki, il y en a environ 600.
Helsingin Energia envisage d’augmenter le prix du chauffage urbain de 20 % au 1er janvier 2011.
HS/A10

Drogue

Les jeunes essaient le cannabis de plus en plus souvent
Helsingin Sanomat relève que les essais de cannabis chez les jeunes avaient diminué à partir de l’an 2000, mais selon une étude de santé récente chez les jeunes, il y a de plus en plus de jeunes qui essaient le cannabis.
L’usage du cannabis a augmenté surtout dans la région de la capitale où un quart des lycéens et un tiers des lycéens professionnels disent avoir essayé de la marijuana ou du hachisch.
HS/A6

France - Finlande

Exposition

Jacques Tati au Musée de la poste
Helsingin Sanomat relève que le Musée de la poste propose une exposition sur Jacques Tati dans le cadre de la manifestation Un automne français. Les archives audiovisuelles nationales projettent des films de Tati à Orion et à Bio Rex. Ce soir, Les vacances de M. Houlot, à 20h00 à Bio Rex, accompagné d’un spectacle du groupe Circo Aereo.
HS/C3

Mardi 24 août 2010

Politique étrangère et européenne

Diplomatie

Déclarations de M. Stubb
« Le débat sur la Russie a des tonalités tristes et finlandisées » IS
« L’UE perd en crédibilité en donnant des leçons de droits de l’Homme » HS
Lors de l’ouverture de la réunion des ambassadeurs finlandais, le Ministre Alexander Stubb a déclaré que, selon lui, le débat sur la Russie en Finlande revêtait des aspects « tristes et finlandisés ». « Ce qui m’inquiète et ce qui m’a un peu attristé, c’est que nous avons encore deux ou trois points qui font mal dans notre politique étrangère : la Russie et l’OTAN notamment. […] J’espère qu’en 2010 il pourrait être possible de parler des choses comme elles sont sans que certains s’effraient. J’espère que nous pourrons nous défaire de l’atmosphère et de la culture du débat de la finlandisation. »
Le Ministre des Affaires étrangères estime par ailleurs que « l’UE ne trouve pas naturellement sa place dans un monde multipolaire ». Selon lui, l’UE a besoin de nouveaux modes fonctionnement pour ses relations extérieures. Cela pourrait renforcer l’importance des relations bilatérales, y compris pour la Finlande, si les Etats membres obtiennent plus de liberté d’action.
M. Stubb en a appelé à une nouvelle politique étrangère dans laquelle les Etats européens continueraient à défendre leur démocratie et droits de l’homme mais se montreraient plus flexibles à l’égard des pays tiers. M. Stubb regrette que les Etats membres défendent les droits de l’homme par le biais de l’UE mais les oublient lorsqu’ils gèrent leurs relations bilatérales avec des pays tiers. « On voit se profiler une dépréciation graduelle de l’influence de la politique des droits de l’homme car les autres pays se lassent des leçons prodiguées par l’UE ».
A certains qui taxaient la nouvelle politique étrangère de M. Stubb d’opportunisme, le ministre a répondu que cela ne le dérangeait pas si « cela permettait d’atteindre avec honneur ses objectifs ».
Invité à la réunion des ambassadeurs finlandais, le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a déclaré que son gouvernement ne souhaitait pas de nouveaux transferts de souveraineté à l’UE ni de nouvelles institutions européennes mais que l’UE avait un rôle important à jouer dans la construction de la croissance économique et dans les relations internationales.
HS IS

Histoire diplomatique

Débat sur le rôle du KGB
Un livre à paraître demain de Heikki Urmas, ancien synidaliste, rapporte que, outre l’ancien Premier ministre social-démocrate Kalevi Sorsa (qui aurait été recruté par le KGB lorsqu’il était en poste à l’Unesco à Paris), les services russes auraient recruté l’ancien président social-démocrate Mauno Koivisto.
Le professeur d’histoire politique Timo Soikkanen estime lui aussi que M. Koivisto était « le candidat de Moscou » pour succéder à M. Kekkonen au début des années 80. Il souligne que le chef du KGB à Helsinki, Viktor Vladimirov, était le contact et un ami de famille des Koivisto. Mais il relativise en rappelant que les précédents présidents, tant Paasikivi que Kekkonen étaient en contact avec l’URSS au moyen du KGB. « Il ne s’agissait pas d’espionnage mais d’action rationnelle. Passer par le KGB permettait d’être en contact direct avec les dirigeants de Moscou ».
IS

Dirigeantes politiques

Le magazine Time a classé Mme Halonen à la 8e position parmi les dirigeantes politiques
Le tabloïd Ilta-Sanomat rapporte que la Présidente finlandaise, Mme Tarja Halonen, a été classée, par le magazine Time, à la 8e position parmi les dirigeantes politiques dans le monde. La Première ministre australienne, Mme Julia Gillard, occupe la tête de cette liste.
M. Stefan Wallin (Parti suédois), ministre de la Culture, chargé des questions de la parité, se félicite du classement de Mme Halonen.
IS

Afghanistan

Selon M. Korkeaoja, la Finlande devrait réfléchir sur son rôle en Afghanistan
Le président de la commission parlementaire de défense, M. Juha Korkeaoja, estime que la Finlande devrait réfléchir régulièrement sur sa participation à l’opération de gestion de crise en Afghanistan.
« La participation finlandaise à cette opération de crise n’est pas une évidence dans l’avenir. Il faudrait évaluer de façon critique comment la Finlande pourra agir en Afghanistan, voir s’il y a lieu de renforcer la part de la gestion civile. L’évolution n’est pas des meilleures », a déclaré M. Korkeaoja dans l’organe du parti centriste Suomenmaa.
SM/5

L’affaire de pots-de-vin des soldats finlandais traitée par la cour suprême
L’affaire de pots-de-vin liée aux soldats finlandais en Afghanistan est traitée cette semaine par la cour suprême. Sur le banc des accusés se trouvent deux supérieurs soupçonnés de manque de surveillance vis-à-vis de leurs subordonnés qui ont accepté des pots-de-vin.
A l’automne dernier, la cour d’appel d’Helsinki avait déclaré l’un des supérieurs hiérarchique coupable d’une faute de service, car il n’avait pas ouvert d’enquête à ce sujet. La cour d’appel n’avait cependant pas prononcé de peine.
Dans cette affaire, un interprète et un ingénieur avaient préalablement été condamnés à des peines de prison ferme. Ils avaient accepté des pots-de-vin de plusieurs milliers de dollars lors de projets de construction en 2004-2006.
HS.online

Défense

Des bâtons « suisses » dans les roues de Patria
Les acquisitions de matériel de véhicules militaires d’une valeur de 265 millions d’euros par la défense nationale suédoise sont suspendues jusqu’à nouvel ordre par la cour administrative. Le groupement finlandais Patria avait pourtant gagné l’appel d’offre lancé par les Suédois.
L’entreprise suisse Mowag s’est plainte lundi dernier de la décision suédoise, alors que les Suédois avaient rejeté l’offre suisse dès le début de la procédure en signalant qu’elle ne remplissait pas les qualités demandées.
Patria s’était déjà vue refuser la vente à la suite d’une plainte déposée par son concurrent le plus sérieux, le britannique BAE Hägglunds. Néanmoins, la division du matériel de la défense nationale suédoise avait déclaré, il y a une dizaine de jours, qu’elle achèterait ces véhicules à Patria.
Le directeur général de Patria, M. Heikki Allonen estime que Patria reste malgré tout bien placée pour obtenir définitivement ce marché. Il espère cependant qu’il ne faudra pas attendre trop longtemps la décision finale.
TS/15, KS/10, HBL/8

Banques

« Les tests de résistance bancaire doivent être faits annuellement »
Aamulehti relève que M. Pentti Pikkarainen, nouveau directeur général à l’unité du marché financier au ministère des Finances, souligne qu’il faudrait faire des tests de résistance bancaire tous les ans ou au moins tous les deux ans. « Si les banques savent qu’elles sont testées régulièrement, cela a un effet préventif important. »
Pour M. Pikkarainen, « on pourrait poser des questions différentes dans les tests tous les ans. Le plus important est de faire des tests. »
AL/A11

Politique intérieure

Retraites, fiscalité

« Le PSD s’exclut d’un gouvernement qui envisagerait d’augmenter l’âge de la retraite » HS
Helsingin Sanomat relève que la présidente du Parti social-démocrate, Mme Urpilainen, a annoncé que son parti considérait la question de relever l’âge de départ à la retraite comme un critère de participation au prochain gouvernement.
Elle a également dit que si le PSD participait au prochain gouvernement, il s’agirait d’augmenter les crédits en faveur de l’emploi. De plus, le PSD augmenterait la fiscalité des revenus financiers « dans un esprit d’équité ». Le PSD s’oppose enfin à des coupes éventuelles concernant les pensions.
M. Kataja, vice-président du Parti conservateur, s’étonne de ces déclarations, « avant même d’en négocier ensemble ». Il estime que la diminution du niveau des pensions n’a même pas été proposée. Il relève que, pour son parti, un des critères de participation dans le gouvernement pourrait être le durcissement de la fiscalité des revenus salariaux. Le parti s’y oppose.
M. Kaunisto, vice-président du Centre, considère lui aussi la déclaration de Mme Urpilainen comme étrange. Il ne souhaite exclure aucune mesure.
HS/A6

Impôt environnemental
Mme Urpilainen est favorable au durcissement de l’impôt environnemental et elle n’exclut pas la possibilité de resserrer d’autres impôts indirects. Elle souligne toutefois que ces durcissements devront être compensés concernant les petits et moyens salaires.
AL/A5

Editorial : « Des pressions accrues pour relever l’âge de la retraite » HS
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat revient sur le propos de la Première ministre Kivimäki sur la volonté du gouvernement de faire progresser les propositions concrètes visant à prolonger les carrières professionnelles dès la législature actuelle. Mme Kiviniemi a encouragé les organisations syndicales à faire des propositions en la matière.
Pour l’éditorialiste, il est clair qu’il est dans les intérêts du gouvernement de ne pas unilatéralement introduire des affaiblissements dans le système. Il note aussi que les confédérations syndicales seraient prêtes à réformer le système de retraite, mais que les syndicats ne le sont pas. Il faudrait ainsi convaincre les présidents des plus grands syndicats, ce qui n’est pas facile du fait qu’ils sont pour la plupart des sociaux-démocrates.
Pour l’éditorialiste, il est peu probable qu’il y aura des changements dans le système de retraite avant la fin de la législature. « Il semblerait préférable d’avancer comme avant : les organisations syndicales se mettent d’accord, le gouvernement fait semblant de prendre la décision et le Parlement légifère. »
HS/A2

Mendicité

Mme Brax critique les projets du groupe de travail chargé d’étudier l’interdiction de la mendicité
Selon Turun Sanomat, Mme Tuija Brax (Alliance verte), ministre de la Justice, est mécontente des projets du groupe de travail chargé d’étudier l’interdiction de la mendicité organisée. Ce groupe de travail a été nommé en mai dernier par la ministre de l’Intérieur, Mme Anne Holmlund.
Mme Brax estime que la notion de mendicité organisée est trop vague et propose qu’on se concentre à l’interdiction de la mendicité gênante. Elle ne veut pas toucher au code pénal à ce sujet.
Mme Holmlund n’a pas voulu commenter les projets du groupe de travail.
TS/3&14

Etrangers

Un centre de gym à Espoo a interdit les prières
Helsingin Sanomat rapporte que le centre de gym pour femmes Lady Fitness à Espoo a interdit les prières, notamment des musulmanes, dans ses vestiaires.
L’ombudsman des minorités, Mme Eva Biaudet, compte étudier l’affaire pour savoir s’il s’agit de discrimination.
HS/A11

France - Finlande

Education

Point de vue : « Le système scolaire français lui aussi a ses avantages » UD
Le correspondant à Paris de Uutispäviä Demari Mikko Ruotsalainen écrit que, malgré les résultats des enquêtes PISA de l’OCDE, « il serait dangereux de simplifier la réalité de la situation : le système scolaire français est extrêmement exigeant, les objectifs des programmes scolaires sont plus ambitieux que ceux de Finlande en mathématiques, en physique, en histoire ou en littérature. […] Le système français fonctionne bien dans les quartiers bourgeois et prépare bien les élèves à des études universitaires. En revanche, les programmes sont trop ambitieux pour les écoles de banlieues où le temps des enseignants est surtout consacré à maintenir l’ordre dans la classe ».
« Les Français ont compris que la Finlande avait beaucoup à apporter en matière d’enseignement des langues étrangères ou de pragmatisme, de motivation des élèves… Mais les Finlandais n’auraient-ils pas eu aussi à apprendre de la France, notamment en matière de contenus ou de rédactions. Ou encore pour la langues étrangères car là où les Français augmentent l’enseignement des langues étrangères, en Finlande on ne s’inquiète pas assez de la diminution du nombre d’élèves apprenant l’allemand ou le français ».
UD

France

Politique

« La France s’apprête à un drastique régime économique » HS

Lundi 23 août 2010

Politique étrangère et européenne

Finlande – Russie

Selon Mme Kiviniemi, il faut parler correctement de la Russie
La Première ministre Mme Mari Kiviniemi s’est désolidarisée des déclarations des ministres conservateurs sur la Russie. « Il ne s’agit pas de la position du gouvernement », a-t-elle dit vendredi. Selon elle, on peut et on doit discuter de la Russie. « Mais j’espère que c’est une discussion qui fasse avancer les choses. Il faudrait discuter de manière intelligente et on se basant sur la réalité. Les mauvaises manières ne font pas partie de la culture du débat en politique étrangère.
Sur son blog, le Président du parti conservateur et ministre des Finances Jyrki Katainen maintient que la Russie est une superpuissance dans de nombreux domaines, mais pas pour son économie.
Le Ministre des Affaires étrangères regrette qu’il soit si difficile de discuter de la Russie en Finlande. « Soit le débat s’enflamme, soit on ne discute pas du tout ». Il souligne que les déclarations des ministres conservateurs n’ont rien d’original. « Nous parlons des mêmes choses avec les Russes. « En Finlande on est habitué à scruter chaque virgule quand quelqu’un par le de politique étrangère. Mais la politique étrangère n’est pas une science secrète. Le parti conservateur par le de politique étrangère ouvertement et librement ».
HS

M. Heinäluoma exige un débat sur la Russie
Le président du groupe parlementaire du PSD exige du gouvernement un débat sur les relations fenno-russes afin que les déclarations des dirigeants conservateurs ne soient pas dommageables. « Les ministres conservateurs lancent les pierres et ce sont les autres qui doivent réparer les pots cassés », regrette-t-il.
M. Heinäluoma remet ces déclarations en perspective avec celles plus anciennes de M. Häkämies à Washington ou de M. Stubb il y a deux ans après la crise géorgienne. « A l’époque, M. Stubb avait essayé de rassembler une union contre la Russie afin de faire barrage à l’influence russe ».
« Nous n’avons aucune raison d’avoir un complexe de supériorité, il faut regarder la Russie objectivement. Parler des problèmes est une bonne chose, mais actuellement on ne parle pas des problèmes, on en crée. On n’a jamais eu autant de problèmes qu’avec l’actuel gouvernement : des conflits sur le bois, sur les produits agro-alimentaires, sur les enfants.
M. Heinäluoma souligne que les prévisions de croissance de la Russie sont trois fois plus élevées qu’en Europe. « Il y a des projets économiques importants dans les régions arctiques. Le gouvernement devrait plutôt s’engager dans une coopération en, matière énergétique et proposer des initiatives constructives ».
« M. Katainen a visiblement oublié que la Russie est un grand partenaire commercial pour la Finlande. Pour la Finlande, la Russie est toujours une grande puissance. On peut donc se demander si ces déclarations conviennent à une personne qui vise à être le prochain Premier ministre de la Finlande ».
HS KS TS

La Russie autorise à nouveau trois entreprises finlandaise à emporter de la viande
Helsingin Sanomat rapporte que la direction russe de l’inspection vétérinaire a annoncé vendredi à l’autorité sanitaire finlandaise Evira que trois entreprises finlandais – l’unité à Valkeakoski de Liha-Saarioinen, celle de HK Ruokatalo à Mellilä et de Snellman à Pietarsaari – peuvent désormais exporter en Russie leurs produits issus de la viande. Une nouvelle unité, celle de Saarionen à Jyväskylä, a aussi été ajoutée sur la liste des usines autorisées.
L’interdiction d’exportation concerne encore deux unités d’Atria à Nurmo et une de HK Ruokatalo à Forssa. L’unité d’Atria à Kauhajoki a pour l’instant abandonné les exportations vers la Russie.
HS/sam/B7

Selon Mme Husu-Kallio, les interdictions d’exportation feront désormais partie de la vie quotidienne des entreprises
Selon Turun Sanomat, Mme Jaana Husu-Kallio, directrice générale d’Evira, les entreprises finlandaises doivent se préparer au fait que les contrôles par les clients russes et les interdictions d’exportation augmentent. Elle souligne qu’il ne s’agit pas de la qualité de la viande en soi mais surtout des différences entre la législation russe et celle de l’Union européenne.
Mme Husu-Kallio rappelle que les critères des exportations vers les Etats-Unis ont été plus stricts et que les autorités sanitaires de tous les pays font des contrôles sur les produits agroalimentaires importés.
TS/sam/11

La prostitution des Russes en Laponie est artisanale
Selon une étude effectuée par une chercheuse finlandaise, la prostitution des Russes en Laponie finlandaise n’est pas organisée à une grande échelle ni organisée. Il s’agit plutôt de femmes russes qui décident « librement » de vendre leurs services pour sortir de la pauvreté.
HS

Diplomatie

« Point de vue : « La voix de la Finlande se fait entendre faiblement en politique étrangère » HS
Kari Huhta écrit dans Helsingin Sanomat rappelle qu’il y a deux ans, au moment de crise géorgienne, quand la Finlande présidait l’OSCE, un pic d’adrénaline a eu lieu dans ce pays : la Finlande avait un petit rôle dans les négociations pour mettre fin à la guerre. Kari Huhta estime que, deux ans après, on peut estimer que la Finlande n’a toujours pas rejoint la Suède et la Norvège dont le poids en politique internationale est supérieur à la taille réelle.
M. Huhta souligne que la situation géopolitique de la Finlande est si mauvaise qu’il lui faut être particulièrement active pour sortir du lot.
Ainsi, « même si la Finlande a tiré profit du fait que M. Stubb a été un des premiers défenseurs de Mme Ashton, les grands Etats membres ont ensuite tissé leur toile et il faudra beaucoup de travail à la Finlande pour maintenir ses avantages ».
« Les grands Etats comme la France et l’Allemagne ont à nouveau souligné l’importance des relations bilatérales avec la Russie. Cela signifie que la Finlande tirera moins profit de son expertise dans les relations avec la Russie. Cela pourrait aussi en partie expliquer pourquoi, en dépit de relations personnelles si bonnes entre dirigeants finlandais et russes, la Russie fait des misères à la Finlande sur des questions particulières. Que la Russie soit ou non une superpuissance, elle constitue toujours le seul risque pour la sécurité de la Finlande. »
« Les relations avec les Etats-Unis n’ont pas fondamentalement changées. Le rythme des contacts ne s’est pas accéléré. »
« Pour changer rapidement de position, il faudrait pour la Finlande un évènement équivalent aux accords d’Oslo de 1993 pour la Norvège. En attendant, les affaires continuent : la Finlande et la Turquie présenteront un projet commun à l’assemblée générale de l’ONU en septembre, les ministres des affaires étrangères européens se retrouveront en Laponie l’hiver prochain et on prépare un sommet arctique en 2011. »
« En perspective se joue la course pour un poste au conseil de sécurité en 2013. Heureusement que la situation de la Finlande ne dépend pas du fait qu’elle obtiendra ou non ce poste ».
HS

Politique intérieure

Gouvernement

Tentative d’entrer dans les locaux du gouvernement
Selon Turun Sanomat, une vingtaine d’étudiants, manifestant contre le projet de budget du gouvernement, ont tenté d’entrer dans les locaux du gouvernement vendredi après-midi à Helsinki. Ils n’ont pas pu enter dans la salle où le gouvernement était réuni. La police a arrêté 14 manifestants et le reste a pris la fuite.
TS/sam/10

Propos de Mme Kiviniemi

La Première ministre est pour le droit d’adoption des couples homosexuels
Helsingin Sanomat rapporte que Mme Mari Kiviniemi a participé hier à sa première émission radiophonique d’heure d’entretien avec le Premier ministre.
Mme Kiviniemi a annoncé être prête à accorder aux couples homosexuels les mêmes droits que les couples hétérosexuels ont déjà. En pratique, cela signifie le droit à l’adoption et celui de prendre le nom du conjoint ou de la conjointe.
Elle a souligné qu’il s’agissait se sa propre position et non de celle du Parti du Centre.
Mme Kiviniemi a souligné qu’elle attendait des propositions des partenaires sociaux sur la prolongation des carrières professionnelles déjà à l’automne. L’ancien Premier ministre, M. Vanhanen, n’avait pas fixé de date limite pour les groupes de travail étudiant les questions de la vie professionnelle.
HS/lun/A6

Politique économique

Pour Mme Sinnemäki, les orientations du PSD sont « incompréhensibles »
Selon Helsingin Sanomat, la ministre du travail, Mme Anni Sinnemäki, présidente de l’Alliance verte, estime que les orientations de la politique économique du Parti social-démocrate sont incompréhensibles. « Les sociaux-démocrates disent non à tout. Ils n’ont tout simplement pas de propositions afin de répondre aux défis de l’avenir. »
Elle a du mal à voir comment le PSD pourrait être au gouvernement dans la prochaine législature.
HS/lun/A7

Politique régionale

La réforme de l’administration régionale laisse à espérer
Helsingin Sanomat relève que la réforme qui a été réalisée concernant l’administration régionale au début de l’année suscite des critiques de la part des employés des centres et offices régionaux dont les responsabilités se chevauchent. L’esprit sur les lieux de travail n’en a pas souffert, mais les directeurs passent beaucoup de temps dans des réunions qui ont pour but de rationaliser les fonctions.
HS/A6

Diminution du financement concernant l’administration régionale
Le gouvernement envidage de diminuer le financement de l’administration régionale ce qui impliquera des diminutions du personnel. L’objectif est de diminuer le nombre d’employés par 20 % d’ici 2015. Les départs à la retraite ne suffisent pas à remplir cet objectif.
Cette année, les centres régionaux de vie économique, de transports et d’environnement ont diminué par cent le nombre d’emplois.
HS/A6

Fautes professionnelles des autorités

Le médiateur du Parlement saisi de plus en plus souvent
Le médiateur du Parlement et le Chancelier de la Justice ont été saisis de plus en plus souvent depuis 2001. En 2009, le nombre de saisines était plus important que jamais avant. Le médiateur du Parlement est saisi plus souvent que le Chancelier de la Justice. Il a étudié 4538 cas en 2009, dont 791 ont conduit à des recommandations exprimées à des autorités.
Ces dernières années, c’est le fonctionnement des autorités du domaine social et de la santé, de la police et des prisons qui a surtout fait objet de plaintes. Selon M. Jääskeläinen, médiateur du Parlement, dans la plupart des cas, l’action n’a pas été contraire à la législation, mais une autre façon d’agir aurait mieux permis la réalisation des droits fondamentaux et de l’homme.
M. Jääskeläinen ne croit pas que les attitudes des autorités en soient pour autant relâchées. « Les fautes observées sont souvent été non-intentionnelles et dues à une pénurie de ressources », selon lui. De plus, les Finlandais sont plus actifs qu’avant pour porter plainte, en raison notamment de la facilité de le faire par courrier électronique.
HS/dim/A5

Recherche

Des pressions sur des chercheurs du VTT
Des chercheurs du Centre national de la recherche technique VTT accusent leur employeur de faire pression pour limiter peur droit d’expression. Ces pressions seraient particulièrement importantes dans le domaine de l’énergie et en particulier de la tourbe où les chercheurs ne partageant pas la position en vigueur seraient priés de ne pas s’exprimer publiquement.
Le ministre de l’Economie Mauri Pekkarinen dément l’existence de pressions.
Le VTT rejette l’idée que l’organisation n’aurait qu’une position unilatérale sur la tourbe.
KS

France - Finlande

Art culinaire

La Tour d’Argent en visite à Savoy
Hufvudstadsbladet relève que le chef du restaurant parisien La Tour d’Argent sera invité du restaurant Savoy en octobre. Hufvudstadsbladet note que le propriétaire de La Tour d’Argent, M. Terrail, a la nationalité finlandaise par sa mère.
HBL/dim/26

France

Roms

Editorial : « La politique française est de courte vue » HBL
L’éditorialiste de Hufvudstadsbladet critique la décision française de renvoyer des Roms bulgares et roumains. Il estime que ces gens n’ont rien dans leurs pays et qu’ils sont sûrs de revenir en France ou dans un autre Etat membre de l’UE.
HBL/sam/16

Société

« L’industrie du luxe se porte bien » KS Kaleva

Vendredi 20 août 2010

Politique étrangère et européenne

Italie

Mme Halonen effectuera une visite d’Etat en Italie en septembre
Uutispäivä Demari relève que la présidente, Mme Tarja Halonen, et son époux, M. Pentti Arajärvi, effectueront une visite d’Etat en Italie du 6 au 9 septembre. Mme Halonen s’entretiendra avec son collègue italien, M. Giorgio Napolitano, le mardi 7 septembre. Elle rencontrera aussi le Premier ministre, le vice-président du Parlement et le maire de Rome. Mme Halonen prononcera un discours devant l’académie des sciences.
Le ministre de la Culture et des Sports, M. Stefan Wallin, fera partie de la suite de Mme Halonen.
Le président italien avait effectué une visite d’Etat en Finlande en septembre 2008.
UD/3

Finlande – Russie

M. Katainen s’étonne des réactions des Finlandais concernant les propos des ministres conservateurs sur la Russie
Helsingin Sanomat rapporte que M. Jyrki Katainen, président du Parti conservateur et ministre des Finances, estime que les Finlandais ont une attitude trop sensible à l’égard de la Russie. Il a pourtant dit que les réactions russes ne l’ont pas étonné.
Selon M. Katainen, il connait personnellement le président de la commission des affaires étrangères de la Douma, M. Kosachev, et a déjà échangé des SMS avec lui à ce sujet.
HS/A9

« M. Katainen aurait dû comparer l’économie russe à celle de l’Espagne »
« M. Katainen s’est trompé de 700 milliards d’euros » HS
Helsingin Sanomat estime que M. Katainen s’est trompé en comparant la taille économique de la Russie à celle des Pays-Bas. Selon le FMI, le PIB de la Russie (1500 milliards de dollars) est bien supérieur à celui des Pays-Bas (800 milliards).
Selon Aamulehti, à la lumière des statistiques de la Banque mondiale, M. Katainen aurait dû comparer l’économie de la Russie à celle par exemple de l’Espagne et non aux Pays-Bas.
AL note que la Première ministre Mme Kiviniemi a déclaré que les propos des ministres conservateurs n’exprimaient pas la position du gouvernement mais celle du Parti conservateur. Le quotidien se demande quelle est alors la position du gouvernement. La même que la position du Parti du centre, premier parti du gouvernement ?
AL/A8 HS

« Le débat finlandais sur la Russie est dans une impasse » NP
Pour le Ministre des Affaires étrangères Alexander Stubb, les déclarations des ministres conservateurs ont entraîné un retour automatique aux vieux réflexes de la guerre froide. Il s’étonne notamment que les médias aient cherché à savoir ce que la presse moscovite en pensait. Il rappelle que les ministres conservateurs n’ont rien dit de nouveau : l’idée que la Russie n’est pas une grande puissance économique figurait déjà dans le livre blanc sur la défense.
M. Stubb explique ces réactions par le fait qu’il existe toujours en Finlande l’idée que la politique étrangère n’est pas soumise aux mêmes conditions d’objectivité que les autres domaines politiques. Il s’y refuse, arguant que l’on doit pouvoir en Finlande aussi discuter de l‘OTAN et de la Russie sans que l’on cherche à savoir quels sont les motifs des gens.
NP

Réactions de MM. Salolainen et Kanerva
Selon Suomenmaa, organe du Parti du centre, M. Pertti Salolainen (conservateur), président de la commission des affaires étrangères du Parlement, souligne que la Russie est naturellement une grande puissance dans la politique internationale et de défense. La Russie n’a toutefois pas de rôle de grande puissance dans la politique économique, sauf en tant que producteur de gaz. En effet, M. Salolainen partage l’avis de MM. Katainen, Stubb et Häkämies. Il souligne que la Russie n’a pas de meilleur ami que l’Union européenne dans le monde entier. Pour lui, « une économie forte en Russie serait dans les intérêts de la Finlande ».
Le député Ilkka Kanerva, ancien ministre des Affaires étrangères, rappelle que « même si la Russie est le pays le plus riche en ressources naturelles, son rôle international est petit par rapport à ses ressources. Cela est un fait ».
SM/8

Editoriaux
Turun Sanomat souligne dans son éditorial qu’un débat ouvert est nécessaire et fait partie de bonnes relations de voisinage. Les bonnes relations avec les voisins ont un large soutien des Finlandais et aucun politicien ne veut changer cet état des choses. La direction du Parti conservateur veut rappeler à la Russie - à maintes reprises et le plus souvent avec raison - que le monde a changé. La Finlande fait partie intégrante de l’Union européenne, ainsi que les pays baltes. Le temps des antagonismes militaires est passé depuis la guerre froide.
Hufvudstadsbladet écrit dans son éditorial que « l’ours russe a les doigts de pied trop sensibles ». Un pays qui souhaite être traité comme une grande puissance doit se permettre d’être objectif, conclut le quotidien.
TS/2, HBL/12

« Les déclarations sur la Russie sont inutiles » SM
« Qui a le droit de parler de politique étrangère ? » NP
L’éditorialiste de Suomenmaa, organe de presse du parti du Centre estime que les déclarations des conservateurs sur la Russie sont inutiles et regrette que l’on manque en Finlande d’attitudes positives à l’égard de la Russie, pays particulièrement pour les Finlandais comme en témoignent les conflits sur le bois ou l’agro-alimentaire.
L’éditorialiste de Nykypäivä, organe de presse du parti conservateur, regrette au contraire que toute discussion sérieuse sur la Russie crée des tensions en Finlande.
SM NP

Finlande – Russie

Après les incendies, les criquets : Les vents apportent de Russie de grandes sauterelles en Finlande
Helsingin Sanomat relève que pendant les derniers jours on a pu voir, notamment en Finlande de Sud-Est, de grandes sauterelles poussées de Russie par les vents. Il s’agit des criquets migratoires de l’Est (locusta migratoria). Un criquet a même été vu à Helsinki.
HS/11

Politique intérieure

Projet de loi de finances

Le gouvernement a terminé ses travaux sur le budget en neuf heures
Le gouvernement a bouclé, hier, son projet de loi de finances après des négociations qui n’ont duré qu’un jour. Le projet suit principalement la proposition que le ministère des Finances a faite en juillet.
Les dépenses s’élèvent à 50,3 milliards d’euros, dont 2 milliards représentent les intérêts de la dette public et 48,3 milliards sont les crédits des ministères. Les recettes de l’Etat s’élèveront à 42 milliards en 2011. L’Etat envisage de s’endetter à hauteur de 8,3 milliards d’euros. Les recettes fiscales augmenteront de 9 % soit de 2,8 milliards d’euros par rapport à cette année.
Le gouvernement propose d’augmenter les crédits pour la lutte contre l’économie parallèle et la criminalité économique. Les crédits concernant les projets routiers et ferroviaires et notamment le chemin de fer Oulu-Seinäjoki garantiront la poursuite des travaux déjà entamés ainsi que cinq autres projets. 13 millions d’euros seront consacrés à la prolongation du métro vers l’Ouest d’Helsinki, 3 millions à la protection de la mer Baltique. Les innovations et l’internationalisation des entreprises seront soutenues à hauteur de 823 millions d’euros. Les crédits à l’aide au développement augmenteront de 108 millions d’euros pour s’élever à 0,58 % du PIB.
Selon Helsingin Sanomat, le bras de fer le plus important a concerné la fiscalité de la tourbe. Le ministre de l’Economie, M. Pekkarinen a réussi à diminuer l’imposition déjà minime de 20 millions d’euros par an. M. Pekkarinen a proposé d’introduire un impôt sur l’uranium, et même si cette idée n’a pas été adoptée, il envisage de la promouvoir par la suite.
HS/A5

Le gouvernement prévoit des crédits pour la lutte contre l’économie parallèle
Le gouvernement consacrera six millions d’euros à la lutte contre l’économie parallèle et la criminalité économique. Le ministère de la Justice a proposé une augmentation de ces crédits de 4,3 millions d’euros. Mme Brax, ministre de la Justice se déclare « très heureuse ». Mme Sinnemäki, ministre du Travail, se félicite de la décision et relève que la lutte contre l’économie parallèle signifie une situation de concurrence plus équitable pour les entreprises qui respectent la législation.
HS/A6

Endettement

La Finlande émettra des obligations
L’Etat envisage de récupérer de 4 à 5 milliards d’euros sur les marchés par des obligations qui seront émises à l’automne afin de remédier à ses finances publiques déficitaires. Selon Mme Sammallahti du Trésor, l’émission s’inscrit dans le cadre de l’endettement de l’Etat cette année. « Il n’y a rien d’exceptionnel », selon elle.
HS/B6

Economie

Enquête pour blanchiment d’argent contre les vantes d’Outokumpu en Russie
L’enquête ouverte contre les ventes d’Outokumpu en Russie qui portait sur des falsifications de comptes a été élargie au blanchiment d’argent par le procureur du tribunal d’instance d’Helsinki.
HS

Canicule

La surmortalité de juillet variait selon les communes
La mortalité dans la maison de retraite de Koukkuniemi a doublé pendant la canicule
C’est surtout dans le Sud-Est et au Centre de la Finlande que la mortalité à augmenté pendant la canicule de l’été. La surmortalité a surtout touché les personnes âgées de plus de 75 ans.
Par exemple, dans la principale maison de retraite de Tampere, 29 décès ont été enregistré en juillet 2010 contre 13 en juillet 2009.
AL SM

Médecine

Presque tous les victimes de crises de narcolepsie ont été vaccinés contre la grippe A
Aamulehti rapporte que l’on étudie le lien qui n’est pas avéré entre la vaccination au Pandemrix et la narcolepsie.
AL

France - Finlande

Culture

Le musée de la Poste organise une exposition sur Jacques Tati
Turun Sanomat présente l’exposition sur Jacques Tati au musée de la poste et la rétrospective à la cinémathèque.
TS

Sortie de « L’Immortel »
La presse publie des critiques du nouveau film de Richard Berry qui sort aujourd’hui en Finlande.
HS

Littérature

Le Prix du roman Fnac attribué à Sofi Oksanen
Sofi Oksanen a obtenu Le Prix du roman Fnac pour son ouvrage Purge qui sortira en France le 25 août.
C’est la première fois que ce prix, décerné pour la neuvième fois, est remis à un auteur non-français.
HS

France

Politique

« La France a commencé à renvoyer des Roms » STT
« La France a renvoyé 93 Roms » HS

« Les producteurs de lait français luttent contre le lait allemand » AL

Jeudi 19 août 2010

France - Finlande

Littérature

Le Prix du roman Fnac attribué à Sofi Oksanen
Sofi Oksanen a obtenu Le Prix du roman Fnac pour son ouvrage Purge. C’est la première fois que ce prix, décerné pour la neuvième fois, est remis à un auteur non-français.
Mme Oksanen se déclare agréablement surprise, surtout du fait qu’elle aime beaucoup la littérature française. La représentante de son éditeur français, Stock, Mme Gracedieu, n’exclut pas la possibilité que le roman de Mme Oksanen devienne un best-seller en France.
SM/16, HS/C1

Politique étrangère et européenne

Classements internationaux

La Finlande, meilleur deuxième ?
Selon le magazine américain Newsweek, la Finlande est le « meilleur pays » au monde, devant la Suisse.
Un lecteur finlandais a toutefois noté que, dans le calcul total des points, la Suisse dépassait la Finlande. Contacté, le magazine Newsweek a effectivement reconnu que la Suisse avait obtenu plus de points que la Finlande, aussi le magazine a attribué deux points de plus à la Finlande en matière d’éducation (son résultat passant de 100 points à 102 points…sur 100) au motif que l’avance de la Finlande dans ce domaine était si importante. La Finlande est donc bien le meilleur pays pour les enfants à naître.
IS HS

Finlande – Russie

Selon M. Stubb, les relations avec la Russie ne sont pas des « relations spéciales »
Le ministre des Affaires étrangères, M. Stubb, estime que, lorsqu’ils disent qu’internationalement la Russie n’est pas une grande-puissance, les ministres conservateurs transmettent à la Russie le message que le monde a changé. « Le message est clair. Le monde a changé. Nous vivons désormais dans un monde multipolaire. Pour la Finlande, la Russie est une grande-puissance, mais économiquement, elle ne l’est pas », a dit M. Stubb.
Pour lui, les relations entre la Finlande et la Russie sont bonnes, mais il ne s’agit pas d’une « relation spéciale ». Les problèmes évoqués entre les deux pays sont principalement économiques, mais il y en a qui sont politiques aussi. M. Stubb n’a pas observé « de nouvelle tonalité » dans les relations bilatérales ces derniers mois.
Il relève que l’objectif de la Finlande est de construire une coopération européenne avec la Russie et de maintenir de bonnes relations directes et franches. Il rappelle que le Premier ministre Poutine a dit que « les bons voisins se traitent bien ».
HS/A9

M. Väyrynen se fait des soucis à cause du changement d’attitude à l’égard de la Russie
Le ministre du Commerce extérieur, M. Väyrynen, estime que les dirigeants politiques font une compétition à qui tiendra les propos les plus durs à l’égard de la Russie. Il y flaire une certaine atmosphère de critique à l’ égard de la Russie. Pour lui, les différends concernant les produits alimentaires et les droits de douanes seront toutefois le mieux réglés entre les autorités compétentes.
M. Väyrynen regrette que les crédits destinés à la coopération limitrophe entre les deux pays diminuent. Il envisage de défendre le niveau actuel de 19,5 millions d’euros de ces crédits lors des pourparlers budgétaires. Le ministère des Finances propose seulement 13,5 millions d’euros. M. Väyrynen souligne l’importance de cette forme de coopération et relève que le financement finlandais pourra être diminué dans l’avenir lorsque la Russie commencera à y investir.
M. Väyrynen ne croit pas qu’il y a un durcissement dans les attitudes russes à l’égard de la Finlande. « C’est une drôle d’idée que de penser que les relations avec la Finlande seraient coordonnées dans ce sens à Moscou. »
Concernant le statut de la Russie comme « grande-puissance », M. Väyrynen estime que dans certains secteurs économiques, comme l’énergie, la Russie est bien entendu une grande-puissance.
HS/A9, SM/4-5

Moscou s’étonne des déclarations des ministres conservateurs
Le président de la Commission des Affaires étrangères de la Douma, M. Kosachov, s’étonne du besoin des ministres conservateurs finlandais de s’exprimer sur le statut international de la Russie. Il envisage d’évoquer cette question avec M. Katainen, qui effectuera une visite en Russie à la fin du mois.
M. Kosachov rappelle que la Russie est membre permanent du Conseil de sécurité, une puissance nucléaire et membre du G8. « Son statut de grande puissance est tout à fait objectif. C’est un statut que l’ensemble des hommes politiques finlandais devraient reconnaitre », a-t-il dit.
M. Kosachov s’étonne également des propos de M. Stubb sur la probabilité de problèmes plus fréquents entre les deux pays concernant les litiges familiaux et concernant des enfants. Pour lui, les relations bilatérales ont un fondement stable et sain.
Concernant l’OTAN, M. Kosachov laisse toutefois entendre qu’il n’y a pas lieu de gâcher les relations par de mauvaises décisions en matière de politique étrangère. Pour lui, l’OTAN est un « projet vieilli ».
M. Stubb précise à Helsingin Sanomat que le Parti conservateur a parlé du statut économique de la Russie.
www.yle.fi, www.hs.fi

Politique intérieure

Election législatives

Le résultat de la circonscription d’Uusimaa scellera le sort des partis politiques
Helsingin Sanomat rapporte que la circonscription d’Uusimaa (province autour de la capitale) sera décisive pour le résultat des prochaines élections législatives. Selon le quotidien, on verra une véritable « guerre des étoiles » dans cette circonscription. 35 députés y seront élus et un grand nombre de politiciens de premier rang se présenteront dans cette circonscription.
Concernant le Parti conservateur, son président, M. Jyrki Katainen, ministre des Finances, a quitté sa circonscription de Savonie du Nord (Kuopio) pour Uusimaa et le ministre des Affaires étrangères, M. Alexander Stubb, a décidé de s’y présenter pour ses premières élections législatives. M. Sauli Niinistö (conservateur), locomotive des dernières élections, ne se présentera plus aux élections législatives. Les députés Hanna-Leena Hemming et Jukka Mäkelä quitteront également le Parlement.
En ce qui concerne les centristes, Mme Paula Lehtomäki, ministre de l’Environnement, et M. Paavo Väyrynen, ministre du Commerce extérieur, ont changé de circonscription pour se présenter à Uusimaa. L’ancien Premier ministre, M. Matti Vanhanen, quittera le Parlement, ainsi que Mme Tanja Karpela, ancienne ministre de la Culture.
Mme Tuija Brax, ministre de la Justice, qui a quitté la circonscription de Helsinki pour Uusimaa, sera la candidate de l’Alliance verte la plus connue, Mme Heidi Hautala ayant quitté la politique nationale pour le Parlement européen.
Le président des Vrais Finlandais, M. Timo Soini, sera candidat à Uusimaa comme précédemment. En 2007, il était une des locomotives de cette circonscription.
Quant au Parti social-démocrate, le secrétaire général, M. Mikael Jungner, se présentera à Uusimaa. Il s’agit de sa première candidature aux élections. M. Antti Kalliomäki, ancien ministre social-démocrate, quittera le Parlement. Le député Tommy Tabermann est décédé cet été. Pour M. Jungner, Uusimaa sera une super-circonscription où il y aura certainement des débats électoraux intéressants. Il s’intéresse surtout à la façon dont les Vrais Finlandais défieront l’Alliance verte, ainsi qu’aux débats sur la politique étrangère entre MM. Stubb et Väyrynen.
Le politologue Ville Pernaa de l’université de Turku partage l’idée de M. Jungner sur cette super-circonscription. L’idée des partis de concentrer des candidats intéressants dans une circonscription fait augmenter l’intérêt des médias et aussi le taux de participation dans d’autres circonscriptions.
HS/A5

Budget

Mme Urpilainen répond aux propos du ministre de la Défense M. Häkämies
La présidente du parti social-démocrate, Mme Jutta Urpilainen, rejette les propos du ministre de la Défense, M. Jyri Häkämies, qui avait laissé entendre que les sociaux-démocrates envisageraient de diminuer le personnel de l’administration de la défense et de renoncer à la formation de 6 000 conscrits.
Mme Urpilainen souligne que le parti social-démocrate ne demande pas de restriction pour le budget de la défense. Elle rappelle que le ministre de la Défense oublie de dire que le niveau actuel des dépenses de la défense suffit à garantir les postes du personnel de la défense et la formation des conscrits.
Mme Urpilainen rappelle également que le parti social-démocrate était contre l’augmentation du budget de défense déjà lors du traitement du Livre blanc au Parlement.
Elle constate que, depuis le début de la législature actuelle, le gouvernement a augmenté les dépenses de la défense de 500 millions d’euros.
AL/A6

Police de sûreté

Plus de 40 employés attaquent la Supo devant la justice
Selon Helsingin Sanomat, plus de 40 employés civils de la Police de sûreté, 33 femmes et onze hommes, ont attaqué en justice la Supo en raison d’un litige concernant l’application de la loi sur l’égalité.
Il s’agit du paiement d’une prime dite « Helsinki », pour servir dans la capitale, de moins de 200 euros par mois aux policiers. Les employés civils n’y ont pas le droit.
HS/A5

Médecine

Etude sur le lien entre le vaccin contre la grippe A et la narcolepsie
Helsingin Sanomat relève que l’institut national de la santé et du bien-être fera une étude sur un lien éventuel du vaccin contre la grippe A (H1N1) et la narcolepsie. Après les vaccinations, on a constaté une légère augmentation des cas de narcolepsie chez les enfants en bas âge.
HS/5

Mercredi 18 août 2010

Politique étrangère et européenne

Politique étrangère

« La Russie n’est plus une grande puissance, selon les dirigeants conservateurs » IS
Lors de leur rentrée politique à Rauma, les dirigeants du parti conservateur, le ministre des Finances Jyrki Katainen et le ministre des Affaires étrangères Alexander Stubb, « ont créé la surprise en affirmant que la Russie n’était pas une grande puissance », rapporte Ilta-Sanomat. Selon eux, la Russie veut voir l’importance de son économie bien plus grande qu’elle n’est en réalité. « Quand on écoute la Russie, on a du mal à croire que son économie est de la taille de celle des Pays-Bas », a dit M. Katainen. « La Russie veut se considérer comme une grande puissance, mais on peut légitimement se demander si elle est encore aujourd’hui une grande puissance à tous points de vue », a déclaré M. Stubb.
M. Katainen estime que la Russie se considère comme une grande puissance « et agit en conséquences ». Selon lui, même si la Russie a changé d’attitude à l’égard de la Finlande, il ne faut pas en paraître effrayé. « Nous défendons nos valeurs, notre Etat de droit et des pratiques qui sont approuvées par tous les Etats démocratiques ». « Il y a eu des différends sur des conflits familiaux, sur l’importation de produits agro-alimentaires ou sur le bois, mais il ne faut pas avoir peur de cela », a souligné M. Stubb.
Le ministre de la défense M. Häkämies a souligné qu’il était toutefois vrai que la Russie souhaitait redevenir une grande puissance, notamment en augmentant les dépenses militaires, au moment où des pays comme les Etats-Unis, l’Allemagne et la France réduisent les leurs.
Le directeur de l’institut Alexanteri, M. Markku Kivien attribue ces propos des dirigeants conservateurs à l’approche des élections : « on ressort les casques [militaires] car les élections approchent ».
Ilta-Sanomat rapporte que la presse russe a répondu rapidement : selon le Komsommlskaja Pravda, « les Finlandais regardent la Russie de haut ».
IS HS KS UD

« Il faut renforcer le rôle de l’UE dans les relations extérieures, selon les dirigeants conservateurs » KS
A Rauma, le président du parti conservateur Jyrki Katainen a aussi déclaré que son parti était le seul qui assume réellement ses responsabilités en politique étrangère et ne change pas d’attitude en fonction du fait qu’il siège au gouvernement ou dans l’opposition. Selon lui, la ligne européenne de la Finlande se cherche car on ne sait pas qui siègera au prochain gouvernement. Il a toutefois ensuite souligné à STT qu’il ne visait pas la première ministre centriste mais seulement les partis de l’opposition.
M. Katainen a souligné que le parti conservateur était favorable à un renforcement du service extérieur de l’Union européenne afin que l’Europe parle d’une seule voix et puisse faire contrepoids aux nouvelles économies comme la Chine, le Brésil et l’Inde qui renforce leur poids politique dans le monde. C’est le message que la Finlande doit faire passer au prochain conseil européen où participeront Mme Kiviniemi et M. Stubb. M. Katainen pour sa part y prépare le rapport sur les règles financières dans le groupe de m. van Rompuy.
KS UD

Classements internationaux

La Finlande, meilleur pays au monde selon Newsweek
« L’envers du décor » Hbl
« La Finlande est le meilleur pays au monde… sauf pour les Finlandais » HS
Selon le magazine américain Newsweek, la Finlande est le « meilleur pays » au monde, devant la Suisse, la Suède, l’Australie, le Luxembourg et la Norvège.
A la suite de ce classement, les journaux finlandais ont interrogé experts et citoyens lambdas ou encore immigrés étrangers en Finlande pour qu’ils commentent ces résultats. La presse relève que c’est surtout grâce à son excellent classement dans les enquêtes sur l’éducation que la Finlande doit sa position actuelle.
Helsingin Sanomat souligne que les étrangers qui ont choisi la Finlande louent le système d’éducation et le style de vie. Ilta-Sanomat titre « Bravo la Finlande » et relève que ce classement est comme un cadeau du ciel pour le Ministre des Affaires étrangères qui a lancé à son arrivée à la tête de la diplomatie finlandaise un groupe de travail sur l’image de la Finlande. « C’est la meilleure information de l’année et une chose fantastique pour la Finlande et les Finlandais. C’est très important que l’un des magazines les plus réputés au monde nous mette au premier rang », déclare M. Stubb.
Hufvudstadsbladet estime qu’il faut également évoquer le côté négatif de l’article de Newsweek : la vie quotidienne n’est pas toujours rose dans le meilleur pays du monde. Le quotidien rappelle que le niveau des soins médicaux n’est pas très élevé. Il évoque également le fait que, selon les statistiques sur la violence, la Finlande est un pays sombre, notamment en ce qui concerne la violence conjugale. HBL souligne également la xénophobie des Finlandais, ainsi que les problèmes de l’alcool et la situation des sans-abri. Quant à l’éducation, le quotidien note que l’aspect de la qualité n’a pas été mesuré dans les comparaisons.
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat regrette que le classement de Newsweek ait suscité des commentaires dépréciatifs de la part des Finlandais sur Internet qui estiment que l’on n’a pas utilisé les bons critères ou que l’on s’est trompé. Comme si la Finlande ne pouvait pas être si bonne que cela, conclut HS.
L’éditorialiste d’Aamulehti estime qu’il faut néanmoins se rappeler que l’hiver dernier le journal International Living avait publié un classement équivalent dans lequel la Finlande se classait 18ème, loin derrière la France, première. Il est vrai que ce classement prenait aussi en compte le climat, l’environnement, le coût de la vie et la culture.
HS IS AL HBL/16

Nokia Siemens Networks

Nokia Siemens Networks a été cité à comparaitre concernant les ventes à l’Iran
Selon Helsingin Sanomat, le militant iranien, M. Isa Saharkhiz, et son fils Mehdi accusent Nokia Siemens Networks d’avoir vendu à l’Iran une technologie qui ensuite a été utilisée pour espionner les dissidents. Ils ont cité NSN à comparaitre devant la justice aux Etats-Unis. Selon l’assignation, M. Isa Saharkhiz, journaliste et dissident, a été emprisonné parce que les autorités iraniennes avaient écouté son téléphone avec l’équipement fourni par NSN après les élections présidentielles de l’été dernier.
HS rappelle que le Parlement européen avait reproché en février dernier à NSN que l’équipement vendu à l’Iran avait facilité la persécution des dissidents iraniens.
HS/B1

Politique intérieure

Projet de loi de finances

A la veille des pourparlers budgétaires
Helsingin Sanomat relève que les négociations budgétaires se dérouleront demain et vendredi. L’importance du financement des travaux concernant le chemin de fer entre Seinäjoki et Oulu est soutenu par d’autres ministres que celle des Transports, Mme Vehviläinen, et selon HS, il est probable que le financement manquant sera trouvé. Il s’agira toutefois de faire des économies sur d’autres dépenses car des crédits supplémentaires n’existent pas, selon le ministre des Finances, M. Katainen.
La fiscalité de différentes formes d’énergie reste une pomme de discorde, notamment entre M. Katainen et le ministre de l’Economie, M. Pekkarinen, qui note que le ministère des Finances prévoit d’augmenter la fiscalité du gaz naturel plus que ce qui avait été dit au printemps. M. Pekkarinen s’oppose également au projet d’imposer la tourbe.
HS/A9

Défense

Déclarations sur ministre de la Défense sur le budget et sur l’OTAN
Le ministre de la Défense, M. Jyri Häkämies (conservateur), s’étonne des propos de la présidente du parti social-démocrate, Mme Jutta Urpilainen, qui exigeait des économies de 50 millions d’euros sur le budget annuel de l’armée. « Cela signifierait qu’il faudrait, soit licencier du personnel de l’administration de la défense, soit renoncer à la formation de 6 000 conscrits. Mme Urpilainen n’a pas précisé les préférences du parti social-démocrate. Les décisions rapides dans le domaine de la défense peuvent avoir des conséquences catastrophiques en affaiblissant la capacité de défense », a déclaré le ministre Häkämies lors de la réunion estivale du parti conservateur à Rauma.
« La question de l’OTAN n’est pas d’actualité au moment des élections, car il n’existe pas de consensus politique. Nous poursuivons sur ce chemin et essayons de profiter de l’OTAN au maximum à travers la coopération. Nous croyons que le rôle des pays partenaires va se renforcer », a constaté M. Häkämies.
AL/A6

Financement électoral

Selon la police, la fondation Nuorisosäätiö a distribué 100 000 euros
Le député centriste Antti Kaikkonen est soupçonné de corruption
Helsingin Sanomat rapporte que la fondation centriste Nuorisosäätiö, qui promeut le logement des jeunes, aurait accordé environ 100 000 euros de financement électoral à une trentaine de candidats. Le financement électoral va à l’encontre des statuts de la fondation. L’ancien député centriste et président du conseil de RAY (association distribuant les recettes des machines à sous, qui finance Nuorisosäätiö), M. Jukka Vihriälä, aurait obtenu le plus, un peu moins de 40 000 euros. M. Vihriälä est soupçonné d’avoir accepté de la corruption et d’avoir abusé de sa fonction.
Une dizaine de personnes ayant participé au conseil de cette fondation entre 2002 et 2009 sont également soupçonnés, dont le député centriste Antti Kaikkonen.
HS/A5

Quatre députés sont déjà soupçonnées de corruption
Selon Keskisuomalainen, outre MM. Kaikkonen, député centriste, et Vihriälä, ancien député centriste, trois députés conservateurs, Mme Marja Tiura et MM. Sampsa Kataja et Ilkka Kanerva sont soupçonnés de corruption liée au financement électoral accordé par l’entreprise Nova Group.
Nova Group avait financé à hauteur de 17 000 euros la fête organisée à l’occasion du 60e anniversaire de M. Kanerva, alors ministre des Affaires étrangères.
KS/3

Mme Kiviniemi souhaite une enquête de la police rapide
Helsingin Sanomat relève que la Première ministre, Mme Mari Kiviniemi, souhaite une enquête rapide concernant la fondation centriste Nuorisosäätiö pour que le Parti du centre puisse prendre ses décisions concernant les élections et les candidatures. « Plusieurs partis politique ont des candidats qui sont soupçonnés. Des décisions rapides seraient bienvenues du point de vue de leur protection juridique. »
Mme Kiviniemi admet que les enquêtes peuvent avoir un effet sur les électeurs en vue des législatives. Elle n’a pas répondu directement à la question de savoir si les personnes soupçonnées de crimes peuvent être candidats du Centre aux élections législatives. Elle a souligné qu’il ne s’agissait que de soupçons en ce moment. « Chacun doit réfléchir à ses propres possibilités pour présenter une candidature. »
Mme Kiviniemi ne compte pas présenter les détails de son propre financement électoral. « Après les dernières élections législatives, j’ai rendu mes comptes conformément à la législation en vigueur à l’époque. »
HS/5

Le sort de M. Vanhanen sera connu en septembre
Selon Helsingin Sanomat, la police judiciaire attend toujours la décision du chancelier de la justice, M. Jaakko Jonkka, concernant le sort du député centriste Matti Vanhanen, ancien Premier ministre. Le chancelier de la justice est en train de réfléchir s’il soumet le financement électoral de M. Vanhanen à l’étude de la commission des Lois constitutionnelles du Parlement. L’affaire serait ensuite étudiée par la police judiciaire.
M. Jonkka a annoncé mardi au quotidien qu’’il donnerait sa décision en septembre.
HS/A5

Vie professionnelle

Le stress excessif au travail pousse les employés à la retraite
Le départ en retraite anticipée moins populaire
Selon une étude du Centre national de retraites, ETK, le stress causé par les délais pressants au travail est un phénomène qui domine la vie professionnelle des Finlandais, notamment dans le secteur communal et de l’Etat. Le secteur des soins médicaux est un des domaines les plus stressants, 60 % des personnels estimant qu’ils sont stressés.
Le nombre de personnes souhaitant partir à la retraite avant l’âge de 63 ans a diminué : alors qu’en 2003, une personne sur deux l’envisageait, en 2008 c’était le cas pour une personne sur trois.
L’étude révèle que ce n’est pas l’accumulation plus importante de la pension qui encourage les employés à prolonger leurs carrières. Il est plus important d’éprouver un intérêt et un respect à l’égard de son travail.
HS/B3

Les problèmes de mémoire compliquent la prolongation des carrières professionnelles
Une personne en âge de travailler sur cinq souffre de symptômes liés à la mémoire. 10 000 personnes en âge de travailler ont une maladie liée à la mémoire, concernant les retraités, ce chiffre est bien plus important.
HS/A8

Mardi 17 août 2010

Politique étrangère et européenne

Conseil arctique

M. Stubb rêve de la venue de MM. Medvedev et Obama en Finlande
Le ministre finlandais des Affaires étrangères souhaite organiser un sommet du conseil arctique à Rovaniemi l’été prochain. Selon Aamulehti, le chef de la diplomatie finlandaise rêverait que les présidents américain et russe y participent.
L’ambassadeur aux questions arctique, M. Hannu Halinen, affirme que des discussions sur la tenue d’un tel sommet ont déjà eu lieu avec des membres du conseil arctique. Le sommet pourrait se tenir au plus tôt en juillet 2011. « La Finlande a fait une proposition concrète sur le lieu et la date du sommet, on attend les réponses des autres Etats », selon M. Halinen.
AL

Classements internationaux

La Finlande, meilleur pays au monde selon Newsweek
Selon le magazine américain Newsweek, la Finlande est le « meilleur pays » au monde, devant la Suisse, la Suède, l’Australie, le Luxembourg et la Norvège. L’objectif de ce classement était de répondre à la question « quel serait le meilleur pays où naître aujourd’hui ? C’est-à-dire quel pays conférerait pour un nouveau né les meilleures possibilités en matière de santé, d’éducation, de sécurité, de richesse.
La Finlande arrive en tête en matière d’éducation, se classe quatrième en matière de qualité de la vie, cinquième en matière d’environnement politique et huitième pour l’environnement économique. Le plus mauvais classement concerne la santé où la Finlande est 17ème.
Le ministre des Affaires étrangères Alexander Stubb estime que la reconnaissance accordée à la Finlande par Newsweek est une excellente chose et que « chaque Finlandais pourrait bomber le torse ».
HS IS

Russie

L’interdiction d’importation en Russie pour Ingman reste en vigueur
Selon Helsingin Sanomat, toutes les entreprises finlandaises, dont Ingman, ne peuvent toujours pas exporter normalement leurs produits laitiers en Russie, malgré la décision selon laquelle les restrictions concernant ces produits devaient se terminer le 6 août. L’interdiction ne concerne en revanche plus Valio.
M. Peter Ingman, directeur général d’Ingman, déplore cette situation même si les exportations d’Ingman vers la Russie ne sont pas importantes.
La Russie avait limité les importations des produits agroalimentaires finlandais à la mi-juillet.
L’autorité sanitaire finlandaise Evira a terminé les contrôles dans les fermes produisant de la viande, qui son concernées par l’interdiction d’importation russe. Evira a remis ses rapports lundi aux autorités russes. M. Kyösti Siponen, directeur à Evira, estime qu’il est possible que l’interdiction d’importation reste en vigueur concernant quelques producteurs. Evira estime que les autorités russes devraient évoquer l’interdiction des importations au début de la semaine mais ignore la date exacte.
HS/B5

Politique intérieure

Projet de loi de finances

Le Centre souhaite inclure un soutien à l’innovation dans le budget
Le Centre diminuerait la fiscalité sur les petits salaires
Les Conservateurs favorables aux crédits pour les chemins de fer et pour la mer Baltique
La présidente du Centre, la Première ministre Mari Kiviniemi, qui est intervenue devant le groupe parlementaire du parti à Kuopio, a parlé en faveur du soutien des PMI-PME en matière d’innovation. Il s’agirait de rembourser aux entreprises une partie des investissements consacrés à l’innovation. Cette mesure diminuerait les recettes fiscales de 70 millions d’euros.
Selon le ministre de l’Economie, M. Pekkarinen, la fourchette de cette subvention pourrait être de 500 à 100 000 euros par entreprise. Pour lui, un tel soutien constituerait la meilleure façon d’augmenter la productivité et d’améliorer les produits.
Mme Kiviniemi a parlé en faveur d’une réforme du financement des exportations et des garanties de financement des PMI-PME.
Concernant la stabilisation de l’économie après la récession, M. Kiviniemi rejette les coupes budgétaires. Selon elle, il faut surtout donner un élan à la croissance. Les dépenses des communes et de l’Etat devront être contrôlées.
Concernant la fiscalité, le Centre souhaite faire un geste pour diminuer la fiscalité sur les petits salaires.
Le groupe parlementaire du Parti conservateur qui s’est réuni à Pori, se déclare favorable à la protection de la mer Baltique ainsi qu’au financement des travaux concernant le chemin de fer entre Seinäjoki et Oulu.
AL/A6, HS/A5

Législatives

Mme Kiviniemi freine les campagnes
Mme Kiviniemi encourage les partis politiques à patienter avant de lancer les campagnes électorales. Elle a affirmé que le Centre « n’arrêterait pas le travail » avant la fin de la législature. Parmi les questions à l’ordre du jour, le Centre évoque la croissance économique, l’emploi, la fiscalité et le rallongement des carrières professionnelles.
Mme Kiviniemi note toutefois que pour certaines questions, il faudra obtenir le mandat des Finlandais avant de les résoudre.
AL/A6, UD/3

Gouvernement

La coalition actuelle plébiscitée
Selon un sondage réalisé par Ilta-Sanomat auprès des députés du Centre et du parti conservateur réunis à Kuopio et à Pori, les députés des principaux partis de la coalition souhaiteraient que le prochain gouvernement soit formé sur la même base partisane.
IS

Economie

Les prévisions économiques s’améliorent
Aamulehti rapporte que les prévisions de croissance s’améliorent en raison de bonnes nouvelles économiques. AL souligne toutefois qu’aux Etats-Unis, on met en garde contre une nouvelle régression.
Selon le Centre national des statistiques, le nombre de faillites a diminué en janvier-juin 2010 de 15 % par rapport à la même période en 2009.
Selon M. Pasi Sorjonen, directeur au centre de recherche Etla, « les dernières nouvelles de la Finlande et de la zone euros sont positives. J’estime que les prévisions de croissance seront améliorées encore cette année. »
AL/A10

Politique salariale

L’accord de la métallurgie fait augmenter les salaires de 1,54 %
Uutispäivä Demari relève que le patronat et le syndicat de la métallurgie se sont mis d’accord hier sur les augmentations de salaires de l’automne 2010. Les salaires seront augmentés de 1,5 % à partir du 1er octobre. Les augmentations peuvent aussi être décidées dans les négociations locales avant fin septembre.
Le conseil du patronat de la métallurgie se réunira le 19 août et celui du syndicat le 26 août pour évoquer l’accord salarial.
UD/2

Réforme de l’administration

Les emplois publics sont créés dans le Sud
En dépit des efforts des gouvernements successifs pour délocaliser les administrations, notamment vers les régions du Nord du pays, Ilta-Sanomat relève que de 1995 à 2007 le nombre d’emploi de la fonction publique nationale a diminué dans toutes les régions sauf dans celle de la capitale (+ 6500) et de Tampere (+1200). Ainsi la Laponie a perdu plus de 1700 emplois de la fonction publique nationale sur la même période.

Canicule

Augmentation de la mortalité durant l’été exceptionnellement chaud
Un nombre record de décès a été enregistré en Finlande lors du mois de juillet qui a été exceptionnellement chaud. On a enregistré 4314 décès en juillet alors que, en moyenne depuis vingt ans, la mortalité en juillet s’établissait à 3958 cas.
IS

France

Paris

Deux expositions parisiennes
Demari publie un reportage sur deux expositions qui se tiennent actuellement à Paris, l’une sur Proust au musée des lettres et manuscrits, l’autre sur Aragon au musée de la poste.
UD

Lundi 16 août 2010
Politique étrangère et européenne

Russie

La Russie est le marché étranger le plus important pour les produits agroalimentaires finlandais
Selon Helsingin Sanomat, la Russie est grandement dépendante des produits agroalimentaires importés. Pour les produits agroalimentaires finlandais, la Russie est le marché étranger le plus important : un quart des exportations se dirigent vers la Russie. En 2009, même si la crise économique en Russie a fait diminuer les exportations finlandaises des produits agroalimentaires de 17 %, leur valeur s’est élevée à 271 millions d’euros.
HS/lun/B3

OTAN

Sondage
Un sondage réalisé en juillet-août 2010 simultanément en Finlande et en Russie, permet de comparer les opinions des Russes sur une éventuelle adhésion de la Finlande à l’OTAN et l’impression des Finlandais quant à la réaction attendue des Russes.
A la question « Que pensez-vous d’une adhésion de la Finlande à l’OTAN ? » posée à 1 500 Russes, 51% des personnes interrogées trouvaient que ce n’était ni positif ni négatif.
A la question « Quelle est, selon vous, la position des Russes par rapport à une éventuelle adhésion de la Finlande à l’OTAN ? » posée à 1 200 Finlandais, une majorité de 84% estimaient que la réaction russe serait négative.
KS14.8/3

Afghanistan

L’armée de terre finlandaise organise une formation spéciale d’artillerie à 23 soldats étrangers
La brigade d’artillerie organise du 15 au 21 août une formation spéciale d’artillerie pour 23 soldats étrangers venant de Grande-Bretagne, du Canada et d’Espagne, qui partiront ensuite en Afghanistan renforcer la formation de l’armée nationale afghane (ANA).
La formation est basée sur le savoir-faire spécial des Finlandais dans le traitement du matériel d’artillerie 122 H63 de construction soviétique.
Commencée en août 2008, cette formation OMLT (Operational Mentoring and Liaison Team) a lieu en Finlande pour la sixième fois. En tout 86 soldats en provenance de six pays différents ont été formés par la brigade d’artillerie.
Mil.fi

Défense

Patria a bien remporté l’appel d’offre suédois
Le groupement de matériel de défense Patria s’apprête à vendre 113 véhicules militaires AMV (Armoured modular vehicles) à la Suède. Patria a bien gagné l’appel d’offre lancé par la Division du matériel de la défense nationale suédoise malgré la plainte déposée par un concurrent.
L’acquisition d’une valeur de 250 millions d’euros rendue publique vendredi dernier, avait initialement été conclue à l’automne dernier, mais le concurrent de Patria BAE-Systems Hägglunds avait déposé une plainte.
Le contrat comporte également une option de 113 véhicules supplémentaires.
Les véhicules seront livrés dans les années 2012-2014.
HS14.8/B6, TS14.8/18

Grippe A (H1N1)

La Finlande a encore 1,5 million de doses de vaccin en stock
Selon Helsingin Sanomat, la Finlande a encore en stock plus de 1,5 millions de dose de vaccin contre la grippe A (H1N1). La Finlande a payé 37 millions d’euros pour 5,28 doses de vaccin à GlaxoSmithKline. La valeur des vaccins en stock s’élève au moins à dix millions d’euros. Ces vaccins sont valables jusqu’à l’automne 2011. Le vaccin est encore proposé à la population même si l’OMS a déclaré que la pandémie était terminée.
Selon le professeur Petri Ruutu de l’institut de la santé et du bien-être, les vaccinations ont été utiles. Environ la moitié des Finlandais ont été vaccinés.
HS/lun/A8

Médecine

Les hôpitaux finlandais se sont bien préparés face à la superbactérie
Kaleva relève selon M. Antti Hakanen, médecin-chef à l’institut national de la santé et du bien-être, les hôpitaux finlandais se sont bien préparés à lutter contre la superbactérie résistante aux antibiotiques qui est en train de se répandre dans le monde.
« Je ne vois pas se développer une telle situation où cela deviendrait un problème important chez nous. J’espère naturellement que l’on pourra empêcher l’accès de cette bactérie en Finlande », a souligné M. Hakanen.
Kaleva/ven/5

Immigration – regroupement familial

600 Somaliens ont demandé un regroupement familial en juillet
Selon l’Office national de l’immigration, un chiffre record de familles somaliennes pourront bénéficier du regroupement familial cette année. A la fin du mois de juillet, la Finlande avait reçu 2500 demandes en la matière. L’Office national de l’immigration estime que le nombre total de demandes s’élèvera à 4500 cette année, contre 2200 en 2009.
Actuellement, 5000 demandes attendent d’être étudiées. Avec les ressources actuelles, l’Office de l’immigration arrive à traiter 1200 demandes par an.
AL/sam/A4

Allocations sociales des étrangers
Turun Sanomat relève qu’à Helsinki, 1500 ressortissants européens bénéficient des allocations sociales. Selon la législation, un citoyen d’un Etat membre de l’UE qui doit régulièrement avoir recours au revenu minimum, peut se voir renvoyer du pays. Etre obligé de demander le RMI est également un critère pour l’annulation du permis de séjour.
L’information concernant les allocations sociales ne passe toutefois pas d’une autorité à l’autre pour des raisons de confidentialité. Ainsi, la police et l’Office national de l’immigration, qui surveillent les séjours ne connaissent pas la situation financière des résidants étrangers.
Selon Mme Palviainen de la municipalité de Helsinki, le problème a surgi avec la récession et concerne surtout les ressortissants de l’UE.
TS/lun/5

Frais de justice des étrangers
Les frais d’interprétariat des tribunaux ont doublé en quatre ans. Selon le tribunal de grande instance de Helsinki, parmi les accusés, les parties civiles et les témoins, il y a de plus en plus d’étrangers en Finlande. En 2009, les tribunaux ont acheté des services d’interprétariat pour 2,5 millions d’euros. Les seuls frais d’interprétariat du procès de M. Bazaramba condamné pour génocide s’élèvent à 200 000 euros.
HS/dim/A11
Politique intérieure

Finlandais de base

Un ancien dirigeant syndicaliste quitte le PSD pour soutenir les Finlandais de base
M. Putkonen, syndicaliste et social-démocrate de longue date, a quitté le PSD « devenu trop vert » à son goût pour travailler en faveur des Finlandais de base dans la perspective des élections.
Les Finlandais de base souhaiteraient obtenir 10 à 15 sièges aux législatives, par rapport à 5 actuellement.
M. Putkonen, précédemment directeur du syndicat de la métallurgie, souligne l’importance de l’industrie et de l’énergie nucléaire pour l’Etat-providence finlandais.
HS/dim/A6

Financement électoral

La police soupçonne M. Kataja de corruption
Helsingin Sanomat rapporte que la police judiciaire soupçonné le député et vice-président du Parti conservateur Sampsa Kataja d’avoir accepté des pots-de-vin. M. Kataja a reçu un financement électoral de la fondation Kehittyvien maakuntien Suomi (KMS) dont faisait partie Nova Group. M. Kataja avait participé à la prise de décision au conseil de l’organisme public Keva qui avait acheté à Nova Group une usine à Rovaniemi. M. Kataja a souligné que personne ne l’avait contacté en ce qui concerne cette usine et qu’il ignorait la connexion entre Nova Group et KMS.
HS/A8

Education

Faire de l’Education la source de la croissance
La Première ministre a organisé, vendredi, un séminaire intitulé « la Finlande sur les traces de la croissance durable ». L’objectif est d’améliorer le niveau de l’éducation et de la recherche universitaire. En effet, « la société de la communication et de l’information ne peut pas réussir si le plus haut niveau de la connaissance n’est pas suffisamment performant », selon M. Tanskanen qui a préparé un rapport sur le sujet.
Les participants au séminaire étaient unanimes pour affirmer que la Finlande ne réussirait dans la compétition internationale que si elle investissait dans le savoir-faire et la recherche.
KS

Réforme de l’école
Le principal thème de la rentrée scolaire sera la réforme de l’école primaire et du collège qui doit prendre effet pour la rentrée 2014. Le groupe de travail composé de représentants des partis au gouvernement et du PSD a remis son rapport qui est soumis à consultation et doit être approuvé par le gouvernement au début de l’année 2011.
Le nombre d’heures hebdomadaires minimum dans le primaire et au collège devrait augmenter de 4 heures par semaine. Les heures seront réparties entre six matières : langage et communication ; mathématiques ; environnement sciences de la nature et technologie ; l’individu, l’entreprise et la société ; arts et travaux manuels ; santé et capacités ; éthique et dramaturgie (nouvelle matière).
En matière de langue étrangère, l’enseignement de la première langue étrangère serait avancé à la deuxième classe. A ce niveau, les communes devraient proposer au moins trois langues (dont la seconde langue officielle). Un groupe serait formé dès lors qu’au moins dix élèves choisiraient une même langue.
Le projet de nouvelle répartition des heures entre les matières ne fait pas l’unanimité, ni à l’intérieur du groupe de travail, ni parmi les enseignants ou les communes. Les représentants des enseignants et des communes regrettent que l’on n’ait pas évalué le coût de la réforme.
Selon la ministre de l’Education Henna Virkunen, la prochaine législature sera consacrée au développement du lycée. « Les classes d’âge qui vont arriver au lycée sont de plus en plus petites et en 2010 ce sont 9 000 places au lycée qui n’ont pas été satisfaites. L’attrait pour l’enseignement professionnel augmente ». La ministre estime qu’il faut qu’à l’avenir aussi la Finlande puisse offrir un bon niveau d’enseignement pour tous les lycéens. Cela passe par le développement du télé-enseignement car il y a des lycées qui n’ont que 13 élèves.
L’ambition de Mme Virkunen est aussi de développer le lycée afin qu’il prépare mieux au passage à l’université.
TS SM

Economie

La balance des opérations courantes a été excédentaire en juin
Turun Sanomat rapporte que selon la Banque de Finlande, la balance des opérations courantes a été excédentaire de 0,6 milliard d’euros en juin dernier, contre un déficit de 0,3 milliard en juin 2009 et de 0,9 milliard d’euros en mai 2010.
TS/sam/18

Nucléaire

Manifestation
Une manifestation contre l’élargissement du parc nucléaire est prévue à Olkiluoto pour toute la journée du 28 août.
TS

Société

Diminution des homicides
Durant les vingt dernières années, le nombre d’homicides n’a cessé de diminuer en Finlande comme dans nombre de pays d’Europe occidentale. En revanche la violence et les voies de fait ont augmenté depuis cinq ans.
Dans les homicides comme dans la violence, l’alcool est un facteur très important.
TS

Augmentation de la mortalité durant l’été exceptionnellement chaud
Un nombre record de décès a été enregistré en Finlande lors du mois de juillet qui a été exceptionnellement chaud. On a enregistré plus de 4300 décès soit plusieurs centaines de plus que pour un mois normal.
La précédente période de chaleur prolongée exceptionnelle, en 1972, avait vu le nombre de décès augmenter de 800.
HS

Défense

Conscription : « 90% des abandons pourraient être évités
Une visite médicale efficace pourrait diminuer les abandons durant le service militaire, car selon le médecin militaire Elja-Pekka Erkkilä, les appelés non-aptes au service peuvent être détectés immédiatement.
Le docteur Erkkilä souhaiterait une plus grande uniformité pour les critères de visite médicale dans les communes et estime que 90% des abandons pourraient ainsi être évités.
AL14.8/A7

France - Finlande

Culture

Festival Flow
Helsingin Sanomat rend compte du concert du groupe français Air au festival Flow qui s’est déroulé à Helsinki ce week-end.
HS/dim/C5

Littérature
Helsingin Sanomat et Hufvudstadsbladet relèvent qu’Andreï Makine et Anne Wiazemsky viendront au Salon du livre de Helsinki qui aura la France comme invité d’honneur cette année.
Hufvudstadsbladet rend compte de la publication, en septembre, du prochain livre de Michel Houellebecq.
HBL/lun/17 HS/sam/C5

Espoo Ciné
Helsingin Sanomat présente Bruno Dumont dont le dernier film sera projeté à Espoo Ciné.
HS/lun/C1

France

Paris

Paris Plages
Keskisuomalainen publie un article de Patrick Le Louarn sur les efforts en faveur des citadins parisiens.
KS/dim/21

Vendredi 13 août 2010

Politique étrangère et européenne

Russie

Exportations de viandes finlandaises en Russie
Actuellement une demi-dizaine d’entreprises finlandaises ne peuvent toujours pas exporter leurs produits issus de la viande en Russie. La Russie avait interdit les importations de 14 entreprises agro-alimentaires finlandaises. Si les entreprises de produits laitiers peuvent désormais exporter leurs produits en Russie, l’interdiction a été maintenue pour les produits issus de la viande.
L’autorité sanitaire finlandaise Evira a effectué des contrôles dans ces entreprises. Elle enverra ses conclusions à la Russie vendredi.
KS

Pakistan

Les représentants de la Croix-Rouge finlandaise sont arrivés au Pakistan
Helsingin Sanomat rapporte que les trois représentants de la Croix-Rouge finlandaise sont arrivés au Pakistan pour former une unité de soutien à la logistique à Marda, à 140 kilomètres d’Islamabad.
HS

Santé

Augmentation des indemnisations payées par la caisse de santé à l’étranger
En vertu des accords européens, la caisse nationale de santé finlandaise rembourse les coûts des soins des Finlandais dans les pays européens. Ces indemnisations ont augmenté d’un cinquième en 2009 pour atteindre 12 millions d’euros pour couvrir les soins de 17 000 Finlandais.
En contrepartie, les sommes reçues par la caisse de santé pour les soins de citoyens européens malades en Finlande ont atteint, en 2009, 6,5 millions d’euros.
TS

Politique intérieure

Politique

« La coalition actuelle sera reconduite » TS
Dans une interview accordée à la presse régionale, le nouveau secrétaire général du parti du Centre, M. Timo Laaninen, estime que la coalition actuelle sera reconduite au printemps prochain, sauf victoire écrasante du PSD. Les partis politiques effectuent leur rentrée : les Verts avant-hier, le Centre, les serait trouvé.
L’éditorialiste de Turun Sanomat souligne qu’il est inhabituel en Finlande que les partis politiques indiquent avant les élections quelle coalition ils souhaitent former au prochain gouvernement. Le parti conservateur n’a d’ailleurs pas annoncé quelle coalition il souhaitait. L’éditorialiste estime que le Centre, tant qu’il est en troisième position dans les sondages, a intérêt à se placer sous l’aile du parti le plus populaire.
TS

Gouvernement

Un ministre moins bien payé que les autres
Helsingin Sanomat rapporte qu’au sein du gouvernement finlandais, un ministre est moins rémunéré que les autres. Il s’agit du ministre des Affaires étrangères, M. Alexander Stubb, qui ne gagne que 9000 euros par mois alors que ses collègues du gouvernement reçoivent 3400 à 4100 euros de plus. La raison en est que M. Stubb est le seul ministre de l’actuelle coalition à n’être pas député.
De ce fait, il gagne même moins que le secrétaire d’Etat du Premier ministre, M. Mika Rossi (11 017 euros).
Le traitement de M. Stubb limite aussi les traitements des hauts fonctionnaires au ministère des Affaires étrangères car il n’est pas considéré comme convenable que l’administration rémunère mieux un fonctionnaire que son ministre.
HS

Débat sur les étrangers

« Le PSD critique les partis de la coalition » HS
Le PSD a rendu public son positionnement sur les étrangers, hier, à Hamina. Le principal parti de l’opposition souhaiter une politique qui mette fin à une immigration de travail sauvage et veille à ce que les étrangers soient imposés en Finlande. Il propose donc de créer dans l’administration fiscale une unité pour lutter contre l’économie grise.
Le PSD estime poursuivre une politique de l’immigration réaliste et respectueuse des valeurs humaines alors que, selon ce parti, les Verts seraient trop permissifs et le parti conservateur souhaiterait un afflux de main d’œuvre bon marché.
Le PSD estime que le gouvernement est divisé sur l’immigration comme en témoigne les difficultés à résoudre le problème dit des « grands-mères » étrangères.
UD HS

Santé

Plus d’accès direct au médecin pour les Helsinkiens
Les centres de santé d’Helsinki ont changé leur fonctionnement. Jusqu’à présent chaque habitant se voyait affecté un médecin en fonction de son lieu de résidence. Désormais, les habitants d’Helsinki devront consulter d’abord une infirmière dans le centre de santé& qui jugera de les envoyer ou non consulter un médecin.
HS

France - Finlande

Cinéma

Micmacs
A l’occasion de la sortie en Finlande du film Micmacs, Helsingin Sanomat et Suomen Kuvalehti publient des interviews de son réalisateur, Jean-Pierre Jeunet.
HS SK

Jeudi 12 août 2010

Politique étrangère et européenne

Russie

La Finlande propose de l’aide à la Russie
La Finlande propose une aide sous forme de matériel pour lutter contre les incendies à la Russie. La Finlande propose l’envoi de deux containers de pompes et lances à incendies et autre matériel pour lutter contre les flammes pour une valeur de 400 000 euros.
La Finlande est aussi prête à envoyer en Russie deux experts pour lutter contre les incendies. La Russie n’a pas indiqué si elle acceptait cette aide mais fait part de son intérêt pour des experts.
AL

Défense

Le plus grand exercice marin de tous les temps accueillera plus de 50 bâtiments en Finlande
Les navires de guerre seront accueillis par la ville de Turku du 10 au 12 septembre prochain. Il s’agit du plus grand exercice marin de l’histoire finlandaise, appelé Nothern Coasts (Noco).
Outre la Finlande, neuf pays participent à l’exercice : la Suède, l’Allemagne, le Danemark, l’Estonie, Lettonie, la Pologne, les Pays-Bas, la France et les Etats-Unis.
L’exercice réunira plus de 50 bâtiments et environ 2 500 soldats marins.
TS/5

Loi sur les étrangers

Le projet de loi divise le gouvernement
Selon Aamulehti, le gouvernement est divisé sur le projet de modification de la loi sur les étrangers visant à éviter les problèmes suscités à l’occasion de l’extradition des deux grands-mères, Mmes Antonova et Fadayel.
La ministre de l’Immigration, Mme Astrid Thors (parti suédois) estime que seul une modification de la loi peut garantir aux personnes âgées immigrées un traitement humain. A l’intérieur du gouvernement, seuls les Verts soutiennent la ligne du parti suédois et rappellent que tous les partis de la coalition gouvernementale se sont engagés en faveur d’une modification de la législation sur les étrangers.
Le parti conservateur en revanche est opposé au projet de loi proposé par la ministre de l’Immigration. « La modification législative entraînerait un important flux d’immigrés et personne ne le veut », selon M. Katainen.
La première ministre Mari Kiviniemi rappelle que le gouvernement s’est engagé à résoudre le problème dit des grands-mères. « Il y a un différend sur la manière de le faire », selon elle.
AL

Politique intérieure

Budget

Les partis muets sur leurs projets de diminution des dépenses publiques
Les partis politiques effectuent leur rentrée : les Verts avant-hier, le Centre, les conservateurs et le PSD hier.
Depuis 2009, la dette de l’Etat a cru de 30 milliards et la Finlande devra encore s’endetter de 8,7 milliards en 2011. Les partis refusent néanmoins de révéler leurs porpositions de diminution des dépenses publiques pour le prochain gouvernement issu des élections législatives de 2011.
Les présidentes du Centre et du PSD, Mme Kiviniemi et Urpilainen, ont dit devant leurs militants que le prochain gouvernement n’aurait pas à effectuer de coupes budgétaires.
Le président du parti conservateur, M. Katainen déclare en revanche que de telles coupes seront inévitables. Il a rejeté les demandes de l’opposition concernant une relance économique.
La première ministre Mme Kiviniemi a assuré que le financement de la voie de chemin de fer à l’Ouest du pays serait trouvé.
HS TS

Défense

Le parti des Verts souhaiterait modifier le service miliaire
Le parti des Verts tente d’améliorer son audience en vue des prochaines élections législatives en annonçant qu’il y a lieu de modifier le service militaire.
Le président du groupe parlementaire, M. Ville Niinistö, rappelle que le service militaire obligatoire retarde les études des jeunes et raccourcit les carrières professionnelles. Selon lui, un service militaire sélectif améliorerait les capacités de la défense nationale. « Un nombre plus restreint et plus motivé de jeunes permettrait à l’armée d’améliorer la qualité de sa technologie et de sa formation », estime M. Niinistö.
A l’automne sera prêt le rapport sur les besoins de réformes du service militaire du groupe de travail présidé par l’homme d’affaires Risto Siilasmaa.
AL/A8

France - Finlande

Entreprises

Les fromages français arrivent à Turku
Turun Sanomat publie un reportage sur l’entreprise Fromage gourmand qui ouvre aujourd’hui ses portes à Turku. Cette entreprise importe en Finlande des fromages et de la charcuterie française en Finlande.
TS

Mercredi 11 août 2010

Politique étrangère et européenne

Russie

Selon le STUK, les incendies proches de sites nucléaires en Russie ne menacent pas la Finlande
Hufvudstadsbladet relève que la directrice Hannele Aaltonen du STUK, Centre national de radioprotection et de sûreté nucléaire, ne voit pas de danger du point de vue finlandais à la propagation de matériaux dangereux par les incendies qui menacent la ville d’Ozersk où se trouve le centre de stockage de déchets nucléaires de Maïak. Elle rappelle qu’en 1957, ce centre a subi une catastrophe nucléaire et il y reste encore du strontium 90, dont la radioactivité a toutefois diminué avec le temps.
HBL note que la radio suédoise a interviewé la physicienne Natalia Manzurova, très inquiète de la situation. Selon elle, les habitants n’ont pas été avertis par les autorités. Lors d’un accident il y a quelques années, les habitants l’ont su par les médias étrangers. Ozersk a été une ville secrète et n’a pas été marquée dans les cartes officielles. « Il n’y a pas de routines pour évacuer les habitants de cette ville. Ceux qui y sont nés n’ont même pas été enregistrés. Qui s’occupe de sauver des gens qui n’existent même pas ? »
HBL/5

Pakistan

Trois représentants de la Croix-Rouge finlandaise sont partis pour le Pakistan
Helsingin Sanomat rapporte que trois représentants de la Croix-Rouge sont partis pour le Pakistan pour former une unité de soutien à la logistique.
La répartition des tâches est plus ou moins la même que dans les catastrophes précédentes. Selon M. Pauli Immonen, coordinateur de l’aviation, « les Espagnols s’occupent de l’approvisionnement en eau et les Français des communications ». Souvent les Finlandais proposent des services de logistique. Une autre spécialité de la Finlande est les soins médicaux dans les zones de crise. La Croix-Rouge est prête à envoyer au Pakistan une unité de soins médicaux de base si elle trouve le financement.
HS/A8

Grippe A (H1N1)

Les vaccinations continueront
Selon l’OMS, il ne s’agit plus de pandémie
Selon Helsingin Sanomat, la directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé, Mme Margaret Chan, a déclaré mardi que la pandémie de la grippe A (H1N1) était finie. Selon Mme Chan, le virus n’a pas disparu et il y a aura encore des cas de grippe.
Les vaccinations se poursuivront en Finlande. La protection contre la grippe A (H1N1) sera incluse dans le vaccin contre la grippe saisonnière de l’automne.
Selon le professeur Petri Ruutu de l’institut de la santé et du bien-être, le vaccin contre la grippe saisonnière sera gratuit, comme d’habitude, pour les personnes âgées, les petits enfants, les malades chroniques, mais aussi pour les femmes enceintes et le personnel du secteur de la santé. Le vaccin contre la grippe A (H1N1) est aussi disponible.
Environ la moitié des Finlandais ont été vaccinés.
HS/A5

Afghanistan

Modifications dans la composition des troupes finlandaises de gestion de crise en Afghanistan
La composition des troupes finlandaises de gestion de crise en Afghanistan passera graduellement des effectifs actuels de 145 personnes à 182 à l’automne, et ensuite à 195 l’année prochaine. Certains groupes de surveillance seront remplacés par des unités de chasseurs.
www.mil.fi

Différences de point de vue sur le rôle des Finlandais en Afghanistan
Le quotidien Ilta-Sanomat reprend les propos tenus par l’ancien Premier ministre (conservateur) M. Harri Holkeri, qui avait affirmé dans Turun Sanomat que « les troupes de gestion de crise finlandaises cautionnent la culture des plantations de drogue en Afghanistan ».
Il exigeait par ailleurs que le gouvernement de centre-droit de Mme Mari Kiviniemi rende public son « programme d’action quant à la question de la drogue ». Il faisait allusion au gouvernement de M. Hamid Karzaï, soutenu notamment par les troupes de gestion de crise finlandaises.
Etant donné que l’opium fait marcher l’Afghanistan toute entière, M. Harri Holkeri s’étonne de la décision finlandaise à augmenter ses troupes dans le pays.
Le ministre de la Défense, M. Kari Häkämies, avoue que la guerre contre la drogue a échoué. « De là à dire que nous cautionnons le trafic de la drogue, je ne suis pas d’accord », constate M. Häkämies.
IS/2-3

Politique intérieure

Budget

Un supplément de 10 millions d’euros pour le budget de la défense 2011
Le ministère de la défense demande un supplément de 10 millions d’euros pour son budget 2011 en raison de l’augmentation des troupes finlandaises de gestion de crise en Afghanistan.
Selon le ministère, il s’agit essentiellement d’acquisition de véhicules et de l’amélioration du niveau de sécurité en 2011.
L’organe du parti social-démocrate Uutispäivä Demari estime dans son éditorial que le budget de la défense ne peut pas être considéré séparément du reste de la société.
Le quotidien évoque la modernisation des Hornet qui, à elle seule, nécessiterait plus d’un milliard d’euros, l’acquisition par l’armée de terre de nouveaux chars d’assaut, de matériel antichar et de matériel de défense aérienne.
UD/4

Fiscalité

Débats sur la fiscalité
Le principal parti de l’opposition, le PSD demande au gouvernement des explications sur les effets de l’augmentation de la fiscalité sur l’énergie. Le parti craint que les familles et les fiables revenus soient les plus touchés.
Helsingin Sanomat estime que le gouvernement a décidé l’année dernière d’augmenter la fiscalité sur l’énergie et sur les produits sucrés (friandises, limonades) avant tout pour compenser la baisse de la fiscalité sur les entreprises. Le gouvernement était plus motivé par des raisons économiques que de santé, selon HS.
HS

Economie

La plus faible récolte depuis 10 ans
Le printemps pluvieux et l’été chaud et sec devraient entraîner la plus faible récolte de céréales en Finlande depuis 10 ans.
On s’attend à une diminution d’un quart par rapport à 2009.
HS

Tempête

Des milliers de foyers sans électricité
A la suite de la tempête de la semaine dernière, environ 4 500 foyers étaient toujours sans électricité hier.
HS

Mardi 10 août 2010

Politique étrangère et européenne

ONU

Mme Halonen nommée co-présidente du panel de haut niveau de l’ONU
Helsingin Sanomat relève que la Présidente, Mme Tarja Halonen, a été nommée co-présidente d’un groupe de haut niveau sur le développement durable. Elle co-présidera le groupe avec le président sud-africain, M. Jacob Zuma. Le secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a annoncé la création du groupe lundi lors d’une conférence de presse à New York.
Le panel est chargé d’étudier le développement durable notamment du point de vue du changement climatique. Il doit remettre son rapport final au secrétaire général fin 2011 pour servir de document de travail à la conférence de l’ONU sur le développement durable en 2012 à Rio de Janeiro.
Les panélistes, issus de 21 pays, sont des chefs de l’Etat ou de gouvernement anciens ou encore en exercice, ainsi que des experts représentant des entreprises et des ONG.
HS/A5

Trafic de drogue

Le trafic à travers la Finlande a augmenté
Helsingin Sanomat relève que, selon les autorités russes, le trafic de drogue vers la Russie à travers la Finlande a augmenté au cours des douze derniers mois. Selon M. Virtanen qui est en poste à Saint-Petersbourg pour la coopération policière et douanière nordique, le niveau de vie plus élevé en Russie fait que la demande de drogues occidentales augmente. L’usage accru de l’amphétamine, de la cocaïne et du haschisch se voit à la frontière fenno-russe, selon lui.
La police judiciaire soupçonne qu’il y a un groupe organisé russe derrière le trafic clandestin. Le marché finlandais de drogue est devenu plus international : en 2009, 27 % des personnes soupçonnées de crimes liés à la drogue étaient des étrangers contre 14 % en 2006. Outre les Finlandais, ce sont les Russes, les Estoniens et les Nigérians qui sont actifs dans le domaine.
HS/A5

Adoptions

Le nombre d’adoptions de l’étrangers diminue
Aamulehti rapporte que selon le centre national des statistiques, le nombre d’adoptions d’enfants de l’étranger a diminué. En 2005, il y en a eu 338 et l’année dernière seulement 224. La diminution est due à l’amélioration des conditions de vie dans les pays d’origine.
En 2009, il y avait le plus d’adoptions d’Afrique du Sud, de Russie, de Chine et de Thaïlande. Le processus d’adoption de l’étranger dure environ quatre ans.
HS/A6

Politique intérieure

Budget

Mer Baltique
Le ministère des Finances a négocié, vendredi et lundi, avec les autres ministères sur les crédits prévus dans le projet de loi de finances.
Helsingin Sanomat rend compte du bras de fer entre le ministère de l’Environnement et celui des Finances concernant le financement des engagements finlandais en matière de protection de la mer Baltique.
Le ministère de l’Environnement a demandé une somme de trois millions d’euros, mais cela n’a pas plu au ministère des Finances.
Les négociations gouvernementales sur le budget auront lieu les 19 et 20 août.
HS/A8

Aide aux exportations
Le ministère du Travail et de l’Economie continuera à distribuer une subvention d’exportations à des entreprises jusqu’à l’été 2011. Une somme de 500 millions d’euros est prévue à cette fin.
HS/A8

Economie

Les exportations continuent à augmenter
Les exportations qui ont commencé à croître en mai ont augmenté de 25 % en juin pour atteindre le niveau de 4,7 milliards d’euros. Ce sont notamment les produits de l’industrie forestière et métallurgique qui se vendent bien et à des prix plus importants qu’avant.
Les importations étaient reparties déjà un mois avant, pour s’établir à 4,3 milliards d’euros en juin.
HS/B5

Loi sur les étrangers

Le projet de loi du gouvernement sur les grands-mères est critiqué
Selon Helsingin Sanomat, le ministère de l’Intérieur prépare un changement dans la loi sur les étrangers après les problèmes suscités à l’occasion de l’extradition des deux grands-mères, Mmes Antonova et Fadayel.
Selon le projet de loi, un immigré adulte doit être capable de s’occuper de leurs parents. Selon le ministère des Affaires sociales et de la Santé, ce paragraphe est problématique, parce qu’en Finlande les enfants ne sont pas obligés de subvenir à leurs parents. Les communes offrent les services sociaux et de la santé à tous les citoyens. Aussi les villes d’Espoo et de Vantaa ont critiqué le projet de loi pour cette même raison.
HS/A5

Défense

Transformation des avions Hornet
Les chasseurs Hornet finlandais seront transformés en chasseurs d’assaut. Selon les informations de MTV3, l’armée de l’air a commencé des vols d’essai en juin dernier.
Les Hornet seront équipés d’une capacité de frappe air-sol. Les chasseurs seront dotés de missiles, de bombes dirigeables utilisant la localisation par satellite et de bombes planantes d’une portée de plusieurs dizaines de kilomètres. Les bombes planantes achetées aux Etats-Unis constituent la partie la plus importante de la modernisation des Hornets.
Il s’agit de la seconde mise à jour des avions Hornet. La modernisation durera des années et coûtera, toujours selon MTV3, plus d’un milliard d’euros. La modernisation qui transformera les appareils de simples intercepteurs en chasseurs multifonctionnels rendra les appareils conformes aux normes de l’OTAN.
SM

« Qui dirige l’armée ? » demande l’hebdomadaire Suomen Kuvalehti
« Diriger la défense nationale est essentiellement une question d’organisation et d’ordres militaires. La pratique actuelle est double : le ministre de la Défense présente au président les questions liées à la planification stratégique ; le commandant des forces armées est chargé de la présentation des questions opérationnelles et du personnel. Cette dualité a parfois causé des difficultés d’interprétation », constate l’hebdomadaire.
M. Häkämies estime que la présentation de toutes les questions d’ordre militaire devrait revenir au ministre de la Défense, qui en est responsable devant le parlement.
Par contre, le général Puheloinen est satisfait de la pratique actuelle.
Le ministre Häkämies a formé, au printemps dernier, un groupe de travail pour étudier d’éventuels besoins de modifications. Le groupe de travail devrait remettre son rapport d’ici fin mars 2011.
SK/17

Politique intérieure

Défense

« Une usine Patria vendue aux Français » YLE
Yle révèle que le groupement de matériel de défense Patria vient de vendre ses parts de l’usine de fabrication de poudre à Vihtavuori. L’usine appartient maintenant entièrement au fabricant d’explosifs français Eurenco.
Avant cette cession, Eurenco possédait environ 60% des parts de Vihtavuori, Patria et le groupement suédois Saab 20% chacun. Selon YLE infos, Patria et Saab ont renoncé à leurs parts en juin dernier.
TS7.8/21

Lundi 9 août 2010

Politique étrangère et européenne

Russie

Incendies
« La Finlande renforce son contrôle sur les régions limitrophes à cause des incendies » HS
La Finlande a renforcé son contrôle sur les régions frontalières à cause des incendies en Russie. Le ministère de l’Intérieur suit les photos satellites et les autres informations venant de Russie. Des vols de reconnaissance sont organisés à la frontière et les garde-frontières aussi surveillent la situation.
En principe la Finlande pourrait envoyer des moyens pour lutter contre les incendies si la Russie le demande, comme cela avait été le cas en 2006. Jusqu’à présent la Russie ne l’a pas demandé.
Selon l’autorité finlandaise, le Stuk, il n’y a pas de risque concernant une contamination radioactive en Finlande si les forêts touchées par Tchernobyl devaient brûler.
Dimanche, les fumées des incendies russes ont obscurci le ciel en Finlande. La teneur en particules était de huit fois supérieures à la normale et les autorités ont de mandé à la population d’éviter le sport en plein air et aux groupes à risque de rester à l’intérieur.
Même si les principaux incendies sont situés loin de la Finlande, de petits foyerts se sont déclarés dans les régions limitrophes. Les plus proches sont même à cinq kilomètres de la frontières. Mais si la canicule perdure, il est possible que les incendies se renforcent aussi dans les zones frontalières.
L’ambassade de Finlande en Russie déconseille aux voyageurs de se rendre à Moscou ou dans les régions touchées par les incendies.
Le correspondant à Moscou de Helsingin Sanomat estime que les incendies en Russie pourraient devenir un problème politique pour les dirigeants russes car les élections législatives auront lieues l’année prochaine.
HS AL KS

Aides
« M. Sailas souhaite couper les aides à la Russie » AL
Aamulehti rapporte que le secrétaire d’Etat aux Finances Raimo Sailas serait prêt à mettre fin aux aides aux régions russes limitrophes de la Finlande. Selon lui, il n’y a pas de raison à ce que la Finlande s’endette pour aider ces régions alors que la Russie dispose de ressources pour nombre de projets. Il s’agit d’aides principalement pour des projets environnementaux ou sociaux.
L’année prochaine, le ministère finlandais des Affaires étrangères a demandé 19,5 millions d‘euros pour des projets d’aides aux régions russes limitrophes. Le ministère des Finances propose de diminuer cette somme de six millions d’euros.
AL

Attitudes
« Les Finlandais inquiets sur les relations bilatérales » KS
Selon un sondage publié par Kaleva et Kesksisuomalainen, 44% des Finlandais considèrent que les relations entre la Finlande et la Russie se sont détériorées ces derniers temps.
Ils estiment que les différends sur les exportations de bois et sur les importations de produits agro-alimentaires sont utilisés par la Russie pour irriter la Finlande.
Selon le chercheur Arto Luukkanen, c’est la Russie qui est responsable de la dégradation des relations bilatérales. Or, les relations entre les dirigeants sont bonnes. C’est pourquoi, M. Luukkanen se demande s’il n’y a pas en Russie des personnes qui veulent faire passer un « stress test » à la Finlande.
KS Kaleva

Conférence climatique de Bonn

« Pas de progrès » HS
Helsingin Sanomat relève qu’à Bonn, il n’y a pas eu de gros progrès concernant la question la plus importante des négociations climatiques, celle sur l’éventualité d’arriver à conclure un traité international contraignant dans les prochaines années. Selon Mme Haunia qui représente la Finlande dans les négociations, continuer avec le traité de Kyoto ne pose aucun problème à l’UE, mais il serait souhaitable d’obtenir un traité plus élargi.
La question des puits de carbone, qui intéresse particulièrement la Finlande, a été évoquée à Bonn. Selon Mme Haunia, il n’est pas exclu qu’on arrive à trouver un modèle commun en la matière au Mexique.
Mme Haunia estime que l’UE évoquera à l’automne la possibilité d’objectifs plus ambitieux concernant la diminution des émissions.
Mme Kosonen de Greenpeace regrette qu’aucun pays n’a souhaité assumer le rôle de pilote dans les négociations. Il y a un fossé trop important entre les pays industrialisés et ceux en voie de développement.
HS/sam/B4

Suède

La Suède rend plus difficile l’entrée des Finlandais dans ses universités
Kaleva relève que la Suède a adopté cette année un nouveau système pour choisir des étudiants étrangers dans ses universités et grandes écoles. Le nouveau système diminue considérablement les possibilités des étudiants finlandais et d’autres étrangers de commencer leurs études en Suède.
Les autres pays nordiques ont critiqué ardemment ce changement. Mme Henna Virkkunen, ministre finlandaise de l’Education, souligne que le nouveau système est en contradiction avec les accords nordiques. « Il s’agit d’une discrimination. » Selon la ministre, il est évident que les Suédois souhaitent diminuer le nombre d’étudiants étrangers dans les universités et grandes écoles.
Cette réforme ne touche pas les étudiants des îles Åland.
En ce moment, environ mille Finlandais font des études dans les universités suédoises.
Kaleva/sam/6

Politique intérieure

Elections présidentielles

M. Niinistö est le favori
Helsingin Sanomat rapporte qu’à la lumière d’un sondage récent sur les éventuels candidats présidentiels, effectué pour le compte du quotidien par l’institut Suomen Gallup, M. Sauli Niinistö, président conservateur du Parlement, est toujours le favori, cette fois-ci avec 43 % des intentions de vote. Il est suivi de MM. Olli Rehn, centriste et commissaire européen (10 %), et de Timo Soini, président des Finlandais de base (9 %). Le premier candidat socialiste, M. Eero Heinäluoma, président du groupe parlementaire social-démocrate, n’aurait que 6 %. M. Pekka Haavisto, député vert, aurait 4 % et M. Paavo Arhinmäki, président de l’Alliance des gauches, 3 % des intentions de vote. L’audience de Mme Päivi Räsänen, président des Chrétiens-démocrates, serait de 2 %, ainsi que celle de M. Stefan Wallin, président du Parti suédois.
Le politologue Tuomo Martikainen estime qu’une telle situation, avec trois candidats de droite en tête, ferait diminuer l’intérêt des électeurs. Cela ferait aussi chuter le taux de participation par rapport aux élections de 2006 où il y avait deux candidats forts, Mme Halonen de gauche et M. Niinistö de droite. « Si la gauche n’a pas de candidat crédible les élections seront un échec. »
M. Martikainen souligne l’importance des élections présidentielles qui offrent une vraie possibilité pour un débat sur les questions fondamentales de la politique.
Il ne considère pas M. Heinäluoma comme un candidat crédible ou intéressant du point de vue des électeurs. Il estime que l’actuelle campagne des sociaux-démocrates où les citoyens peuvent proposer des noms de candidats est désespérée. « Cette campagne est un signe de perplexité. »
M. Martikainen souligne que le président a encore des pouvoirs importants. Comme exemple, il cite l’OTAN. « La Finlande rejoindra l’OTAN dès qu’un président y sera favorable. »
HS/dim/A5

Climat

Tempêtes
Les tempêtes ont encore ravagé certaines régions de la Finlande. Des arbres sont tombés, il y a eu des incendies et des coupures d’électricité.
A Pori, une dizaine de personnes ont été blessées, dont deux gravement, lors d’un festival de rock, où le vent a fait s’écrouler des structures de scène.
Dans la région d’Uusimaa autour de Helsinki, la tempête a gêné le trafic ferroviaire, routier et aérien. L’Institut météorologique a mis les Finlandais en garde en raison de la tempête, ce qui ne se fait pas souvent : le dernier préavis date d’il y a trois ans.
Actuellement, plus de 20 000 ménages sont sans électricité.
Le record de chaleur concernant le mois d’août a été battu à Lahti et à Heinola. La température s’est élevée à 33,7, le record précédant datant de 1912 étant de 33,2 °C.
HS/dim, lun/A6, www.hs.fi

Triste fin pour une compétition de sauna
Une compétition de sauna consistant à rester le plus longtemps possible dans la chaleur de 110 degrés d’un sauna s’est terminée par le décès d’un participant russe. Un participant finlandais a été amené aux soins urgents.
HS/lun

France – Finlande

Découverte historique de champagnes

L’origine de l’épave est toujours un mystère
Selon Helsingin Sanomat, l’origine de l’épave retrouvée en juillet devant les îles Åland reste encore un mystère. Une équipe de plongeurs a remonté de l’épave une bouteille de champagne qui est peut-être le plus vieux champagne buvable dans le monde.
M. Marcus Lindholm, archéologue de mer de la direction des monuments historiques des îles Åland, estime que le navire naufragé pourrait être un petit voilier nordique, en provenance de Gdansk ou de Copenhague et qui aurait fait naufrage au début du 19e siècle.
HS/dim/A6

Théâtre

Quai Ouest au festival de Tampere
Helsingin Sanomat, Aamulehti et Uutispäivä Demari publient des critiques de la pièce Quai Ouest jouée par le Théâtre national de Bretagne au festival de théâtre de Tampere.
HS UD AL

Musique

Concert de Nathalie Stuzmann
Helsingin Sanomat publie une critique du concert de la chanteuse française à Tammisaari.
HS

France

Nucléaire

« Le retour du nucléaire »
« La France veut être en tête dans le nucléaire civil »
Kaleva et Keskisuomalainen publient des reportages sur la filière nucléaire française, bien placée pour tirer profit de la relance mondiale du nucléaire civil.
Kaleva KS

Politique

Les Français soutiennent la politique de M. Sarkozy
Le correspondant en France de Aamulehti rapporte que, selon un sondage publié par le Figaro, les Français sont favorables à la politique de M. Sarkozy en matière de sécurité.
AL

Vendredi 6 août 2010

Politique étrangère et européenne

Somalie

Une réunion des Somaliens a été organisée en Finlande
Les Somaliens de l’étranger se sont réunis en Finlande pour un séminaire avec des représentants de l’UE et de l’ONU. La rencontre a été organisée à l’initiative des réseaux de somaliens et avec le soutien du ministère finlandais des Affaires étrangères. M. Haavisto, député et représentant du ministère en Afrique, a co-présidé la rencontre.
« Du point de vue de la sécurité, la Finlande est bien placée pour organiser un tel séminaire. La réunion s’est tenue en cachette pour permettre aux participants de s’exprimer librement », a dit M. Haavisto. Il indique que des islamistes extrêmes et des représentants de l’opposition ont participé à la réunion. Des représentants de groupes qui ne se parlent pas depuis cinq ans se sont réunis autour d’une même table, à Helsinki.
Les Somaliens qui vivent en exil se demandent de quelle façon ils pourraient soutenir l’évolution démocratique de leur pays d’origine. Ils souhaitent que la communauté internationale soutienne les pourparlers pour la paix qui relèvent des Somaliens. « Il faut la paix d’abord, et ensuite seulement le maintien de la paix. Il faudrait se concentrer sur ce premier stade maintenant », a dit un des participants.
HS/A15

Roms

Le démantèlement des camps de Roms sera reporté au plus tôt en septembre
L’état du camp de Roms dans la cour des locaux de la section culturelle des jeunes de la municipalité de Helsinki, à Verkkosaari, a été contrôlé et le démantèlement du camp a été reporté jusqu’au mois de septembre au moins.
Entre 30 et 60 Roms de Roumanie y résident actuellement.
Par contre, les Roms de Bulgarie qui avaient installé un camp à Arabianranta, ont été renvoyés, la semaine dernière.
HS/A11

Politique intérieure

Finances

Le ministère des Finances souhaite revenir à l’excédent budgétaire dans les deux ans
Lors de la présentation des prévisions budgétaires pour l’année prochaine, le Ministre des Finances Jyrki Katainen a annoncé que « la politique budgétaire allait passer de la relance à la rigueur ». Cela signifie une diminution des dépenses et une augmentation des recettes de l’Etat.
Pour faire face au vieillissement de la population, on estime que l’excédent budgétaire devrait être de 4 à 5%.
Le ministère des Finances prévoit donc, pour le budget 2011, une augmentation des dépenses de 3% (ce qui signifie des dépenses constantes en euros courants puisque l’inflation devrait atteindre 2,5%) et une augmentation de 8% des recettes, en raison de la croissance et surtout des augmentations de la fiscalité sur l’énergie et de la TVA. A ce rythme, le déficit budgétaire ne devrait plus être que de 1% à la fin de l’année 2011. L’objectif d’un excédent budgétaire de 5% pourrait être rapidement atteint, si ce rythme est maintenu de 2012 à 2014.
NP

Economie

Selon le patronat, le fond de la crise est dépassé
Selon le baromètre publié par le patronat, la reprise de l’activité économique enregistrée au printemps a été plus forte que prévue et durant les six prochains mois la relance devrait se poursuivre. Les attentes sont optimistes dans tous les secteurs.
Selon l’économiste du patronat, M. Penna Urrila, une croissance modérée se maintiendra et la rentabilité est revenue.
KL TS

Parlement

Beaucoup d‘agriculteurs et d’enseignants parmi les députés
Hufvudstadsbladet relève qu’une grande partie des députés disposent d’une formation supérieure et sont relativement bien payés – car il est onéreux de se faire élire.
23 députés sont originaires du domaine de l’agriculture ou de la sylviculture, 22 sont enseignants ou directeurs d’un établissement scolaire, 14 sont journalistes, 9 sont médecins et 6 sont agents de police.
Les agriculteurs qui représentent 4 % de la population mais 11,5 % des députés sont ainsi surreprésentés au Parlement, mais ceci est dû au statut fort du Parti du centre. Mme Bengtsson d’Åbo Akademi relève que peu de métiers ont une identité collective aussi forte que les agriculteurs.
HBL/6

Climat

Tempêtes
Hier soir, 15 000 ménages demeuraient encore dépourvus de l’électricité après la dernière tempête. Selon l’Institut météorologique, il est possible qu’en Finlande de l’Est, il y ait encore de nouvelles tempêtes la semaine prochaine.
En Finlande, les tempêtes aussi violentes que celles de ces derniers jours sont plutôt rares, il y en a une ou deux sur dix ans.
Mme Kiviniemi, Première ministre, recommande aux Finlandais qui vivent dans des régions de faible densité de population et à ceux qui résident dans leur maison d’été, de prendre en compte l’éventualité de nouvelles tempêtes. Aussi, elle souhaite que l’on vérifie la situation des personnes âgées vivant seules.
HS/A6

Projet de parc national dans la région de Uusimaa

Propos de Mme Lehtomäki
La ministre de l’Environnement, Mme Lehtomäki, ne souhaite pas que le parc national prévu en Uusimaa de l’Est soit réalisé selon l’option la plus étendue possible, ce que promeuvent par contre les Verts. La ministre accuse les Verts d’agir d’une façon contradictoire en politique gouvernementale d’une part et régionale d’autre part.
HS/A5

France – Finlande

BD

Interview d’Emile Bravo
Helsingin Sanomat a interviewé Emile Bravo, dont des albums ont été publiés en Finlande.
HS/B2

Musique

Concert de Pierre Pincemaille à Lahti
Helsingin Sanomat publie une critique du concert de l’organiste français à l’occasion du festival de l’orgue de Lahti.
HS/B3

Jeudi 5 août 2010

Politique étrangère et européenne

Finlande – Russie

Propos de M. Haavisto
M. Haavisto, député vert et représentant spécial du ministre des Affaires étrangères en Afrique, écrit dans un billet publié par l’hebdomadaire Apu, que la Russie privilégie les relations directes avec les pays membres de l’UE. Plusieurs grands pays, dont l’Allemagne et la France, gèrent leurs affaires directement avec la Russie, le gazoduc Nord Stream en est un bon exemple – dans ce cas, on n’est pas passé par Bruxelles.
Pour M. Haavisto, les contacts directs bilatéraux ont toujours constitué un point fort finlandais vis-a-vis de la Russie. Le moment est propice pour s’en servir, selon lui.
Apu n° 29/98

Politique intérieure

Aviation et chemins de fer

VR souhaite remplacer par des trains les vols intérieurs supprimés
Mme Vehviläinen ne promet pas le financement nécessaire avant la fin de la prochaine législature
M. Aro, directeur général des chemins de fer, VR, estime qu’il faudrait remplacer par des trains les vols intérieurs. Pour lui, les connections vers des villes situées à 300 à 400 km de Helsinki pourraient se faire sur les rails. Il souhaite des investissements en terme de trains rapides et souligne l’importance de desservir l’aéroport de Helsinki-Vantaa. Il s’agirait d’un investissement de un à deux milliards au cours des dix prochaines années.
La ministre des Transports, Mme Vehviläinen, qui se déclare favorable à l’idée de M. Aro, indique toutefois que le prochain gouvernement n’aura pas les crédits nécessaires pour ce genre de réforme. Selon elle, il faudra subventionner les vols à Pori et à Seinäjoki jusqu’à ce qu’il existe une connexion ferroviaire suffisamment rapide. Un projet de réparation du réseau ferré entre Seinäjoki et Oulu, prévu pour l’année prochaine, ne dispose pas encore du financement souhaité par la ministre. Elle a demandé 40 millions d’euros, le ministère des Finances a promis 5 millions.
HS/A5

Les Verts souhaitent privilégier les projets ferroviaires
Les Verts souhaitent reporter les projets routiers afin de favoriser les projets ferroviaires, et notamment celui concernant le chemin de fer entre Seinäjoki et Oulu.
Mme Brax, ministre de la Justice, s’étonne de la volonté de Mme Vehviläinen d’organiser une réunion de crise concernant les vols, alors que les besoins les plus urgents concernent les chemins de fer.
M. Väyrynen, ministre du Commerce extérieur, souhaite lui aussi augmenter les crédits prévus pour la mis en état du réseau ferré vers Oulu.
HS/A5, UD/3

Législatives de 2011

Listes communes
Le PSD rejette l’idée de listes communes avec d’autre partis aux législatives de 2011. Mme Sinnemäki des Verts avait évoqué la possibilité de mettre en place une liste commune avec les sociaux-démocrates dans certaines circonscriptions électorales. Le Président du conseil national du PSD, M. Backman, ainsi que le Secrétaire du parti, M. Jungner, rejettent toutefois l’idée des listes communes.
UD/1

Climat

Tempêtes
30 000 ménages privés d’électricité depuis la tempête d’hier.
Le ministre de l’Economie, M. Pekkarinen, s’est rendu sur place en Savonie où une tempête a fait des dégâts importants la semaine dernière. Il a évoqué la possibilité que les différents groupes électriques se chargent ensemble de la réparation des dégâts causés par une tempête. Il n’est pas favorable à l’idée de consacrer l’argent des contribuables aux réparations du réseau électrique.
HS/A6

France

Economie

Polarteknik fournira de portes de train en France
Kauppalehti relève que Polarteknik fournira des portes intérieures pour plusieurs types de trains Alstom. Il s’agit d’une commande qui devrait s’élever à cinq millions d’euros.
KL

Culture

Littérature
Visite en Finlande de Jacques Roubaud
Jacques Roubaud viendra en Finlande, le 1er septembre, dans le cadre du Festival de Helsinki.
HS/B1

Gavalda
Turun Sanomat publie une critique de la traduction de L’échappée belle d’Anna Gavalda.
TS

Mercredi 4 août 2010

Politique étrangère et européenne

Finlande – Russie

« On ne s’ennuie jamais avec la Russie » HS
Helsingin Sanomat publie sur sa page éditoriale un billet de M. Huhta qui relève qu’après la visite du Président Medvedev, les Finlandais se demandent si la Russie souhaite la coopération ou bien la confrontation avec la Finlande. M. Huhta estime que l’un n’exclut pas l’autre.
M. Huhta estime que les relations entre la Finlande et la Russie sont plus étendues et plus ouvertes que jamais depuis l’indépendance de la Finlande. Il rappelle que les différends concernant les questions de garde d’enfant, les expulsions, les droits de douanes sur le bois, les transports en poids-lourds et les produits alimentaires ne veulent pas dire que la Russie recherche des conflits avec la Finlande en particulier – ils prouvent tout simplement que la Finlande n’est pas épargnée.
Pour lui, la question de la motivation de ces conflits est importante. Il peut s’agir de rivalités entre les différentes autorités russes et de la corruption. Il n’est pas exclu qu’il s’agisse d’une lutte pour le pouvoir. « Pour les milieux de service de renseignement, les réformes et la transparence représentent une menace et non pas une chance. »
Du point de vue de la Finlande, il serait souhaitable de ne pas politiser la question du statut de la minorité russe en Finlande au niveau des relations bilatérales, écrit M. Huhta.
HS/A2

Smog
Le week-end prochain, les vents pourraient de nouveau apporter du smog de la région de Moscou, au moins en Finlande de l’Est.
HS/A11

Politique intérieure

Aviation

Mme Vehviläinen a convoqué une réunion de crise
La ministre des Transports, Mme Vehviläinen, a invité les représentants des villes de Pori, de Seinäjoki et de Jyväskylä, ainsi que des représentants de la vie économique de ces régions à participer à une réunion de crise concernant les vols intérieurs, vendredi.
Son ministère rédigera, pour le 18 août, un rapport sur les perspectives de l’aviation intérieure.
HS/A13

Demandeurs d’asile

Le nombre de demandes de Bulgares a chuté depuis la réforme de la législation
Selon l’Office nationale de l’Immigration, 28 Bulgares ont déposé une demande d’asile en Finlande en juillet, contre 121 en juin et 83 en mai.
La nouvelle législation entrée en vigueur au 1er juillet restreint les avantages sociaux des demandeurs d’asile qui sont ressortissants d’un Etat membre de l’UE. Désormais, ces derniers ne peuvent être logés dans des centres d’accueil et recevoir une allocation sociale que jusqu’à qu’il soit statué sur leur demande.
Plus généralement, le nombre total de demandeurs d’asile a diminué de 700 (25 %) depuis un an.
HS/A6

Législatives de 2011

Les Verts envisagent une coopération avec le PSD
Mme Sinnemäki, présidente de l’Alliance verte, n’exclut pas que son parti présente une liste commune avec le PSD dans certaines circonscriptions électorales aux législatives de 2011. Selon elle, la question a été évoquée avec les sociaux-démocrates.
UD/1

Climat

Tempêtes
Trois mille ménages sont toujours privés d’électricité une semaine après la tempête « Asta ». D’autres tempêtes violentes sont prévues aujourd’hui, et les autorités encouragent les habitants de la Finlande du Sud-ouest a faire des provisions de denrées alimentaires et d’eau pour une semaine.
HS/A5

France

Culture

Littérature
Salon du livre de Helsinki : Wiazemsky parmi les invités
Keskisuomalainen relève que le thème du prochain salon du livre de Helsinki est la France. Parmi les invités, Anne Wiazemsky et Andreï Makine. Deux romans de Wiazemsky seront publiés en finnois à l’automne.
KS/17

Proust
Hufvudstadsbladet publie un article de Fredrik Lång sur la lecture de Proust. « Je comprends que les personnes ayant lu A la recherche du temps perdu aient envie d’en parler, d’écrire des blogs et des lettres, et de le partager avec d’autres. »
HBL/16-17

Défense

Armée professionnelle
Keskisuomalainen et Turun Sanomat publient un article de Patrick Le Louarn sur l’esprit de corps de l’armée française.
KS/mar, TS/mar/16

Mardi 3 août 2010

Politique étrangère et européenne

Afghanistan

La Finlande enverra 50 casques bleus de plus en Afghanistan
Alors que le nombre total de casques bleus finlandais participant à des opérations internationales diminue, l’effectif pour l‘Afghanistan sera augmenté d’ici mars 2011. Ce chiffre passera de 145 à 195.
AL/A7

Politique intérieure

Récession

Communes en crise
Helsingin Sanomat relève que la liste des communes en crise connaîtra dix nouveaux noms en 2011. Depuis 2007, une quarantaine de communes ont été qualifiées de communes en crise et des fusions de communes ont été effectuées par dizaines pour sauver des communes en situation de crise.
HS/A5

Aviation

Finncomm met fin à ses vols vers trois destinations finlandaises
« Des milliers de passagers verront leurs vols supprimés » HS
La compagnie d’aviation annonce qu’elle mettra fin à ses vols vers Jyväskylä, Pori et Seinäjoki. Ses vols sont déficitaires.
Blue1 n’exclut pas la possibilité de desservir ces destinations.
Des éditorialistes regrettent l’évolution de la situation et spéculent sur la possibilité d’une intervention du ministère des Transports et de celui des Collectivités locales.
UD/3&4, HS/A2

Parlement

M. Salo à la place de Mme Hyssälä
M. Mauri Salo (Centre), entrepreneur de Somero, deviendra député à la place de Mme Hyssälä qui part à la direction de la Sécurité sociale, Kela. M. Salo a déjà été député de 1999 à 2003 et de 2006 à 2007.
HS/A7

Climat

Records de chaleur
Selon l’Institut de la météorologie, il a fait plus de 25 ° C quelque part en Finlande tous les jours en juillet à l’exception du 24 juillet. A Helsinki, il a fait plus chaud que depuis 165 ans.
Le record de chaleur, qui datait de 1914, a été battu de 1,3 degré. Le record de chaleur moyenne pour le mois de juillet, qui datait de 1925, a été battu à Puumala. Il était de 23 degrés.
Il a fait plus de 25 degrés 31 jours de suite. Là, le record de 1973, 38 jours de « canicule », n’a pas été battu.
Depuis le début des années 1900, la Finlande n’a connu des températures dépassant les 30 degrés que sept fois, en 1983 pour la dernière fois, alors que cet été cela a souvent été le cas.
HS/A5

France

Politique

« M. Sarkozy monte au créneau » KS, TS
Keskisuomalainen et Turun Sanomat publient un article de Mme Leppänen qui fait état des efforts de M. Sarkozy pour surmonter les problèmes qui nuisent à son audience.
KS/dim/10, TS/dim/15

Affaire Bettencourt : « Le scandale fiscal ne cesse de s’étendre en France » UD

Culture

Théâtre
Hufvudstadsbladet publie une critique des Naufragés du fol espoir du Théâtre du Soleil.
HBL/sam/23

Littérature
Hufvudstadsbladet présente le roman Katiba, ainsi que son auteur Jean-Christophe Rufin.
HBL/dim/16

Cinéma
Turun Sanomat publie un article de Patrick Le Louarn sur le nouvel élan du cinéma français.
TS/lun/12

Lundi 2 août 2010

Politique étrangère et européenne

Finlande – Russie

Restrictions des exportations
La Russie met fin aux restrictions concernant l’exportation de produits laitiers, mais celles concernant la viande seront maintenues au moins deux semaines.
HS/sam/B4

Chantiers navals

Projet de coopération entre STX et le groupe russe USC
Turun Sanomat relève que les groupes de construction navale STX et United Shipbuilding Corporation envisagent de coopérer afin de construire un nouveau chantier naval à Kronstadt près de St. Petersburg.
TS/sam/17

Construction nucléaire

« Areva réserve 370 millions pour les pertes concernant Olkiluoto » TS
« Le projet nucléaire de Flamanville aura du retard » TS

Politique intérieure

Projet de loi de finances

« La pauvreté augmentera en Finlande » HS
Helsingin Sanomat indique que la croissance économique redémarrera avant la fin de l’année, mais que les dégâts engendrés par la récession resteront visibles longtemps. Le taux de pauvreté est de 13,1 % cette année et sera de 13,2 % en 2011. Le nombre de personnes à faible revenu s’élèvera à 520 000 en 2011, celui des chômeurs de longue durée à 60 000.
400 000 personnes vivront des allocations sociales en 2011.
HS/sam/A5

Vieillissement de la population

Départ à la retraite des classes d’âge nombreuses
Helsingin Sanomat relève que les personnes qui partent à la retraite ces prochaines années sont plus riches que les retraités n’ont jamais été. Selon Les entrepreneurs de Finlande, 80 % des dépôts bancaires sont à la disposition de personnes de plus de 60 ans. La confédération des entrepreneurs rappelle que ces personnes composent un grand groupe de consommateurs en matière de différents services.
HS/lun/A16
OGM

« Un Finlandais sur quatre seulement favorable à la culture OGM » AL
Aamulehti publie un sondage selon lequel 61 % des Finlandais s’opposent à la culture d’organismes génétiquement modifiés. 24 % y sont favorables et 15 % ne se prononcent pas.
Les femmes sont plus réticentes que les hommes, les Conservateurs plus favorables que les militants d’aucun autre parti.
AL/lun/A4

France

« La France éternellement en crise »

Helsingin Sanomat publie le dernier article de sa correspondante en France, ce poste étant supprimé
Mme Suominen fait état d’un éditorial du Monde qui considère la défaite des Bleus au championnat du monde de football comme un symbole d’une France qui a du mal travailler en équipe pour mettre en œuvre sa puissance.
Elle a interviewé des sociologues et des économistes pour son article. De ces entretiens, elle tire la conclusion que, malgré la crise économique, le chômage et le déficit budgétaire, l’état du paysage mental du pays dont « l’élite politique manque de direction » et dont les citoyens souffrent de « fatigue psychologique », l’avenir reste prometteur. M. Todd, historien et sociologue, base son optimisme sur le taux de natalité élevé et les réussites dans l’intégration des immigrés. « La population française fait preuve de vitalité », selon M. Todd.
HS/sam/B1

France- Finlande

Photos du rallye Paris-Cap Nord
Helsingin Sanomat publie une sélection de photos prises en Finlande par des participants du rallye auto-photo Paris-Cap Nord qui s’est déroulé au mois de juillet 2010.
HS/sam/A9

publié le 31/08/2010

haut de page